FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Cryptographie quantique est là, l'ordinateur du futur est là
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » informatique et logiciel » Cryptographie quantique est là, l'ordinateur du futur est là
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 26 Sep 2010 11:01 pm    Sujet du message: Cryptographie quantique est là, l'ordinateur du futur est là
Répondre en citant

SAlut à tous

Après les lasers, transistors, ordinateurs, premières applications de la physique quantique, une nouvelle révolution est en cours, de la cryptographie à l'informatique, grâce à la domestication d'atomes et autres particules aux propriétés surprenantes.

AFP Photo:

Dans notre monde quotidien, une porte est soit ouverte, soit fermée.

Dans l'infiniment petit, un atome ou un électron peut se trouver comme suspendu entre deux états possibles.

Plus bizarre encore: des particules "jumelles" peuvent être si étroitement associées - les physiciens disent "intriquées" - qu'à des dizaines kilomètres de distance, toute action sur l'une est trahie par sa jumelle.

Les physiciens exploitent ces propriétés pour garantir des communications inviolables ou permettre au rêve d'un ordinateur quantique de se concrétiser un jour...peut-être d'ici 10 ou 25 ans.

"La cryptographie quantique, ça marche bien", déclare Philippe Grangier, de l'Institut d'optique de Palaiseau (Essonne), dont les travaux ont permis d'établir un lien ultra-sécurisé sur 18 km entre Thalès Palaiseau et Thalès Massy.

"Nous avons une technique maison brevetée" qui permet de distribuer des clefs secrètes de chiffrage entre ici et Massy", précise-t-il.

L'information est codée sur une impulsion lumineuse contenant quelques photons (grains de lumière).

Toute tentative d'intrusion "va la changer et ce changement sera détecté", explique ce chercheur.

En 2008, le premier réseau de télécommunication sécurisé grâce à la cryptographie quantique a été réalisé à Vienne, entre six centres espacés jusqu'à 85 km, dans le cadre d'un projet européen.

De la Suisse à l'Australie, des start up (Id Quantique, MagiQ Technologies, Sequrenet, Quintessence Labs) se sont lancées dans la distribution de clefs de cryptage garantissant l'inviolabilité de messages...même si un ordinateur quantique, doté d'une puissance de calcul permettant de casser les codes actuels, voit le jour.

Avec la miniaturisation croissante de l'électronique, "en 2020, il n'y aura plus qu'un seul atome dans les éléments logiques d'un ordinateur", souligne M. Grangier.

De grands progrès ont été faits pour manipuler individuellement atomes et autres particules.

"On peut attraper un seul atome au bout d'un faisceau laser et coder de l'information à l'intérieur", ajoute-t-il.

Ainsi piégés, deux atomes ultrafroids distants de 5 microns ont été "intriqués" au sein de son laboratoire.

"On ne peut plus dire quel est l'état de chacun des atomes, si c'est 1 ou 0", précise le chercheur.

Dans un ordinateur classique, la valeur d'un bit est soit 1, soit 0. Un bit quantique, c'est les deux à la fois.

Cette faculté pour une particule d'être comme "suspendue" entre deux états laisse espérer des vitesses de calcul phénoménales.

"Cela a été une vraie révolution de comprendre que si on ne manipulait plus des bits classiques mais des bits quantiques, un problème réputé difficile devenait facile", explique M. Grangier.

Avec seulement 10 particules, mille composantes évolueraient en même temps lors des calculs, avec 30 particules on aurait 1 milliard de composantes, ce qui permet de "traiter en parallèle une quantité faramineuse d'informations", souligne son collègue Alain Aspect.

Depuis quinze ans, différentes équipes testent l'utilisation d'atomes ultrafroids, d'ions, de supraconducteurs comme supports de bits quantiques. Guère plus de huit atomes participent aux calculs.

