FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
La gravitation quantique à boucles, une théorie fascinante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » La gravitation quantique à boucles, une théorie fascinante
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 28 Mar 2017 4:51 pm    Sujet du message: La gravitation quantique à boucles, une théorie fascinante
Répondre en citant

Slt à tous

La gravitation quantique à boucles est une théorie qui tente de concilier la physique d’Einstein avec la physique quantique.

Elle pourrait bien bouleverser notre vision de l'univers, notamment celle des trous noirs et du Big Bang.

Dans le domaine de la physique des trous noirs, la théorie permet une vision cohérente et novatrice.

Elle apporte des éléments de réponse convaincants au paradoxe de l'information et conduit même à envisager que les trous noirs soient en fait des étoiles - dites de Planck - en rebond.

Enfin, en cosmologie, la gravitation quantique à boucles montre que le Big Bang devrait peut-être être remplacé par un grand rebond et qu'une phase de contraction aurait alors précédé l'expansion de l'univers dans laquelle nous nous trouvons en ce moment.

L'observation de signatures claires de la théorie n'est pas impossible.

la suite ;

http://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/astrophysique-gravitation-quantique-boucles-theorie-fascinante-2323/

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 29 Mar 2017 5:45 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elle n'est pas nouvelle, mais effectivement elle permettrait d'avancer.

Dernière édition par Madarion le Mer 05 Avr 2017 4:05 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3032
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 31 Mar 2017 2:35 pm    Sujet du message: Re: La gravitation quantique à boucles, une théorie fascinan
Répondre en citant

André a écrit:
Slt à tous

La gravitation quantique à boucles est une théorie qui tente de concilier la physique d’Einstein avec la physique quantique.

Elle pourrait bien bouleverser notre vision de l'univers, notamment celle des trous noirs et du Big Bang.

Dans le domaine de la physique des trous noirs, la théorie permet une vision cohérente et novatrice.

Elle apporte des éléments de réponse convaincants au paradoxe de l'information et conduit même à envisager que les trous noirs soient en fait des étoiles - dites de Planck - en rebond.

Salut;
oui la Force de Planck qui est (1/g)C^4 si je me souvient bien semble s'appliquer au trou noir et pourquoi pas aussi au trou noir(possiblement sans matière entre les super amas de galaxies par exemple) a gravité répulsive(la lumière ne pouvant pas entré, éventuellement entre les super amas dans le futur lointain quand ceux-ci seront beaucoup plus grand que ceux d'aujourd'hui)(dipole repeller futur).
André a écrit:

Enfin, en cosmologie, la gravitation quantique à boucles montre que le Big Bang devrait peut-être être remplacé par un grand rebond et qu'une phase de contraction aurait alors précédé l'expansion de l'univers dans laquelle nous nous trouvons en ce moment.

L'observation de signatures claires de la théorie n'est pas impossible.

Certainement, d'ailleurs il est certain qu'il y a eu une longue phase d'expansion décéléré avant la présente phase d'expansion accéléré actuel, le Big Bang étant la première phase d'expansion accéléré de l'Univers, mais attention la contraction ne se fait que dans les super amas de galaxie, cette contraction ayant débuté vers la fin de la longue phase d'expansion décéléré.

la suite ;

http://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/astrophysique-gravitation-quantique-boucles-theorie-fascinante-2323/

Amicalement
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 05 Avr 2017 1:21 am    Sujet du message:
Répondre en citant

bonsoir

salut pierre , ca va bien ?

tu dis à propos de la force de planck ;

Citation:
Salut;
oui la Force de Planck qui est (1/g)C^4 si je me souvient bien semble s'appliquer au trou noir et pourquoi pas aussi au trou noir(possiblement sans matière entre les super amas de galaxies par exemple) a gravité répulsive(la lumière ne pouvant pas entré, éventuellement entre les super amas dans le futur lointain quand ceux-ci seront beaucoup plus grand que ceux d'aujourd'hui)(dipole repeller futur).



En effet , on peut dire que la force Planck est égale à la quantité de mouvement divisé par l’unité de temps de Planck.

donc , elle peut aussi être calculé en divisant l’énergie de Planck (aussi dérivé) par la longueur Planck.

Les biens faits des constantes de Planck est qu’elles sont toutes dérivées de la constante de gravitation universelle de Newton et de la vitesse de la lumière qui sont constantes partout dans l’espace.

sur le meme sujet , voici une question qui m'interpelle.

J'ai lu dans le science et vie de mars 2008, page 52 ceci:

"10[puissance]-35[/puissance] sec après le bing-bang ...

L'espace entre dans un e phase d'expansion accélérée, l'inflation.

L'univers voit sa taille augmenter de plusieurs milliards d'ordres de grandeur..."

Einstein nous dit que rien ne peut dépasser la vitesse de la lumière.


