FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Freinage important de la rotation d'étoiles avant leur stade
Aller à la page Précédente  1, 2
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Freinage important de la rotation d'étoiles avant leur stade
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Lun 16 Nov 2009 4:51 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
mais ce que je n'ai pas compris moi encore : c'est quelle est la face pile de la terre et quelle est sa face face

En général, là où tu te trouves c'est la face, et l'endroit qui se trouve à ton opposé c'est le pile (ont l'appelle l'autre monde)
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 17 Nov 2009 4:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Il ne faut pas perdre la perspective des choses.

Certains scientifiques disent que la matière noire existe seulement et exclusivement parce qu'elle leur est nécessaire pour expliquer les observations analysées selon leur concept Newtonien de la gravitation. Si ce concept n'est pas exact, la matière noire n'est plus nécessaire à l'explication.

Finalement, cette matière noire est existante exclusivement dans l,esprit de ces scientifiques. En réalité, rien ne supporte son existence.


A
Quant aux ondes électromagnétiques stationnaires, je me demande de quoi tu parles exactement.

Ce que j,ai pu trouvé se résume à ceci:

Citation:
Topologiquement, on constate que les nœuds du champ électrique sont les ventres du champ magnétique et vice-versa.

De plus, au cours du temps, les champs électrique et magnétique s'échangent de l'énergie : lorsque le champ électrique est identiquement nul dans la cavité, le champ magnétique est maximal et vice-versa.



Ceci semble me démontrer que les ondes vibrent dans un univers électromagnétique tout simplement. Il n'y a pas de "transfert" d'énergie de l'électrique au magnétique; ce n'est qu'une définition d'un volume d'énergie par un ventre ou un noeuds des ondes superposées. L'onde est un mouvement; et ce mouvement se propage dans un volume énergétique. Dans le scénario de la naissance de l'univers que j'ai proposé, deux choses seulement sont en mouvement: 1) le neutrino et 2) le gluon. Le neutrino est définitivement rattaché à l'électron et le gluon est définitivement rattaché à la gravitation qui produit le "magnétique". Je vous ai déjà expliqué que le gluon est la représentation du centripète (tendance vers le centre) qui fut créé durant l'ère de Planck (avant l'instant de planck).

Que le mouvement du gluon se superpose à celui du neutrino, c'est tout à fait normal puisque le mouvement du gluon suit le mouvement du neutrino qui l'a précédé. (l'un est apparu avant l'autre et les deux se propagent dans toutes les directions dans notre univers) C'est là la superposition "électro/magnétique" dans l'univers. Cette superposition n'est pas produite par un retour de l'onde sur elle-même puisque l'onde électronique ne "rebondit" sur rien et continue sont voyage en produisant de l'espace/temps (expansion de l'univers).

Avant qu'apparaisse le gluon, l'univers était électrique (ionique) après, il devint électromagnétique. Topologiquement, il devrait y avoir un halo électrique (ionique) tout autour du volume de notre univers en expansion. Tout comme il y a un mur de lumière tout autour de notre univers lorsque nous regardons dans l'espace jusqu'à voir l'instant correspondant à 380,000 années après l'instant de Planck. Cet instant/lumière nous entoure complètement (entoure tout l'univers "visible")

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 17 Nov 2009 7:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Quant aux ondes électromagnétiques stationnaires, je me demande de quoi tu parles exactement.

Exemple, sur un des forums de Futura, on montre une video d'un proton ou d'une particule atomique, cette video a ete' prise en Allemagne avec probablement le microscope le plus puissant de la planete;
a voir la video de cette particule atomique, celle-ci ressemble a une onde stationnaire, voila pour l'exemple.
On peut donc supposer que les particules atomiques fondamental sont des ondes electromagnetique stationnaire et a mon avis il est inimaginable
de considerer qu'une onde electromagnetique peut devenir stationnaire sans intermediaire;
je me suis longtemps poser la question, comment une onde electromagnetique pouvait devenir statinnaire, jusqu'au moment ou monsieur Gilles Levesque m'a informer par un de ces message qu'une certaine particule exotique(peut-etre le boson de Higgs) contribuait a rendre stationnaire une onde electromagnetique et cela a plein de bon sens et maintenant j'aime faire le paralele avec la vapeur d'eau invisible dans l'atmosphere Terrestre;
ces molecules d'eau sont tres energetique et tres mobiles, tandis que la vapeur d'eau des nuages sont stable quand il ne vente pas et l'on sait maintenant comment ce changement se fait, a part la baisse de temperature au dela du point de saturation d'humiditee, la reponse c'est une poussiere ou une particule intermediaire qui permet de condenser la vapeur d'eau invisible et tres mobile en vapeur d'eau visible et beaucoup moins mobile, puis les gouttes d'eau sont simplement des micro-goutelettes d'eau de vapeur visible qui grossit, elle sont donc les nouvelles intermediares pour la condasation de la vapeur d'eau des nuages en goutelettes Smile .