"A petite échelle, ça marche de mieux en mieux", résume Philippe Grangier sans vouloir prédire quand l'ordinateur quantique pourrait exister.

la source ;

http://qc.news.yahoo.com/s/afp/100925/sciences/sciences_physique

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
BillyJ
Chroniqueur


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 559
Localisation: val-dor

 Message Posté le: Mer 29 Sep 2010 12:03 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir à tous



Citation:
"La cryptographie quantique, ça marche bien", déclare Philippe Grangier, de l'Institut d'optique de Palaiseau (Essonne), dont les travaux ont permis d'établir un lien ultra-sécurisé sur 18 km entre Thalès Palaiseau et Thalès Massy.


Si on regarde de plus près la cryptographie quantique, les communications passent par des photons uniques qui sont envoyés depuis une station. Ces photons sont transportés par une fibre optique et ensuite reçus par une autre station. Un processus va ensuite produire une clé de chiffrement.

C'est le principe même de cette solution. A envoie à B un message crypté grâce une clé secrète. B va l'utiliser pour déchiffrer le message.

Si un espion intercepte le message codé il a besoin de la clé pour en déduire le message original.

Toute la difficulté est donc dans la transmission de la clé entre A et B.
Dans ce cas, la sécurité repose sur les lois de la physique quantique.
Si un espion intercepte la clé, A et B le savent immédiatement et changent de clé...... vous comprenez ?

@+
_________________
Astronomiquement votre " le valdorien"
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 29 Sep 2010 5:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Non je ne comprend Pas.

Mathématique ont peut le mettre en équation :

1 message * clé = 1 message crypté

2 message * clé = 2 message crypté

...

Au bou d'un certain nombres de messages il seras facile de retrouver la clé par déduction mathématique.

Si ont veut que le système soit parfait il faudrait que la clé change à chaque message. Donc que le message et la clé transitent à chaque fois sur deux chemins différents entre le point A et le point B.

D'où l'intérêt d'utiliser un laser comme second chemin pour la clé.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
D.Drake
Chroniqueur


Inscrit le: 02 Oct 2009
Messages: 50
Localisation: Montreal

 Message Posté le: Ven 01 Oct 2010 1:17 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Billy à écrit ;

Citation:
Si un espion intercepte la clé, A et B le savent immédiatement et changent de clé...... vous comprenez ?


Non, je n'y comprend absolument rien, peut-tu expliquer d'une autres maniere svp.. Wink

A+
_________________
“Les religions sont comme les vers luisants: pour briller, elles ont besoin d’obscurité.”
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Sam 30 Oct 2010 11:59 am    Sujet du message: ordi quantique
Répondre en citant

Je vais tenter d'éclaircir un peu si j'en suis capable.

Le cryptage c'est un message en code secrêt. La patente de la clef ça vient de l'idée d'une serrure qu'une clef déverouille.

On sait qu'en physique quantique le fait d'observer un évènement le perturbe automatiquement. L'interaction modifi l'état.

Sachant au départ du message la disposition exacte d'une particule et sachant aussi qu'en voulant interagir avec, l'espionner, son état va changé, à la réception du message si sa disposition est pareil c'est que personne ne connait son existance. Si le message est altéré c'est qu'il a été espionné.

Le système marche par principe de comparaison des états. Si y a un espion qui a essayé de lire ne serait-ce qu'une bit du message, l'état n'est pas celui attendu par la clef.

C'est valable pour le message envoyé par onde lumineuse mais c'est aussi vrai pour l'ordinateur lui-même.

Un atome peux contenir, traiter, une centaine d'informations en même temps, en parrallèle. C'est d'une efficacité technologique incroyable. En y couplant, intriquant, un atome de comparaison, l'ordinateur sait par lui-même s'il est espionné et on ne peut plus savoir ni l'état de l'un, ni l'état de l'autre. Cette ignorance ne change rien aux messages sous clef.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Lun 01 Nov 2010 12:53 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merci pour les reponses , ça nous donnent une bonne idee de comment ca marche Wink
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » informatique et logiciel » Cryptographie quantique est là, l'ordinateur du futur est là
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003