FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
La “tache froide” de WMAP et Planck
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » La “tache froide” de WMAP et Planck
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 04 Avr 2015 1:43 am    Sujet du message: La “tache froide” de WMAP et Planck
Répondre en citant



Traduction : Une caractéristique inexpliquée apparaît sur l’image produite par le satellite Planck de l’univers âgé de 380 000 ans (early universe). Les fluctuations de températures sont plus extrêmes dans la partie à droite de la ligne grise que dans celle de gauche.

Disons que c’est très mal phrasé puisqu’on ne voit pas le sens réel « d’extrême » employé ici. Il signifie quoi au juste; plus chaud ou plus froid, ou les deux? À première vue, et c’est assez évident sur l’image, une moitié de l’univers est plus « froide que l’autre moitié (il y a plus de « bleu » d’un côté que de l’autre). Mais ce n’est pas tout, on découvre, selon les données, que le « rouge » et le « bleu » d’un côté de l’univers est plus chaud (rouge) et plus froid (bleu) que de l’autre côté. Les températures d’une moitié de l’univers sont plus « intenses » que celle de l’autre moitié. Un côté « bouille » pendant que l’autre « mijote ». Autrement dit un côté de l’univers est Yin et l’autre est Yang. Je blague, évidemment; mais il n’y a pas d’autres mots pour caractériser la différence entre ces deux côtés symétriques de l’univers.

De plus, une grande « tache froide » se trouve en décalage du centre de l’univers (centre-bas), dans cette moitié de l’image où le « bleu » domine (côté droit). Ni cette différence de température, ni ce « trou froid » n’est actuellement expliqué par la science. Il est également à remarquer que les explications sur l’origine des différences de températures entre le rouge et le bleu ne sont pas, non plus, comprises. On se contente de dire que le bleu est plus froid que le rouge. À partir de là, toutes les élucubrations sont permises. Les scientifiques ne s’en privent pas puisqu’ils sont toujours pris au sérieux. Ce qui veut dire que la science n’est pas sortie du bois.

Au départ, ces « théories » sont toujours appuyées sur

1) la « chaleur » de l’univers à l’époque dont on parle,

2) le « savoir » que « les masses s’attirent »,

3) que notre univers est, à tout le moins, constitué de 31.5% de matière (dont 26.6% est de la matière invisible et inconnue) et de 68.6% d’énergie inconnue et inconnaissable et

4) qu’une inflation fantastique qui a « grossit » l’univers de 10^78 fois son volume initial entre 10^-36 seconde, pour s’arrêter à 10^-30 seconde (simplement de grossir une tête d’épingle de 10^78 fois est une chose inimaginable tellement c’est énorme).

Selon ces « prémisses de base, l’univers devrait être parsemé uniformément, « isotropiquement » et symétriquement de points chauds et froids. Ce foutu satellite n’a rien compris du « savoir » scientifique et nous a envoyé une image qui contredit le résultat déterminé par les mathématiques super avancées qui ne peuvent mentir. Il ne reste qu’une réponse possible au dilemme, si les maths ne peuvent mentir, c’est que les scientifiques font une erreur d’interprétation quelque part. Déjà quelques erreurs se pointent facilement :

a) Les masses ne s’attirent pas. Ce fut prouvé et établi depuis Albert Einstein.

b) Si on ouvre les yeux tout grand et regardons le cosmos d’aujourd’hui, on voit 5% de matière et 95% d’espace-temps. Rien d’autre.

c) La chaleur était une référence valable à l’époque des alchimistes. Depuis on a découvert que la chaleur est le produit de la pression, c’est-à-dire de la densité. Il serait adéquat de corriger ce paramètre.

d) Si une inflation, telle que décrite, s’est produite à 10^-36 seconde après le Big bang, il faudrait dire d’où venait l’énergie qui a produit cette inflation subite et très courte.

J’ajoute que la ligne qui sépare l’univers en deux « caractéristiques » nuancées sur l’image démontre ce que l’on appelle un « dipôle »; et qu’un dipôle est habituellement produit par une rotation. Les dipôles constatés jusqu’à maintenant étaient la production soit de la rotation de la Terre, celle du système solaire ou de la galaxie. Par contre, il était entendu depuis plusieurs années que, selon des expériences effectuées, « l’univers n’est pas en rotation ». Alors d’où vient cette différence entre les deux moitiés de l’univers?

Rep: Il origine de l’époque d’avant l’instant de Planck.

Venant d’un scientifique britannique, une solution fut présentée qui demandait l’existence d’une particule appelée un « curvaton » qui serait disparu à la fin de l’inflation, qui elle, aurait été produite, selon Steven Hawking, par une autre particule appelée un « inflaton ». Il ne manque qu’un peu de musique pour danser un « rigodon ». Personnellement, j’appuie mon hypothèse sur le simple mouvement. Ce qui ne m’a pas obligé du tout d’inventer la particule « mouve-menton », puisque plusieurs ne pourront s’empêcher de faire ce mouvement en lisant mon livre.