Elit L'Artiste a écrit:

Ce que j,ai pu trouvé se résume à ceci:

Citation:
Topologiquement, on constate que les nœuds du champ électrique sont les ventres du champ magnétique et vice-versa.

De plus, au cours du temps, les champs électrique et magnétique s'échangent de l'énergie : lorsque le champ électrique est identiquement nul dans la cavité, le champ magnétique est maximal et vice-versa.


C'est le fameux circuit RCL inventer par Nikola Tesla;
un simple solenoide relier a deux plaques de condensateur charger, pour simplifier on peut remplacer le solenoide par un fil metallique conducteur et le plier comme la forme de la lettre C , puis ajouter une plaque a chaque extremiter de ce C et rapprocher le plus possible ces deu plaques, mais pas trop pour ne pas provoquer un court circuit, alors a un moment donner, une des plaques est charge' positivement et l'autre plaque est charge' negativement, ces deux charge electrique sont egal, mais sont oppose', le fil metallique possede une legere resistance electrique et dissipe un peu d'energie par effet joule quand un courant electrique y circule et si ce n'etait de cela, lorsque le courant electrique circule entre les deux plaques de facon alternative, ce courant pourrait circuler ainsi de facon perpetuel;
pour le champ magnetique, celui-ci est engendrer par le courant electrique dans la boucle C, il est maximun quand les plaques sont completement decharger et que le courant electrique est maximum, ce champ vari alternativement tout comme la charge electrique sur chaque plaque du condensateur, voila pour ce circuit RCL( R pour resistance electrique, C pour le condensateur, L pour L'inductance magnetique de la boucle en forme de C ) Smile .


L'etude de ce circuit suggere tres bien que le champ magnetique peut etre changer en champ electrique et vice vers ca et vous semblez contester cela et pour le reste de votre message vous comprenez l'Univers comme vous l'avez etudie' , c'est normal, c'est pareil pour tous ceux qui se donne la peine d'etudier l'Univers et je peu difficilement analyser votre opinion, car je connais pas autant que vous les details que vous nous donnez;
si je vien a connaitre un jour assez bien les particules fondamental, alors la je pourrais peut-etre mieux analyser votre presente opinion Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 12:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne conteste pas l'énergie magnétique qui devient de l'énergie élextrique; car on sait très bien que l'énergie ne se perd pas mais se transforme.

Citation:
jusqu'au moment ou monsieur Gilles Levesque m'a informer par un de ces message qu'une certaine particule exotique(peut-etre le boson de Higgs) contribuait a rendre stationnaire une onde electromagnetique


Le centre d'une déformation spatiale peut très bien remplacer votre boson de Higgs. J'en suis persuadé.

Curieusement, c'est exactement là, en ce centre, que nous retrouvons toujours une particule massive (autrement dit: une particule atomique). Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 1:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Le centre d'une déformation spatiale peut très bien remplacer votre boson de Higgs. J'en suis persuadé.

Salut, en ce qui concerne un intermediaire pour rendre une onde electromagnetique stationaire; oui pour le cas particulier ou le centre d'une deformation spatiale serait un trou noir, pour les autres cas, il faut probablement bien sur de forte pression, mais l'intermediaire serait possiblement des particules de matiere exotique ou noire.
Elie L'Artiste a écrit:

Curieusement, c'est exactement là, en ce centre, que nous retrouvons toujours une particule massive (autrement dit: une particule atomique). Wink

Amicalement

André Lefebvre

Mais avant que la matiere ordinaire ne soit former Exclamation
Enfin il ne faut pas oublier toute l'histoire des hautes densite' et haute pression au debut de la premiere phase d'expansion accelerer de l'Univers que certain appelle Big Bang, soit l'ere avant l'emission du rayonnement fossile, soit avant 380 milles ans;
a ce moment la matiere exotique ou noire a certainement jouer un role primordiale pour rendre des ondes electromagnetique stationnaire et engendrer les premieres particules de matiere baryonique(ordinaire) Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 3:21 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Le centre d'une déformation spatiale peut très bien remplacer votre boson de Higgs. J'en suis persuadé.


