FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Einstein a eu raison - jusqu'à présent
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Einstein a eu raison - jusqu'à présent
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11030
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 27 Avr 2013 10:49 pm    Sujet du message: Einstein a eu raison - jusqu'à présent
Répondre en citant

SAlut à tous

Un pulsar record amène à tester la relativité générale dans des conditions extrêmes.

Les astronomes ont utilisé le Très Grand Télescope de l'ESO (le VLT) ainsi que divers radiotélescopes terrestres pour trouver et étudier une étrange paire d'étoiles constituée de l'étoile à neutrons la plus massive connue à ce jour autour de laquelle une naine blanche est en orbite.

Cette nouvelle binaire, atypique, permet d'effectuer des tests jusqu'alors impossibles de la théorie de la gravitation d'Einstein - la relativité générale.

Jusqu'ici, les nouvelles observations se révèlent en accord parfait avec les prédictions de la relativité générale et incompatibles avec une quelconque théorie alternative.

Les résultats de cette étude paraîtront dans l'édition du 26 avril 2013 de la revue Science.

Vue d'artiste du pulsar PSR J0348+0432 et de sa compagne naine blanche - Crédit : ESO/L. Calçada

Une équipe internationale a découvert un objet binaire atypique constitué d'une étoile à neutrons extrêmement dense qui effectue 25 rotations sur elle-même par seconde, autour de laquelle une naine blanche gravite en deux heures et demi.

L'étoile à neutrons est un pulsar qui émet des ondes radio que les radiotélescopes disséminés sur Terre peuvent capter.

Ce système binaire pour le moins atypique est une curiosité en lui-même, mais il constitue aussi et surtout un laboratoire unique de tests des limites des théories physiques.

Ce pulsar, noté PSR J0348+0432, constitue le reste de l'explosion d'une supernova.

Il est deux fois plus lourd que le Soleil mais son diamètre est inférieur à 20 kilomètres.

A sa surface, le champ de gravité est au moins 300 milliards de fois plus intense que celui qui règne à la surface de la Terre ; en son centre, l'équivalent d'un morceau de sucre contient plus d'un milliard de tonnes de matière condensée.

Sa compagne, la naine blanche, est à peine moins exotique : elle constitue le vestige encore brillant d'une étoile bien plus légère qui a perdu son atmosphère et se refroidit lentement.

« J'étais en train d'observer le système au moyen du VLT de l'ESO, à la recherche des variations de la lumière émise par la naine blanche et résultant de son mouvement autour du pulsar » nous confie John Antoniadis,

un doctorant de l'Institut Max Planck de Radioastronomie (MPIfR) à Bonn et auteur principal de l'article.

« Une analyse rapide en temps réel m'a laissé entrevoir que le pulsar était très massif.

Sa masse est deux fois supérieure à celle du Soleil, ce qui en fait l'étoile à neutrons la plus massive que nous connaissions et également un excellent laboratoire de recherche en physique fondamentale ».



La théorie de la relativité générale d'Einstein, qui explique que la gravitation résulte de la courbure de l'espace-temps générée par la présence de matière et d'énergie, a passé avec succès tous les tests effectués depuis sa publication, voici près d'un siècle. Mais elle ne peut constituer la théorie ultime et devra un jour être abandonnée [1].



Les physiciens ont formulé d'autres théories de la gravitation dont les prédictions diffèrent de celles de la relativité générale.

Selon certaines de ces théories alternatives, ces différences n'apparaîtraient qu'en présence de champs gravitationnels extrêmement intenses, en dehors du Système Solaire donc.

En termes de gravité, PSR J0348+0432 constitue un objet véritablement extrême, même en comparaison avec les autres pulsars qui ont été utilisés pour tester, avec grande précision, la théorie de la relativité générale d'Einstein [2].

Dans des champs gravitationnels si intenses, de faibles augmentations de masse peuvent générer de larges variations de courbure de l'espace-temps qui entoure de tels objets.

Jusqu'à présent, les astronomes ignoraient totalement ce qui se produirait en présence d'une étoile à neutrons aussi massive que PSR J0348+0432.

Elle offre donc l'opportunité unique de pousser les tests à l'extrême.

L'équipe a synchronisé les observations de la naine blanche effectuées au moyen du Très Grand Télescope avec le timing très précis du pulsar obtenu au moyen de radiotélescopes [3].

Un système binaire si rapproché émet des ondes gravitationnelles et perd de l'énergie.

Ce qui induit de très lentes variations de la période orbitale et les variations prédites par la relativité générale et les autres théories concurrentes sont différentes.

« Nos observations effectuées dans le domaine radio étaient si précises que nous avons déjà été capables de mesurer une variation de 8 millionièmes de seconde par an dans la période orbitale, soit exactement ce que prédit la théorie d'Einstein », nous révèle Paulo Freire, un autre membre de l'équipe.

