FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Créationnisme de tout genre, ou Évolution
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Créationnisme de tout genre, ou Évolution
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 05 Jan 2008 8:36 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Tes arguments sont vraiment les plus solides que l'on puisse apporter
Dit Élie a propos de Yves !

Bof, question de relativation, car s'appuyer uniquement sur le contexte actuelle, il est facile de limité sont argumentation a la seul aspect sociologique de nos société occidentale actuelle et bien standard comme rhétorique !

Mais quand les choses changes, cela est une autre histoire !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 05 Jan 2008 8:50 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne lis que les arguments et j'essaie de ne pas porter de jugement public et même privé sur aucun membre. Laughing

Yves et moi ne sommes pas vraiment d'accord sur la valeur actuelle de notre système social; par contre, je crois que nous sommes tous les deux conscient que nous regardons le sujet par différents bouts du tuyau. Nos perceptions deviennent alors complémentaires en restant quand même opposées. Ce qui est tout à fait le genre d'équlibre que l'on retrouve dans la nature. C'est d'ailleurs le seul équilibre qui soit productif. Laughing Crying or Very sad

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 8:23 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Je ne lis que les arguments et j'essaie de ne pas porter de jugement public et même privé sur aucun membre. Laughing

Yves et moi ne sommes pas vraiment d'accord sur la valeur actuelle de notre système social; par contre, je crois que nous sommes tous les deux conscient que nous regardons le sujet par différents bouts du tuyau. Nos perceptions deviennent alors complémentaires en restant quand même opposées. Ce qui est tout à fait le genre d'équlibre que l'on retrouve dans la nature. C'est d'ailleurs le seul équilibre qui soit productif. Laughing Crying or Very sad

Amicalement

André Lefebvre


Salut André
Que nous soyons d’accord ou pas sur le système social dans lequel nous vivons n’a aucune importance en soi. Pour moi, ce qui est important est que chacun de nous puisse trouver une façon de s’accommoder de ses travers et de ses bienfaits. Le système dans lequel nous vivons est un système créé par nous et est aussi en perpétuelle mouvance.

Depuis la nuit des temps, nous les humains, avons créé toutes sortes de systèmes sociaux pour essayer de satisfaire la majorité et surtout pour trouver une façon de survivre avec les moyens du bord et notre capacité adaptative à notre environnement. Malgré la multitude de systèmes qui ont été essayés, aucun à ce jour n’a survécu aux aléas de l’histoire.

Je crois que nous ne sommes jamais satisfaits de ce que nous avons ou vivons, et cherchons continuellement à vivre de nouvelles expériences. C’est un trait caractéristique des humains, et tout ce que faisons ou créons, seront un jour ou l’autre obsolètes, et seront remplacé par une nouveauté, qui elle aussi sera remplacée par quelque chose d’autre plus tard. Nous sommes ainsi faits, et nous ne changerons pas, ce trait humain qui est notre héritage génétique, et nous devons apprendre le plus rapidement possible à faire avec, si nous voulons atteindre une certaine sérénité ou bonheur.

Nous ne pouvons regarder vers le passé, comme dans un rétroviseur. Nous devons vivre le moment présent avec le plus d’intensité possible, et prévoir pour l’avenir cette même intensité de vivre que ce moment présent. Nous ne pouvons réinventer le passé, il est bien mort et ne pourra jamais se recréer tel qu’il était. C’est de la pensée magique, de penser comme cela. Les peuples primitifs avaient aussi leurs problèmes qui étaient différents de ceux que nous vivons aujourd’hui, mais eux aussi cherchaient le moyen de vivre satisfait et heureux.

Je crois que la vie d’aujourd’hui est beaucoup plus facile que celle d’autrefois, malgré que nous soyons de plus en plus de membres à nous assoir à la table festive. Le problème est justement, que peut être, qu’en ressassant les bons coups du passé et aveugle aux mauvais, nous apporte une image qui fausse la réalité de ce passé.

Les problèmes que nous avons avec notre psyché sont réellement individuels et ce n’est que l’interprétation de ces valeurs qui cause des problèmes pour certains. Ce n’est pas vrai que tout le monde est malheureux et insatisfait de leur existence dans la société d’aujourd’hui. C’est un problème individuel et privé, et chacun de nous doit trouver la voie du bonheur et chacun de nous la trouve avec ce que la vie lui a apporté en cadeaux et de ce qu’il fait avec. Je crois que c’est l’envie et la jalousie qui rendent tant de gens malheureux.

La meilleure philosophie de vie est d’apprendre à tirer parti de nos dons naturels, sans regarder continuellement de l’autre côté de la clôture, où l’herbe semble toujours plus verte ou dans le rétroviseur, pour revivre le bon vieux temps.

P.S. Nous avons qu'une seule vie à vivre, et soyons le plus heureux posible et cela jusqu'aux deux dernières minutes de notre existence.
Razz

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 2:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Pour en revenir a nos moutons Laughing

Il est vrai que la religion a grandement formater une partie de la pansée des croyant de type religieuses, mais il ne faut pas oublier que la thèse de darwin a aussi formater la pensée des croyants de type réductionnisme matérialisme qui a été supporté par la philosophie du positivisme !

Darwin intègre la compétition et les variation de l'environnement pouvant fluctuer sur les génération future pour expliquer la sélection naturelle ! Oui bien sur il y a bien une sélection naturelle, car la vie est en fait tributaire a son adaptation a son environnement ! Mais cette adaptation ne s'effectut pas juste par la compétition entre les espèces et au contraire !

Le principe de la sélection de Darwin t'el qu'énoncé en 1859 est donc imparfait et incomplet ! Le problème c'est que tout la science du XX ièm siècle c'est basé dessus pour élaborer ses structure de pensée et de philosophie ! Cela a même donné vigueur a l'idéalogie d'exploitation a outrance (là ou domination est l'équivalent de pouvoir et d'imposition de ses volonté pour exploité tout ce qui ce retrouve a porté de mains) !

Mais les bases de la théorie à de grand défault, la première est la fusion de la thèse de sélectivité par la transmission héréditaire en 1940 avec la thèse de Mandel. Devant le Néodarwinisme en fonction des nouvelles connaissences sur la génétique et la transmission des caractéres héréditaire par la reproduction. Gènes muté, gènes délétères et autres facteurs pouvant interférer avec les mécanismes de recombinaisons de l'ADN devenait plus importante que prévut par darwin. De nos jours il faut lui intégrer tout ce qui concerne l'épigénétique (reliant de manière plus complémentaire l'environnement à la synthèse des protéines)

Le deuxièmes grand défault de la thèse de darwin, est l'aspect qu'il a n'égliger sur les phénomènes de coopération entre espèces (entre évolution des molécules hériditaire) ou entre individut ! La coopération jout au même titre que la compétition dans la course qui engendre des pression de sélectivité des espèces. Il suffit de pensée aux plantes a fleures, aux insectes et aux oiseaux pour s'en convincre !