D’autres scientifiques se réfugient dans l’existence de « multivers » (plusieurs univers) dont un aurait percuté le nôtre. Ce qui aurait produit les différences observées. Ils prédisent ainsi que nous devrions découvrir des ondes de choc infimes en propagation dues à cette collision au début de l’univers. Comme vous pouvez le constater, nous n’avons pas terminé de fournir des subventions pour la recherche scientifique. Par contre, prévoyance oblige, ces scientifiques disent que les ondes propagées peuvent, aujourd’hui, être rendues dans l’univers inobservable, au-delà de l’horizon cosmique de notre univers, que ce même satellite Planck a déterminé « être plat ». Avouez que s’il nous faut subventionner la recherche de l’horizon d’un univers « plat »; l’austérité ne durera pas seulement que quelques années. Surtout si, comme le prétendent les scientifiques, seule la technologie qui sera un jour plus avancée, permettra de trouver des réponses.

Je suis partiellement d’accord avec eux; mais j’ai également l’intime conviction qu’il ne faut pas remiser au rencart l’emploi de l’outil le plus formidable connu à ce jour. Ce collisionneur d’informations, encore plus complexe que les collisionneurs de particules (qui sont également des informations) et structuré de la même façon avec ses neurones, appelé le cerveau humain dont le processus est le « raisonnement ».

En tous les cas, mes expériences cervicales de collision d’informations répondent parfaitement aux questions décrites plus haut, produites par les données de Planck. Il ne sera pas besoin de subventionner ma recherche puisque les résultats seront édités sous peu, chez la Maison d’édition de la Fondation littéraire Fleur de Lys sous le titre de « L’histoire de l’univers ». Le livre sera disponible dans la section « librairie gratuite ».

Je me permettrai, aujourd’hui, d’ajouter une possibilité qui ne se trouve pas dans mon livre parce qu’il fut écrit avant l’accès à ces données. Est-il possible que cette « tache froide » représente « l’endroit » où s’est manifesté la « production d’espace-temps » par « l’explosion » d’énergie cinétique; la seule énergie passible d’exister à ce moment-là? Il est évident que suite à une telle explosion, l’espace ainsi créé serait, pour un court instant, un espace « plat » en expansion qui « refroidirait » plus rapidement que le reste de l’univers. La possibilité reste à être approfondie.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3065
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 04 Avr 2015 9:31 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
Il est difficile d'obtenir de l'information précise a partir de l'information floue et ambigu, personnellement je préfère me fier a la page web de Daniel Levert concernant l'expansion de l'Univers(3 phases: accélération, décélération, accélération).
Comme vous l'indiquez si bien, il faut du raisonnement, peu importe qu'on choisit la théorie de Planck pour l'origine de l'Univers ou mon hypothèse, a un moment donné on ne peu plus rien évalué, ni le temps, ni l'espace ni rien d'autre,
comme vous l'indiquez dans votre article, on n'indique pas d'ou vient l'énergie cinétique, mais moi je sais que les ondes électromagnétiques ne peuvent pas apparaître en se dispersant partout et dans toute les directions, il faut respecté l'invariance de l'expansion et des contractions au point de vue des sommes, cette loi a favorisé la formation des particules élémentaires et fondamental de la matière, les ondes électromagnétiques aurait autant tendance a se contracté et être stationnaire que de se disperser et prendre de l'expansion, on aurait donc un début de réponse pour comprendre la nature stationnaire des ondes électromagnétiques dans la matière. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 05 Avr 2015 10:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Les données du satellite Planck ne sont pas des hypothèses mais des "faits" constatés. Ils ne sont pas flous ou ambigus; ils sont précis à l'extrême.

Ce qui fait qu'ils ne sont pas RÉFUTABLES et que toute théorie qui n'implique pas ces "faits" est de facto "hors course".

Si vous apercevez une baleine dans la mer, vous pouvez toujours dire que c'est une "grosse sardine", mais vous ferez erreur. Principalement parce que la baleine est un mammifère et que la sardine est un poisson.

Si la science n'indique pas d'où vient l'énergie cinétique, c'est qu'elle n'est même pas consciente qu'il est question d'énergie cinétique qui provoque le "mouvement" d'expansion. C'est aussi le cas de ceux qui prônent une "gravitation répulsive".

Citation:
mais moi je sais que les ondes électromagnétiques ne peuvent pas apparaître en se dispersant partout et dans toute les directions,


Et pourtant c'est bien ce qu'elles font; de plus, elles le font à la vitesse de 299 792 458 m / s. Prenez l'exemple que vous voudrez: un ampoule électrique ou un étoile; elles émettent de la lumière dans toutes les directions à partir de cette source qu'elles sont. Cela est un "fait" observé et il n'est pas flou ni ambigu.

