FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Une loupe naturelle pour analyser un trou noir supermassif
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Une loupe naturelle pour analyser un trou noir supermassif
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11030
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 28 Déc 2008 10:03 pm    Sujet du message: Une loupe naturelle pour analyser un trou noir supermassif
Répondre en citant

Salut a tous

Combinant une double "loupe naturelle avec la puissance du Très Grand Télescope de l'Observatoire européen austral Observatory - ESO), des astronomes ont sondé les parties intérieures du disque d'accrétion tournant autour d'un trou noir supermassif situé à 10 milliards d'années-lumière de la Terre .

Ils ont ainsi pu étudier ce disque avec un niveau de détail 1000 fois supérieur aux capacités actuelles des plus grands télescopes, fournissant la première confirmation observationnelle des modèles théoriques décrivant de tels disques. Arrow




L'équipe composée d'astronomes européens et américains a étudié la "Croix d'Einstein", un mirage cosmique célèbre.

Cette configuration cruciforme se compose de quatre images d'une unique et même source très éloignée.

La formation de ces images multiples est due à l'effet de lentille gravitationnelle causé par une galaxie spirale se trouvant entre la source et la Terre.

Cet effet a été prédit par Albert Einstein sur la base de sa théorie de relativité générale .

Dans la Croix d'Einstein, la source lumineuse est un quasar situé à approximativement 10 milliards d'années-lumière de la Terre, tandis que la galaxie au premier plan est environ 10 fois plus proche.

La lumière du quasar est défléchie et amplifiée par le champ gravitationnel de la galaxie provoquant l'effet de lentille gravitationnelle.

Cet effet, connu sous le nom de "macrolentille" dans lequel une galaxie joue le rôle d'une loupe cosmique ou d'un formidable télescope naturel, s'avère très utile en astronomie parce qu'il permet d'observer des objets éloignés qui seraient autrement trop faibles ou trop petits pour être observés avec les télescopes actuellement disponibles.

«La combinaison de cet effet d'amplification avec l'utilisation d'un grand télescope nous fournit des détails d'une précision inédite», explique Frédéric Courbin, astrophysicien à l'EPFL et chef du projet ESO VLT consacré à l'étude de la Croix d'Einstein.

En plus de l'effet de macrolentille induit par la galaxie, une amplification supplémentaire est produite par les étoiles individuelles situées dans cette galaxie.

Ces étoiles agissent comme de petites loupes secondaires, provoquant une seconde amplification basée sur le même principe que l'effet de macrolentille, mais sur une échelle plus petite.

Puisque les étoiles sont beaucoup plus petites que les galaxies, on les nomme "microlentilles".

En outre, comme les étoiles se déplacent dans la galaxie, l'intensité de l'effet des microlentilles varie au cours du temps.

Vue de la Terre, la luminosité des images du quasar clignotent autour d'une valeur moyenne à cause de l'effet combiné de ces microlentilles.

La taille de la région amplifiée par ces étoiles-microlentilles est de l'ordre de quelques jours-lumière, c'est-à-dire comparable à la taille du disque d'accrétion du quasar.

L'effet des microlentilles affecte les diverses régions d'émission du disque de différentes manières, selon leur taille.

Les régions de plus petite taille sont plus amplifiées que les régions plus étendues.

Or les petites et les grandes régions ont des couleurs différentes.

L'effet des microlentilles est donc de produire des variations de couleur des images du quasar, en plus des variations de luminosité.

En observant en détail ces variations pendant plusieurs années, il est possible de mesurer comment la matière et l'énergie sont distribuées autour du trou noir supermassif qui réside au coeur du quasar.

C'est exactement ce qu'ont fait les astronomes à l'aide du VLT de l'ESO. Ils ont observé la Croix d'Einstein trois fois par mois pendant trois ans, relevant tous les changements de luminosité et de couleur des quatre images du quasar.

«Grâce à ces données exceptionnelles, nous avons pu prouver que le rayonnement le plus énergique est émis dans la région centrale située à un jour-lumière du trou noir supermassif.

En outre, nous avons pu démontrer que l'énergie diminue en fonction de la distance au trou noir presque exactement comme le prédit la théorie», dit Alexander Eigenbrod, qui a accompli l'analyse des données.

L'utilisation des effets de macro- et microlentilles, ajouté à l'oeil géant du VLT, ont permis aux astronomes de sonder des régions sur des échelles aussi petites qu'un millionième de seconde d'arc.

Cela correspond à la taille d'une pièce de monnaie d'un franc vue à une distance de 2 millions de kilomètres , c'est-à-dire, environ 5 fois la distance Terre - Lune !

«C'est 1000 fois mieux que ce qui peut être réalisé avec n'importe quel télescope existant en utilisant les techniques traditionnelles», ajoute F. Courbin.

