FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Actualités en bref !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Actualités en bref !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 07 Jan 2011 11:01 pm    Sujet du message: Actualités en bref !
Répondre en citant

SAlut à tous

(1)Dans le Science du 07 Janvier 2011 (Source : EurekAlert/American Association for the Advancement of Science) :

D'étranges flashes venant de la nébuleuse du Crabe : La nébuleuse du Crabe, l'un des objets astronomiques les plus étudiés dans le ciel, est connue pour ses émissions régulières de rayonnements.

Deux travaux distincts dans le Science de cette semaine décrivent cependant des sursauts gamma uniques et inattendus venant de cette nébuleuse qui remettent en question les théories actuelles sur les accélérations de particules.

Les émissions de cette nébuleuse sont traditionnellement stables au point que les astronomes les utilisent comme référence pour calibrer les autres sources de rayonnement qu'ils observent dans le ciel.

Mais en septembre, Marco Tavani et ses collègues ont détecté avec le satellite AGILE de l'Agence Spatiale Italienne un puissant flash de rayons gamma venant de la nébuleuse du Crabe.

Les chercheurs ont remarqué que ce phénomène était parallèle à un autre flash, toujours inexpliqué, qui avait déjà été détecté par AGILE venant de la nébuleuse du Crabe en octobre 2007.

Durant ces deux flashes, il n'y a eu aucun signe de variation dans le pulsar qui alimente en énergie la nébuleuse.

Il semble ainsi que les deux flashes aient été causés par des émissions issues de la nébuleuse elle-même. Ceci amène les chercheurs à proposer que un à deux puissants flashes de rayons gamma se produisent chaque année dans la nébuleuse.

Dans un autre article, A. Abdo et ses collègues apportent des détails fournis par le Large Area Telescope à bord du télescope spatial Fermi à rayons gamma sur le flash de rayons gamma de septembre 2010, venant aussi de la nébuleuse du Crabe, et d'un autre qui s'est produit en février 2009, avant que le satellite AGILE n'y prête attention.

Au cours de l'épisode de février précisent les auteurs, le flux de rayons gamma a été multiplié par quatre.

En raison de la brièveté de ces flashes, Abdo et ses collègues suggèrent que les rayons gamma sont émis par rayonnement synchrotron produit par les particules d'énergie la plus élevée qui puissent être associées à des sources discrètes astronomiques.

[Référence :

« Discovery of Powerful Gamma-Ray Flares from the Crab Nebula » par M. Tavani de l'INAFIASF Roma à Rome, Italie, et collaborateurs.

« Gamma-Ray Flares from the Crab Nebula » par A.A. Abdo de la National Science Foundation à Washington, DC, et collaborateurs.]

(2)Des données vieilles de 30 ans renseignent sur le noyau de la Lune : Des données de l'ère des missions Apollo apportent un nouvel éclairage sur les profondeurs de la Lune selon une nouvelle analyse d'informations vieilles de 30 ans issues de l'expérience Apollo Passive Seismic Experiment qui a mesuré les ondes sismiques sur la Lune jusqu'au milieu des années 1970.

Si ces nouveaux résultats confirment en général ce que les scientifiques avaient pu déduire sur le noyau lunaire, ils donnent aussi des informations précises et directes sur sa taille et sa structure.

Depuis l'Apollo Experiment, divers efforts ont été tentés pour extraire à partir de cet ensemble unique de données toute l'information possible sur l'intérieur de la Lune.

Des progrès récents en informatique et méthodologiques montrent la possibilité, en retraitant les vieilles données sismiques, de mettre au jour des informations jusqu'alors inaccessibles.

Renee Weber et ses collègues ont reanalysé les données d'Apollo en utilisant une méthode réservée au traitement des enregistrements sismiques terrestres.

Leurs résultats montrent que le noyau lunaire, comme celui de la Terre, consiste en une graine solide interne et un noyau externe en fusion.

Il diffère toutefois du noyau terrestre par une épaisse couche partiellement fondue située autour du noyau externe.

Combiné aux données sismiques, un modèle minéralogique suggère que le noyau interne riche en fer contient moins de 6 pour cent d'éléments légers tels que le soufre.

[Référence : « Seismic Detection of the Lunar Core » par R.C. Weber du NASA Marshall Space Flight Center Huntsville, AL ; P.-Y. Lin et E.J. Garnero de l'Arizona State University Tempe, AZ ; Q. Williams de l'Université de Californie, Santa Cruz à Santa Cruz, CA ; P. Lognonne de l'Université Paris Diderot à Saint- Maur-des-Fossés, et de Sorbonne Paris Cité à Paris, France.]

La source ;

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0111-nouvelles.htm#suies

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Actualités en bref !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003