FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Renversement dans le monde des étoiles : .......
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Renversement dans le monde des étoiles : .......
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 13 Fév 2008 10:52 pm    Sujet du message: Renversement dans le monde des étoiles : .......
Répondre en citant

SAlut a tous

Renversement dans le monde des étoiles : le champ magnétique de tau Bootis bascule !

Les étoiles comme le Soleil cachent sous leur surface un impressionnant mécanisme :

la génération de leur champ magnétique. Ces champs magnétiques ressemblent à ceux de simples aimants,

si ce n'est qu'ils se retournent régulièrement en échangeant leurs pôles Nord et Sud, tous les 11 ans environ dans le cas du Soleil.

Pour la première fois, une équipe internationale d'astrophysiciens, conduite par des chercheurs du CNRS,

vient de surprendre une autre étoile - tau Bootis A - en train de faire sa galipette magnétique.

Pour tau Bootis A, cette bascule magnétique semble être plus fréquente que pour le Soleil. La planète géante en orbite rasante qu'elle héberge, est-elle à l'origine de cet emballement ?

Cette découverte, publiée dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, devrait nous aider à mieux comprendre le mécanisme des cycles magnétiques dans les étoiles comme le Soleil. Arrow


Vue d'artiste de tau Bootis A avec son aimant basculant et sa planète géante.

© Karen TeramuraKaren Teramura

Les étoiles comme le Soleil ne sont pas les astres doux et discrets que suggère leur rassurante scintillation.

Elles sont souvent animées d'une activité trépidante et parées d'une couronne aux arches impressionnantes, que l'on peut admirer lors des éclipses totales dans le cas du Soleil.

Ces manifestations tempétueuses sont dues à la présence d'un champ magnétique, qui ressemble à celui d'un aimant et que la couronne visualise comme la limaille de fer pour un aimant.

Les aimants stellaires sont produits par un mécanisme complexe - impliquant à la fois la rotation de l'étoile sur elle-même et les bouillonnements de matière qui règnent sous la surface - similaire à celui qui produit le champ magnétique terrestre.

C'est cet aimant qui donne le rythme au Soleil. Tous les 11 ans, l'aimant bascule et échange ses pôles Nord et Sud :

c'est le cycle magnétique du Soleil. On pense même qu'à plus long terme, ce champ magnétique est capable d'influencer le climat terrestre et qu'il a pu contribuer au petit âge glaciaire pendant le Moyen-Âge.

Les étoiles similaires au Soleil possèdent aussi des aimants basculants. Mais jusqu'à récemment, il était difficile d'étudier ce phénomène sur d'autres étoiles que le Soleil, faute de moyen d'observation approprié.

En mesurant directement le champ magnétique de ces étoiles, une équipe internationale d'astrophysiciens, conduite par Jean - François Donati (Laboratoire d'astrophysique de Toulouse-Tarbes / Observatoire Midi-Pyrénées / INSU-CNRS / Université Paul Sabatier) et Claire Moutou (Laboratoire d'astrophysique de Marseille / Observatoire astronomique de Marseille-Provence / INSU-CNRS / Université de Provence),

vient de surprendre l'étoile tau Bootis A en train d'accomplir sa bascule magnétique.

Pour cette découverte, ils ont utilisé deux instruments jumeaux baptisés ESPaDOnS au Télescope Canada-France-Hawaii, et NARVAL au Télescope Bernard-Lyot du Pic du Midi.

(ESPaDOnS et NARAVAL sont des spectropolarimètres stellaires, des instruments astronomiques spécialement conçus et optimisés pour étudier les champs magnétiques des astres).

Légèrement plus chaude et 20% plus massive que le Soleil, tau Bootis A est aisément visible à l'oeil nu dans la constellation du Bouvier, et n'est distante du Soleil que de 51 années-lumière.

Ce qui la rend encore plus intéressante, c'est qu'elle possède une planète géante en orbite rasante.