La mesure de la distribution de l'énergie autour du trou noir central est un exploit unique.

Diverses théories existent pour expliquer la formation et l'accrétion des quasars, et chacune prévoit un profil d'énergie différent.

Jusqu'ici, aucune observation directe et indépendante des modèles théoriques n'a permis aux scientifiques de valider ou d'infirmer l'une ou l'autre de ces théories, en particulier en ce qui concerne les régions centrales du quasar.

«Les nouvelles observations de la Croix d'Einstein obtenues avec le VLT favorisent clairement un modèle dans lequel le quasar est actionné par la rotation du trou noir central», conclut Georg et directeur du laboratoire d'astrophysique de l'EPFL.

L'équipe est composée de Frédéric Courbin, Alexander Eigenbrod et Georges Meylan de l'EPFL;

Dominique Sluse, Robert Schmidt, Timo Anguita, et Joachim Wambsganss de l'Astronomisches Rechen-Institut, Heidelberg (Allemagne), et d'Eric Agol de l'University of Washington, Seattle (Etats-Unis).

Source et illustration: Communiqué de presse de l'EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6139

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Johnny
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 282
Localisation: st-jean

 Message Posté le: Mar 30 Déc 2008 2:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Allo la gang

malheureusement, je suis pas assez intéligent pour comprendre bien comme il faut l' essence meme de cette article Embarassed

Dommage Rolling Eyes

A+
_________________
Johnny pour vous servir!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 30 Déc 2008 3:48 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

1) Cela prouve la "théorie" d'Einstein au sujet des déformations de la géométrie de l'espace et nie celle de Newton qui disait que les masses s'attirent.

2) Cela prouve ce que je dis au sujet des masses en orbite dans une galaxies: les masses en orbite n'ajoutent pas à la déformation générale qui les contients; sinon il n'y aurait pas de microlentilles dans une macrolentille.

3) Que la "théorie" dont on parle et qui est "proubvée" ici, n'est pas la théorie de la matière noire puisque les "microlentilles sont produites par les "étoiles" normales composant cette galaxie; s'il y avait de la matière noire, en plus grande quantité, on n'aurait pas de microlentilles encore une fois.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 30 Déc 2008 11:10 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
1) Cela prouve la "théorie" d'Einstein au sujet des déformations de la géométrie de l'espace

OK
Élie l'Artiste a écrit:

et nie celle de Newton qui disait que les masses s'attirent.

S'il disait que les masses s'attiraient mais disaient en meme temps ne pas connaitre la cause de cette attirence, alors s'il vous plait encore une fois, on ne peut pas prétendre qu'ils faisaient allusion a des fils invisible entre les masses pour une attraction mutuelle, style Spiderman avec fil invisible.
Élie l'Artiste a écrit:

2) Cela prouve ce que je dis au sujet des masses en orbite dans une galaxies: les masses en orbite n'ajoutent pas à la déformation générale qui les contients; sinon il n'y aurait pas de microlentilles dans une macrolentille.

Une macrolentille peut etre du a un ensemble de microlentilles(la somme des microlentilles donnant une macrolentille).
Élie l'Artiste a écrit:

3) Que la "théorie" dont on parle et qui est "proubvée" ici, n'est pas la théorie de la matière noire puisque les "microlentilles sont produites par les "étoiles" normales composant cette galaxie; s'il y avait de la matière noire, en plus grande quantité, on n'aurait pas de microlentilles encore une fois.

Amicalement

André Lefebvre

Meme avec de la matiere noire autour d'elle, les étoiles peuvent etre des microlentilles gravitationel quand meme;
augmenter la masse d'une étoile ordinaire de cinq ou dix fois et celle-ci peut demeurer encore une microlentille gravitationel Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Bob
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2008
Messages: 598
Localisation: Laval

 Message Posté le: Mer 31 Déc 2008 2:28 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Citation:
Meme avec de la matiere noire autour d'elle, les étoiles peuvent etre des microlentilles gravitationel quand meme;
augmenter la masse d'une étoile ordinaire de cinq ou dix fois et celle-ci peut demeurer encore une microlentille gravitationel


Plusieurs phénomènes, autres que celui de lentille gravitationnelle, peuvent causer cet éclat soudain : une variation de luminosité de l'étoile-cible elle-même par exemple.

Différents tests permettent de trier les candidats et d'isoler les microlentilles gravitationnelles.