Citation:
les ondes électromagnétiques aurait autant tendance a se contracté et être stationnaire


Affirmation complètement erronée. Une onde électromagnétique n'est stationnaire que dans deux seuls cas: 1) Lorsque cette onde n'a qu'une fréquence sans aucune longueur d'onde et 2) lorsque cette onde s'imbrique dans une autre onde de longueur et de fréquence identique. Elle devient alors stationnaire mais présente successivement le creux de vague suivi du ventre de vague.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3065
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 05 Avr 2015 6:36 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
mais moi je sais que les ondes électromagnétiques ne peuvent pas apparaître en se dispersant partout et dans toute les directions,

Élie L'Artiste a écrit:

Et pourtant c'est bien ce qu'elles font; de plus, elles le font à la vitesse de 299 792 458 m / s.

C'était l'exemple des premières émissions d'ondes électromagnétiques(que certain appellent Big Bang), mais prenons si vous voulez une ampoule électrique, l'émission suit un courant circulant dans une résistance (pour certain modèle), donc frottement, échauffement, le fil en devient lumineux tellement il est chauffé, pour d'autre modèle, il y a étincelle suite au changement de milieux, milieux dense a obstacle vers un milieux moins dense et moins opaque, pour ce qui est d'un tison de bois ou une flamme d'un gaz qui brûle, il a bien des contacts chimique important, voila tous ces contacts ressemblent bien a une pression mutuelle, ce qui ressemble aussi aux effets d'une contraction.

Citation:
les ondes électromagnétiques aurait autant tendance a se contracté et être stationnaire

Élie L'Artiste a écrit:

Affirmation complètement erronée. Une onde électromagnétique n'est stationnaire que dans deux seuls cas: 1) Lorsque cette onde n'a qu'une fréquence sans aucune longueur d'onde et 2) lorsque cette onde s'imbrique dans une autre onde de longueur et de fréquence identique. Elle devient alors stationnaire mais présente successivement le creux de vague suivi du ventre de vague.

L'énergie nucléaire démontre bien que l'énergie équivalente d'Einstein,
son E = MCC, est bien une bonne indication qu'il y a énormément d'énergie dans la matière sous forme d'énergie électromagnétique, prenons l'exemple du Soleil, la fusion nucléaire libère environ le 1/660 de l'énergie emmagasiné dans la matière, par stationnaire, je veut indiquer a l'intérieur de la matière. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 05 Avr 2015 10:03 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Sauf que dans E =Mc2, le E représente l'énergie cinétique; c'est pourquoi il est égal à l'énergie de masse (au repos) multiplié par la vitesse de la lumière (c) au carré.

Il n'y est pas du tout question d'ondes électromagnétiques qui, entre autre, prennent naissance seulement lorsque "le fil devient lumineux". Auparavant il n'y a pas d'ondes électromagnétiques.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Dim 26 Avr 2015 11:25 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3065
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 06 Avr 2015 7:01 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Il n'y est pas du tout question d'ondes électromagnétiques qui, entre autre, prennent naissance seulement lorsque "le fil devient lumineux". Auparavant il n'y a pas d'ondes électromagnétiques.

Salut;
quand le fil devient lumineux, une partie des ondes électromagnétiques deviennent lumineuse, auparavant il avait les infra rouges invisible, il a tout un spectre électromagnétique intéressant a étudié pour chaque variété d'ampoule, mais j'ajoute aussi un exemple que j'aime, soit un météore qui pénètre dans notre atmosphère et libère une forte lumière tout le long de son trajet dans l'atmosphère, de nombreuse vidéos de la chute du météore de Tcheliabinsk en Russie témoignent de ce beau phénomène, Smile la pression sur ce météore l'a fait explosé avant d'atteindre la surface dur de notre planète, au moins un gros morceaux a été cueilli dans le lac Tchebarkoul, je donne le lien suivant dans Wikipédia, comme souvenir et mise a jour de l'événement;

http://fr.wikipedia.org/wiki/Meteore_de_Tcheliabinsk

je n'arrive pas a ouvrir la page en direct, mais il a au moins un lien important dans cette page. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 07 Avr 2015 9:46 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Selon les commentaires sous cette article, il semble que vous ayez raison: produire le satellite Planck fut une dépense inutile car personne ne semble vouloir discuter des résultats obtenus.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 23 Avr 2015 2:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Quant aux ondes électromagnétiques, les premières furent les ondes Gamma dont la longueur d'onde la plus petite est de 10^-15 mètres. Cela est un "fait" vérifié. Cette longueur est donc la plus petite que peut avoir une onde électromagnétique. C'est alors à l'apparition de cette distance, produite par l'expansion de l'univers, que l'électromagnétisme fut "créé". L'électromagnétisme ne peut donc pas être la "source de tout".
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » La “tache froide” de WMAP et Planck
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003