Le tout n'est donc nullement le fruit de la compétition (dominance/pouvoir et sur exploitation), mais bien aussi et d'aventage de la coopération (synergie d'équilibre et liens entre-croisé sur des facteurs d'hémostasie élargie de la cellules aux biotope) ! La compétition est devenut l'intuision du plus fort (ce qui est faut !!!!!), car le plus fort n'est qu'apparent aux yeux des facteur de contingences et aux facteurs de variabilité environnementale, et faisant face à la capacité diversifiante adaptationnelle de l'hérédité épigénétique de la reproduction ! (le plus fort ne peut rien s'il a rien a manger, car ayant tout bouffé sans réfléchire )

L'homme dominant la nature est donc un mythe qui a été renforcer par les mauvaises interprétation du darwinisme d'un coté et d'odre religieuse de l'autre (religieux et matérialisme se faisant la compétition sur le plan idéalogique pour savoir lequel était le dominant).

Il reste donc seulement l'aspet de la sélection des espèce de Darwin qui reste valide, le reste est de l'ancienne et de très ancienne donné empirique qui ne sont plus valide de nos jours ! Alors faudrait référé a autre chose en discutant de la sélection des espèce, car les idées de darwin étant incomplète et même absolète sur certains point !

PS : Le hasard devient facteur de contingence en évolution de la vie et des espèces, et les fossiles intermédiaire infinit n'existe plus, car devenant des transition par variabilité adaptive des gènes de développement face aux différents facteur épigénétique (réseau de boucle de rétro controle biochimique) de l'environnement !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 3:20 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Le système dans lequel nous vivons est un système créé par nous et est aussi en perpétuelle mouvance.


Tu as raison; mais il devient important de percevoir cette mouvance depuis l'avant guerre.

Avant la dernière guerre, la majorité de la société était rurale. Le système commercial assurait la survie d'au maximum 50% des individus.

Aprées la guerre, il y eu "mouvance" du rural aux villes. Le système commercial assura ensuite la survie près de 90% de la population. Ce fut le développement de la classe moyenne.

Vers 1960, les "hommes d'affaire" franco- québecois se fire une place dans le commerce et le développement de la classe riche commença. Ces "hommes d'affaire" venaient de la classe moyenne.

Vers 1980 le surplus de production capitaliste commença à se faire sentir et la survie des "grandes entreprises" du être assurée. Ils commencèrent à s'acheter l'une, l'autre. à chaque fois, on éliminait de la main d'oeuvre. Cette main d'oeuvre assurait la survie des citadins.

La surproduction obliga les grandes entreprises à "produire" d'autres consommateurs. L'ouverture de marchés commença dont le principal fut la Chine. Pour ouvrir un pays au marché économique, il faut créer une source de revenu pour ces nouveau consommateurs. On déménagea des compagnie faisant de la transformation dans ces nouveaux marchés pour créer des revenus et un pouvoir d'achat chez ces nouveaux consommateurs.

Comme le coût de main d'oeuvre était beaucoup moindre dans ces nouveaux marchés que chez nous, la majorité de la production déménagea dans ces pays et on mit sur pied,ici, une nouvelle économie basée sur la communication, le marketing et l'administration. L'économie de production baissait dangereusement.

La nouvelle économie fit augmenter, au début, la classe riche; le tout se staibilisa et les fermetures de compagnie de transformation fit transférer une partie de la classe moyenne vers la classe pauvre. Et, actuellement, c'est cette nouvelle économie qui est graduellement transférée vers les pays en développement. Exemple, lorsque vous faites le 411, l'information vous vient des Philippines au lieu de Mtl ou Québec. C (Si ce n'est pas le cas, ce le sera très bientôt)

La différence entre les pauvres d'aujourd'hui et les pauvres d'avant guerre, c'est qu'aujourd'hui, les individus ne possèdent plus de terre pour survivre cahin-caha; d'un autre côté, le système actuel comporte une valve de sûreté appelée "Solidarité sociale" qui assure un revenu, équivalent à 30% de celui du niveau de pauvreté officiel, à ceux qui pourraient devenir un danger pour le système économique. Et on insinue très délicatement que si l'individu est dans cet état de pauvreté c'est parce qu'il est "inadapté socialement" et on lui fournit "l'aide nécessaire" pour réintégrer le marché du travail. Autrement dit, on le cuilpabilise.

Par contre la "spécialisation" dirigeant le système fait en sorte que ceux qui s'occupent de la "solidarité sociale" sont convaincus de la possibilité de réinsertion sociale; il sont souvent également convaincus que les gens qu'ils aident sont responsables de leur situation. Que le tout est une question de volonté individuelle quand, en fait, c'est une question de "gestion économique du système".

Et là nous venons d'aborder le sujet par excellence pour discuter à n'en plus finir et nous assurer que rien de valable ne sera fait dans le système pendant que nous en discutons.

Remarquez que je n'ai parlé ici que des "faits" historiques; habituellement, lorsqu'on arrive à ce point, entre en scène la "moralité" sociale et les préjugés basés sur l'infaillibilité du système capitaliste.

On oublie que les "syndicats" sont maintenant tellement puissants que le travailleurs n'a plus de motivation à son travail. La situation à ce niveau est la même que celle du comminisme où les travailleurs étaient rémunérés par l'état qu'ils travaillent ou pas, que le travail soit rentable ou pas.

Il ne sert à rien de parler des temps anciens, la situation est tout à fait nouvelle depuis la guerre.

La découverte de l'amérique a permit à des individus d'accéder à la liberté et à la propriété. Il ne sert à rien de parler de cette période si on veut analyser la situation sociale actuelle. Cette situation actuelle n'a aucun parallèle dans l'histoire humaine.

Il est exact qu'il n'est pas vrai de dire que tout le monde est malheureux et insatisfait de leur existence dans la société d'aujourd'hui. Seuls ceux qui sont malheureux et insatisfaits le sont.
Et c'est de ceux-là qu'il faut s'occuper. Non pas parce que le nombre augmente mais parce que c'est tout simplement de la solidarité humaine; du respect de l'être humain. Le genre de philosophie que nous retrouvons chez les primitifs et qui nous fait défaut parce que nous attribuons cette responsabilité au système .