Par exemple, la variation de luminosité devrait être indépendante de la couleur pour les microlentilles, ce qui n'est pas le cas des autres phénomènes, souvent associés à un changement de température de l'étoile.
_________________
Robert St-gelais
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 31 Déc 2008 10:45 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Meme avec de la matiere noire autour d'elle, les étoiles peuvent etre des microlentilles gravitationel quand meme;


Soyons un peu logique:

Si la masse de chacune des étoiles s'additionnait pour produire la déformation de l'espace de toute la galaxie, la déformation totale de cet espace ferait dispraître les déformations individuelles des étoiles car la déformation totale serait plus importante que les petites déformations individuelles. Ajoutez la matière noire par-dessus tout ça et votre intellect se retrouve dans un immense trou noir d'où il ne peut plus sortir, semble-t-il. Crying or Very sad

Citation:
alors s'il vous plait encore une fois, on ne peut pas prétendre qu'ils faisaient allusion a des fils invisible entre les masses pour une attraction mutuelle, style Spiderman avec fil invisible.


Dans ce cas, il est malheureux qu'il ne connaissait pas Spiderman, car il aurait eu l'explication. Si je me rappelle bien, il disait que les masse s'attirent l'une à l'autre; par exemple, la Terre attire le Lune et vice versa. Le résultat était que la Lune tourne autour du Soleil à cause de cette attirance; c'est cette "attirance" qui produit le mouvement de la Lune.

Par contre, dans la notion de Einstein, on n'a jamais voulu approfondir trop ce fait que la Lune "se déplace". Et pour l'expliquer on laisse Einstein de côté et on revient à l'attirance de Newton. On ne peut pas admettre que la Lune possède sa propre vitesse de déplacement et que c'est cette vitesse qui fait qu'elle orbite à peu près toujours à la même distance.

J'oubliais... Les fils de Spiderman n'attire rien; ils collent et sont très résistant; ils n'attirent pas. Donc on ne devrait plus entendre parler de cet hurluberlu dorénavant. Wink Rolling Eyes

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 31 Déc 2008 4:45 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


Soyons un peu logique:
Si la masse de chacune des étoiles s'additionnait pour produire la déformation de l'espace de toute la galaxie, la déformation ...

OK J'aurais du précisez que l'addition des microlentilles pour produire une macrolentille n'est pas linéaire, mais on peut considérer qu'une étoile dans une galaxie est une microlentille gravitationel dans sa galaxie et que la galaxie(donc l'ensemble des étoiles de cette galaxies) est une macrolentille gravitationel.
Élie l'Artiste a écrit:

J'oubliais... Les fils de Spiderman n'attire rien; ils collent et sont très résistant; ils n'attirent pas. Donc on ne devrait plus entendre parler de cet hurluberlu dorénavant. Wink Rolling Eyes
Amicalement
André Lefebvre

Mais Spidermann exerce une tension sur ces filles et attire donc les choses vers lui avec l'aide de ces fils(invisible ici), comme on le ferait avec une corde pour approcher quelque chose de nous Smile .
Bob a écrit:

Plusieurs phénomenes autre que celui de lentille gravitationelle, peuvent causer cet éclat soudain: Une variation de lumionosité de l'étoile elle-meme par exemple.

Oui c'est le cas des étoiles variables par exemple mais la fréquence de cette variation de luminosité nous permet de les différencier d'une étoile non variable(la luminosité diminu parfois aussi et c'est cyclique) Smile .
Bob a écrit:

Différent test permettent de trier les candidats et d'isoler les microlentilles
gravitationelles.
Par exemple, la gravitation devrait etre indépendante de la couleur pour les microlentilles, ...

Oui bien sur, il ne faut pas se fier sur la couleur pour ces tests, mais sur l'estimation de la variation d'intensité lumineuse de l'objet observé derriere cette microlentille gravitationnelle Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 01 Jan 2009 9:43 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
OK J'aurais du précisez que l'addition des microlentilles pour produire une macrolentille n'est pas linéaire, mais on peut considérer qu'une étoile dans une galaxie est une microlentille gravitationel dans sa galaxie et que la galaxie(donc l'ensemble des étoiles de cette galaxies) est une macrolentille gravitationel.


Et ça change quoi?

Tes microlentilles sont effacées par la macro. Si tu creuses un grand trou au moyen de plusieurs petits trous successifs, tu ne pourras pas retrouver tes "petits trous" dans le grand trou que tu auras creusé. Bon! Évidemment on peut les retrouver en faisant du bla-bla mais les petits trous ne sont plus là quand même.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 02 Jan 2009 4:29 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


Et ça change quoi?

Salut, la galaxie peut servir de lentille gravitationel meme si elle est en dehors de notre amas de galaxie, donc tres éloigné, une étoile serait déja trop loin.
Élie l'Artiste a écrit:

Tes microlentilles sont effacées par la macro.