L'étude approfondie de cet objet unique ne fait que débuter et les astronomes l'utiliseront pour tester la relativité générale à un degré de précision toujours plus élevé.

Notes

[1] La théorie de la relativité générale n'est pas compatible avec l'autre grande théorie du XXème siècle, celle de la mécanique quantique.

En outre, elle prédit des singularités dans certaines circonstances, lorsque certaines grandeurs tendent vers l'infini, au centre d'un trou noir par exemple.

[2] Le premier pulsar binaire, PSR B1913+16, a été découvert par Joseph Hooton Taylor Jr et Russell Hulse, ce qui leur a valu le Prix Nobel de Physique en 1993.

Ils ont mesuré avec précision les variations de propriétés de cet objet singulier et montré qu'elles étaient tout à fait compatibles avec les pertes d'énergie par rayonnement gravitationnel prévues par la relativité générale.

[3] Ce travail a utilisé les données issues des radiotélescopes d'Effelsberg, d'Arecibo et de Green Bank ainsi que celles des télescopes optiques du Très Grand Télescope de l'ESO et du Télescope William Herschel.

Plus d'informations

Ce travail de recherche a fait l'objet d'un article intitulé « A Massive Pulsar in a Compact Relativistic Orbit » par John Antoniadis et al., à paraître dans l'édition du 16 avril 2013 de la revue Science.

La Source : ESO http://www.eso.org/public/france/news/eso1319/

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0413-nouvelles.htm#pulsar

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 28 Avr 2013 2:10 pm    Sujet du message: Einstein a eu raison - jusqu'a présent
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
un certain René Breton a déja fait une thèse et une conférence en 2009 et avant a ce sujet, voici la note qui est marqué dans la programmation du 34 ième congrès de la FAAQ(25 au 27 septembre 2009):

14h00 - 14h30( salle Coubertin)
René Breton, U. de Toronto
Les pulsars pour tester la relativité générale D'Einstein,

Remarque:

avant cela j'avais déja assisté a une conférence de René Breton a ce sujet, qu'il avait donné a Québec Smile.

Il a un début de page actuellement dans Wikipédia,
(le lien ne fonctione pas directement, il s'agit de cliquer sur son nom une fois la page ouverte et de nouveau sur l'autre page qui s'ouvre):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rene_Breton

edition 1:

j'ai vérifié dans le deuxième lien, il y a des colloborateurs et collaboratrices des Université Mcgill et de Toronto, dont Victoria Kaspi qui a guidé l'équipe dont a fait partis l'étudiant René Breton vers 2008, je vais peut-etre savoir ce qu'il y a de nouveau dans le présent article(comparé aux autres publications des années précédente) Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 28 Avr 2013 5:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Lien rectifier

>> René Breton
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 28 Avr 2013 8:02 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Lien rectifier

>> René Breton

Merci beaucoup Madarion pour ce lien rectifier;
lorsque l'on va sur la page web de René Breton pour ce double Pulsar(PSR J737-3039 A/B) l'on peut voir qu'il a bien eu un article de publier a ce sujet dans le Science Magazine le 4 juillet 2008:
Titre:
Relativistic Spin Precession in the double Pulsar
lien:
http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/321/5885/104

Au moins une partie de cette meme équipe ont collaboré pour publier un autre article sur le meme sujet récemment(possiblement dans cette meme revue) en avril 2013, reste a savoir ce qui est différent cette fois et pourquoi elle me semble avoir attiré plus l'attention Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3179
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 01 Mai 2013 9:33 pm    Sujet du message: Einstein a eu raison - jusqu'a présent
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
j'ai recu un courriel du webmaster du département de physique de l'université McGill,
je suis informé que la professeur Kaspi est une des co-auteurs du nouvelle article. R. Breton et al's article en 2008 mesura la précession du pulsar double et était en accord avec la relativité général avec une incertitude de 13 %. Le nouvelle article mesura le délais de la période orbital de la naine blanche du a la radiation gravitationnelle très précisément et non seulement trouva cela en complète accord avec la relativité, mais aussi permet de réglementer certaine des théories alternative de la relativité générale.

Voici ce courriel en anglais:
Thank you very much for bringing this to our attention. Prof Kaspi is one of the co-authors of new article. R. Breton's et al's article in 2008 measured the precession of the binary pulsar and it agreed with general relativity within an uncertainty of 13 %. The new article measured the orbital period decay of the white dwarf due to gravitational radiation very precisely and not only found it in complete agreement with general relativity, but also allows to rule out some of the current alternatives to general relativity.

Regards,

Juan Gallego
Little(host,post,web}-{master,slave})Boss
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Einstein a eu raison - jusqu'à présent
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003