Voilà l'idée :

Si j'ai un couple de deux particules strictement opposées aux niveaux de la charge, de la couleur et de la masse (particule+antiparticule), ça reviendrait strictement au même d'avoir une seule particule totalement neutre, nous ne verions pas de différence.

Citation:
jusqu'au moment ou monsieur Gilles Levesque m'a informer par un de ces message qu'une certaine particule exotique(peut-etre le boson de Higgs) contribuait a rendre stationnaire une onde electromagnetique


Dans la nature, il me parait difficile que deux forces soit en couple.
Soit la force est unique, soit elle est trinitaire.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 3:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:

Dans la nature, il me parait difficile que deux forces soit en couple.
Soit la force est unique, soit elle est trinitaire.

Salut, et pourtant une infime poussiere dans l'atmosphere peut aider des molecules de vapeur d'eau invisible et tres mobile a se condenser sur cette poussiere et devenir visible et beaucoup moins mobile, donc plus stationaire Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 4:12 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Attention à bien prendre en compte tous les facteurs !

Quand il pleut c'est très souvent dû à une différence entre une zone froide et une zone chaude. La poussière ne suffit pas.

De même, quand on aborde l'électromagnétisme d'un fil de cuivre il ne faut pas perdre de vus que ce sont deux plans perpendiculaires (magnétisme + électrique). Et ces deux plans forment une intersection qui symbolise le déplacement d'une particule. Donc une force cinétique !

Aussi, dans un moteur électrique on a deux forces a chaque extrémité : une force mécanique et une force électrique. Le lien entre les deux est le magnétisme. Là encore nous avons cette trinité.

(force magnétique + force électrique + force mécanique)
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 5:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Si ces trois forces sont bien liés, cela expliquerait les propos "théoriques" de ce reportage sur l'antigravité et les champs stationnaires.

>> http://www.youtube.com/watch?v=MDsVfB64qrw

Le tout est de comprendre que dans le couple magnétisme+électrique il y a obligatoirement une force cinétique qui entre en jeux quelque part.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 5:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:

Quand il pleut c'est très souvent dû à une différence entre une zone froide et une zone chaude. La poussière ne suffit pas.

Le contraste de temperature ne suffit pas non-plus, oui il y a plusieurs conditions, et la poussiere en suspension dans la haute atmosphere est essentielle, sans ces poussieres en suspension, seul le sol et les objets en contact avec l'air condenserait les molecules d'eau invisible dans l'air.
Pour faire la comparaison avec les ondes electromagnetiques qui se deplace a la vitesse de la lumiere, il est difficile d'imaginer que ces ondes qui se deplacent si vite, peuvent devenir stationnaire en formant des particules de base de matiere ordinaire(baryonique) quand il n'a au depart aucune particule de matiere ordinaire ou baryonique, mais il peut y avoir de la matiere indetectable a par son effet gravitationnelle, ce quon peu appeler matiere exotique ou matiere noire;
puis les fameuses deformation spatiale commenter par Elie
serait attribuable a la matiere qui deforme l'espace, alors il faut donc de la matiere pour cette deformation spatiale.
Madarion a écrit:

De même, quand on aborde l'électromagnétisme il ne faut pas perdre de vus que ce sont deux plans perpendiculaires (magnétisme + électrique).

Que l'on retrouve dans une one electromagnbetique
Madarion a écrit:

Et ces deux plans forment une intersection qui symbolise le déplacement d'une particule. Donc une force cinétique !

Ici je ne voudrais pas m'engager dans le debat onde-particule.
Madarion a écrit:

Aussi, dans un moteur électrique on a deux forces a chaque extrémité : une force mécanique et une force électrique. Le lien entre les deux est le magnétisme. Là encore nous avons cette trinité.

(force magnétique + force électrique + force mécanique)

Si ma memoire est bonne, je peu affirmer que:
(couple mecanique) = niAB ,
n pour le nombre de spires, i pour le courant dans ces spires, A pour la surface de l'une de ces spires qui sont toutes identique, B pour le champ magnetique Smile .
Je vais lire votre nouveau lien, a l'instant meme .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 8:08 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Si ces trois forces sont bien liés, cela expliquerait les propos "théoriques" de ce reportage sur l'antigravité et les champs stationnaires.

