FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L’univers n’était pas fait pour exister, selon une étude...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » L’univers n’était pas fait pour exister, selon une étude...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11030
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 25 Juin 2014 11:25 pm    Sujet du message: L’univers n’était pas fait pour exister, selon une étude...
Répondre en citant

L’univers n’était pas fait pour exister, selon une étude britannique

Salut à tous

SCIENCES - Le boson de Higgs remet en cause la théorie du Big Bang…

Ça a failli être un big-bang scientifique, mais ce n'est qu'un pschitt interstellaire.

Une étude de cosmologues britanniques du King's College de Londres démontre que l'univers n'aurait simplement pas dû exister.

Ou plutôt, qu'il n'aurait dû exister qu'une seconde après le Big Bang.

20minutes.fr/20minutes.fr - Photo de la collision proton-proton fournie par le Cern, le 4 juillet 2012, afp.com

Les chercheurs expliquent qu'après le Big Bang, l'univers a connu une phase d'expansion très rapide durant laquelle de la matière a été expulsée à un taux exponentiel dans toutes les directions, créant ainsi un univers plat et dont les radiations sont uniformément distribuées.

La théorie du Big Bang en question

Mais les dernières observations de ces ondes gravitationnelles couplées aux informations sur les particules du boson de Higgs, pourraient remettre en cause le modèle admis par la communauté scientifique:

«Le potentiel de Higgs mesuré actuellement est métastable, c'est-à-dire qu'il peut varier, explique Patrick Peter, directeur de recherches au CNRS et à l'Institut d'astrophysique de Paris.

Il est donc possible qu'il soit déstabilisé par la phase d'inflation et cela indiquerait que le modèle standard de physique des particules n'est pas complet.»

Ce n'est donc pas tant l'existence de l'univers que la validité du modèle théorique du Big Bang qui est remise en cause:

«Aux dernières nouvelles, l'univers semble exister, sourit Patrick Peter, donc il semble que les données utilisées aujourd'hui ne soient pas opérationnelles.»

Le modèle standard de la physique des particules risque bien de se faire bousculer par le boson de Higgs.

Les sources ;

https://fr.news.yahoo.com/l-univers-n-%C3%A9tait-fait-exister-selon-%C3%A9tude-145901179.html

http://www.20minutes.fr/article/1410943/ynews1410943?xtor=RSS-176

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 26 Juin 2014 3:33 am    Sujet du message:
Répondre en citant

il faut séparer la théorie de la réalité.

si le boson de higs est un composé instable alors ce n'est pas celui que l'on cherche.
Néanmoins, il a était trouvé, donc c'est bien sur celui là que notre univers est construit !?

---

cette histoire me rappelle le principe du soleil.

Car notre soleil est de classe jaune, mais il nous arrive blanc grâce à une diffraction du bleu par notre atmosphère. Cette supercherie nous donne l'illusion que nous vivons dans un monde ou la lumière est équilibré.

si l'infiniment petit et l'infiniment grand sont une supercherie,
que nous reste t-il de valable ?


Dernière édition par Madarion le Ven 27 Juin 2014 3:37 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 26 Juin 2014 8:49 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Erreurs dans l'info de cet article:

Citation:
Les chercheurs expliquent qu'après le Big Bang, l'univers a connu une phase d'expansion très rapide durant laquelle de la matière a été expulsée à un taux exponentiel dans toutes les directions, créant ainsi un univers plat et dont les radiations sont uniformément distribuées.


1) "Après le Big bang" est inexact puisque le Big bang n'est pas encore terminé aujourdhui.

2) "la matière a été EXPULSÉE" n'a pas de sens puisqu'EXPULSÉE de OÙ".

3) "créant un univers PLAT" est la première fois chez les scientifiques où on admet un univers PLAT à ses débuts. Mais à ce moment-là, il ne pouvait y avoir de matière car alors, l'univers n'aurait pas été plat.

Citation:
«Aux dernières nouvelles, l'univers semble exister, sourit Patrick Peter, donc il semble que les données utilisées aujourd'hui ne soient pas opérationnelles.»


Enlevez votre matière au tout début et tout rentrera dans l'ordre.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11030
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 26 Juin 2014 11:49 pm    Sujet du message: Au fait, l'univers n'existe pas
Répondre en citant

Salut à tous

C'est en tout cas la conclusion à laquelle on arrive en mettant bout à bout le boson de Higgs et la théorie de l'inflation de l'univers.