Je me demande ce qui va arriver lorsque les membres de l'état, étant issu de l'après "bébé boomer", décideront qu'il est désormais impossible de rencontrer les dépenses occasionnées par les rentes gouvernementales attrribuables au "bébé boomers" et que l'on coupe les rentes de moitié?

Peut-être qu'alors prendrons-nous conscience que malgré tout ce que nous avons fait de tellement "volontaire" et "valable" individuellement pour assurer notre survie, ce n'était pas la condition primordiale et vraiment conditionnelle à notre qualité de vie? Peut-être que la plus grande partie de la survie de l'individu actuellement dépend de la gestion de l'économie et de sa philosophie inérante au système. Peut-être??? Rolling Eyes

Car il ne faut pas oublier que les argents nécessaires à la rente sont des argents qui ont été payés par les futurs bénéficiaires et que ce sont les revenus de ces argents qui assurent le remboursement de la rente. Si la gestion a été mal faite, les rentes deviendront une dépense gouvernementale. Et nous nous réveillerons sur une mauvaise gestion antérieure à laquelle nous ne pourrons pas apporter de correction.

Mais être conscient de tout cela ne règle pas le problème.

Citation:
P.S. Nous avons qu'une seule vie à vivre, et soyons le plus heureux posible et cela jusqu'aux deux dernières minutes de notre existence.


Laughing Je pense que si on est insatisfait et malheureux pendant les 2 dernières minutes de notre existence, notre esprit en est imprégné de façon finale puisqu'on n'a plus le temps de rien changer; et s'il y a l'après vie, cela devient l'enfer : insatisfaction et malheur statique.

Remarquez que lors de ces deux dernières minutes, le plus grand juge sera présent pour établir la qualité de votre vécu. Et ce juge est vottre esprit à chacun de vous. Il n'y a pas de juge plus équitable et juste que vous-même face à vos gestes lorsque la fin arrive. Si cette fin est caractérisée par des émotions de regrets et de remords, cette émotion restera encrée par la suite. Reste à savoir s'il y aura une suite. Je ne peux pas dire, mais j'en ai bien peur. Laughing

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Dim 06 Jan 2008 3:58 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 3:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

Pour en revenir a nos moutons,...... Laughing


Salut Gilles

Je ne crois pas que Darwin ou/et Galiléo aient changé quoi que ce soit dans le cours de l’évolution de l’espèce humaine. Les seuls qui ont été perturbés par ces découvertes sont les religieux qui y voyaient une contradiction avec leurs croyances déjà érigées en dogmes.

Pour la majorité de l’humanité, elle est trop préoccupée par sa survie ou trop ignorante pour pouvoir en discuter avec intelligence ou intérêts.

Si aujourd’hui, nous pouvons en discuter et jouer aux gérants d’estrade, c’est que d’une part, nous avons beaucoup d’outils didactiques et sommes beaucoup plus instruits collectivement et d’autre part, plusieurs d’entre nous avons à notre disposition beaucoup de temps à consacrer pour se divertir à discuter de ces choses, qui n’ont pour la majorité de l’humanité, aucune connotation avec la réalité de tous les jours.

C’est un sport, où les profanes et/ou les intellectuels désoeuvrés comme nous, peuvent discuter ad nauseam de tout et de rien, sans conséquence réelle pour la balance de l’humanité. Nous le faisons par souci de confronter nos propres croyances et surtout pour le plaisir de pouvoir épater les autres par nos connaissances ou notre sagesse, et de pratiquer notre éloquence et notre style littéraire sans avoir à passer une licence en belles-lettres.

Mais de là à croire tout ce qu’on peut raconter, il y a une limite à ne pas franchir. Cette limite est notre responsabilité à ne pas dire n’importe quoi qui pourrait susciter encore plus de troubles dans les esprits et de méfiances envers les intellectuels, les gourous de tout genre et les religieux qui pullulent sur notre planète, mais qui ne sont pas pour autant de mauvaise foi.

P.S. Mon petit grain de sel sur l’évolution de l’humanité et les croyances mythologiques.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 4:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Mais il faut tout de même, mêtre les cartes sur table et dire les vrai chose ! Le darwinisme a sa base est aussi un dogme cartésienisme à l'ancienne !

Je pense qu'élie illustre bien les qui propos ici, l'individut n'est plus l'outils de sa propre destiné ou même le véritable acteur de sa vie, et la buraucrasie économique sur le plan politique et de la philosophie libéralisme du néolibérale des marchés mondiaux, là surpasser et surclasser depuis les années 1990.

Tu oublit le plaisir d'échanger des arguments, de validé nos contres arguments et d'apprendre toujours et encore ! Nul n'est parfait et seul les relations d'échange éthique et idéalogique, peut nous permêtre dans prendre actes et qui peut nous poussé a progresser par la suite ! (ainsi va l'évolution des idées) !

Toi, par exemple tu associ spirituelle au dogme d'ordre religieuse, oui et c'est le cas, mais il existe aussi des notions d'ordre spirituelle tout a fait sociale, familliales et aussi pour les climats de travaille et tout le reste, ceci se nomme coopération et recherche de compréhension sur les différences entre individut sans faire intervenir des notions de jugement par préjuger induite par les valeurs normatives transporté par nos systèmes de valeurs. Qui comme le démontre bien Élie dans son dernier texte, sont le plus souvant baffoué et détourné vers de fause cause pour en camoufler les réelle impactes et éffets.

C'est n'est pas juste les pauvres qui recherche a amélioré les données de leurs vie, il y a aussi les riches qui parfois ne se satisfont pas de ce qu'il on, et en veul toujours plus (l'actualité boursière et frauduleuse à la Enron, Wordcom etc.., et l'actualité des pot de vin politique, nous le démontre bien, sans parler des trafique d'influances et de la manipulation des marchées internationaux).

Le bonneur est une donnée relative, certains pense que seul satisfaire leur besoins primaire et passionnelle (possèssion) pour leurs optoyer ce bonneur, tandit que d'autre seul la vie parmis le respect des autres compte pour le plus (exemple de la simplicité volontaire) !

Voici un autre exemple : Si effet de serre il y aura pour très bientôt, et bien seul la décentralisation sera réellement efficasse pour en controler les effet a plus ou moins long terme, et seul le développement régionnal vers l'abolision de la production des grandes masses a travers des politiques de gestions et de respets environnementale, pourons nous faire acquérir de nouvelle normes de vie respectable pour l'ensemble de la biosphère (PS : Bien sur, le tout effectuer dans une optique d'inter-coopération régionnal, nationnal et inter-nationnal). Et ceci s'appel non pas la compétition, mais bien la coopération (donnée spirituelle sur les dynamique d'équilibre et d'harmonie entre les systèmes et les structure évolutive)
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 5:27 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l’Artiste a écrit:
Mais être conscient de tout cela ne règle pas le problème.
Vinety a écrit:

P.S. Nous avons qu'une seule vie à vivre, et soyons le plus heureux possible et cela jusqu'aux deux dernières minutes de notre existence.