>> http://www.youtube.com/watch?v=MDsVfB64qrw

Le tout est de comprendre que dans le couple magnétisme+électrique il y a obligatoirement une force cinétique qui entre en jeux quelque part.

J'ai regarde' ces cinqs reportage a l'envers, je vais commenter un peu vos propos et une partie de ces reportage;
Pour engendrer des ondes electromagnetique stationaire, comme ici les ondes radio, il faudrait selon moi des intermediares non detectable sans ses effets gravitationnelle, comme de la matiere exotique ou noire, pour la zone de pression necessaire, celle-ci pourrait etre accessible etant donne la longueur importante de ces ondes radio, c'est une hypothese, le probleme le plus important etant de trouver et manipuler cette intermediare de matiere exotique ou noire, qui serait de la matiere indetectable pour nous, a par ces effets gravitationnelle qui est infime.

Il ne faut pas oublier aussi, le principe d'action et reaction de Newton, la reaction d'une onde radio stationnaire etant baser seulement que sur sa quantitee de mouvement qui est donner par la loi suivante:
p = h/y ,
p pour la quantitee de mouvement, h pour la constante de Plank, y pour la longueur d'onde,
comme la longueur d'onde d'une onde radio est longue( autour du metre pour les plus courte, et autour du kilometre pour les plus longues), alors on voit bien que d'apres cette loi, la quantitee de mouvement qu'on peut esperer des ondes radio est bien faible et cela malgre l'importance de l'intensiter de ces ondes radio, car nous savons que les ondes visibles ont une quantitee de mouvement beaucoup plus importante et pourtant, meme avec une intensitee tres importante de la lumiere visible, on peu seulement faire tourner des roues a faible moment d'inertie et cela dans le vide.
Je sais qu'on va me dire que ce n'est pas ce principe la qu'on utilise, mais selon moi, ce principe est valable en tant qu'equivalent.
Faisons quand meme le calcul suivant, car on peu utiliser aujourd'hui de tres forte puissance et cela vaut peut-etre la peine de verifier:

pour commencer, j'ai trouver la relation entre longueur d'onde et temperature, qui est la suivante:

y= [(.00292 m.k^(4/3)][1/(T)^4/3] equation 1,

y^3 = yyy,

ecrivons de nouveau la formule que j'ai trouver a l'origine, pour eventuellement se representer l'energie emise par metre carrer et par seconde :

y^3 = (1/sec.)[1/(const.2)][hC/(stef.bolt.)](1/T^4) equation 2,

(stef.bolt.)T^4 = (1/sec.)[(1/y^2)(1/const.2)](hC/y) equation 3,

le therme de droite entre les crochets [ ], est le nombre de photons emise par metre carre' et par seconde et hC/y etant l'energie d'un seul de ces photons et le therme de droite au complet est donc l'energie emise par metre carre et par seconde, ce que represente aussi le therme de gauche,
Faisons le calcul pour une puissance emise de 1000 kw, pour une telle puissance, il faut T = 2049 Kelvin, c'est une temperature tres chaude, mais ici je n'ai considerer qu'un metre carre' d'emission, hors un vaisseau spatial peut utiliser une surface d'emission de plusieurs metre carre', ce qui fait que la temperature d'emission peut etre beaucoup plus basse que 2049 Kelvin, mais pour simplifier nos calculs ici restons avec seulement un metre carre' d'emission.

La quantite de mouvement gagner en une seconde est donc seulement l'energie emise en une seconde par metre carre, diviser par la vitesse de la lumiere C, car en examinant le therme de droite, on voit bien qu'en divisant ce therme de droite par C , nous avons la quantite de mouvement recu en une seconde(voir equation 3), alors:

(1000 000 w)/C = .0033356 j/m = .0033356 kg.m/(s^2) ,

ce qui est beaucoup moins qu'un Newton, c'est donc une force extremement faible.

Ici la superficie emettrice du vaisseau spatial est ajuster pour avoir la bonne temperature d'emission de facon a obtenir la bonne longueur d'onde emise(ici c'est des ondes radio) Smile .

