FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Test de la conscience
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Test de la conscience
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3174
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 13 Aoû 2013 11:11 pm    Sujet du message: Test de la conscience
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
comme j'ai trouvé un semblant d'équation de la conscience et que je fait valoir de plus en plus cette notion en comparant la conscience a un volume ou a un espace, j'avais donc la responsabilité de donner des détails et meme la responsabilité de donner un semblant test de la conscience, afin que chaque personne puisse etre guider pour évaluer sa propre conscience, voici donc les détails sur une des pages de mon blog:

http://gnralsujet30.blogspot.ca/2013/08/a.html

ou(identique le 13 aout 2013) Very Happy:

http://gnralsujet30.blogspot.com
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 14 Aoû 2013 4:52 am    Sujet du message:
Répondre en citant

La conscience c'est étre en retrait.
Son contraire c'est la pressence.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 14 Aoû 2013 7:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Sur le deuxième lien que vous nous fournissez, j'ai lu:

Citation:
Linder et ses collègues de Berkeley sont parvenus à mesurer le CMB avec une plus grande résolution, moins de parasites et sur une surface de ciel plus grande..."Comme prévu, les photons reliques des suites du Big Bang ont été suivis par de la matière noire, mais nous avons noté une déviation des prédictions qui suggère la présence d'autres particules". Selon lui, ces particules seraient des neutrinos "sauvages", échappés de la soupe primitive (ère de Planck). Aussi dans la liste des suspects, figure l'énergie noire, cette énergie invisible et anti-gravitationnelle qui accélère l'expansion de l'Univers. Les chercheurs soupçonnent cette jeune énergie noire d'être à l'origine de l'expansion de l'Univers (manifestation de l'énergie cinétique produite durant l'ère de Planck).


Les chercheurs commencent à trouver les preuves de ce que j'explique depuis des années. GOOD!


Sauf que l'expansion de l'univers ne s'accélère pas. Cette accélération est perceptible au pro rata de la distance. Plus la distance est grande plus l'accélération est observée. Donc si on se transporte là où on observe une accélération, celle-ci disparaît puisque la distance est minime. Donc, l'accélération n'est qu'une apparence pour ne pas dire une "illusion". L'énergie manifestée à l'instant de Planck n'a pas augmenté et n'a pas diminué; il est donc impossible que l'expansion de l'univers accélère sans "production de nouvelle énergie". Production qui est prouvée inexistante selon le premier principe de thermodynamique.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3174
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 14 Aoû 2013 9:57 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Élie L'Artiste a écrit:

Les chercheurs commencent à trouver les preuves de ce que j'explique depuis des années. GOOD!

Salut;
la première phase d'expansion accéléré de l'Univers qui est le Big Bang est bien engendré par une énergie et plusieurs spécialiste ne savent pas la cause de cette énergie, c'est pourquoi ils la noment énergie sombre(ou noire), mais selon moi la cause est du au premières formation des micro-structures qui sont des particules qui forment la base des atomes, c'est le meme principe qu'une équation chimique qui est exothermique:

réactif .....> produit ( exothermique),

voila il y a libération d'énergie.

Élie L'Artiste a écrit:

Sauf que l'expansion de l'univers ne s'accélère pas. Cette accélération est perceptible au pro rata de la distance. Plus la distance est grande plus l'accélération est observée. Donc si on se transporte là où on observe une accélération, celle-ci disparaît puisque la distance est minime. Donc, l'accélération n'est qu'une apparence pour ne pas dire une "illusion".

Saul Perlmutter et son équipe ont pris plusieurs années a vérifié leur calcul, il a bien actuellement une accélération de l'expansion de l'Univers, nous sommes donc dans une phase d'expansion accéléré de l'Univers, en fait c'est la troisième phase d'expansion, mais la deuxième phase d'expansion accéléré( la première étant le Big Bang), la deuxième phase d'expansion était une phase d'expansion décéléré.
Élie L'Artiste a écrit:

L'énergie manifestée à l'instant de Planck n'a pas augmenté et n'a pas diminué; il est donc impossible que l'expansion de l'univers accélère sans "production de nouvelle énergie". Production qui est prouvée inexistante selon le premier principe de thermodynamique.

André Lefebvre

Il y a bien production d'énergie du a la formation des micro-structure qui sont la base des atomes, comme je l'ai expliqué Smile

Madarion a écrit:

La conscience c'est étre en retrait.
Son contraire c'est la pressence.