……….. Je pense que si on est insatisfait et malheureux pendant les 2 dernière minutes de notre existence, notre esprit en est imprégné et s'il y a l'après vie, cela devient l'enfer. Remarquez que lors de ces deux dernières minutes, le plus grand juge sera présent pour établir la qualité de votre vécu. Et ce juge est vottre esprit à chacun de vous. Il n'y a pas de juge plus équitable et juste que vous-même face à vos geste lorsque la fin arrive. Si cette fin est caractérisée par des émotions de regrets et de remords, cette émotion restera encrée par la suite. Reste à savoir s'il y aura une suite. Je ne peux pas dire, mais j'en ai bien peur.
Amicalement


Salut André

Quelques mots pour la première partie de ton texte. Tu décris très bien l’historique de notre civilisation et les problèmes que suscitent les changements économiques et de ses effets immédiats sur la société. Mais il ne faut pas oublier que ces changements sont le fait de millions d’individus qui réagissent indépendamment et sans se consulter, aux aléas des circonstances de la vie. Ce n’est que rarement, qu’un individu seul peut influencer le cours de l’histoire, comme un Hitler, un Gandhi la reine Victoria, Napoléon, etc.

Concernant, la dernière partie, crois-tu que ces deux dernières minutes peuvent imprégné notre esprit et que cela affectera l’hypothétique après vie, qui deviendra un enfer? Je ne sais pas si tu as déjà vécu de tels instants, car il n’y a personne qui est revenu parmi nous pour nous dire s’il y a effectivement un au-delà.

Cependant, ayant vécu de tels moments, je puis te dire qu’indépendamment des croyances que nous entretenons, ce moment très douloureux qu’on appelle l’agonie ou la peur de mourir, peut passer par différentes phases, dont les remords, les regrets, mais surtout, et c’est ce que je retiens le plus, la douleur de ne pouvoir rien faire pour aider ceux qui justement nous survivront.

On fait un bilan des problèmes qu’auront à affronter nos proches, sans pouvoir bénéficier de nos conseils et de notre aide. Si on meurt seul, avec seulement un chat ou un chien à nourrir, nous sommes beaucoup plus préoccupés par le fait que peut-être cet animal de compagnie va souffrir de la faim et peut être mourir suite à son départ.

Et ton dernier paragraphe que j’ai cité, pose le problème des croyances et des religions, qui servent justement à sécuriser ou à traumatiser les vivant, pour qu’ils entretiennent un mode de vie calquer sur ces croyances, qu’on appelle la morale, ou le bien et le mal. Le bien et le mal est toujours en fonction des critères sur ce thème, qu'une société se donne.

C’est de ce fléau dont je parle, le prosélytisme à outrance pour convaincre l’humanité de se conformer à une croyance précise, ou ils périront en enfer, s’ils ne l’appliquent pas. Je crois que les croyances sont individuelles et privées, et ne peuvent réellement être discuter publiquement, sans susciter des controverses et des conflits de toutes sortes.

P.S. Merci d’échanger avec moi.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 6:01 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Mais il ne faut pas oublier que ces changements sont le fait de millions d’individus qui réagissent indépendamment et sans se consulter, aux aléas des circonstances de la vie.


Ces changements sont le fait de millions d'individus qui sont dirigés par le système et qui réagissent selon les moyens que leur donne ce système. Ce n'est pas les décisions des individus américains qui ont fait tomber le système communiste. Ce ne sont pas ldirectement les décisions et les actes des communistes eux-mêmes non plus; c'est le système lui-même qui éliminait la motivation et la valeur des aptitudes individuelles.

Citation:
crois-tu que ces deux dernières minutes peuvent imprégné notre esprit et que cela affectera l’hypothétique après vie, qui deviendra un enfer?


S'il y a après vie, j'ai bien peur que l'émotion dûe à la prise de conscience dans les deux dernières minutes de la vie de la valeur que nous allons donner à notre vie reste présente et constante puisqu'elle se fige dans l'esprit qui ne peut plus rien faire pour changer ce qui a été fait. Je ne crois pas que, face à soi-même, il soit possible de rejeter le blâme de nos décisions sur quelqu'un d'autre. Ce qui ne dépendait pas de nous, n'a plus aucune valeur et seuls nos actes et nos acquis spirituels (intellectuels) ont une valeur à cet instant-là.

Mais si nous ne sommes que des amibes évoluées qui disparaissent de l'univers sans aucune autre "êtreté", le problème est réglé et il n'y a pas à s'en faire; mais...

J'ai trop conscience d'être le propriétaire d'un corp et d'un esprit pour repousser la possibilité que je sois une personne en trois unités: être, esprit, matière.

Et comme la matière ne pouvant pas avoir précédé l'être et ne semblant pas précéder l'esprit qui lui procède probablement de l'être, il est fort probable que la défection de la matière n'a pas beaucoup d'impact sur l'esprit et l'être; sauf celui de ne plus pouvoir "agir" dans l'univers matériel. L'univers spirituel n'est pas un univers d'action, il est un univers de pensées.

Et si ce n'est pas le cas, Eh bien Hitler, Idi Amin Dada et autres génies du même acabit n'ont pas eu de problèmes à leur décès et ont vécu intensément en profitant de tout ce qu'ils pouvaient.

Citation:
Je crois que les croyances sont individuelles et privées, et ne peuvent réellement être discuter publiquement, sans susciter des controverses et des conflits de toutes sortes.


Bof! Le bien et le mal dont tu parles est celui qui appartient "au yeux des autres". Il n'existe pas. Celui auquel on fait face lors des dernières minutes est plutôt du genre de questionnement individuel: "Est-ce que j'ai fait aux autres ce que j'aurais aimé qu'on me fasse? Puis-je accepter d'endosser mes actes sans en avoir honte? Enfin ce genre d'examen de conscience final où, cette fois-là il ne sera pas possible de "biaiser" et d'être condescendant envers soi-même parce que c'est la fin de l'action.