Edition du present message
OK , par onde radio stationaire, ici on veut sans doute indiquer des ondes radio reflechissant entre la surface de la Terre et le dessous de l'engin, et comme la lumiere parcourt une distance aller-retour d n fois par seconde, d etant la distance entre le dessous de l'engin et la surface reflectrice a la surface de la Terre, on a donc:

n/(sec.) = C/(2d) ,

n = (sec.)C/(2D) equation 4,

sec. = une seconde, alors la force de propulsion F ici est donc:

F = 2(sec.)[C/(2d)](1/C)(stef.bolt.)T^4 ,

le premier 2 est pour tenir compte que la quantitee de mouvement d'une onde electromagnetique reflechit est doubler comparer a une onde emise.

F = (sec.)(1/d)(stef.bolt.)T^4 , equation 5,

essayons d = 100 metres et pour une puissance emettrice de 1000 000 w = (stef.bolt.)T^4 , nous avons:

F = (sec.)(1/100 m)(1000 000 w) = 10 000 N ,

ce qui est considerable, 10 000 Newton equivaut a soulever une masse de:

(10 000 N)/(9.8 m/ss) = environ 1.040 milles kilogrammes, soit environ une tonne metriques, ce qui est considerable.
A un kilometre de hauteur cette force est diviser par 10, car on est 10 fois plus haut, cette force varie donc comme 1/d , d etant la hauteur de l'engin spatial.
Dans ces calculs, j'ai considerer que les ondes se perdaient en moyenne a toute les secondes et rien n'indiquent cela, puis mon analyse considere
un nombre de photons emisent a chaque seconde, il faut donc considerer
la durer de telle ondes qui voyagent pour une certaine durer par reflexions multiples entrent le dessous du vaisseau spatial et la surface de la Terre, ces calculs donnent donc une idee pour des ondes radio qui durent une seconde, donc la vraie durer de ces ondes sera donc determinante dans le rendement d'un tel mode de propulsion Smile .

Je suis vraiment heureux d'avoir etudier ce mode de propulsion.
Merci Madarion pour cette video Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Sam 21 Nov 2009 12:20 pm; édité 6 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 18 Nov 2009 10:35 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Very Happy Veuillez prendre note s'il vous plait que j'ai editer mon message precedent, pour considerer le cas ou les ondes radio stationnaire seraient des ondes reflechit entre le dessous du vaisseau spatial et la surface de la Terre(en ricochet permanent), ce qui donne une force de propulsion beaucoup plus considerable que celle que j'avais deja calculer.
J'ai simplement ajouter quelques petits calcul a la fin de mon dernier message Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 19 Nov 2009 12:33 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Incroyable comme les messages s'accumulent vite lorsqu'il est temps de bifurquer.

Citation:
il faut probablement bien sur de forte pression, mais l'intermediaire serait possiblement des particules de matiere exotique ou noire


Il semble que la déformation de la géométrie de l'espace soit très mal comprise. Il n'y a pas de pression de la circulation sur une rue à sens unique lorsqu'il n'y a pas de véhicules qui y circulent. Ce qui ne fait pas disparaître la rue à sens unique. Il peu également y avoir une seule voiture sur cette rue, ce qui n'en fait pas une voiture "exotique".

Les déformations spatiales qui existaient à l'origine, existent encore aujourd'hui. Certaines sont devenues des trous noirs à cause de l'accumulation de matière ordinaire mais chacune de ces particules de matière "ordinaire" qui se sont accumulés pour former un trou noir étaient elles-même au centre d'une déformation spatiale personnelle.

La particule de matière ordinaire en question est le produit de sa déformation spatiale et non vice-versa. C'est ce que l'on est en train de découvrir dans la formation des galaxies. La déformation contenant une galaxie, pré-existait cette galaxie; elle ne s'est pas formée en même temps que la galaxie. Donc, pression ou pas, la matière formée dans une déformation spatiale est toujours de la matière ordinaire. On n'a jamais pu en découvrir d'autres sortes. Ça c'est la réalité; maintenant si vous voulez discutez de l'imaginaire, c'est autre chose; on pourrait discuter de ce que les savants imaginent pour solutionner les problèmes qu'ils rencontrent; par exemple, le graviton, le boson de Higgs, la matière noire et l'énergie sombre.

Citation:
Mais avant que la matiere ordinaire ne soit former


Un simple quarks Top est de la "matière ordinaire". Avant d'être un quark Top et anti quark Top, il était un "gluon" qui est toujours considéré comme de la matière ordinaire. Mais qui est, en fait, un quantum d'énergie... "magnétique" serait un bon qualificatif. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 19 Nov 2009 5:42 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Et bien puisque ont en est aux révélations je vais vous en dire une moi aussi :

    Le champs magnétique de la Terre ne vient pas du noyau.

