FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Théorie du mouvement
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » Théorie du mouvement
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mar 05 Fév 2008 4:44 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Citation:
Le mouvement sans masse ne peut exister, car c’est l’énergie nécessaire pour donner ce mouvement qui donne la vitesse (mouvement) à la masse


Comment expliquer alors l'expansion de l'espace entre deux galaxies et que ce ne soient pas les galaxies qui s'éloignent mais bien l'espace qui s'expand?


Ceci s'explique assez bien avec un ether vibrant en tout point de l'espace énergique comme un apport continu de levure dans un pain.Le fait est que que cet espace s'expensionne en tout point d'ou le l'expension de l'univers énergétique.De ce fait on peu imaginer qu'il existe réellement un espace vide sans énergie dans lequel l'espace énergétique s'expensionne.

Cet espace serait fini mais illimité du au fait qu'aussitot qu'une mesure est prise,la mesure n'est plus celle prise,un peu comme le présent est déja passé.

Bien simple tout ça!!! Laughing


PS : Quand a la masse manquante de l'univers il faudrait peut-etre compter sur un ether énergique pour la trouver ou du moins s'en approcher.Pour ce qui est de la compréhension de notre univers,seul un esprit imaginatif allant a la vitesse de l'expension peut le mesurer. Wink
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 05 Fév 2008 10:31 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Ceci s'explique assez bien avec un ether vibrant en tout point de l'espace énergique comme un apport continu de levure dans un pain.Le fait est que que cet espace s'expensionne en tout point d'ou le l'expension de l'univers énergétique.De ce fait on peu imaginer qu'il existe réellement un espace vide sans énergie dans lequel l'espace énergétique s'expensionne.


Dans cecas, ton explication ne tient plus car il te faudrait imaginer un pain sans levain dans lequel un pain avec levain s'expansionne. Rolling Eyes

Ton ether vibrant est aussi valable que la matière noire comme explication. Une explication imaginaire.

Si l'expansion est énergétique, c'est que l'expansion est un mouvement; comme d'ailleurs le mouvement du pain qui "lève".

Citation:
Cet espace serait fini mais illimité du au fait qu'aussitot qu'une mesure est prise,la mesure n'est plus celle prise,un peu comme le présent est déja passé.


C'est vfrai pour ce qui se trouve là où l'expansion se manifeste; mais faux là où l'expansion ne se manifeste pas; comme à l'intérieur des galaxies.

Citation:
seul un esprit imaginatif allant a la vitesse de l'expension peut le mesurer


La pensée est plus vite que la lumière puisque je peux penser à une étoile qui se trouve à 10 années lumière d'ici. Laughing Wink

Citation:
Si deux galaxies occupent un même espace, l’espace est commun aux deux galaxies, non?


Oui mais en ce sens, toutes les galaxies occupent le même espace: l'univers.

Citation:
C’est le mouvement de ces galaxies qui augmente l’espace qui les sépare, espace qui lui, est mesurable


Faux; c'est l'espace entre les galaxies qui augmente de volume. Si l'expansion était une augmentation d'espace entre les galaxies, la température de l'univers de baisserait pas et l'énergie ne serait pas diluée dans plus grand d'espace comme c'est le cas.



Citation:
Comme on n’est pas capable de visionner les galaxies hors de la portée de nos instruments optiques, à ce jour on ne peut définir une mesure pour déterminer cette dimension avec précision, selon l’échelle de grandeur


Nos instruments nous permettent de voir l'univers jusqu'à 13,4 milliards d'années; que veux-tu de plus?

Citation:
Autrement dit, la taille de l’univers, qui elle, est finie, ne peut être mesurée avec nos instruments de mesure.


Pourtant on peut mesurerles premiers mètres de la circonférence de la Terre. Il suffir de commencer à mesurer à partir de ses pieds. Rolling Eyes
Donc si tu mesure la distance de la Terre à la Lune tu as commencé à mesure la taille de l'univers.



Citation:
La masse est une quantité de matière quelque soit sa forme.