Évidemment, cela dépend toujours des convictions personnelles et de son échelle de valeur personnelle. Mais celle-ci n'a pas vraiment d'importance car si on a vécu dans une société ou le meurtre était la norme, on regrettera probablement de n'avoir pas été généreux d'avoir seulement couper les jambes de ceux que l'on a tué. La relativité s'étend jusque là. Laughing

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Dim 06 Jan 2008 6:49 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 6:23 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
C’est de ce fléau dont je parle, le prosélytisme à outrance pour convaincre l’humanité de se conformer à une croyance précise, ou ils périront en enfer, s’ils ne l’appliquent pas. Je crois que les croyances sont individuelles et privées, et ne peuvent réellement être discuter publiquement, sans susciter des controverses et des conflits de toutes sortes.
Et tu as d'ailleur tout a fait raison, car ce type de réthorique en des croyances de type religieuse (mais aussi matérialisme réductionnisme), domine par le sentiment de la peure finalement d'agir selon une direction bien établit et bien dicté sans autre possible et réflexion, et empèche le sens critique de la libre volonté de l'homme d'agire et de ce manifester de par elle-même ! Elle patche le sens de responssabilisation et favorise le conditionnement, ou mieu encore elle favorise une forme d'esclavage idéalogique très encadré et très bornés sur le principe même de l'évolution des choses dans le temps ! On se déresponssabilise car la fautes est toujours en fonction de l'autre qui ne suit pas le même règles de dogmatisme ou le même type de normatif imposée, car les principes de ces dernier nous aveugle sur la véritable justice et justification des nos actes et agissement qui reste ainsi camoufler aux yeux des conditionner et aveugles de la justice du juste millieu et du véritable libre arbitre.

A remarquer cependant que ce type de prémisses religieuse ou fondamentalisme matérialisme, ce fonde toujours sur des aspect historique (valeurs de discorde et de conflit) mais jamais sur le fond des principe moreau (qui n'est pas uniquement tributaire des religions mais aussi de l'homme en société et de l'homme face a lui-même) !

Élie, ce que tu décris dans ton principe d'après vie, est ce que je s'imbolise par la matrice virtuelle d'onde des possible et des probable avant matérialisation d'un facteur interactionnelle (donc avant le potenciel manifestable ou pouvant l'être), ou monde spirituelle symbolisant les prémisses abstrait de la MQ en mécanisme et comportement d'onde ! (voir l'autre sujet sur Doppler)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 6:52 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

J'en suis heureux; mais je trouve moins "étourdissant" de le dire à ma façon. Laughing Laughing

J'espère que tu m'en excuseras. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 7:08 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Un PS :

Pour les pression économique et sociologique, ont impose et la masse suit le plus souvant ! Ceux qui possède, sont ceux qui oriente et ceci est fait a contre sens de la véritable volonté populaire !

Je me demande si on aurait vraiment bien expliquer les tenant et les aboutissant de nos politique Néolibérale, et bien je ne suis pas sure que la population en aurait exprimer un véritable désire de la suivre ! On là donc imposé par défault et ce fut fait par ceux qui en détiennes le pouvoir et les moyens !

Il en est ainsi de l'aspect économique sur les marchés mondiaux !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 7:56 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
On là donc imposé par défault et ce fut fait par ceux qui en détiennes le pouvoir et les moyens !


J'aurais dit : "par ceux à qui nous avons laissé ou donné le pouvoir."

Laissé pour ceux qui ne votent pas et donné pour ceux qui votent. Maintenant, le résultat reste toujours une représentation de l'imbécilité générale. Imbécilité au sens de "jugement superficiel". Nos autorités sont élues sous présentations de superficialité personnelles et l'administration est faite sous l'apparence des choses.

Exemple on diminue la quantité légale d'alcool dans le sang pour punir ceux qui se fichent complètement de cette loi. Superficiellement, cela fait "bien"; mais dans les faits, cela n'a aucune répercussion.

On combat la pauvreté en diminuant les impots de $150.00 par an; cela fait "bien"; mais ne dérange pas du tout la pauvreté .

On ne diminue plus l'aide sociale lorsque deux "bénéficiaires" cohabitent; c'est plus du "matchage" de bénéficiaires style agence de rencontre que du combat de la pauvreté, à mon avis. Mais cela fait "bien" sans rien changer. Et ceux qui gagnent $1000.00 /sem ne comprennent pas le danger que peut représenter l'augmentation de la pauvreté.

Par contre certains le comprennent bien car ils augmentent la sécurité autour d'eux. Ceux qui en ont les moyens évidemment. Mais pour l'instant ce n'est pas si mal; parce qu'aux nouvelles du soir, à la télé, on ne parle toujours que de quelqu'un d'autre et jamais de nous. Donc, indubitablement, le système fonctionne bien. Rolling Eyes

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 8:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

t'elle est la question, jusqu'ou et jusqu'à quand !!!!!!

L'effet est exponenciel, et la barrière devenant franchis, fait dérivé le reste !

Je suis d'accord sur l'aspect des piliatifs, qui dénature et donne l'impression de jouer sur les véritable cause (préjuger sociale et système de valeurs induit aux normatif compétitif individualisé), quant en réalité on ne fait que du superficiel et de la tromperie ! Il faut bien si on veut s'enrichire sur la détresse et l'ignorance des autres !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 9:48 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

Citation:
C’est de ce fléau dont je parle, le prosélytisme à outrance pour convaincre l’humanité de se conformer à une croyance précise, ou ils périront en enfer, s’ils ne l’appliquent pas. Je crois que les croyances sont individuelles et privées, et ne peuvent réellement être discuter publiquement, sans susciter des controverses et des conflits de toutes sortes.
Et tu as d'ailleur tout a fait raison, car ce type de réthorique en des croyances de type religieuse (mais aussi matérialisme réductionnisme), domine par le sentiment de la peure finalement d'agir selon une direction bien établit et bien dicté sans autre possible et réflexion, et empèche le sens critique de la libre volonté de l'homme d'agire et de ce manifester de par elle-même ! Elle patche le sens de responssabilisation et favorise le conditionnement, ou mieu encore elle favorise une forme d'esclavage idéalogique très encadré et très bornés sur le principe même de l'évolution des choses dans le temps ! On se déresponssabilise car la fautes est toujours en fonction de l'autre qui ne suit pas le même règles de dogmatisme ou le même type de normatif imposée, car les principes de ces dernier nous aveugle sur la véritable justice et justification des nos actes et agissement qui reste ainsi camoufler aux yeux des conditionner et aveugles de la justice du juste millieu et du véritable libre arbitre.

A remarquer cependant que ce type de prémisses religieuse ou fondamentalisme matérialisme, ce fonde toujours sur des aspect historique (valeurs de discorde et de conflit) mais jamais sur le fond des principe moreau (qui n'est pas uniquement tributaire des religions mais aussi de l'homme en société et de l'homme face a lui-même) !