En fait le champs magnétique est créé par l'atmosphère terrestre. Le déplacement de l'air autour de la Terre induit en continu de l'électricité qui forment alors des différences de potentiel suivant la vitesse de déplacement de chaque particule (500m/s à l'équateur - 0 m/s aux pôles).

Donc :

Citation:
... pour considerer le cas ou les ondes radio stationnaire seraient des ondes reflechit entre le dessous du vaisseau spatial et la surface de la Terre(en ricochet permanent), ce qui donne une force de propulsion beaucoup plus considerable que celle que j'avais deja calculer.


Si le champs magnétique est formé par l'atmosphère comme je le prétant, et bien le phénomène que tu décris existe déjà. On appelle cela de l'aérodynamisme.

J'ai vu sur internet une autre sorte de lévitation assez proche de ce que tu décris.
Mais ils ont utilisé des ondes sonores stationnaires.

>> http://www.youtube.com/watch?v=S4exO4CuoSU
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 20 Nov 2009 3:45 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:

Si le champs magnétique est formé par l'atmosphère comme je le prétant, et bien le phénomène que tu décris existe déjà. On appelle cela de l'aérodynamisme.

Salut, en fait on peut serieusement s'interroger sur le champ magnetique engendrer par le mouvement des particules atomique charger de la ceinture de Van der Waals(si j'ai le bon nom) qui entoure la Terre.
Si la gravitation de la Terre est suffisante pour satelliser de tel particule, votre hypothese est a prendre au serieux Smile .
Madarion a écrit:

J'ai vu sur internet une autre sorte de lévitation assez proche de ce que tu décris.
Mais ils ont utilisé des ondes sonores stationnaires.

>> http://www.youtube.com/watch?v=S4exO4CuoSU

Merci pour cette information.

Dans l'equation 5, qui decrit la force de soulevement, celle-ci peu etre ecrite aussi dans le cas ou la longueur des photons seraient plus grande que 2d, puis selon mon analyse si la surface de section d'un photon en forme de rayon ne depasse pas y^2 (surface occuper en moyenne par un photon), alors la longueur moyenne de ces photons n'est que de 42 milimetres environ,

et pour des ondes qui ne depassent pas quelques centimetres, cette longueur est facile a obtenir, il suffit de multiplier la constante (const.2) par la distance parcouru par la lumiere en une seconde, en arrondissant cette constante et la valeure pour la distance de la lumiere parcouru en une seconde, on obtient:

[(1.4)(10)^-10][3(10)^8 m] = .042 metres =42 millimetres = longueur d'un photon,
il suffit simplement de multiplier le resultat deja obtenu par (2d)/L , ou L est la longueur du photon, soit l'equation suivante:

F = (sec.)(1/d)(2d/L)(stef.bolt.)T^4 ,

F = (sec.)(2/L)(stef.bolt.)T^4 (pour L > d), equation 6 ,

et pour notre exemple de 1000 kw de puissance, on obtient

F = (sec.)(2/L)(1000 000 w) = (2/L)(1000 000 j) ,

Pour obtenir ce rendement, il faut que les ondes radio stationnaire, ce renouvelle aussi vite qu'elle se perd,
evidemment pour obtenir des ondes radio , il ne faudrait pas chauffer un materiaux pour obtenir l'emission de ces ondes, il faut donc trouver une bonne facon d'emettre ces ondes radio .
Je vais regarder bientot la video de votre dernier lien Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Sam 21 Nov 2009 12:07 pm; édité 3 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 20 Nov 2009 5:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:

J'ai vu sur internet une autre sorte de lévitation assez proche de ce que tu décris.
Mais ils ont utilisé des ondes sonores stationnaires.

>> http://www.youtube.com/watch?v=S4exO4CuoSU

Very Happy Video tres interessante, il n'a plus de doute, les ondes stationnaire ont un serieux avenir pour s'opposer au force de la gravitee Terrestre, il y a evidemment quelques inconvenients, comme par exemple, dans le cas des ondes sonores stationnaire, il faudra pas etre trop proche de certaine personnes, qui sont sensible a ces ondes et dans le cas des ondes radio stationnaire, il faudra etre assez loin des stations radio qui utilise des ondes radio peu differente de ces ondes stationnaire Smile .