Je n'ai pas besoin de t'entraîner dans ma façon de voir; je me contenterai de te donner l'explication scientifique:

Citation:
En toute rigueur, la masse ne mesure pas la quantité de matière !

Wiki

Citation:
Encore là, tu erres, car à l’époque de Planck, la masse était celle que l’on retrouve aujourd’hui, dans l’univers, mais sous une forme plasmique, où la masse était hyper condensée.


Donc, à l'instant de Planck et non à l'ère de Planck, toute la masse de l'univers était super condensée sous forme de plasma. Donc il n'y a pas eu de nucléosynthèse qui ont produit les premiers éléments; il n'y a eu que des éléments super compressés qui ont été décompressés. Peut-être as-tu là une nouvelle théorie du tout? Rolling Eyes

Citation:
D’ailleurs, la masse n’est pas mentionnée dans la théorie de Planck, autrement que par E=MC2


E=mc2 est dans la théorie de Einstein.

La messe de Plancl est de 10^-8 kg; difficile d'accepter que cette quantité est "toute la masse de l'univers" compressée de façon aussi Hyper que tu voudras.

Voir:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9s_de_Planck

Christian Magnan est auteur de "La science pervertie". Je vais peut-être acheter ce livre. Mais j'hésite un peu. Il est aussi l'auteur du lien que tu as fournit.

Et le zéro n'existe pas puisqu'il représente "ce qui n'existe pas".

Quant à l'infini, on peut dire qu'il n'existe pas puisque tout fini à la vitesse de la lumière.



Citation:
Tu sembles oublier facilement les bases de la physique qui ont fait leurs preuves


De quoi parles-tu? La physique nous dit que la matière est formée principalement d'espace entre électrons et noyaux; de "gluons" quantiques entre les quarks qui sont plus énergie que matière. On est obligé de considérer l'énergie comme de la matière pour accepter la physique actuelle. On a laissé tomber l'évolution de l'énergie en matière avec E=mc2 et disant que l'énergie est égal à la matière X par vitesse de la lumière au carré. Ce n'est pas la matière, c'est la masse Ce que Einstein appelait "l'énergie de masse" et non l'énergie de matière.

Je ne crois pas que ce soit moi qui oublie quoi que ce soit. Il te manque quelques infos sur la nature de la masse.

Ta physique tellement bien assise, repose sur l'existence du Boson de Higgs et sans lui, toute ta physique s'écroule. Donc attention car l'existence du boson de Higgs est loin d'être prouvée. Ce n'est qu'un spéculation du même genre que celle du graviton.

Citation:
Je suis complètement abasourdi par ce commentaire sur la masse.


Merci tu viens de confirmer que la masse n'est pas une quantité de matière. Mais cela ne te dit pas du tout ce qu'est la masse.

Voici pour t'aider à comprendre le problème de la nature de la masse:

Citation:
La plus grande énigme qui se pose aujourd'hui aux physiciens des particules est celle de la masse: la notion de masse peut certes apparaître à ce point fondamentale que sa remise en cause soit impossible, mais les physiciens ont posé, sur sa nature, un grand nombre de questions déroutantes auxquelles le modèle standard n'a pas de réponse.


Voir;
http://public.web.cern.ch/press/PressReleases/Releases1994/PR07.94FLHCthePhysics.html

Citation:
Une masse est aussi bien une poussière qu’un soleil, et c’est la distance entre les deux objets massiques qui détermine l’espace entre ces deux objets, qui est à ce moment un un espace fini et mesurable.


Une masse n'est ni poussière ni Soleil; et l'espace entre les galaxies "groosit" sans que ces galaxies n'y soient impliquées. Et tu vien de définir une partie d'espace qui est peut-être infini. Wink

Citation:
Un segment de droite est fini et ne peut-être de ce fait, infini. Un segment est mesurable, tandis qu’un ligne infinie ne l’est pas.


Tu n'as sûrement pas assisté à une conférence du plus important généticien philosophe qui fut donnée à l'Université de Laval il y a quelques années où celui-ci expliquait que l'on pouvait trouver l'infini sur un segment de droite. Rolling Eyes

Citation:
Tu as surement oublié de lire dernier mot de mon commentaire (praticopratique) qui a été écrit expressément pour toi. Je savais que tu m’apporterais ce commentaire d’où aussi les petits points qui suivent (3.1416).


