FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Une collision future entre Mercure, Vénus, Mars et la Terre
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Une collision future entre Mercure, Vénus, Mars et la Terre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 15 Juin 2009 10:21 pm    Sujet du message: Une collision future entre Mercure, Vénus, Mars et la Terre
Répondre en citant

Salut a tous

Des collisions entre Mercure, Mars, Vénus et la Terre sont-elles envisageables ? Arrow


Exemple d'évolution à long terme des orbites des planètes telluriques : Mercure (blanc), Vénus (vert), Terre (bleu), Mars (rouge). Le temps est indiqué en milliers d'années (kyr).

(a) Au voisinage de l'état actuel, les orbites se déforment sous l'influence des perturbations planétaires, mais sans permettre de rencontres proches ou de collisions. (b)

Dans près de 1% des cas, l'orbite de Mercure peut se déformer suffisamment pour permettre une collision avec Vénus ou le Soleil en moins de 5 Ga. (c)

Pour l'une des trajectoires, l'excentricité de Mars augmente suffisamment pour permettre une rencontre proche ou une collision avec la Terre. (d)

Ceci entraîne une déstabilisation des planètes telluriques qui permet aussi une collision entre Vénus et la Terre.
Crédit : ASD/IMCCE-CNRS

Pour répondre à cette question, l'équipe de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE, Observatoire de Paris/UPMC/CNRS) menée par l'astronome Jacques Laskar vient de réaliser une étude statistique inédite sur l'évolution du Système solaire.

Dans 1 % des cas environ, les calculs conduisent à des collisions entre planètes ou entre une planète et le Soleil en moins de 5 milliards d'années. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature datée du 11 juin 2009.

Le problème de la stabilité du Système solaire est l'un des plus vieux problèmes de la physique.

Il a été posé par Isaac Newton après l'énonciation de sa loi de l'attraction universelle : la gravitation est une force responsable aussi bien de la chute des corps que du mouvement des corps célestes.

Si l'on considère une planète unique autour du Soleil, on retrouve bien le mouvement elliptique décrit par Kepler.

Cependant, dès que plusieurs planètes orbitent autour du Soleil, elles sont soumises à leur attraction mutuelle qui vient perturber leur mouvement.

Jusqu'à très récemment, les scientifiques ont accepté une image régulière et quasi périodique du mouvement des planètes, ne permettant ni les collisions ni les rencontres proches.

Il y a tout juste 20 ans et grâce à des calculs précurseurs sur ordinateurs, Jacques Laskar (1) a montré qu'au contraire, le mouvement du Système solaire est chaotique (2).

Dès lors, il est devenu impossible de prédire le mouvement des planètes sur une durée de plus de quelques dizaines de millions d'années (Ma).

De plus, il n'est plus possible de calculer une seule orbite du mouvement pour répondre à la question de la stabilité du Système solaire, c'est à dire décider si une collision d'une planète avec une autre ou avec le Soleil est possible en moins de 5 milliards d'années (ou 5 Ga), date à laquelle le Soleil parviendra à la fin de sa vie en devenant une étoile rouge.

En 1994, Jacques Laskar, dans une première étude à long terme, a montré que la diffusion chaotique de l'orbite de Mercure est telle qu'une rencontre proche ou une collision avec Vénus est possible en moins de 5 Ga.

Pour parvenir à ce résultat, il a utilisé des équations moyennées permettant de diviser par plus de 1 000 les temps de calculs. Cependant, cette approximation n'est plus valable au voisinage de la collision.

Une étude statistique sur un modèle complet, sans moyennisation et incluant les contributions de la relativité générale s'est donc révélée nécessaire. Elle est décrite dans le numéro de Nature du 11 juin 2009.

Grâce aux calculs précédemment effectués, il est apparu qu'il fallait réaliser un très grand nombre de simulations du mouvement du Système solaire sur 5 Ga, car l'estimation de la probabilité recherchée est faible.

Ainsi, pour obtenir une étude statistique significative, Jacques Laskar et Mickael Gastineau (Observatoire de Paris/UPMC/CNRS) ont calculé plus de 2 500 trajectoires d'un modèle réaliste du Système solaire, comprenant la relativité générale et la contribution de la Lune.

Chaque solution nécessitant près de 4 mois de calcul, les chercheurs ont dû rassembler une très grande puissance de calcul, notamment grâce à la mise en place de la nouvelle machine JADE du Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur (C.I.N.E.S) pour mener à bien ce travail et trouver les 7 millions d'heures de calcul nécessaires.

Les 2500 solutions trouvées sont compatibles avec notre connaissance actuelle du Système solaire.

Dans la majorité des cas, celui-ci continue d'évoluer comme dans les quelques millions d'années les plus récentes :

les orbites planétaires se déforment et précessent sous l'influence des perturbations mutuelles des planètes mais sans possibilité de collisions ou d'éjection de planètes hors du Système solaire.

Néanmoins, dans 1% des cas environ, l'excentricité de Mercure (qui traduit l'élongation de son orbite) augmente considérablement.

Dans plusieurs cas, cette déformation de l'orbite de Mercure conduit alors à une collision avec Vénus ou avec le Soleil d'ici à 5 Ga, tandis que l'orbite de la Terre reste peu affectée.

En revanche, pour l'une de ces orbites, l'augmentation de l'excentricité de Mercure est suivie d'une augmentation de l'excentricité de Mars, et d'une déstabilisation complète des planètes du Système solaire interne (Mercure, Vénus, Terre, Mars) dans 3,4 Ga.

Sur 201 cas étudiés, hormis 5 exemples où l'on assiste à une éjection de Mars hors du Système solaire, tous les autres conduisent à des collisions entre les planètes ou entre une planète et le Soleil en moins de 100 millions d'années après cette déstabilisation.

Un cas aboutit à une collision entre Mercure et la Terre, 29 cas à une collision entre Mars et la Terre et 18 à une collision entre Vénus et la Terre.

la source ;

http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=2014

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mer 17 Juin 2009 1:55 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

ca reste que des divagations pour le moment , nous verrons dans cinq milliards d' annéées:lol:

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 27 Juin 2009 7:21 am    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai toujours carasser le vieut rève que Mercure saccroche a Vénus.

Avec le couple Terre-Lune, ont obserererez alors deux combinaisons telluriques ce ressemblant prés d'un astre.


Et si il fau, cette adoption pourrais même provoquer de la vie sur Vénus celon certaine vielles connaisances indigènes.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Xena
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 53
Localisation: st-térese

 Message Posté le: Lun 06 Juil 2009 12:38 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir


Citation:
Et si il fau, cette adoption pourrais même provoquer de la vie sur Vénus celon certaine vielles connaisances indigènes.


Qui sont ces connaissances?
_________________
je crois seulement en ce que je vois.....
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Une collision future entre Mercure, Vénus, Mars et la Terre
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003