Pour faire d'autres exploits du meme genre, il ne manque que de l'investissement, car la motivation ne manque pas pour plusieurs, c'est certain Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 23 Nov 2009 4:02 pm    Sujet du message: Freinage important de la rotation d'etoiles avant leur stade
Répondre en citant

Salut, comme le doute persiste sur l'explication possible du freinage important de la rotation de ces etoiles, et suite aux discussions sur les ondes stationnaires qu'on a eu dernierement j'ose faire une hypothese:

vous savez tous que le mur du son est difficile a depasser a cause d'une forme d'accumulation d'onde sonore stationaire au devant de l'engin qui essait de vaincre ce mur et je me souvient du temps ou des avions defoncaient regulierement ce mur du son a basse altitude, et suite au bang sonique, on avait l'impression que toute la maison tremblait et on avait toujours peur que les vitres et vitrine casse, c'est vraiment une onde de choc;

alors voila un bon debut de mes explications, pour une etoile qui tourne normallement, lorsque celle-ci s'effondre, une onde sonore importante se produit dans l'etoile et vers le centre de l'etoile il y a de la matiere qui tourne moins vite que la vitesse lineaire de cette onde sonore, ce qui fait que lorsque l'etoile s'effondre, la matiere a la periferie(extremite') de l'etoile va transferer une partie de son important moment cinetique a la matiere du centre moins rapide, mais ce transfert devra tenir compte de la limite de ce mur du son, la matiere interne ne pourra pas aller plus vite lineairement que la vitesse lineaire du son dans cette etoile, c'est comme essayer d'augmenter la vitesse d'un avion qui est tout pres de la vitesse du son, en lui donnant une poussee par de legere collisions successive avec un avion qui a vaincu le mur du son, si l'envergure et le profil de l'avion qui est pres du mur su son est insuffisante, ces legeres collisions successive ne pourra pas aider a vaincre le mur du son et l'avion qui avait vaincu le mur du son, verra sa vitesse diminuer et deviendra lui aussi a une vitesse inferieur ou egal a la vitesse du son.
Voila une autre explication possible de ce freinage de la rotation de ces etoiles, bien que cette explication a peut-etre deja ete' donne' Very Happy .

Merci Madarion d'avoir introduit les ondes stationnaires a cette discussions Very Happy .
Il y a surement aussi le principe des ondes sismiques stationnaires qui aide ce freinage (pour faire une comparaison avec les ondes sonores stationnaires au devant d'un avion), il s'agirait meme ici du meme phenomene Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 23 Nov 2009 6:48 pm    Sujet du message: Re: Freinage important de la rotation d'etoiles avant leur s
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:

Merci Madarion d'avoir introduit les ondes stationnaires a cette discussions Very Happy .
Il y a surement aussi le principe des ondes sismiques stationnaires qui aide ce freinage (pour faire une comparaison avec les ondes sonores stationnaires au devant d'un avion), il s'agirait meme ici du meme phenomene Very Happy .

Very Happy Je suis convaincu que les ondes sonores et les ondes sismiques vont a la meme vitesse dans le sol, car lorsqu'il y a eu le tremblement de Terre (ou seisme) il y a quelques annees et dont l'epicentre se situait vers Baie Saint-Paul au Quebec, Canada, j'etait couche' dans une tente la nuit dans la Foret Montmorency, et quand j'ai ressenti le sol vibrer, j'ai entendu parfaitement au meme moment le bruit du seisme, puis comme le sol ou je me trouvait etait jele'(c'etait l'hiver) c'etait pas le bruit de quelques roches de surface qui s'entrechoquaient que j'entendait, le sol etant solide sous ces quelques roches jele' dans un peu de sables humide et glace', c'etait vraiment les ondes sismiques que j'entendaient.

J'ai eu cette idee d'ondes sismique stationnaire en pensant que dans deux jours( 25 novembre 2009) c'est le 21 ieme anniversaire du seisme que la plupart des Quebecois au Canada ont vecu, dont moi meme, puis il y avait eu deux jours avant ce gros seisme, un petit seisme ressentit par plusieurs personnes au Saguenay Lac-Saint-Jean,Quebec, Canada, c'etait donc le 23 novembre 1988, soit il y a 21 ans jour pour jour Very Happy .