Élie, ce que tu décris dans ton principe d'après vie, est ce que je s'imbolise par la matrice virtuelle d'onde des possible et des probable avant matérialisation d'un facteur interactionnelle (donc avant le potenciel manifestable ou pouvant l'être), ou monde spirituelle symbolisant les prémisses abstrait de la MQ en mécanisme et comportement d'onde ! (voir l'autre sujet sur Doppler)

Gilles


J'en suis heureux; mais je trouve moins "étourdissant" de le dire à ma façon.

J'espère que tu m'en excuseras. (Élie)

Salut Gilles

Ta diatribe ou ta prose sur le comportement de la moitié de l'humanité est très édifiante, mais je ne trouve aucune solution, autre que s'en remettre aux spirites ou à des gens de même acabit. J'aime bien que l'on critique un système, mais j'ai toujours eu horreur des critiques gratuites, sans apporter en retour quelques commencements de solution. La critique est facile et demande peu d'imagination pour celui qui ne fait rien pour améliorer un système quelconque.

Une critique avisée à bien meilleur goût, si elle est doublée de suggestions pouvant résoudre le problème discuté, comme l’Ubuntu apporté par Mgr Desmond Tutu en 1955, pour résoudre la crise de l'apartheid de l’Afrique du Sud.

Quelqu'un d'ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi , qui vient de la connaissance qu'il ou elle, a d'appartenir à quelque chose de plus grand et qu'il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou oppressés. » — Desmond Tutu

Une définition commune en donne pour sens « la qualité inhérente au fait d'être une personne parmi d'autres personnes ». Le terme ubuntu est souvent lié au proverbe « Umuntu ngumuntu ngabantu. » signifiant approximativement : « Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes. », ou d'une manière plus littérale : « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous. ».(wiki)

(Wiki)= http://fr.wikipedia.org/wiki/Ubuntu_(idéologie)

P.S. Gilles, que proposes-tu pour résoudre les problèmes multiples que tu soulèves?

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Dim 06 Jan 2008 10:55 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
P.S. Gilles, que proposes-tu pour résoudre les problèmes multiples que tu soulèves?


Rien, car pour cela il faut une prise de conscience collective ! Et un réelle désire de faire les choses différament pour le bien de tous et pour tous !

Égale, veut aussi dire désiré que l'on soit tous égaux, et pour l'instant l'homme est trop centrer sur son soi-confort-interne individualiser ! Mais les menaces d'ordre collective et planétaire peut faire balancer la balance des attrait individuelle vers des attrait (but) de dimension collective et plus humaines !

Il n'a rien de plus a faire, que de recherche a mieu comprendre la nature et l'homme et surtout a mieu comprendre le pourquoi de nos défit a venir, nos crise humanitaire et environnementaux ! La science est désormais l'outils qui les projète comme objets d'éfficiance humaines. Alors il faut attendre que l'homme en prenne conscience et que le désire de changé lui fait prendre conscience de tout ceci !

Car il faudra bien un jours vivre tous en paix si nous désirons tous vivre et continuer de vivre sur la même planète terre, au capacité et au ressources limité dans le temps et dans le nombre !

La science est devenut la source du sens prophétique d'autre fois, prenon actes et prenons en foi ! Et Seul l'espoire du sentiment de responssabilisation pourra nous faire changé pour le mieu et pour le collectif humain (collectif dans le bon sens du terme et non sous forme de collonis d'insectes sans libre arbitre) !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 07 Jan 2008 2:58 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Rien, car pour cela il faut une prise de conscience collective !


Mais une prise de conscience collective commence par une prise de conscience individuelle.

Citation:
Égale, veut aussi dire désiré que l'on soit tous égaux, et pour l'instant l'homme est trop centrer sur son soi-confort-interne individualiser !


Personnellement, j'ai toujours été mal à l'aise devant quelqu'un qui voulait me faire comprendre que nous sommes tous égaux. Simplement parce que, lui, étant celui qui fait comprendre aux autres, n'est plus égal à ses propres yeux. Laughing Donc, maintenant j'estime que je suis inférieur aux autres; et si tous font comme moi, personne ne pourra dire que nous ne sommes pas égaux. Laughing Wink

Citation:
Mais les menaces d'ordre collective et planétaire peut faire balancer la balance des attrait individuelle vers des attrait (but) de dimension collective et plus humaines !


Je n'en suis pas si sûr! La menace collective d'Hitler à donné ce que nous avons aujourd'hui. Ce que je remarque c'est que les deux partis d'alors voulaient le contrôle. Et si nous voulons prendre le contrôle de l'écologie, par exemple, on va foutre la pagaille pire qu'actuellement dans la nature. Je ne suis pas en faveur ni de nuire à la nature, ni de l,aider. L'un et l'autre est aussi dangereux.

Citation:
Il n'a rien de plus a faire, que de recherche a mieu comprendre la nature et l'homme et surtout a mieu comprendre le pourquoi de nos défit a venir, nos crise humanitaire et environnementaux !


Évidemment; mais si au départ cela nécessite une prise de conscience individuelle, cela veut dire qu'il faut se comprendre soi-même individuellement avant d'essayer de comprendre les autres.

Citation:
Car il faudra bien un jours vivre tous en paix si nous désirons tous vivre et continuer de vivre sur la même planète terre, au capacité et au ressources limité dans le temps et dans le nombre !


J'ai lu quelque part que la capacité de la planète est suffisante pour deux fois plus d'humains qu'actuellement. Mais dans une distribution différente des produits, évidemment. Mais impossible avant une restructuration de la psyché des individus.

Citation:
collectif dans le bon sens du terme et non sous forme de collonis d'insectes sans libre arbitre)


Donc avec libre arbitre; ce qui revient à dire une responsabilisation individuelle identique pour tous; ou, à tout le moins le plus semblable possible.

Le moyen le plus simple serait que chacun s'assure de la qualité de vie de tous ceux qui l'entourent. Je ne vois rien d'autre; à moins de nommer démocratiquement un tyran qui prendra en charge toutes les responsabilités de chacun; une sorte de "Sauveur" qui prend sur ses épaules tous les maux. Rolling Eyes Mais nous serons alors que des insectes conditionnés psychiquement.


Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Lun 07 Jan 2008 10:36 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Gilles
Gilles a écrit:
Rien, car pour cela il faut une prise de conscience collective ! Et un réelle (sic) désire(sic) de faire les choses différament (sic) pour le bien de tous et pour tous !


Que serait Gilles, cette conscience collective. Qui seraient responsables d’éveiller cette conscience collective et sur quels critères, ces responsables se baseraient-ils pour éveiller le peuple à cette nouvelle donne?