Pas a l'intérieur de notre galaxie, évidemment une série d'étoiles enligné, amplifirait le phénomene, mais s'il a des étoiles nombreuse proche de cette enlignement, cela peut annulé la lentille gravitationelle, de préférence, une étoile isoler et pas trop loin peut faire l'affaire, dailleurs on a déja trouvé des petites planetes grace au fait qu'il y avait une étoile
qui amplifiait le passage de la planete devant ou derriere son étoile(une planete comme son étoile était amplifié par une autre étoile par le phénomene de microlentille gravitationelle)(ou si on préfere, il avait une variation exagéré de l'intensitée lumineuse de l'étoile a cause des passages de sa petite planete devant et derriere) et c'est comme cela qu'on a déja découvert une petite planete qui était beaucoup plus loin que la plupart des grosses planetes découvert(elle était a plus de milles année lumiere de distance si je me souvient bien), je ne peut malheureusement pas vous donnez la source de référence, car je ne me souvient plus de cette référence Sad .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 03 Jan 2009 9:28 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Si on retourne à l'article source de cette discussion on y dit:

Citation:
Dans la Croix d'Einstein, la source lumineuse est un quasar situé à approximativement 10 milliards d'années-lumière de la Terre, tandis que la galaxie au premier plan est environ 10 fois plus proche.


La source lumineuse est à dix milliards d'années lumière; ce qui n'est pas à côté. Et la galaxie spirale produisant l'effet de lentille (loupe) se trouve, elle, à 1 milliards d,années lumière d'ici ce qui n'est pas à côté non plus.

Il n'y est donc pas question d'étoiles proches de nous,dans notre galaxie, qui servent d'accumulation de microlentille. On explique très bien:

Citation:
En plus de l'effet de macrolentille induit par la galaxie, une amplification supplémentaire est produite par les étoiles individuelles situées dans cette galaxie.


que les microlentilles sont produites par les étoiles de la galaxie située à 1 milliards d'année lumière et non celle de notre galaxie à nous.

ajoutons que:

Citation:
L'effet des microlentilles est donc de produire des variations de couleur des images du quasar, en plus des variations de luminosité.


S'il y a variation de couleurs, c'est qu'il y a variation de longueurs d'ondes. Ce qui veut dire que la lumière traversant un volume d'espace dont la géométrie est déformée subit une diminution de sa longueur d'onde au pro rata de l'effondrement de la métrique de l'espace du volume déformé. Ceci confirme également qu'une déformation de la géométrie de l'espace est bien un "effondrement" de sa métrique.

Ce qui confirme la notion de limites de Chandrasekhar et qui remet en question la notion de Redshift. Mais surtout, cette différence de couleur liée à la métrique d'espace déformé, donne une explication logique à la sphère de la supposée matière noire entourant une ga;laxie. En réalité cette sphère de couleur différente représente simplement le volume d'espace déformé de la galaxie, comme je l'ai déjà expliqué; et non de l'imaginaire matière noire. On perçoit cette sphère entourant une galaxie simplement parce que la longueur d'onde de la lumière qui y traverse suit la topologie de la métrique effondrée de ce volume d'espace. Ce n'est pas tellement compliqué à comprendre.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 03 Jan 2009 3:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

que les microlentilles sont produites par les étoiles de la galaxie située à 1 milliards d'année lumière et non celle de notre galaxie à nous.

Salut, j'espere que vous reconnaissez tout de meme qu'il y a des microlentilles gravitationelle produite par des étoiles dans notre galaxie, sinon, s'il vous plait faite-le moi savoir et je vais essayé de trouver la source de référence faisant état de la découverte d'une petite planete tres loin grace a un phénomene de microlentille gravitationelle (produite par une étoile dans notre galaxie).
Élie l'Artiste a écrit:

ajoutons que:

Citation:
L'effet des microlentilles est donc de produire des variations de couleur des images du quasar, en plus des variations de luminosité.


S'il y a variation de couleurs, c'est qu'il y a variation de longueurs d'ondes. Ce qui veut dire que la lumière traversant un volume d'espace dont la géométrie est déformée subit une diminution de sa longueur d'onde au pro rata de l'effondrement de la métrique de l'espace du volume déformé.

Pas certain,(édition:OK cela semble exact)
Élie l'Artiste a écrit:

Ceci confirme également qu'une déformation de la géométrie de l'espace est bien un "effondrement" de sa métrique.

Déformation de la géométrie de l'espace et effondrement de sa métrique,
n'est-ce pas la meme chose Question
J'ai de la difficultée a différencié ces deux notions.
Élie l'Artiste a écrit:

Ce qui confirme la notion de limites de Chandrasekhar et qui remet en question la notion de Redshift. Mais surtout, cette différence de couleur liée à la métrique d'espace déformé, donne une explication logique à la sphère de la supposée matière noire entourant une ga;laxie. En réalité cette sphère de couleur différente représente simplement le volume d'espace déformé de la galaxie, comme je l'ai déjà expliqué; et non de l'imaginaire matière noire. On perçoit cette sphère entourant une galaxie simplement parce que la longueur d'onde de la lumière qui y traverse suit la topologie de la métrique effondrée de ce volume d'espace. Ce n'est pas tellement compliqué à comprendre.

