FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le Kilimandjaro, icône climatique inopportune ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Climat, environnement et pollution et le fameux rechauffement climatique ! » Le Kilimandjaro, icône climatique inopportune ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 12 Juin 2007 11:00 pm    Sujet du message: Le Kilimandjaro, icône climatique inopportune ?
Répondre en citant

SAlut a tous

Choisir les photos du glacier du Kilimandjaro pour illustrer le réchauffement climatique est un mauvais choix, expliquent deux chercheurs. Dans le cas particulier du glacier de Tanzanie, le climat n’est pas le principal coupable.


Une image du glacier du Kilimandjaro prise en 1912 et une autre (à droite) prise en 2006. (Edward Oehler/ Georg Kaser)

Dans un monde où une grande partie de l’information passe par l’image, le recul des glaciers est souvent utilisé pour donner une vision concrète des effets du réchauffement climatique.

Il est vrai que les clichés satellites avant/après sont spectaculaires. Encore faut-il choisir les ‘’bons’’ glaciers, écrivent deux chercheurs dans la revue American Scientist. Souvent mises en avant, notamment dans le film d’Al Gore Une vérité qui dérange, les neiges du Kilimandjaro sont un mauvais exemple, selon Georg Kaser et Philip Mote, car le réchauffement climatique n’est pas le principal responsable du recul du grand glacier africain.

Le mont Kilimandjaro s’élève à plus de 5.800 mètres d’altitude en Tanzanie.

Son pic volcanique le plus haut, le Kibo, est un plateau recouvert d’une calotte de glace dont l’épaisseur atteint 40 mètres par endroit. Les autres glaciers sont situés sur les flancs pentus du massif volcanique :

une géographie particulière qui empêche l’extension du glacier précisent Kaser (Université d’Innsbruck, Autriche)et Mote (University of Washington, USA).

Le déclin du glacier du Kilimandjaro a commencé il y a très longtemps. D’après les premiers relevés effectués à la fin des années 1880, le glacier mesurait 20 km2 en 1880 et seulement 12,1 km2 en 1912.

En 1953, l’étendue de glace mesurait 6.7 km2 et en 2003 il ne restait plus que 2,5 km2, soit une perte de presque 90% en 120 ans.

Ce déclin a donc largement précédé les changements climatiques qui ont commencé à se faire sentir à partir des années 50 et surtout à partir des années 1970, écrivent les chercheurs.

Des travaux déjà publiés, notamment par Georg Kaser, montrent que d’autres facteurs sont impliqués dans le recul du glacier du Kilimandjaro.

Il ne souffre pas d’une montée des températures mais d’une diminution des précipitations.

Or moins il y a de neige fraîche, moins le glacier est blanc et plus il absorbe d’énergie solaire.

La radiation solaire est le principal coupable du déclin du glacier africain, écrivent les chercheurs. Il ne fond pas, il se sublime :

la glace se transforme en vapeur d’eau sans passer par la phase liquide. Un processus qui réclame huit fois plus d’énergie que la fonte, précisent Kaser et Mote.

Il y a des douzaines de glaciers situés dans des zones tempérées qui souffrent du réchauffement climatique, soulignent les deux chercheurs.

Ce ne sont pas les exemples qui manquent, le Kilimandjaro n’est simplement pas la bonne icône.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com

source de l'article;

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/environnement/20070612.OBS1549/le_kilimandjaro_icone_climatique_inopportune_.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mer 13 Juin 2007 1:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

C' est tres malheureux tout ceçi Crying or Very sad

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Jeu 14 Juin 2007 7:44 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut à tous et à toutes


Upsala Glacier (Argentine)

Glacier du Rhône (Valais, Suisse)

Mont Hood en été (Or. USA)

Citation:
LES GLACIERS :

Le réchauffement a aussi des effets sur les glaciers. Les crues glaciaires sont provoquées lors d'un climat froid et des chutes de neige importantes et les décrues ont lieu quand il y a un réchauffement et des précipitations moindres.

La plupart des glaciers ont reculé depuis la fin du Petit Age Glaciaire (vers 1850) et ils auraient tendance à reculer de plus en plus vite depuis 1990. Au cours du 20ème siècle, il y a eu une crue entre 1953 et 1981 et deux fortes décrues (1942-1953 et celle de 1981 qui se poursuit actuellement). Mais, pour diverses raisons (dimensions, topographie, orientation, etc.), ils n'évoluent pas au même rythme.

Source : EVOLUTION DU CLIMAT
A COURTE THERME
ET LONG THERME

Citation:
LES CALOTTES POLAIRES

Depuis plusieurs années les calottes polaires fondent. L'épaisseur de la glaces de l'océan Arctique est passé de 4,88 m en moyenne dans les années 1980, à 2,75 m en 2000, soit une réduction de 2,13 m en 20 ans. Depuis 1980, tous les dix ans l'Arctique perd environ 10% de sa couche de glace permanente (NASA, 2003). Alors l’océan Arctique pourrait être dépourvu de glace d'ici 50 ans à 100 ans, ce qui aurait des répercussions assez sensibles sur le système climatique mondial.

Source : LA FONTE DES CALOTTES POLAIRES ET DES GLACIERS


Citation:
1998, 2002, 2003 et 2004, années les plus chaudes depuis le début des mesures météo

Les 10 années écoulées sont les plus chaudes jamais enregistrées depuis le début des mesures en 1861, a annoncé l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM). L'année 1998 a été la plus chaude depuis le milieu du 19ème siècle, suivie par ordre décroissant par 2002, 2003 et 2004.

"Nous avons observé une très nette tendance au réchauffement ces 30 dernières années principalement à cause de l'augmentation dans l'atmosphère des émissions de gaz à effet de serre", a expliqué James Hansen, climatologue de l'institut Goddard à la NASA pour les études spatiales.

Selon l'agence, le réchauffement est désormais tel qu'il affecte les saisons en les rendant plus chaudes de façon permanente.

Source


Autre Référence :

Les glaciers battent en retraite

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Climat, environnement et pollution et le fameux rechauffement climatique ! » Le Kilimandjaro, icône climatique inopportune ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003