Mauvaise nouvelle.

En fait, nous n'existons pas.

Nous, les humains, les petits oiseaux et les marguerites, pfiout, envolés.

Pas là. Tout simplement parce que l'univers, ce gros machin qui s'est formé il y a près de 14 milliards d'années, n'existe en fait pas.

Slate.fr/Slate.fr - Au fait, l'univers n'existe pas

En tout cas si l'on en croit les enseignements d'une étude qui a été présentée mardi 24 juin à une rencontre de la Royal Astronomical Society, au Royaume-Uni, par les chercheurs Malcolm Fairbairn and Robert Hogan.

Selon eux en effet, l'univers aurait dû se vautrer.

«S'effondrer juste quelques micro-secondes après sa naissance explosive», résume le site Live Science.

Une hypothèse qui pose évidemment un problème, comme le reconnaissent d'ailleurs sans mal ses auteurs.

A moins d'être tous dans une réalité simulée, ou proches d'un état de conscience auquel il ne vaut mieux pas songer afin de préserver notre santé mentale, l'idée que l'univers n'existe pas est une «prédiction théorique inacceptable parce que, comme le note non sans perspicacité et humour Robert Hogan, si cela s'était produit, nous ne serions pas là pour en parler».

Pourquoi alors perdre son temps avec de telles fadaises? Tout simplement parce qu'elles sont indispensables.

Cette théorie permet de tester ce que l'on sait déjàBoson, inflation et compagnie

Pour établir cette théorie un poil absurde, mais si importante, les deux chercheurs sont en fait partis de tous les acquis accumulés en astronomie ces dernières années.

A commencer par le boson de Higgs, vous savez, cette particule dont tout le monde parle et un peu difficile à comprendre?

Identifié en 2012 par le Cern –ce qui a valu, un an plus tard le prix Nobel à François Englert et Peter Higgs, les physiciens qui ont imaginé dès 1964 l'existence du boson–, cette particule est en gros celle qui donne de la masse à toutes les autres.

Elle constitue, comme le rappelle Discovery, ce qu'on appelle «le champ de Higgs» (ou «champ de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble» mais c'est plus long à dire), qui, également, est identifié comme une sorte de mélasse qui filerait à toute la matière une masse.

Deuxième connaissance sur laquelle nos scientifiques se sont appuyés: l'inflation cosmique. L'idée selon laquelle l'univers s'est très vite déployé, comme l'explique le Cern:

«Les physiciens pensent que presque immédiatement (environ 10-35 secondes) après le Big Bang, l’Univers s’est accru en volume de façon très rapide, en traversant une phase d’expansion exponentielle.

Après cette période dite d’inflation, l’Univers aurait continué à s’étendre, mais à un rythme plus lent.»

Une théorie qui aurait été, ça tombe bien, confirmée par une observation toute récente de traces cosmiques, appelées «ondes gravitationnelles primordiales».

Rappelez-vous, c'était en mars dernier, et c'était censé «révolutionner, comme nous le résumions alors, notre connaissance de la physique et de l'univers».

Pour la première fois, des chercheurs affirmaient ainsi avoir observé ces espèces «d'“échos” de l'explosion», pour reprendre la métaphore bien pratique de Terry Pratchett dans La Science du Disque-Monde:

«Comme si Dieu avait crié “Bonjour!” à la création et que nous entendions encore un léger “onjouronjouonjouonjour...” venant des montagnes lointaines.»

Boson d'un côté, inflation de l'autre: les chercheurs ont donc mélangé ces deux connaissances, leurs implications, et en ont tiré ce modèle «d'univers intrinsèquement instable». Comme l'explique Robert Hogan sur Live Science:

«L'expansion fait que plein de trucs s'agitent et que si tout ça s'agite trop, on rentre dans ce nouvel espace énergétique qui pourrait causer l'effondrement de l'univers.»

Cette théorie permet de cerner ce qu'on ne connaît pasNouvelle particule? Découvertes erronées?

Il y a donc un gros hic dans cette découverte. Et c'est plutôt chouette. Car cela veut dire qu'il y a tant de nouvelles choses à découvrir.