Ces certain que le red shift est du au changement au niveau de l'espace, peut importe la facon d'expliquer ce changement, mais la matiere ordinaire(baryonique) seul ne peut a elle seule expliquer ces changements.
Notons ceci s'il vous plait: la variation de couleur de l'objet
dont l'intensité lumineuse est augmenter par la macrolentille gravitationelle est compréhensible, elle s'explique simplement par le fait
que la lumiere subit une déviation quand elle passe pres de la macrolentille, déviation du a la déformation de l'espace comme vous l'expliquez, pour comprendre cela je suggere de remplacé le trajet de la lumiere par un objet lumineux qui passe pres de la macrolentille, celui-ci subira une accélération du a la macrolentille et un red shift sera percu, donc un changement de couleur
Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 03 Jan 2009 6:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Salut, j'espere que vous reconnaissez tout de meme qu'il y a des microlentilles gravitationelle produite par des étoiles dans notre galaxie


Toute déformation d'un volume d'espace peut produire une microlentille; mais ce n'était pas le sujet discuté. J'essaie simplement de rester dans le sujet de l,article.

Citation:
Déformation de la géométrie de l'espace et effondrement de sa métrique,
n'est-ce pas la meme chose


C'est ce que je dis et il faut le constater et en prendre conscience pour y attribuer les conséquences.



Citation:
mais la matiere ordinaire(baryonique) seul ne peut a elle seule expliquer ces changements.


Qui parle de matière ici? On parle de déformations de la géométrie de l'espace produite par l'énergie de masse. Il ne faut pas tout mélanger et surtout ne pas malexer.

Citation:
le trajet de la lumiere par un objet lumineux qui passe pres de la macrolentille, celui-ci subira une accélération du a la macrolentille et un red shift sera percu,


Pas mal comme entourloupette intellectuelle; ce serait exact si on pouvait faire accélérer la vitesse de la lumière. Malheureusement, on ne peut pas donc impossible de changer la lumière pour un objet. Rolling Eyes

Il faut donc expliquer ce changement de couleur par autre chose qu'une accélération. Et ce n'est certainement pas un "redshift" puisqu'il est question de différentes couleurs donc de différentes longueurs d'onde. Il n'y a pas deux solutions possibles.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 04 Jan 2009 1:49 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


Pas mal comme entourloupette intellectuelle; ce serait exact si on pouvait faire accélérer la vitesse de la lumière. Malheureusement, on ne peut pas donc impossible de changer la lumière pour un objet. Rolling Eyes

Il faut donc expliquer ce changement de couleur par autre chose qu'une accélération. Et ce n'est certainement pas un "redshift" puisqu'il est question de différentes couleurs donc de différentes longueurs d'onde. Il n'y a pas deux solutions possibles.

Amicalement

André Lefebvre

Salut, j'admet ne pas comprendre ce changement de longueur d'onde et de couleur, j'ai reli l'article rapidement et ce changement semble se faire dans le temps(on a pris des notes a chaque année, pendant plusieurs années), en partie a cause des microlentilles suplémentaire, il faut considéré aussi que la position de notre systeme Solaire change de position dans notre galaxie, donc l'enlignement avec les lentilles gravitationelles vari aussi.
J'ai tenté de comparer la trajectoires de la lumiere et celle d'un objet passant pres de la macrolentille gravitationel, sans succes, car on accélere pas la lumiere comme un objet comme vous avez mentioné.
Confused Embarassed .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 04 Jan 2009 1:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:

Salut, j'admet ne pas comprendre ce changement de longueur d'onde et de couleur,

C'est maintenant plus clair, grace a cette phrase du texte que je cite:
Citation:

En outre, comme les étoiles se déplacent dans la galaxie, l'intensité de l'effet des microlentilles varie au cours du temps.

Comme la source de lumiere est une région de différente couleur,
citation:
Citation:
or les petites et les grandes régions ont des couleurs(c'est a dire des températures)différentes.

alors comme c'est microlentilles sont variable dans le temps, alors les couleurs percu par un observateur sont donc variable dans le temps, on explique cela aussi dans le texte, j'ai tardé a comprendre et je m'en excuse.
Exemple: une couleur faible sera moins percu quand les microlentilles sont au plus faible, par contre quand ces microlentilles seront au plus fort
cette couleur sera amplifié et plus visible Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 05 Jan 2009 12:23 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
une couleur faible sera moins percu quand les microlentilles sont au plus faible, par contre quand ces microlentilles seront au plus fort
cette couleur sera amplifié et plus visible


Ici vous parlez d'intensité de couleur et non de changement de couleur; vous évitez le problème.

