FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Mission spatiale Shenzhou X : la Chine poursuit son avancée
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Mission spatiale Shenzhou X : la Chine poursuit son avancée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 09 Nov 2013 2:17 am    Sujet du message: Mission spatiale Shenzhou X : la Chine poursuit son avancée
Répondre en citant

Mission spatiale Shenzhou X : la Chine poursuit son avancée dans le domaine des vols habités

Salut à tous

Le 11 juin 2013, la Chine a lancé avec succès sa cinquième mission spatiale habitée, Shenzhou X.

Images ; Asc@

L'équipage de la mission, composé de trois taïkonautes (deux hommes et une femme), a décollé du centre de lancement de Jiuquan, propulsé par une fusée de type Longue Marche 2F.

Pendant cette mission de 15 jours, la plus longue mission habitée réalisée par la Chine, les taïkonautes ont réalisé deux arrimages de leur vaisseau au module Tiangong-I, laboratoire spatial dans lequel ils ont séjourné 12 jours pour réaliser des expériences médicales, des travaux de maintenance, des tests techniques, et des tests d'arrimage manuel.

C'est également depuis le module Tiangong-I que les taïkonautes ont donné à des lycéens un cours sur les principes de base de la physique, retransmis à la télévision.

Les deux arrimages, automatique et manuel, du vaisseau Shenzhou X à la station spatiale Tiangong-I ont eu lieu le 13 et le 23 juin.

Ces manoeuvres étaient les cinquième et sixième arrimages effectués entre les vaisseaux Shenzhou et la station chinoise.

Les manoeuvres précédentes avaient été réalisées par le vaisseau Shenzhou-VIII, avec deux arrimages automatiques, et Shenzhou-IX avec un arrimage automatique et un arrimage manuel.

Le cours donné depuis l'espace, assuré par la taïkonaute Wang Yaping le 20 juin 2013 et retransmis à la télévision chinoise, a été un moment fort de la mission, suivi par plus de 60 millions d'étudiants et professeurs.

Pendant ce cours, la deuxième femme chinoise à voyager dans l'espace a présenté la notion de mouvement et de tension superficielle des liquides dans un environnement de micro-gravité avec de nombreuses démonstrations, afin d'aider les élèves à comprendre les concepts de poids et de masse ainsi que les lois de Newton.

La taïkonaute a également répondu en direct aux questions d'élèves d'écoles primaires et secondaires rassemblés dans un lycée de Pékin.

Le programme spatial Shenzhou est un projet de capsule spatiale habitée dont le développement a été lancé en avril 1992 par les autorités chinoises, en s'inspirant de la capsule russe Soyouz.

En novembre 1999, la Chine lance ainsi son premier vaisseau Shenzhou I inhabité, puis six ans plus tard, en octobre 2005, le premier taïkonaute YANG Liwei est envoyé dans l'espace à bord du vaisseau Shenzhou V.

Parmi les événements marquants du programme : la première sortie extra-véhiculaire d'un taïkonaute est réalisée en septembre 2008 lors de la mission spatiale Shenzhou VII, puis le 9 juin 2012, la Chine envoie dans l'espace la première femme chinoise taïkonaute, LIU Yang à bord du vaisseau Shenzhou IX.

En parallèle du programme Shenzhou, le module spatial Tiangong-1, premier laboratoire spatial conçu par la Chine est lancé avec succès le 29 septembre 2011.

D'une masse de 8,5 tonnes pour une longueur de 10,4 m, c'est le plus grand et le plus lourd module spatial conçu à ce jour par la Chine.

Placé sur une orbite basse d'environ 350 km d'altitude, Tiangong-1 peut réaliser des rendez-vous et des amarrages en orbite.

Il est conçu pour accueillir au maximum trois taïkonautes dans un espace d'environ 15 m3.

Le laboratoire spatial Tiangong-1, en orbite depuis plus de 680 jours, devrait bientôt être mis hors service.

Ce module, ainsi que son prochain successeur Tiangong-2, constituent une première étape vers la construction d'une station spatiale chinoise permanente, prévue à l'horizon 2020.

Afin de transporter en orbite les éléments de la future station spatiale chinoise, deux nouvelles générations de fusées porteuses, avec des capacités de charge augmentées, sont en développement.

Les fusées porteuses de grande capacité Longue-marche 5, capable de transporter jusqu'à 20 tonnes de matériel en orbite basse, seront principalement utilisées pour le lancement de la future station spatiale

tandis que les fusées porteuses de moyenne capacité Longue-marche 7, avec une capacité de charge de 13 tonnes en orbite basse, seront utilisées pour un vaisseau cargo en direction de la future station spatiale habitée.

Ces fusées de nouvelle génération devraient utiliser de nombreuses technologies avancées, telles que de nouveaux moteurs à gaz propulseur liquéfié, plus sûrs et respectueux de l'environnement.

Elles seront lancées à partir d'un nouveau site de lancement actuellement en construction dans la province de Hainan, dans le sud de la Chine. Les vols d'essai devraient être réalisés lors du 12ème plan quinquennal (2011-2015).

Entrée dans la conquête spatiale le 24 avril 1970, avec la mise en orbite du premier satellite chinois Orient Rouge 1 (Dong Fang Hong), après l'Union soviétique, les Etats-Unis, la France et le Japon, la Chine se révèle aujourd'hui, avec le succès de sa dernière mission Shenzhou X, un acteur majeur du domaine des vols spatiaux habités.

La mission Shenzhou X représente une nouvelle avancée de la Chine lui permettant de consolider sa base technologique dans le domaine spatial, d'élever son industrie de pointe à un niveau international, de stimuler le développement des sciences fondamentales et des sciences appliquées, et de former ses propres experts spatiaux.

liens connexes;

Académie des sciences de Chine, http://english.cas.cn

Rédacteurs :


Caroline Berland, caroline.berland@diplomatie.gouv.fr

La source :

BE Chine numéro 125 (19/09/2013) - Ambassade de France en Chine / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/73973.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Mission spatiale Shenzhou X : la Chine poursuit son avancée
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003