Mais en appliquant cette simple opération Vitesse = Distance / Temps on obtient Distance = 300 000 km/s * 10[puissance]-35[/puissance]s = 3*10[puissance]-30[/puissance] km - dimension extrêment faible n'est ce pas.


Où sont les milliards d'ordres de grandeur ?

A moins de comprendre de travers, la matière aurait-elle battu des records de vitesse à la naissance de l'univers?

Qu'en pensez-vous ?

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 06 Avr 2017 8:45 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

D'après les résultats du satellite Planck, avant 10^-36 sec, l'univers n'était composé de rien d'autre qu'une radiation d'on ne sait trop quoi. On a appelé cette époque: "période radiative". Il n'y avait absolument aucune particule "massive" à ce moment-là dans l'univers.

À 10^-36 sec l'univers se comporte comme la baignoire d'Archimède dont l'eau augmente d'un seul coup, quand Archy saute dans l'eau.

À la fin de l'inflation, à 10^-32 sec, toutes les particules massives sont présente dans l'univers.

Il semblerait donc que ce soient ces particules massives qui ont "sauté" dans la "baignoire universelle" et en ont augmenté le volume d'un seul coup.

À remarquer que durant l'inflation, l'expansion n'a pas cessé.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3032
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 08 Avr 2017 11:19 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

André a écrit:
bonsoir

salut pierre , ca va bien ?

tu dis à propos de la force de planck ;

Citation:
Salut;
oui la Force de Planck qui est (1/g)C^4 si je me souvient bien semble s'appliquer au trou noir et pourquoi pas aussi au trou noir(possiblement sans matière entre les super amas de galaxies par exemple) a gravité répulsive(la lumière ne pouvant pas entré, éventuellement entre les super amas dans le futur lointain quand ceux-ci seront beaucoup plus grand que ceux d'aujourd'hui)(dipole repeller futur).



En effet , on peut dire que la force Planck est égale à la quantité de mouvement divisé par l’unité de temps de Planck.

donc , elle peut aussi être calculé en divisant l’énergie de Planck (aussi dérivé) par la longueur Planck.

Salut; oui je vient de vérifier dans la page de Wikipédia suivante(Énergie de Planck divisé par la Longueur de Planck);

https://fr.wikipedia.org/wiki/Unites_de_Planck

je suppose quand même que Max Planck a trouvé pour la première fois sa force comme moi j'ai trouvé la force de gravitation(1/G)V^4, pour V étant la vitesse de libération entre deux sphères identiques, au lieu de C la vitesse de(libération) la lumière entre deux trous noir minimum.

André a écrit:

Les biens faits des constantes de Planck est qu’elles sont toutes dérivées de la constante de gravitation universelle de Newton et de la vitesse de la lumière qui sont constantes partout dans l’espace.

sur le meme sujet , voici une question qui m'interpelle.

J'ai lu dans le science et vie de mars 2008, page 52 ceci:

"10[puissance]-35[/puissance] sec après le bing-bang ...

L'espace entre dans un e phase d'expansion accélérée, l'inflation.

L'univers voit sa taille augmenter de plusieurs milliards d'ordres de grandeur..."

Einstein nous dit que rien ne peut dépasser la vitesse de la lumière.


Mais en appliquant cette simple opération Vitesse = Distance / Temps on obtient Distance = 300 000 km/s * 10[puissance]-35[/puissance]s = 3*10[puissance]-30[/puissance] km - dimension extrêment faible n'est ce pas.


Où sont les milliards d'ordres de grandeur ?

A moins de comprendre de travers, la matière aurait-elle battu des records de vitesse à la naissance de l'univers?

Qu'en pensez-vous ?

Amicalement

A par sa force, sa puissance et sa constante h (E = hf), je suis mal a l'aise avec la plupart des Unités de Planck, il faudrait que j'étudie comment il a pu trouvé ces valeurs, puis j'ai ma propre idée de ce qui avait avant le Big Bang, je ne peut pas accepté que l'Univers origine d'un point minuscule Exclamation

Élie l'Artiste a écrit:

A remarqué que durant l'inflation, l'expansion n'a pas cessé.

Salut;
en effet l'expansion n'a pas cessé, elle a simplement varié, soit:
la première phase d'expansion accéléré (ou Big Bang),
une longue phase d'expansion décéléré,
la deuxième phase d'expansion accéléré( ou phase actuelle) Smile .

Édition 1, 9 avril 2017

j'ai spécifié que les deux sphères doivent être identiques pour que la force de gravitation entre ces deux sphères égalent (1/G)V^4, V étant la vitesse de libération Smile , (pareil pour les deux trous noir, ils doivent être identique pour que la force de gravitation(qui est la Force de Planck) égal (1/G)C^4 Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » La gravitation quantique à boucles, une théorie fascinante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003