Cette planète est même si proche de l'étoile et si massive (environ 6,5 fois plus massive que Jupiter pour une distance orbitale 20 fois plus faible que la Terre autour du Soleil) qu'elle a apparemment contraint la surface de l'étoile, par le biais des forces de marées,

à tourner à son propre rythme orbital - en 3 jours environ, soit près de 10 fois plus vite que le Soleil.

Si Jean-François Donati, Claire Moutou et leurs collègues ont pu surprendre tau Bootis A en plein renversement magnétique, ce n'est probablement pas qu'une question de chance :

il semblerait que cette étoile accomplit ses bascules beaucoup plus souvent que le Soleil, si bien que les chercheurs s'interrogent sur le rôle que joue la planète géante sur le rythme des saisons magnétiques de l'étoile.

Il est clair que dorénavant, tau Bootis A va concentrer les regards des télescopes pour permettre aux astronomes de ne rater aucun des futurs épisodes de la série - ce qui leur permettra aussi, à terme, de mieux comprendre comment fonctionne la machine magnétique du Soleil et des étoiles.

Source : "Magnetic cycles of the planet-hosting star Tau Bootis", JF Donati, C Moutou, R Fares, D Bohlender, C Catala, M Deleuil, E Shkolnik, AC Cameron, MM Jardine, GAH Walker, 2008, MNRAS sous presse.

Cette équipe comprend: : J.F. Donati (Observatoire Midi-PyreneesPyrénées / Laboratoire d'astrophysique de Toulouse-Tarbes, INSU-CNRS / Université Paul Sabatier, France), C. Moutou (Observatoire Marseille-Provence / LAM, INSU-CNRS / Université de Provence, France), R. Farès (Observatoire Midi-Pyrénées / LATT, INSU-CNRS / UPS, France), D. Bohlender (National Research Council of Canada, Canada), M. Deleuil (Observatoire Marseille-Provence / Laboratoire d'Astrophysique de Marseille, INSU-CNRS / Université de Provence, France), C. Catala (Observatoire Paris / Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique, INSU-CNRS / Université Paris 7, France), E. Shkolnik (University of Hawaii, USA), A.C. Cameron (University of StAndrews, UK), M.M. Jardine (University of StAndrews, UK) and G.A.H. Walker (University of Victoria, Canada).

Source : INSU/CNRS http://www.insu.cnrs.fr/a2479,renversement-monde-etoiles-champ-magnetique-tau-bootis-bascule.html

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

La source ;

http://pagesperso-orange.fr/pgj/0208-nouvelles.htm#A1689-zD1

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 14 Fév 2008 7:00 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Pourret-on me dire comment ont peut percevoir le champs magnétique, ça forme et ses polarités à 51 années lumière de distance ?

Ou c'est simplement par déduction en percevant une suractivité de l'étoile ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3032
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 7:33 pm    Sujet du message: Renversement dans le monde des étoiles
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Pourret-on me dire comment ont peut percevoir le champs magnétique, ça forme et ses polarités à 51 années lumière de distance ?

Ou c'est simplement par déduction en percevant une suractivité de l'étoile ?

Salut ,il se peut que les astonomes puissent voir le vent stellaire(ou vent cosmique) des étoiles lointaine (comme pour le vent Solaire de notre Soleil),ce vent stellaire est composé d'ions comme c'est le cas pour le vent Solaire,
le champ magnétique des étoiles influencent la trajectoire de ces ions,donc la trajectoire des vents stellaires et c'est peut etre comme cela
que les astronomes détectent ces champs magnétiques.
Pour ce qui est de la détection du vent stellaire lui-meme ,il peut etre décelé par son influence dans les gaz prochent des étoiles ,un peu comme le vent Solaire est décelé quand il arrive sur notre haute atmospheres en
provoquant des aurores boréales.
Remarquer bien que les astronomes ont surement d'autres stratégies
pour déceler les champs magnétiques des étoiles ,ici j'essai simplement
de vous répondre Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 09 Mar 2008 6:19 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Merci beaucoups !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Renversement dans le monde des étoiles : .......
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003