Donc tu savais que ce que tu disais était faux mais tu le couvrait du mot pratico-pratique. Pas très correct çà!!! Rolling Eyes Surtout lorsqu'on veut prouver que kl'infini n'existe pas. Là, ça devient grave. Evil or Very Mad



Citation:
(Qui ne connaît pas de limite, dans l’espace ou dans le temps. L’univers est infini. Temps, espace)


Bin oui. Mais souvent il faut beaucoup d'explication pour dire le le temps "éternel présent" est donc infini et les distances nulles signifie qu'ici est partout donc encore l'infini. Et c'est l'état de ce qui voyage à la vitesse de la lumière. Donc l'infini est prouvé scientifiquement. Je ne m'en étais jamais rendu compte à ce point. Merci!

Laughing Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 12:19 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut André

Citation:
Citation:

Tu as surement oublié de lire dernier mot de mon commentaire (praticopratique) qui a été écrit expressément pour toi. Je savais que tu m’apporterais ce commentaire d’où aussi les petits points qui suivent (3.1416).

Citation:

Donc tu savais que ce que tu disais était faux mais tu le couvrais du mot pratico-pratique. Pas très correct çà!!! Surtout lorsqu'on veut prouver que kl'infini n'existe pas. Là, ça devient grave.


Je crois que tu fais exprès pour tordre mes mots et leur donner un sens qu’ils n’ont pas. Maintenant, je peux comprendre l’irritation que je percevais chez Universus lors de vos échanges. Le praticopratique est un message qui avait pour but de te faire réaliser que tu sembles parfois sortir de notre monde réel, pour te réfugier dans un monde taillé à ta démesure. Quelque soit le segment .1416…, et que ce nombre ne soit pas entier, ne le met pas automatiquement dans la zone d’un segment infini, il demeure un segment mesurable et donc fini, et cela, à l’intérieur d’une échelle de calcul utile et pratique pour celui qui utilise ce nombre, d’où le praticopratique.

Citation:
Citation:

Qui ne connaît pas de limite, dans l’espace ou dans le temps. L’univers est infini. Temps, espace


Citation:
Bin oui. Mais souvent il faut beaucoup d'explication pour dire le temps "éternel présent " est donc infini et les distances nulles signifie qu'ici est partout donc encore l'infini. Et c'est l'état de ce qui voyage à la vitesse de la lumière. Donc l'infini est prouvé scientifiquement. Je ne m'en étais jamais rendu compte à ce point. Merci!


Pour l’infini : LE ZÉRO ET L'INFINI N'EXISTENT PAS EN PHYSIQUE
Le zéro et l'infini, concepts mathématiques, ne se trouvent pas sur l'échelle des nombres physiques. Allez à la page de Christian Magnan

Citation:
Christian Magnan est auteur de "La science pervertie". Je vais peut-être acheter ce livre. Mais j'hésite un peu. Il est aussi l'auteur du lien que tu as fournit.

J’ai aussi lu ce livre. Tu ne l’aimeras pas, car il est un astrophysicien utilisant la physique classique et est praticopratique, ce que tu détestes. Tu peux avoir un aperçu si tu vas sur la page mentionnée plus haut.

P.S. Les explications d’ordre philosophique n’ont pas de sens en physique. Le réel découle directement de la mesure. Pas de mesure, pas de réel.

Amicalement

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 1:31 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Dans cecas, ton explication ne tient plus car il te faudrait imaginer un pain sans levain dans lequel un pain avec levain s'expansionne. Rolling Eyes

Je ne vois aucun problème a imaginer un vide dans lequel un vide énergétique s'expensionne,c'est meme probablement une réalité.Tu le vois autrement toi?

Citation:
Ton ether vibrant est aussi valable que la matière noire comme explication. Une explication imaginaire.

Matière noire, énergie sombre,quintessence,y'a quand meme une énergie qui est fondamentalement réelle et non imaginaire.

