FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Utilisation de la Lune à des fins scientifiques
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions lunaires » Utilisation de la Lune à des fins scientifiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 03 Sep 2007 11:48 pm    Sujet du message: Utilisation de la Lune à des fins scientifiques
Répondre en citant

SAlut a tous

4 concepts sélectionnés par la NASA

L'observatoire spatial qui fera parti de la base permanente que compte installer la NASA aux environs du cratère de Shackleton (pôle sud,) ne sera pas le seul instrument scientifique installé sur la Lune. La NASA vient de sélectionner 4 concepts parmi une sélection initiale de 77.

Ces concepts, qui nécessiteront des avancées technologies visent à installer des instruments qui bénéficieront à plein des avantages que procure la Lune pour observer le ciel ou mener des expériences de géodésie. Arrow




Cependant, ils ne sont pas attendus avant les années 203 Lunar Laser Ranging Array et Precision Lunar Laser Ranging

Ce projet mélange géodésie spatiale et théorie de la Relativité Générale. Il consiste à installer une suite d'instrument à différents endroits de la Lune de façon à obtenir des mesures extrêmement précises de la distance qui sépare la Terre de la Lune. On attend des mesures de l'ordre du submillimètre. Les mesures de cette géodésie spatiale sont tellement précises que la dérive des continents sera quasiment observée en continu. Elles concernent également d'autres disciplines comme :

- La Sélénodésie : forme de la lune, libration, effets de marées ;
- La Mécanique céleste ;
- Les Systèmes de références terrestre et céleste ;
- La Rotation de la Terre : les mesures permettent la détermination du Temps Universel en temps réel ;
- La Précession et la Nutation : Il s'agit là d'exploitation de longues séries d'observations qui, combinées avec celles faites en interférométrie à longue base, donnent accès au mouvement de la terre dans l'espace et donc aux constantes fondamentales de la précession et de la nutation. Ces constantes fournissent des contraintes fortes aux modèles de l'intérieur de la terre.

L'autre aspect scientifique de ce projet concerne des Tests des théories de la gravitation ou encore d'expériences visant à démontrer (ou invalider) certains aspects de la Relativité Générale, une théorie formulée par Albert Einstein au début du 20ème siècle et sur laquelle s'appuie toute l'astronomie moderne.

Radio Observatory for Lunar Sortie Science

Cette mission vise à installer un petit réseau de radiotélescopes pour étudier l'accélération des particules dans des objets du ciel profond comme les supernovae, les quasars ou encore la couronne solaire. Un des principaux intérêts de cette mission est technologique. Ces radiotélescopes seront les précurseurs d'un plus grand instrument que la NASA compte installer sur la Lune les années suivantes. Cet instrument sera alors plus puissant de sorte qu'il permettra de sonder plus profondément l'Univers et partant de là mesurer l'évolution des premières structures de l'Univers.

Lunar-Based Soft X-ray Science

Ce projet mesurera des émissions de rayon X provoquées par le vent solaire et ses interactions avec la magnétosphère de la terre. Il aidera également à améliorer de futures mesures d'émissions à énergie réduite de rayon X de notre galaxie.

Pour cela, la NASA compte installer de petits télescopes sur la surface de la Lune. Ils n'observeront pas directement le Soleil mais plutôt les interactions entre la très faible atmosphère de la Lune et les particules du vent solaire. Cela permettra d'obtenir en temps réel une carte globale de ces interactions et, partant de là, suivre l'activité du Soleil. Ces données seront également très utiles pour mieux comprendre l'électricité statique de la poussière lunaire, un des risques naturels clairement identifié par la NASA et auxquels devront faire face les astronautes en opérations sur la surface de la Lune

L'autre intérêt de ce projet est qu'il sera capable également d'observer et d'étudier une longueur particulière du rayonnement X (soft X-ray) qui interfère avec des observatoires terrestres lorsque ces derniers observent l'environnement local de la Galaxie ou le milieu local interstellaire.


source;

http://www.flashespace.com/html/sept07/04_09.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions lunaires » Utilisation de la Lune à des fins scientifiques
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003