Citation:
Comme la source de lumiere est une région de différente couleur,


La région est d'une différente température; ce qui est supposé altérer la couleur. Mais ce qui cause la différence de température n'est pas expliqué donc le changement de couleur ne l,est pas non plus. La différence de température est preoduite par la "densité"de la métrique. C'est à dire la longueur de la métrique. Dans une métrique plus "compressée" la température est plus haute; dans une métrique plus "dilatée" la température est plus basse.

Tout ceci nous indique qu'il y a effectivement des "volumes d'espace déformés" à l'intérieur même du volume d'espace galactique qui est déformé lui aussi. Et nous nous retrouvons toujours avec l'impossibilité que les "petits" volumes déformés contribuent à déformer le volume d'espace galactique total; tout comme les températures plus haute que l'on peu déceler dans l'ensemble ne s'ajoutent pas pour produire la température de l'ensemble nécessairement plus basse.

L'espace galactique total n'est pas à la température que nous obtenons en additionnant toutes les températures plus hautes que nous pouvons trouver dans la galaxie en question.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 05 Jan 2009 9:43 am    Sujet du message: Une loupe naturel pour analyser un trou noir supermassif
Répondre en citant

Salut, Élie je n'exclut pas la possibilitée que lorsque la lumiere passe pres d'une macrolentille gravitationelle variable(a cause de ces microlentilles variable) la déformation de l'espace cause une variation des longueurs d'onde de la lumiere et donc de sa couleur,, et je n'exclut pas non plus les explications donné dans le texte de l'article(ce texte donne des explications différente pour les changements de couleur, il me semble).
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 05 Jan 2009 4:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
et je n'exclut pas non plus les explications donné dans le texte de l'article(ce texte donne des explications différente pour les changements de couleur, il me semble).


J'ai beau relire le texte, je n'y trouve aucune explication. Tout ce qui en est dit est:

Citation:
Or les petites et les grandes régions ont des couleurs différentes.

L'effet des microlentilles est donc de produire des variations de couleur des images du quasar, en plus des variations de luminosité.


Mais il y a mieux pour ceux qui savent lire entre les lignes:

Citation:
En outre, nous avons pu démontrer que l'énergie diminue en fonction de la distance au trou noir presque exactement comme le prédit la théorie», dit Alexander Eigenbrod, qui a accompli l'analyse des données.


Ceci veut dire que l'énergie ne diminue pas exactement comme le prédit la théorie.

Mais l'important ici est:

Citation:
nous avons pu prouver que le rayonnement le plus énergique est émis dans la région centrale située à un jour-lumière du trou noir supermassif.

Il y a certains calculs à faire avec cette info et un peu "d'attisation de neurones" pour comprendre ce qui est décrit ici, c'est à dire: cette distance entre le max de rayonnement et le trou noir. (Car le trou noir lui-même commence à son horizon) Il y a donc une distance entre l'horizon du trou noir et un jour-lumière plus loin (diamètre de 2 jours-lumière autour de l'horizon du trou noir), où le rayonnement n'est pas projeté vers "dans tous les sens".

On se retrouve alors avec :
1) un volume d'espace intra-horizon où le rayonnement se dirige vers le centre du trou noir (un point précis);
2) Un volume d'espace de deux jours-lumière de diamètre où le rayonnement est "en orbite" (ou prisonnier) autour de l'horizon du trou noir, et
3) à l'extérieur de ce volume d'espace de 2 jours-lumière de diamètre extérieur à l'horizon du trou noir, nous retrouvons le rayonnement libéré, se dirigeant dans tous les sens. Ce qui signifie que nous sommes devant trois topologies d'espace différentes. 1) = vers un point précis, 2) = une période d'équilibre (on pourrait dire également: "de flottement") entre la situation 1) et la situation 3) où le rayonnement se dirige "dans tous les sens".

La situation 1) et 2) est une conséquence de l,énergie de masse du trou noir.

Seule ma théorie explique cette structure parfaitement et avec toute l'exactitude nécessaire et non "presqu'exacte". Laughing Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 05 Jan 2009 9:16 pm    Sujet du message: Une loupe naturel pour analyser un trou noir supermassif
Répondre en citant

Élie l'Artiste a écrit:

J'ai beau relire le texte, je ne trouve aucune explication.Tout ce qui est dit est: ...