Citation:
Si l'expansion est énergétique, c'est que l'expansion est un mouvement; comme d'ailleurs le mouvement du pain qui "lève".

Oui un proto mouvement qu'on ne peut mesurer avec notre savoir actuel, donc uniquement par esprit imaginaire source de savoir futur. Wink Pourquoi ne peut-on le mesurer?Tout simplement parce qu'il file au moins aussi vite que la lumière.


Citation:
C'est vfrai pour ce qui se trouve là où l'expansion se manifeste; mais faux là où l'expansion ne se manifeste pas; comme à l'intérieur des galaxies.

Ici c'est d'autres forces qui sont en jeux comme la gravitation par example,elle meme effet de ce vide énergétique.


Citation:
La pensée est plus vite que la lumière puisque je peux penser à une étoile qui se trouve à 10 années lumière d'ici. Laughing Wink

Si senior la pensée est le moyen le plus vite pour voyager. Wink
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 4:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
il demeure un segment mesurable et donc fini, et cela, à l’intérieur d’une échelle de calcul utile et pratique pour celui qui utilise ce nombre, d’où le praticopratique.


Je ne t'ai pas parlé de segment infini, j'ai dit que ton exemple du 3,1416 n'était pas bon puisque c'est 3,1415 plus des décimales à l'infini.

Pas surprenant que tu sentes l'irritation d'Universus si tu présentes des objections qui ne tiennent pas.

Citation:
Je ne vois aucun problème a imaginer un vide dans lequel un vide énergétique s'expensionne,c'est meme probablement une réalité.Tu le vois autrement toi?


Évidemment. Puisque c'est l'univers qui est en expansion et l'univers étant par définition "tout ce qui est" ne peut donc pas "s'expandre" dans quelque chose puisqu'il n'y a rien d'autre. D'ailleurs on n'a pas besoin d'autre chose que de l'expansion puisque c'est elle qui produit de l'espace à concurrence d'environ 75 km/sec par megaparsec. Et comme ce qui est produit est de l'espace, il n'est pas besoin d'autre espace qui englobe. Wink

Citation:
y'a quand meme une énergie qui est fondamentalement réelle et non imaginaire.


Évidemment; c'est l'énergie responsable de l'expansion depuis les tous débuts. Il n'a pas pu avoir de contraction à l'instant de planck sinon l'univers n'existerait pas.

Citation:
Pourquoi ne peut-on le mesurer?Tout simplement parce qu'il file au moins aussi vite que la lumière.


Mais ce que nous pouvons en mesurer ne file qu'à 75 km/sec par megaparsec. C'est l'ajout de tous les mgaparsec qui te donneront la vitesse de la lumière.



Citation:
Ici c'est d'autres forces qui sont en jeux comme la gravitation par example,elle meme effet de ce vide énergétique


Je ne recommencerai pas mais prend note que la gravitation n'est pas une force; elle est la conséquence de déformation de la géométrie de l'espace.

Citation:
Si senior la pensée est le moyen le plus vite pour voyager.


Olé!!!

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 4:29 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Tu ne l’aimeras pas, car il est un astrophysicien utilisant la physique classique et est praticopratique, ce que tu détestes.


Moi je déteste le praticopratique??? Ça va pas non? Laisse-moi te donner une preuve:



Citation:
Les explications d’ordre philosophique n’ont pas de sens en physique. Le réel découle directement de la mesure. Pas de mesure, pas de réel.


Tu ne peux pas mesurer l'univers donc, l'univers n'est pas réel. Moi je peux mesurer différentes parties de l'univers et pour moi, l'univers est réel. Qui est le plus "praticop^ratique" selon toi?

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 3:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Citation:
Je ne vois aucun problème a imaginer un vide dans lequel un vide énergétique s'expensionne,c'est meme probablement une réalité.Tu le vois autrement toi?