Cela ne semble pas etre cohérent avec ce qui est écrit dans mon dictionnaire :
Petit Larousse 1993, page 260:

Conscience n.f (lat. conscienta). 1. Perception, connaissance plus ou moins claire que chacun peut avoir de son existence et de celle du monde extérieur. Prendre conscience de qqch.
N'avoir pas une claire conscience de ce qui se passe.
_ Perdre ou reprendre conscience
: s'évanouir ou revenir a soi.
2. Sentiment intérieur qui pousse a porter un jugement de valeur sur ses propres actes, sens du bien et du mal.- avoir bonne, mauvaise conscience , n'avoir rien ou avoir qqch a se reprocher, ne pas se sentir ou se sentir responsable de qqch. - avoir qqch. sur la conscience : avoir qqch. de grave a se reprocher. - Cas de conscience : situation délicate, problème moral très difficile a résoudre. - Liberté de conscience : droit que chacun a de pratiquer la religion de son choix.

Voila les principales définitions Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Jeu 15 Aoû 2013 1:57 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir



Citation:
Élie L'Artiste a écrit:

Sauf que l'expansion de l'univers ne s'accélère pas. Cette accélération est perceptible au pro rata de la distance. Plus la distance est grande plus l'accélération est observée. Donc si on se transporte là où on observe une accélération, celle-ci disparaît puisque la distance est minime. Donc, l'accélération n'est qu'une apparence pour ne pas dire une "illusion".


Juste une précision personnelle que je voudrais rajouter pour éclaircir un peu ce débat qui a tendance à partir dans tout les sens , premièrement l’accélération de l’expansion a été interprétée comme la présence d’une force répulsive à grande échelle capable de surmonter la force gravitationnelle qui lie les différents constituants de l’Univers.

La nature de cette force reste pour l’instant mystérieuse et on lui a donné le nom d’énergie noire.

Donc , les observations du rayonnement fossile par le satellite WMAP ont donné une mesure très précise de la composition de l’Univers : 4,6 pour cent de matière ordinaire, 23 pour cent de matière noire exotique et 73 pour cent d’énergie noire.

L’une des explications possibles de la force répulsive qui accélère l’expansion, et qui semble privilégiée par les observations du satellite WMAP, fait appel au concept de constante cosmologique.

Maintenant , voyageons un peu dans le temps pour se retrouver au début de ce siècle, après avoir mis au point sa théorie de la relativité générale, Albert Einstein l’appliqua à l’étude de l’Univers dans son ensemble.

A sa grande surprise, il réalisa que dans leur forme initiale les équations de la nouvelle théorie ne permettaient pas à l’Univers d’être statique et invariable dans le temps.
Elles ne pouvaient s’accommoder que d’un Univers en expansion ou en contraction. Or, la vision d’un Univers statique était partagée par tous à cette époque.

Einstein, plutôt que d’accepter le nouveau résultat, décida donc de modifier légèrement les équations de la relativité générale en y introduisant un terme supplémentaire appelé la constante cosmologique et noté Λ.

Physiquement, ce terme s’interprétait comme une nouvelle force qui tendait à faire se repousser les corps les uns les autres. Einstein régla la constante de façon à ce que cette force de répulsion contrebalance exactement la gravitation. Il obtenait ainsi un Univers statique et invariable dans le temps.

Bien sûr, une dizaine d’années plus tard, les observations d’Edwin Hubble montrèrent que l’Univers n’était pas statique mais en expansion et la constante cosmologique perdit sa raison d’être.

La constante cosmologique comme énergie noire

La constante cosmologique fit un retour en force avec la découverte de l’accélération de l’expansion. En effet, cette constante pourrait influencer l’évolution de l’Univers et engendrer des comportements très divers selon sa valeur.

L’un des cas les plus intéressants est celui d’une constante cosmologique légèrement supérieure à la valeur initialement utilisée par Einstein.

Dans ce cas, l’Univers serait né dans le Big Bang et aurait suivi une expansion ralentie par la gravité, mais l’effet de cette dernière aurait finalement été surmonté par une force de répulsion à grande échelle et l’Univers serait entré dans une phase d’expansion accélérée.

Ce cas de figure correspond bien aux observations actuelles et le concept de constante cosmologique est donc revenu sur le devant de la scène, même s’il n’apporte guère de réponse quant à la nature physique de l’énergie noire.

Les observations de WMAP ont en particulier montré que l’énergie noire s’apparentait plus à une constante cosmologique qu’à certaines autres hypothèses avancées pour expliquer l’énergie noire.

Des questions ? et arrêter de tout mélanger à grande échelle svp....

Paul
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 15 Aoû 2013 12:19 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Permettez que je propose une « vraie » précision sans m'écraser devant la supposée supériorité intellectuelle de détenteurs de doctorats contrôleur de l'esprit scientifique actuel :

Citation:
« l’accélération de l’expansion a été interprétée comme la présence d’une force répulsive à grande échelle capable de surmonter la force gravitationnelle qui lie les différents constituants de l’Univers. »


Quelle idiotie scientifique!!! Une gravitation « qui repousse » pour ne pas déranger l’expansion. Mais pourquoi pas une expansion qui « attire »? N’est-ce pas aussi valable pour « prouver » ces conneries de mauvaises interprétations des observations? En tout cas, c'est aussi idiot!