Ici, il ne faut surtout pas oublier tous les habitants de la planète, nous sommes près de 6.5 milliards. Gros travail en perspective.

Ce régime serait-il de type dictatorial? Et chacun devrait y adhérer de force? Crois ou meurs? Devrait-on retourner au moyen-âge, et établir une espèce de contrôle sur les consciences comme l’a fait l’Église catholique avec la sainte inquisition ou devrait-on faire comme les nazis et nettoyer l’humanité des indésirables et des non productifs, et surtout de ceux qui ne pensent pas comme eux (eugénisme), ou comme les communismes de Mao qui ont aboli les classes dirigeantes et ont remplacé ces groupes instruits et cultivés par des ignorants de la pire espèce qui savait à peine lire et écrire, et prétendaient les rééduquer?

J’ai la nette impression d’avoir déjà vu ces trois films!

Ces trois exemples ont à eux seuls, ont fait plus de 200 millions de victimes, et je pense que je suis très raisonnable avec ce chiffre, si l’on compte les innombrables directeurs de conscience qui ont eux aussi voulu changer l’humanité et en faire des jouets pour satisfaire leur désir d’hégémonie.

Je crois bien qu’Einstein aurait dit : « Je ne sais pas comment on fera la troisième guerre mondiale, mais la quatrième guerre mondiale, si! Elle se fera avec des haches de pierre

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Lun 07 Jan 2008 11:26 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Gilles a écrit:

Égale, veut aussi dire désiré (sic) que l'on soit tous (sic) égaux, et pour l'instant l'homme est trop centrer (sic) sur son soi-confort-interne (sic) individualiser (sic) !


Élie a écrit:
Personnellement, j'ai toujours été mal à l'aise devant quelqu'un qui voulait me faire comprendre que nous sommes tous égaux. Simplement parce que, lui, étant celui qui fait comprendre aux autres, n'est plus égal à ses propres yeux. Donc, maintenant j'estime que je suis inférieur aux autres; et si tous font comme moi, personne ne pourra dire que nous ne sommes pas égaux.


Salut André

Mai aussi j’ai de la misère avec ce concept d’égalité. Devrions-nous être égales aux quadriplégiques ou à l’imbécile du village, ou égales à Einstein? Qui déciderait de cette norme d’égalité?

C’est un grand mythe, de penser que nous sommes tous égaux, effectivement nous ne le sommes pas et c’est cette différence de stature, de force d’intelligence, de caractère, de tempérament qui fait que justement l’humanité puisse être ce quelle est. Autrement, nous serions comme une colonie de fourmis, toutes égales!

Cependant, je crois que chaque homme devrait être libre de ses choix, de ses gouts, de ses rêves et de son avenir, selon ses capacités et de ses dons innés et de ses talents qu’il peut cultiver en toute liberté.
Certes, cela cause à certains, quelques problèmes de conscience, et ils voudraient bien que tous les hommes soient aussi mal foutus qu’eux, ou s’ils se croient tellement supérieurs aux autres, ils ne peuvent tolérer que les autres ne voient pas ou ignorent leur supériorité, tellement évidente à leurs yeux.

Il est normal que les hommes se concentrent sur leur confort personnel, celui de leur famille et de leurs proches. Si ce n’était pas le cas, le monde serait encore plus mal foutu qu’aujourd’hui.

P.S. La charité bien ordonnée commence par soi-même.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 08 Jan 2008 12:35 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Yves

vinety a écrit:
Que serait Gilles, cette conscience collective. Qui seraient responsables d’éveiller cette conscience collective et sur quels critères, ces responsables se baseraient-ils pour éveiller le peuple à cette nouvelle donne?
Pas l'homme mais via la nature elle-même, l'histoire nous démontre que l'homme agit toujours en dictateur !

Citation:
Ici, il ne faut surtout pas oublier tous les habitants de la planète, nous sommes près de 6.5 milliards. Gros travail en perspective.
Et d'ici 2060 plus de 10 milliards !!!!!!

Citation:
Ce régime serait-il de type dictatorial?
Si l'homme sans mele, oui, mais la nature aura le dernier mot sur ce sujet, car au finale l'homme est bien petit et impuissant face a cette dernière ! Ici ce n'est pas une question de finaliter, mais de retoure des choses et des conséquences de notre mépris et de notre mauvaise prévoyance et gestion des richesses et des rechourches de la terre tout simplement, un ajustement d'équilibre terrestre tout court ! (sans l'homme pour la diriger et sans dictateur pour l'oubliger et la contrainte !)

Citation:
Et chacun devrait y adhérer de force?
Seul l'ouverture du coeur est garant de l'avenir et non selui de la soumission et de l'exploitation.

Citation:
Devrait-on retourner au moyen-âge, et établir une espèce de contrôle sur les consciences comme l’a fait l’Église catholique avec la sainte inquisition ou devrait-on faire comme les nazis et nettoyer l’humanité des indésirables et des non productifs, et surtout de ceux qui ne pensent pas comme eux (eugénisme), ou comme les communismes de Mao qui ont aboli les classes dirigeantes et ont remplacé ces groupes instruits et cultivés par des ignorants de la pire espèce qui savait à peine lire et écrire, et prétendaient les rééduquer?
Ceci est l'exemple de l'homme qui impose et dictes ses 4 volonté aux autres par contraintes et soumissions, cela est le fruit de notre histoire passer. Et non par contastation et observation face a notre fort intérieurs, induisant une volonté d'agire plus honnètes face aux mépris du passer ! Ceci est une prise de conscience collective face au changement dicté par le ré-équilibrage des agents de la nature en elle-même et face a elle-même ! Les dégat sont là, et la nature devra se réajuster et nous aussi !

Ce n'est pas l'homme, ni un de ses gouvernement qui peut changer les choses, mais bien l'homme face a son humanité confronté aux variation de l'équilibre de la nature !!!!!

Gilles le prophète d'un jours !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mar 08 Jan 2008 1:00 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 08 Jan 2008 12:39 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Mai aussi j’ai de la misère avec ce concept d’égalité.
Et pourtant, égalité en droit et justice, pourquoi pas !!!!!

Citation:
C’est un grand mythe, de penser que nous sommes tous égaux,
Et pourtant nous le sommes ! même si nous sommes tous différents en attribut psychologique (selon ton énumération)

Citation:
Cependant, je crois que chaque homme devrait être libre de ses choix, de ses gouts, de ses rêves et de son avenir, selon ses capacités et de ses dons innés et de ses talents qu’il peut cultiver en toute liberté.
Et pourquoi pas, il sufit de la dire et de la faire !!!!