Évidemment. Puisque c'est l'univers qui est en expansion et l'univers étant par définition "tout ce qui est" ne peut donc pas "s'expandre" dans quelque chose puisqu'il n'y a rien d'autre. D'ailleurs on n'a pas besoin d'autre chose que de l'expansion puisque c'est elle qui produit de l'espace à concurrence d'environ 75 km/sec par megaparsec. Et comme ce qui est produit est de l'espace, il n'est pas besoin d'autre espace qui englobe. Wink

Quand meme bizarre que mon cerveau me dit que tout ce qui s'expensionne le fait dans un espace.On est dans la logique pur ici et non dans des fabulations éliennes. Laughing


Elie a écrit:
Je ne recommencerai pas mais prend note que la gravitation n'est pas une force; elle est la conséquence de déformation de la géométrie de l'espace.

T'es encore pogné avec les fabulations de la RG et son espace/temps qui courbe mais sans jamais l'expliquer.Oui la question est comment l'espace/temps courbe?
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 3:46 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Ce qui est marrant c'est que nous utilisons " l'infinie " dans " les intégrales " pour conclure la solution.

En fait un infinie ça fini.


salut

en sens de cet infini et de ces suites mathématiques que vous avez cité ; j'essaye de dire de ma part : il est clair et ordinaire et sans aucune erreur que l'univers a vécu justement après son temps zéro qu'en passant forcément que par la suite de ces temps en sens de ces suites cités et comme ça encore :
Une seconde puis une moitié de seconde puis une moitié de moitiés seconde puis la moitié de la moitié précédente puis...puis ... etc.. le résultat mathématique de cela : l'univers ne pouvait et ne peut jamais avoir ou atteindre un age de deux secondes car la somme de cette suite des temps vécus par l'univers que comme ça :
1s. (1 +1/4 + 1/8+1/16+1/32+1/64+……...) tend vers 2s à l'infini et c'est la où on doit constater que ce vous avez cite est contradictoire et n'a aucune valeur sauf si vous pouvez completer le reste en....!!!
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Mer 06 Fév 2008 4:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

. D’ailleurs, la masse n’est pas mentionnée dans la théorie de Planck, autrement que par E=MC2. Il ne mentionne qu’une longueur et un temps. La longueur = 1.6 x 10-33 centimètres et le temps = 5.4 X10-44 secondes.

Salut cher Vinety
En essayant de s'amuser avec nos membres même une fois : le temps et la distance du Planck que chaque fois on les cite dans nos discussions et conclusions a un lien avec la distance qui sépare l'espace visible que je vois par mon oeil invisible et cet œil et je vais compléter prochainement dans ce sens le mieux ; un de nos proverbes dit que c'est en s'amusant qu'on veut dire la vérité et mes solaires amitiés de mon sud méditerranéen à tous
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile


Dernière édition par lamarchat le Jeu 14 Fév 2008 12:56 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 07 Fév 2008 5:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Quand meme bizarre que mon cerveau me dit que tout ce qui s'expensionne le fait dans un espace.On est dans la logique pur ici et non dans des fabulations éliennes


Voici le réponse que je t'avais préparé et que je ne veux pas publier pour ne pas t'offisquer outre mesure:

Citation:
Si tu commences à me faire ch.. en qualifiant ce que je dis de fabulation, tu vas te faire inonder de comnneries espèce de... Si tu ne sais pas encore que l'expansion de l'univers est l'expansion de l'espace lui-même essaie de te renseigner et de meubler ton fameux cerveau avant de venir parler de fable.
Laughing Laughing

Citation:
T'es encore pogné avec les fabulations de la RG et son espace/temps qui courbe mais sans jamais l'expliquer.Oui la question est comment l'espace/temps courbe?


Va lire mon site; c'est expliqué très clairement. Mais si tu considères la RG comme une fabulation alors là, j'ai bien fais de ne pas publier la réponse que j'avais préparé. Parce que tu m'inclus dans un groupe de fabulateurs qui n'est pas piqué des vers. Merci. Laughing

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Ven 08 Fév 2008 2:13 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Si tu commences à me faire ch.. en qualifiant ce que je dis de fabulation, tu vas te faire inonder de comnneries espèce de...