Citation:
« La nature de cette force reste pour l’instant mystérieuse et on lui a donné le nom d’énergie noire. »


Et comme tous les « mystères » le nom donné n’a aucune importance; la réalité est que c’est une « élucubration » métaphysique.

Quant à " l'explication" du cas Einstein, vous répétez la présentation des scientifiques majoritaires; où, comme dans toute « majorité » on retrouve plus d’imbéciles que de génies et plus d'intellectuels malhonnêtes que de honnêtes :

Citation:
“A sa grande surprise, il réalisa que dans leur forme initiale les équations de la nouvelle théorie ne permettaient pas à l’Univers d’être statique et invariable dans le temps. »


Cessons les infos biaisées et tenons-nous-en à la réalité. Ce n’est pas du tout « à sa grande surprise » mais c’est bien Alexandre Freidman qui remarqua que les équations d’Einstein démontraient un univers dynamique. Einstein, ayant la « conviction » d’un univers statique, tricha son équation en y ajoutant sa « fameuse » constante cosmologique qui éliminait le dynamisme de l’univers. C’était une “tricherie” de sa part, démontrant une malhonnêteté intellectuelle scientifique. Cessez de dire que la mrd sent la rose!

Cette constante cosmologique n’est pas plus « honnête » aujourd’hui qu’elle ne l’était à l’époque car elle sert encore une fois à « ajuster » les « convictions dogmatiques » d’une majorité de scientifiques aux observations qui ne concordent pas à ces « convictions ».

Quant à votre ajout d’énergie à une époque primitive de l’univers, c’est une réalité évidente. Cette énergie se rajouta lors de l’apparition du gluon dans l’univers qui avait été complètement « plat » jusqu’à ce moment.

C’est au même moment qu’apparu le rayonnement gamma dans l’univers qui fut le premier rayonnement vraiment électromagnétique; c'est-à-dire une conjugaison d’une onde électronique à une onde magnétique.

Mais depuis cet instant, aucune énergie ne s’ajouta et le premier principe de thermodynamique fut valable depuis lors. Pour que l’univers soit en constante accélération il faut qu’il reçoive un ajout constant d’énergie. Ce qui va à l’encontre du principe de la thermodynamique. Et d’imaginer une « gravitation qui repousse » (complètement idiote) ne change rien à ce fait.

Vous rapportez :

Citation:
« Dans ce cas, l’Univers serait né dans le Big Bang et aurait suivi une expansion ralentie par la gravité,… »


Cela n’a aucun sens et est aussi idiot de la part des scientifiques que ce qui a précédé. Comprenez une fois pour toutes que la gravitation n’est pas une force qui « attire »; donc elle ne peut pas ralentir quoi que ce soit! La gravitation est un mouvement contraire à l’expansion et si ce mouvement existe au début de l’univers, il est impossible que l’univers apparaisse.

Vous ajoutez :

Citation:
« Ce cas de figure correspond bien aux observations actuelles »


« Cas de figure » qui produit une situation identique à celle d’Einstein qui voulait un univers statique. C’est une « tricherie » intellectuelle révoltante!

Citation:
« et le concept de constante cosmologique est donc revenu sur le devant de la scène, même s’il n’apporte guère de réponse quant à la nature physique de l’énergie noire.


Tout comme la constante cosmologique d’Einstein ne révélait pas sa nature imaginaire, malhonnête et hypocrite.

Citation:
« Les observations de WMAP ont en particulier montré que l’énergie noire s’apparentait plus à une constante cosmologique qu’à certaines autres hypothèses avancées pour expliquer l’énergie noire. »


C’est évident que les interprétations acceptées actuellement des observations de WMAP servent plus à démontrer que l’énergie noire est une constante cosmologique expliquant l’énergie noire. Comme la notion de divinité explique parfaitement l’existence de Dieu. C’est comme de dire que Harry Potter est la preuve irréfutable de l’existence de la magie. Il faut être idiot ou foncièrement malhonnête pour faire ce genre de raisonnement présenté par des scientifiques.

Citation:
« Des questions ? et arrêter de tout mélanger à grande échelle svp »


Non pas de question, merci. Seulement des réponses qui démêlent le tout à très grande échelle comme à la plus infime échelle, sans aucune tricherie intellectuelle.

J'ajoute que vous pouvez décider de me bannir de ce forum; c'est habituellement la réaction intellectuelle "malhonnête" qu'on retrouve dans tous les autres forums scientifiques. Par contre, j'ai un peu l'espoir que le même genre de censure inquisitoire n'existe pas ici.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Test de la conscience
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003