Salut, cette explication(des variations des couleurs) donné par le texte
peut etre déduite d'apres ce que vous avez citez du texte(les trois points dans ma citation ci-haut) et ce que moi j'ai déja cité du texte (dans l'une de mes dernieres citations), enfin c'est selon mon interprétation et celle-ci ne correspond peut-etre pas a l'interprétation des auteurs de cette article.
Ils(elles) sont prudent(e)s, c'est normal, pour ne pas etre jugé et évalué, mais quand meme l'article nous permet de se faire une idée de l'opinion des auteur(e)s, meme si cette opinion n'est pas écrite dans les détails et sans ambiguité.
Il semble bien que de nombreuse années de recherche et d'analyse
ont été faite sur cette croix d'Einstein avec cette loupe naturel, seul ces chercheur(e)s ont vraiment une bonne idée de cette étude et je ne me risque pas de prendre une position catégorique et selon moi, une personne qui n'a pas participer a cette étude et qui utilise ces travaux pour prouver une théorie serait bien trop audacieux pour que je le prenne tres aux sérieux Exclamation
Élie l'Artiste a écrit:

Seule ma théorie explique cette structure parfaitement et avec toute l'exactitude nécessaire et non"presqu'exacte". Laughing Wink

Belle effort que vous faites et je vous en félicite, cependant vous etes audacieux de démontrer votre théorie en prenant cette étude qui manque d'explication précise dans les détails les plus importants,( comme par exemple ce qui cause le changement de couleur de la lumiere).
Je vous suggere d'utiliser des études plus simpliste et plus précise.
Vos explications sastifait sans aucun doute cette équation:

Le rapport des densité est égal a l'inverse du rapport des variations de volume.

Alors votre théorie n'est pas la seule a expliqué cette structure Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 06 Jan 2009 3:20 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
cette explication(des variations des couleurs) donné par le texte
peut etre déduite


Une explication qui doit être déduite d'un texte n'est pas donnée par le texte.

Citation:
Ils(elles) sont prudent(e)s, c'est normal, pour ne pas etre jugé et évalué, mais quand meme l'article nous permet de se faire une idée de l'opinion des auteur(e)s


Ils sont prudent ... de ne pas montrer qu'ils ne savent pas et font semblant d'expliquer...La seule info positive qu'ils donnent est la qualité de leur instrumentation et ils ne manquent pas de la spécifier pour étoffer l'article: Grosseur d'une piède monnaie à une distance de bla bla bla.

Citation:
seul ces chercheur(e)s ont vraiment une bonne idée de cette étude


l'article ici tire sa source de ces chercheurs. Leur idée n'est pas tellement précise vous ne trouvez pas?

Citation:
une personne qui n'a pas participer a cette étude et qui utilise ces travaux pour prouver une théorie serait bien trop audacieux pour que je le prenne tres aux sérieux


Lorsqu'on nous livre une observation scientifique, on ne nous livre pas un "témoignage oculaire" d'une événement; ce n'est pas du "qu'en dira-t-on" ou du "mémérage"; donc on peut se faire une opinion sur l'info qui nous est livrée...et on peut même se faire une opinion quand c'est du mémérage scientifique.

Quant à se servir des observations scientifiques, qui sont fournies dans les articles scientifiques, pour appuyer une théorie quelle qu'elle soit, seuls les imbéciles ne le font pas car ces articles sont là pour ça. Imbécile signifie étymologiquement : "qui a besoin de soutien". Laughing Wink

Citation:
qui manque d'explication précise dans les détails les plus importants,( comme par exemple ce qui cause le changement de couleur de la lumiere).


Donc vous avouez que les chercheurs en cause n'ont pas fournit d'explication valable aux détails les plus importants de leur observations et vous me félicitez de l'avoir fait au moyen de ma théorie. Merci beaucoup.

Citation:
Je vous suggere d'utiliser des études plus simpliste et plus précise.


Reconnaissons que plus l'étude est précise, plus elle est simple et moins elle est simpliste. Vous avez raison celle-ci n'est pas précise du tout malgré la précision des instruments.

Citation:
Vos explications sastifait sans aucun doute cette équation:

Le rapport des densité est égal a l'inverse du rapport des variations de volume.


C'est assez facile tellement cette exigeance est imprécise; mais même là, comme le dis l,article, l'observation prouve ...presque...la théorie. Donc leur théorie n'est pas exactem,ent prouvée; ce qui n'est pas le cas pour la mienne, ne vous en déplaise.

Citation:
Alors votre théorie n'est pas la seule a expliqué cette structure .


Toutes explications incluant celle du Pape, font partie de celles dont vous parlez; mais la mienne est la seule qui n'implique aucun esprit magique d'aucune sorte et explique l'origine et l'évolution même de cette structure que vous semblez même reconnaître avec réticence.

Mais mon explication n'empêche personne de respirer et n'oblige personne à l'accepter; seule sa compréhension devrait suffire; sinon, je n'y attache pas tellement d'importance.