Un pour tous et tous pour un !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 08 Jan 2008 12:57 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Élie

Elie l'Artiste a écrit:
Citation:
Rien, car pour cela il faut une prise de conscience collective !


Mais une prise de conscience collective commence par une prise de conscience individuelle.
Oui, mais des événement peut faire en sorte que tous individuellement nous assistons a une certaines prise de conscience sur les même phénomènes, ce qui reviens a dire une prise de conscience qui agit de manière collective par l'entremise de chaques individut qui assiste a l'observation du ou des mêmes type événement ! Une chose événemental isoler n'est pas grand chose, mais un événement mondialiser une un facteur de convergence et donc informe les masses de manière collectives, et la collectivité étant formé d'individut bien sûr !

Citation:
Personnellement, j'ai toujours été mal à l'aise devant quelqu'un qui voulait me faire comprendre que nous sommes tous égaux.
Cette personne qui est moi, ne fait que de te soufler a l'oreil ce mot, le reste viens de ton intuission et de ton appréhension sur ton entendement relié a tes a priori !

Citation:
Simplement parce que, lui, étant celui qui fait comprendre aux autres, n'est plus égal à ses propres yeux. Laughing Donc, maintenant j'estime que je suis inférieur aux autres; et si tous font comme moi, personne ne pourra dire que nous ne sommes pas égaux. Laughing Wink
Effectivement, mais voyageons dans et a travers l'utopie, car nos lois actuelles sont a saveurs de revendication et de camouflage ! (là ou les mot non plus leur véritable signification)

Citation:
Évidemment; mais si au départ cela nécessite une prise de conscience individuelle, cela veut dire qu'il faut se comprendre soi-même individuellement avant d'essayer de comprendre les autres.
Effectivement ! Tout commence par soi-même, la dogme ne change pas !!!!!

Citation:
J'ai lu quelque part que la capacité de la planète est suffisante pour deux fois plus d'humains qu'actuellement. Mais dans une distribution différente des produits, évidemment. Mais impossible avant une restructuration de la psyché des individus.
Ou 5 fois la planète si l'on veut vivre à l'américainne dans le gaspille et la sur consommation ! Il faut donc changer quelque chose si nous ne voulons pas frapper un murs d'acier haut comme les nuages !

Citation:
Donc avec libre arbitre; ce qui revient à dire une responsabilisation individuelle identique pour tous; ou, à tout le moins le plus semblable possible.
Oui, et surtout face a une prise de conscience face a une prise de connaissence sur les finalité de nos manière de faire face a la nature, en subire les conséquence (ouragan, tsunamie et autre) est aussi un bon moyens de retenir la lecon sans hypocrésie ou vol face pour bien paraitre ! Immagine maintenent a la grandeur de la planète !

Citation:
Le moyen le plus simple serait que chacun s'assure de la qualité de vie de tous ceux qui l'entourent.
Oui, bien sûr !

Citation:
Je ne vois rien d'autre; à moins de nommer démocratiquement un tyran qui prendra en charge toutes les responsabilités de chacun; une sorte de "Sauveur" qui prend sur ses épaules tous les maux. Rolling Eyes Mais nous serons alors que des insectes conditionnés psychiquement.
Ou il nous conduira comme des aveugle, comme toujours et depuis que le monde est monde ! Et allons mes frères, tous visité ce goufre ensemble Twisted Evil Wink

Mais il faut au moins légisférer, mais légisféré sur le sentiment de responssabilité volontaire ! (bon, je crois que je viens d'écrire une foutaise, mais je pense que rien ne sert de contraite, mais juste d'avoir les moyens de batire ce rève et cette utopie, l'exemple viendra et la masse accourerons vers le paradis ou là ou il fait bon vivre (PS : Je déconne a peine !!!!!!) !)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mar 08 Jan 2008 1:34 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Mai aussi j’ai de la misère avec ce concept d’égalité.


glevesque a écrit:
Et pourtant, égalité en droit et justice, pourquoi pas !!!!!


Et pourtant droit et justice sont inégaux a la grandeur de la planète.
Et meme dans un clan restreint il n'y a qu'apparence d'égalité.

En fait je me pose la question,une égalité exite t'elle vraiment?
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mar 08 Jan 2008 1:53 am    Sujet du message:
Répondre en citant

[quote="Rock"]
glevesque a écrit:

Citation:
Mai aussi j’ai de la misère avec ce concept d’égalité.


glevesque a écrit:
Et pourtant, égalité en droit et justice, pourquoi pas !!!!!


Et pourtant droit et justice sont inégaux a la grandeur de la planète.


Salut Rock

Cela est vrai et aussi, cela représente la dualité de l'homme, ni bon ni méchant, mais uniquement une humanité fait d'hommes. Et ce n'est pas la moralisation à outrance qui va changer quoi que ce soit.

Où il y a des hommes, il y a de l'hommerie, et cette hommerie a plusieur visages, dont le prosélytisme de certains, qui me fait monter la moutarde au nez. Un proverbe de quelqu'un de bien connu: On voit bien la paille dans l'oeil de l'autre, mais on est aveugle à la poutre qui est dans le nôtre.

P.S. Mieux vaut arroser les fleurs que la mauvaise herbe.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.


Dernière édition par vinety le Mar 08 Jan 2008 11:18 am; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 08 Jan 2008 2:42 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Cependant, je crois que chaque homme devrait être libre de ses choix, de ses gouts, de ses rêves et de son avenir, selon ses capacités et de ses dons innés et de ses talents qu’il peut cultiver en toute liberté.


Déjà là, ils deviennent tous égaux. Pas mal ça; Yves. Wink

Citation:
Cette personne qui est moi, ne fait que de te soufler a l'oreil ce mot, le reste viens de ton intuission et de ton appréhension sur ton entendement relié a tes a priori !


Gilles; ne va pas croire que tu es seul à prôner l'égalité des hommes; cela dure depuis 2,000 ans. Laughing

Il est impossible à légiférer sur ce sujet; il faut que ce soit une prise de conscience personnelle et individuelle. À moins que la science découvre que la conscience universelle est la source de l'univers. Alors là, tous devrons reconnaître qu'ils sont cette conscience unique qui vit 6,5 milliards d'expériences différentes.

Si c'était prouvé scientifiquement, la prise de conscience nécessaire serait inévitable. Laughing

Déjà, en discuter est un pas en avant. Et, deplus, je pense que chacun dit la même chose de base avec des perceptions différentes dans les priorités considérées. Rolling Eyes

Anmicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Créationnisme de tout genre, ou Évolution
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003