Et «que nous devons étendre nos théories pour expliquer pourquoi [l'effondrement de l'univers] ne s'est pas produit», comme le relève encore Robert Hogan. Pas si débile et inutile, donc.

Cela pourrait signifier pour commencer qu'on s'est planté dans ce qu'on pense être nos acquis.

A ce propos, sachez que la découverte des «ondes gravitationnelles primordiales» de mars dernier est déjà remise en cause, certains affirmant que les traces observées ne sont que des «poussières de la Voie Lactée», comme l'explique longuement Vox.

Ce qui voudrait dire que l'une des plus grandes découvertes de ces dernières années en astronomie n'en est en fait pas une.

Et ce qui n'est pas si grave, tant elle alimente, dans sa boucle d'observations, de déductions et de contestations, la découverte scientifique.

De même, cet effondrement universel qui n'est jamais arrivé laisse penser qu'une autre règle physique, qu'une autre particule peut-être, restent encore hors de nos radars. Hors de portée de la connaissance humaine, à cet instant précis.

L'une des pistes envisagées consiste en l'existence supposée de particules, sorte de doublures des particules que nous connaissons aujourd'hui, qui nécessiteraient, pour être éventuellement observées, des accélérateurs de particules beaucoup plus puissants, note Robert Hogan.

Cette théorie, dite de la supersymétrie, circule depuis les années 1960... soit à peu près comme celle qui a abouti au boson de Higgs.

L'annonce de notre non-existence relance donc la chasse à des particules dont on suppose l'existence.

La science n'est-elle pas particulièrement savoureuse?

La source ;

http://www.slate.fr/story/89075/univers-existe-pas-boson#xtor=RSS-2

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 27 Juin 2014 3:49 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
L'annonce de notre non-existence relance donc la chasse à des particules dont on suppose l'existence.

La science n'est-elle pas particulièrement savoureuse?


Plutôt déroutante, oui !

sur ce principe de réjouissance il suffirait d'admettre qu'il existe des gisements inexplorés de métaux précieux pour relancer l'économie !?

La solution a un problème serait donc si simple :

Il suffit de rebooter le système pour ouvrir de nouvelle perspective !?

ET BIEN NON !

Car si un reboot dois être fait c'est au niveau mondial,
sinon cela va provoquer des tensions qui amèneront inexorablement encore devant un mur.

Les chercheurs Malcolm Fairbairn et Robert Hogan sont en fait de gros FENEANT !!!!!!

Car faire un nettoyage c'est avouer que l'on n'est pas capable de rajouter un pierre.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 27 Juin 2014 4:00 am    Sujet du message:
Répondre en citant

C'est ce qui caractérise la science; elle ne refuse jamais de remettre en cause les données qu'elle possède.

La preuve??? Elle remet en cause l'existence de l'univers.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 27 Juin 2014 4:37 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Il existe une autre façon, c'est de ne remettre en question absolument rien.
Car remettre en question l'univers revient justement en déstabiliser une données.

car ..
quand une personne monte a haut d'un bâtiment il obtient une vision de la ville.
quand une personne monte dans une station spatiale il a une vision du monde.
quand une personne va sur la lune il a une vision du système solaire.
Et quand une simple personne regarde le ciel il voit l'univers.


Donc l'univers est une donné visuelle !
Et ces deux chercheurs veulent simplement enlever de la science l'un des cinq sens, la VUE !??

Plus précisément je pense que cela vise de sortir de la science les astronomes ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 27 Juin 2014 10:57 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Heu!!! Le "sarcasme"; vous connaissez?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 27 Juin 2014 12:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Laughing

désolé, mais en ce moment je suis survolté

Embarassed
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 01 Juil 2014 2:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
cette impasse ne me surprend pas, car il semble qu'on à pas accepté mes explications sur le lien entre gravité attractive et répulsive.
Je prévoit être absent 2 semaines.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 13 Aoû 2014 12:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Je répète pour dire que si la gravité est une conséquence d'un déformation de la géométrie de l'espace, elle ne peut pas être "répulsive" puisque aucune déformation quelle qu'elle soit ne peut produire cette conséquence.

Donc la raison de l'impasse n'est pas celle-là.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » L’univers n’était pas fait pour exister, selon une étude...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003