D'ailleurs, si j'attachais de l'importance à sa valeur plutôt qu'à sa qualité informationnelle, je ne la livrerais pas aussi librement dans les discussions et sur mon site. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 06 Jan 2009 10:49 pm    Sujet du message: Une loupe naturel pour analyser un trou noir supermassif
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


Mais mon explication n'empêche personne de respirer et n'oblige personne à l'accepter;

Salut, votre explication semble se limiter a la seule zone de déformation de l'espace aussi petite quelle soit, par exemple dans la zone immédiate du trou noir, mais il ne faut pas oublié que rien n'est isolé dans l'Univers, il faut avoir une vision d'ensemble et pour moi on ne peut pas considéré la gravité
sans l'antigravité.
Dans un futur extremement lointain meme si l'Univers devient une immense galaxie solitaire, on pourrait meme considéré ensemble la gravité et l'antigravité, il y aurait quand meme une facon de voir ces deux notions ensemble mais je sais que je suis avancé dans mes études sur ce phénomene, je continu toutefois a écrire que ces des notions simple qu'il faut
approfondir, simplement, simplement Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 07 Jan 2009 10:41 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
pour moi on ne peut pas considéré la gravité
sans l'antigravité.


Donc, pour toi, pas de matière noire sans matière blanche et pas d'énergie sombre sans énergie claire. Sans oublier, pas de trous noirs sans trous blancs.

Citation:
Salut, votre explication semble se limiter a la seule zone de déformation de l'espace aussi petite quelle soit, par exemple dans la zone immédiate du trou noir


Je t'ai décrit une partie d'espace d'univers plat, une partie d'espace d'univers maximalement courbé séparées par une partie d'espace d'univers à topologie équilibrée entre les deux extrêmes. Je me demande ce que tu voudrais de plus pour avoir une vision d'ensemble???? T7u n'as qu'à coller toutes ces parties d'espace à topologie différentes l'une à l'autre, dans tout l'espace qui existe, et tu obtiendra l'univers entier; c'est une vue d'ensemble satisfaisante pour moi.

Citation:
Dans un futur extremement lointain meme si l'Univers devient une immense galaxie solitaire


Aussi lointain que tu pourras conceptualiser l'univers, tu ne la verras jamais devenir une seule immense galaxies, parce que les "bulles", entre les filaments de matière, grossissent plus rapidement que les filaments pourraient se rapprocher; en fait ils s'éloignent continuellement les uns des autres à cause justement de l'expansion plus rapide des bulles.

Citation:
il faut avoir une vision d'ensemble et pour moi on ne peut pas considéré la gravité
sans l'antigravité.


C'est quoi cette obligation? Un dogme ou une loi de la physique inconnue??


Citation:
je continu toutefois a écrire que ces des notions simple qu'il faut
approfondir, simplement, simplement


Y a pas plus simple que: "Fiat lux!" Car alors, tu n'as même pas à approfondir ce qui est, en soi, le maximum de la simplicité. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3177
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 07 Jan 2009 12:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


Aussi lointain que tu pourras conceptualiser l'univers, tu ne la verras jamais devenir une seule immense galaxies, parce que les "bulle", ...

OK, quand il n'aura plus de galaxies qui vont se rapprocher dans les supers amas, il aura quelques galaxies tout au plus par chaque super amas de galaxies tournant l'une autour de l'autre,
ou il n'aura qu'une seule immense galaxies dans chaque super amas de galaxies, a ce moment meme si l'accélération de l'expansion de l'Univers cesse, il existera alors une antigravité, mais insuffisante pour permettre
une accélération de l'expansion de l'Univers Smile .
Je vais continué tout de meme d'essayer de comprendre votre point de vu sur la gravité.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 07 Jan 2009 4:10 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Je vais continué tout de meme d'essayer de comprendre votre point de vu sur la gravité.


C'est assez simple; il ne suffit que de se servir des seules infos qui sont prouvées existantes et laisser tomber celles qui sont imaginaires et non observées.

Bonne chance.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
johnathan
Chroniqueur


Inscrit le: 31 Mar 2007
Messages: 271
Localisation: st-lazarre

 Message Posté le: Jeu 08 Jan 2009 12:19 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Elie l' artiste , vous mentionner que ;

Citation:
Seule ma théorie explique cette structure parfaitement et avec toute l'exactitude nécessaire et non "presqu'exacte".


Pouvez-vous détailler votre théorie sur ce sujet svp. Question

J' aimerais bien en connaître les fondements Wink

@+
_________________
je sais, je sais...
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 08 Jan 2009 11:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Pouvez-vous détailler votre théorie sur ce sujet svp.

J' aimerais bien en connaître les fondements


Il suffit de lire avec attention et comprendre ce que l'on trouve à:

http://www.arapao.org/?1158FA3D-810D-4FA3-B6DD-EDE01CA44BEC

Et enchaîmer avec

http://www.arapao.org/?5718EBD0-971B-4674-B639-4130C4737D71

Pour plus d'infos.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Une loupe naturelle pour analyser un trou noir supermassif
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003