Bon, lors du seisme provenant du secteur de Baie Saint-Paul, j'ai quand meme entendu le bruit dans l'air, le son dans le sol s'etant transmis en partie a l'air, puis j'ai entendu le son venir de loin et j'ai comme cela deviner la direction d'ou venait ces ondes sismiques.
Si la vitesse des ondes sonores dans le sol sont differente de la vitesse de ces ondes sismiques, il y aurait donc deux phenomenes d'ondes stationnaire dans un milieu dense comme le sol et pourquoi pas dans une etoile, ce qui me surprendrait et j'exclus vraiment cette possibilitee, il n'y a vraiment qu'un seul phenomene ici Very Happy .

J'ai retrouve' une note dans mes archives pour le seisme dont l'epicentre etait situe' pres de Baie Saint-Paul il y a quelques annees:
source: canal 17, meteo media, Quebec,Canada, vers 10 h.45 min. le 8 avril 2006 ;
a 4 heure 31 minute hier matin(7 avril 2006), il a eu un seisme(dont l'intensite' sur l'echelle de Richter etait de 4.1), l'epicentre etait situe' a 17 kilometres de Baie Saint-Paul (Quebec,Canada) .

Comparativement le seisme qu'il y a eu le 25 novembre 1988 au Quebec, Canada, son intensite' sur l'echelle de Richter est estime' a 5.9

Very Happy .
Autre source:

http://earthquakescanada.nrcan.gc.ca/recent/2006/20060407.0831.2/sgraph-fra.php

http://earthquakescanada.nrcan.gc.ca/recent/2006/20060407.0831.2/index-eng.php
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Mar 24 Nov 2009 4:14 pm; édité 3 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Lun 23 Nov 2009 8:12 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Matériaux / Célérité du son (en m/s)

Air 343
Eau 1 480
Glace 3 200
Verre 5 300
Acier 5 600 à 5 900
Plomb 1 200
Titane 4 950
PVC (Mou) 2 000
PVC (Dur) 2 400
Béton 3 100
Hêtre 3 300
Granite 6 200
Péridotite 7 700
Sable sec 10 à 300
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 23 Nov 2009 8:50 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Matériaux / Célérité du son (en m/s)

Air 343
Eau 1 480
Glace 3 200
Verre 5 300
Acier 5 600 à 5 900
Plomb 1 200
Titane 4 950
PVC (Mou) 2 000
PVC (Dur) 2 400
Béton 3 100
Hêtre 3 300
Granite 6 200
Péridotite 7 700
Sable sec 10 à 300

Salut, Very Happy merci pour ces donnees;
ici le bouclier Canadien est possiblement un intermediaire entre le beton et le granit, puis il y a du sable aussi comme d'autre sol a certain endroit sur ce bouclier Canadien, la vitesse de propagation des ondes sismiques se compare a la vitesse de propagation du son pour le beton et le granit(3.1 km/s et 6.2 km/s) qui se situ entre un peu plus de 3 km/s et un peu moins de 5 km/s, tout dependant de la profondeur, voir s'il vous plait, l'information de la page web suivante, (voir le graphique) :

http://svtjalenques.hautetfort.com/media/00/00/322202253.pdf

Very Happy
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3039
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 24 Nov 2009 8:43 pm    Sujet du message: Freinage important de la rotation d'etoiles avant leur stade
Répondre en citant

Salut, j'ai trouve' de l'information precise sur les ondes qui se propage suite a un seisme;
Sur une longue distance, on distingue deux types d'onde qui se propage dans le sol solide, les ondes P serait des ondes de compression qui serait assimilable a des ondes sonore et il y aurait aussi des ondes S qui se propagerait dans le sol solide, les ondes P serait plus rapide que les ondes S et d'apres cette ecart de vitesse, on peut savoir a quel distance se trouve l'epicentre de nous, cette ecart de vitesse varie toutefois avec la distance, mais on connait cette variation d'apres un graphique et on peut donc connaitre la distance de l'epicentre a un endroit donne', (il suffit de retenir l'ecart de temps entre ces deux ondes), ce graphique est visible sur la page web ci-dessous.
Pour les deux autres ondes, soit les ondes L(De Love) et de Rayleigh , il semble que ces ondes se propageraient dans le sol meuble de surface, comme par exemples, le sable de surface ou l'argile de surface.
Voici cette page web:

http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/seismes.html

Cette comlexite' n'enleve rien au principe d'ondes sismique stationnaire que j'ai deja explique' Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 09 Jan 2010 2:11 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Mais tout ça n'apporte pas grand chose à l'explication du freinage de rotation d'une étoile avant d'atteindre son stage de naine blanche. Rolling Eyes


Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Freinage important de la rotation d'étoiles avant leur stade
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003