FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Améliorant l'image de Jupiter
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Observations astronomiques » Améliorant l'image de Jupiter
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 05 Oct 2008 10:20 pm    Sujet du message: Améliorant l'image de Jupiter
Répondre en citant

SAlut a tous

La nouvelle technique de correction d'image fournit l'image au sol de la planète entière la plus nette à ce jour.

Une observation record de deux heures de Jupiter en utilisant une technique supérieure pour enlever le flou atmosphérique a produit la photo la plus nette de la planète entière jamais prise à partir de la Terre.

Les séries de 265 clichés obtenus avec l'instrument prototype MAD (Multi-Conjugate Adaptive Optics Demonstrator) monté sur le VLT (Very Large Telescope) de l'ESO révèlent les changements dans la brume de Jupiter, probablement en réponse à un bouleversement à l'échelle de la planète il y a plus d'un an. Arrow


Crédit : ESO/F. Marchis, M. Wong, E. Marchetti, P. Amico, S. Tordo

Pouvoir corriger les images à large champ des déformations atmosphériques a été le rêve des scientifiques et des ingénieurs pendant des décennies.

Les nouvelles images de Jupiter prouvent la valeur de la technologie de pointe employée par MAD, qui utilise deux étoiles servant de guide ou plus au lieu d'une comme référence pour ôter le flou provoqué par la turbulence atmosphérique au-dessus d'un champ visuel trente fois plus grand que les techniques existantes [1].

"Ce type d'optique adaptative a un grand avantage pour regarder de grands objets, tels que des planètes, des amas d'étoiles ou des nébuleuses," indique le chercheur Franck Marchis, de l'UC Berkeley et de l'institut SETI de Mountain View, en Californie, Etats-Unis.

"Bien que l'optique adaptative normale fournit une excellente correction dans un petit champ visuel, MAD fournit une bonne correction sur un plus grand secteur du ciel.

Et en fait, s'il n'y avait pas de MAD, nous n'aurions pas été en mesure de faire ces étonnantes observations."

MAD a permis aux chercheurs d'observer Jupiter pendant presque deux heures les 16 et 17 août 2008, une durée record, selon l'équipe observante.

Les systèmes d'optique adaptatifs conventionnels utilisant une lune simple de Jupiter comme référence ne peuvent pas surveillent Jupiter très longtemps parce que la lune se déplace trop loin de la planète.

Le télescope spatial Hubble ne peut pas observer Jupiter sans interruption pendant plus d'environ 50 minutes, parce que sa vue est régulièrement bloquée par la Terre durant l'orbite de 96 minutes d'Hubble.

Utilisant MAD, l'astronome de l'ESO Paola Amico, le chef de projet MAD Enrico Marchetti et Sébastien Tordo de l'équipe MAD ont suivi deux des plus grandes lunes de Jupiter, Europe et Io - une de chaque côté de la planète - pour fournir une bonne correction à travers le plein disque de la planète.

"C'était l'observation la plus stimulant eque nous avons effectuée avec MAD, parce que nous avons dû suivre avec une grande précision les deux lunes se déplaçant à des vitesses différentes, tout en poursuivant simultanément Jupiter," commente Marchetti.

Avec cette série unique d'images, l'équipe a trouvé un changement important dans l'éclat de la brume équatoriale, qui se situe dans une ceinture de 16.000 kilomètres de large au-dessus de l'équateur de Jupiter [2].

Plus de lumière du Soleil se reflétant de la brume atmosphérique supérieure signifie que la quantité de brume a augmenté, ou qu'elle s'est déplaçée à des altitudes plus élevées.

"La partie la plus lumineuse s'était décalée vers le sud de plus de 6.000 kilomètres," a expliqué le membre de l'équipe Mike Wong.

Cette conclusion est venue après comparaison avec des images prises en 2005 par Wong et son collègue Imke de Pater à l'aide du télescope spatial Hubble.

Les images de Hubble, prises aux longueurs d'ondes infrarouges très proche de celles utilisées pour l'étude du VLT, montrent plus de brume dans la moitié nord de la brillante zone équatoriale, alors que les images du VLT de 2008 montrent un clair décalage vers le sud.

"Le changement que nous voyons dans la brume pourrait être lié à de grands changements des modèles nuageux associés au boulversement à l'échelle de la planète de l'année dernière, mais nous devons regarder plus de données pour cerner avec précision quand les changements se sont produit," a déclaré Wong.

Notes

[1] Les télescopes au sol souffrent d'un effet de flou introduit par la turbulence atmosphérique.

Cette turbulence fait scintiller les étoiles d'une manière qui enchante les poètes mais frustre les astronomes, puisqu'elle brouille les détails fins des images.

Cependant, avec des techniques d'optique adaptative (AO), cet inconvénient majeur peut être surmonté de sorte que le télescope produise les images qui sont aussi nettes que possible théoriquement, c'est-à-dire, approchant les conditions dans l'espace.

Les systèmes d'optique adaptative fonctionnent à l'aide d'un miroir déformable commandé par ordinateur qui contrecarre la déformation d'image présentée par la turbulence atmosphérique.

Le système est basé sur des corrections optiques en temps réel calculées des données d'image obtenues par un 'capteur d'onde frontale' (une caméra spéciale) à très grande vitesse, des centaines de fois chaque seconde.

Les systèmes actuels d'AO peuvent seulement corriger l'effet de la turbulence atmosphérique dans une région très petite du ciel - en général 15 secondes d'arc ou moins - la correction se dégradant très rapidement en s'éloignant de l'axe central.

Les ingénieurs ont donc développé de nouvelles techniques pour surmonter cette limitation, dont une est le système d'optique adaptative multi-conjuguée.

Voir ESO 19/07 pour plus de détails sur l'instrument prototype MAD (Multi-Conjugate Adaptive Optics Demonstrator).

[2] La brume, qui pourrait être de l'hydrazine composée d'azote - utilisée sur Terre comme propergol pour les fusées - ou probablement des cristaux congelés d'ammonique, d'eau ou d'ammonium hydrosulphide de plus profond dans la planète gazeuse, est très importante dans les images infrarouges.

Puisque la lumière visible peut pénétrer à des niveaux plus profonds que la lumière aux longueurs d'onde infrarouge détectées par MAD (environ 2 microns), les télescopes optiques voient la lumière réfléchie des nuages plus profonds et plus épais se trouvant sous la brume.

La brume se comporte un peu comme des particules au sommet des nuages d'orages sur Terre (connue sous le nom d'enclumes de cumulonimbus) ou dans les panaches de cendre des grandes éruptions volcaniques, qui montent dans l'atmosphère et se répandent autour du monde.

Sur Jupiter, l'ammoniaque injectée dans l'atmosphère interagit également avec la lumière du Soleil pour former de l'hydrazine, qui se condense dans une brume de particules fines de glace.

La chimie d'hydrazine dans l'atmosphère de Jupiter est semblable à ce qui se produit dans l'atmosphère terrestre après une éruption volcanique, quand le dioxyde de soufre est converti par la lumière UV solaire en acide sulfurique.

http://www.eso.org/public/outreach/press-rel/pr-2008/pr-33-08.html

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/1008-nouvelles.htm#P2008_T1

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mar 07 Oct 2008 12:26 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merçi pour la news albert Wink

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Johnny
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 282
Localisation: st-jean

 Message Posté le: Mar 07 Oct 2008 10:42 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

La photo est tres bonne Laughing
_________________
Johnny pour vous servir!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Observations astronomiques » Améliorant l'image de Jupiter
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003