FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Remarquable étoile naine blanche peut-être la plus froide.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Remarquable étoile naine blanche peut-être la plus froide.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 26 Juin 2014 11:41 pm    Sujet du message: Remarquable étoile naine blanche peut-être la plus froide.
Répondre en citant

Remarquable étoile naine blanche peut-être la plus froide et la plus sombre jamais détectée...

Salut à tous

Une équipe d'astronomes a peut-être identifié la plus froide et la plus faible naine blanche jamais détectée.

Ce vestige stellaire antique est tellement froid que son carbone a cristallisé, formant -- en effet -- un diamant de la taille de la Terre dans l'espace.

Impression d'artiste d'une étoile naine blanche en orbite avec le pulsar PSR J2222-0137. Elle peut être la naine blanche la plus foide et la plus sombre jamais identifiée. Crédit: B. Saxton (NRAO/AUI/NSF)

« C'est un objet vraiment remarquable, » a déclaré David Kaplan, professeur à l'Université de Wisconsin-Milwaukee.

« Ces choses doivent être là-bas, mais parce qu'elles sont si sombres qu'elles sont très difficiles à trouver. »

Kaplan et ses collègues ont trouvé ce bijou stellaire à l'aide du Green Bank Telescope (GBT) de la National Radio Astronomy Observatory (NRAO) et du Very Long Baseline Array (VLBA), ainsi que d'autres observatoires.

Les naines blanches sont les états finaux très denses d'étoiles comme notre Soleil qui se sont effondrées pour former un objet d'approximativement la taille de la Terre.

Composées principalement de carbone et d'oxygène, les naines blanches refroidissent lentement et s'estompent sur des milliards d'années.

L'objet dans cette nouvelle étude est probablement du même âge que la Voie lactée, environ 11 milliards d'années.

Les pulsars sont des étoiles à neutrons tournant rapidement, les restes superdenses d'étoiles massives qui ont explosé en supernovae.

Comme les étoiles à neutrons tournent, des faisceaux d'ondes radio, s'écoulant des pôles de son champ magnétique puissant, balayent à travers l'espace.

Lorsque l'un de ces faisceaux balaye la Terre, les radiotélescopes peuvent capturer l'impulsion des ondes radio.

Le pulsar compagnon à cette naine blanche, surnommé PSR J2222-0137, a été le premier objet dans ce système à être détecté.

Il a été trouvé à l'aide du GBT par Jason Boyles, un étudiant diplômé de la West Virginia University à Morgantown.

Ces premières observations ont révélé que le pulsar tournait à plus de 30 fois par seconde et est gravitationnellement lié à une étoile compagne, qui a été initialement identifiée comme soit une autre étoile à neutrons ou, plus probablement, une naine blanche exceptionnellement froide.

Les deux ont été calculées pour orbiter l'une autour de l'autre en 2,45 jours.

Le pulsar a été ensuite observé sur une période de deux ans avec le VLBA par Adam Deller, astronome du Netherlands Institute for Radio Astronomy (ASTRON).

Ces observations ont indiqué son emplacement et sa distance de la Terre -- environ 900 années-lumière dans la direction de la constellation du Verseau.

Cette information était critique pour affiner le modèle utilisé pour calculer l'arrivée des impulsions à la Terre avec le GBT.

En appliquant la théorie de la relativité d'Einstein, les chercheurs ont étudié comment la gravité du compagnon a déformé l'espace, causant des retards dans le signal radio lorsque le pulsar est passé derrière elle.

Ces retard de temps de voyage ont aidé les chercheurs à déterminer l'orientation de leur orbite et les masses individuelles des deux étoiles. Le pulsar a une masse de 1,2 fois celle du Soleil et le compagnon une masse de 1,05 fois celle du Soleil.

Ces données ont nettement indiqué que le compagnon pulsar n'aurait pas pu être une deuxième étoile à neutrons; les orbites étaient trop ordonnées pour qu'une deuxième supernova se produise.

Connaissant son emplacement avec une telle haute précision et comment la luminosité d'une naine blanche doit apparaître à cette distance, les astronomes pensaient qu'ils auraient pu l'observer en lumière visible et infrarouge.

Fait remarquable, ni le télescope du Southern Astrophysical Research (SOAR) au Chili, ni le télescope Keck de 10 mètres à Hawaii n'ont été capable de la détecter.

« Notre image finale devrait nous montrer un compagnon 100 fois plus faible que n'importe quelle autre naine blanche en orbite autour d'une étoile à neutrons et environ 10 fois plus faible que n'importe quelle naine blanche connue,

mais nous ne voyons rien, » a déclaré Bart Dunlap, étudiant de troisième cycle à l'University of North Carolina à Chapel Hill et un des membres de l'équipe.

« S'il y a une naine blanche là, et elle y est presque certainement, elle doit être extrêmement froide. »

Les chercheurs ont calculé que la température de la naine blanche ne serait pas plus d'un relativement froid 3.000 degrés Kelvin (2.700 degrés Celsius).

Notre Soleil en son centre est environ 5.000 fois plus chaud.

Les astronomes croient qu'une telle étoile froide et effondrée serait largement du carbone cristallé, un peu comme un diamant.

D'autres de ces étoiles ont été identifiées et elles ne sont théoriquement pas si rares, mais avec une faible luminosité intrinsèque, elles peuvent être diablement difficiles à détecter.

Son emplacement fortuit dans un système binaire avec une étoile à neutrons à permis à l'équipe d'identifier celle-ci.

Un papier décrivant ces résultats est publié dans l'Astrophysical Journal.

https://public.nrao.edu/news/pressreleases/cold-white-dwarf

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0614-nouvelles.htm#blocs

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Johnny
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 282
Localisation: st-jean

 Message Posté le: Mar 01 Juil 2014 3:12 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Allo

Assez incroyable ce soleil Wink
_________________
Johnny pour vous servir!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3041
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 01 Juil 2014 1:37 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Johnny a écrit:
Allo

Assez incroyable ce soleil Wink

Salut;
certainement incroyable, je cite:
Citation:
Wink
composées principalement de carbone et d'oxygène

Exclamation ouf, cela doit former beaucoup de CO2 Smile.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Remarquable étoile naine blanche peut-être la plus froide.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003