Bon enfin une émotion Laughing

Citation:
Si tu ne sais pas encore que l'expansion de l'univers est l'expansion de l'espace lui-même essaie de te renseigner et de meubler ton fameux cerveau avant de venir parler de fable. Laughing Laughing

Crois-tu qu'on pourrait l'inclure dans la catégorie genre DOGME. Crying or Very sad
Ou encore dans la catégorie VUE DE L'ESPRIT. Laughing



Citation:
Va lire mon site; c'est expliqué très clairement. Mais si tu considères la RG comme une fabulation alors là, j'ai bien fais de ne pas publier la réponse que j'avais préparé. Parce que tu m'inclus dans un groupe de fabulateurs qui n'est pas piqué des vers. Merci. Laughing

Voir des trous de vers. Laughing
Mais je dois admettre que ta théorie n'est pas pire,pas mieux que toutes ces théories remplis de trous de vers.

PS : Savais-tu que la matière était des genres de trous dans l'éther?Par contre je ne sais pas si ce sont des vers qui les ont faits. Laughing Un autre possibilité qui expliquerait certains phénomènes inexpliqués serait qu'ils recherchent la fameuse particule omniprésente nommée : les "TYCONS" Rolling Eyes
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 08 Fév 2008 2:34 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Laughing Laughing

Citation:
ces théories remplis de trous de vers.


S'il existe un autre concept qui n'a aucun sens c'est bien de dire que parce que l'univers plat est courbe, un trou noir devrait déboucher ailleurs dans l'univers.

C'est complètement débile!


Citation:
Savais-tu que la matière était des genres de trous dans l'éther?Par contre je ne sais pas si ce sont des vers qui les ont faits


Non je ne savais pas. Embarassed Embarassed Embarassed

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas
Chroniqueur


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 330
Localisation: ottawa

 Message Posté le: Ven 08 Fév 2008 4:54 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Allo

Les trou de vers sont des objets relativistes point a la ligne, si vous ne croyez pas a ces objets , c' est que vous ne croyez pas a la relativité général Crying or Very sad
@+
_________________
le pire con , est le vieux con, car il a de l' expérience!!!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3135
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 08 Fév 2008 11:46 pm    Sujet du message: Théorie du mouvement.
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Faux; c'est l'espace entre les galaxies qui augmente de volume. Si l'expansion était une augmentation d'espace entre les galaxies, la température de l'univers de baisserait pas et l'énergie ne serait pas diluée dans plus grand d'espace comme c'est le cas.

Salut ,il ne faut pas oublié qu les échanges d'énergies électromagnétiques
se font tres bien entre les volumes d'espace se trouvant entre les supers amas de galaxies et les volumes d'espace englobant ces supers amas de galaxies.
Ce qui signifie que si la température diminue pour une région de ces espaces ,c'est aussi vrai pour les autres régions(a cause de ces échanges d'énergies électro-magnétiques) et donc la température moyenne de L'Univers peut diminué Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Sam 09 Fév 2008 1:45 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Thomas a écrit:
Allo

Les trou de vers sont des objets relativistes point a la ligne, si vous ne croyez pas a ces objets , c' est que vous ne croyez pas a la relativité général Crying or Very sad
@+


Yellow,

Essayons quand meme de ne tomber trop profondement dans ces fameux trous,trois petits points a la ligne... Wink


http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_de_ver
Citation:
À noter que le trou de ver est un concept purement théorique : l'existence ou la formation physique d'un tel objet dans l'Univers est, à l'instar des trous blancs, considérée comme hautement spéculative.

À l'heure actuelle, il existe différents types de trous de ver. Tous sont des solutions mathématiques plutôt que des objets réalistes :

_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 09 Fév 2008 2:36 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Les trou de vers sont des objets relativistes point a la ligne, si vous ne croyez pas a ces objets , c' est que vous ne croyez pas a la relativité général



Ainsi soit-il!

Citation:
Ce qui signifie que si la température diminue pour une région de ces espaces ,c'est aussi vrai pour les autres régions(a cause de ces échanges d'énergies électro-magnétiques) et donc la température moyenne de L'Univers peut diminué


Évidemment que la température de l'espace qui est en expansion diminue dû à une dilution d'énergie; mais elle ne diminue pas`là où il n'y a pas d'expansion.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3135
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 23 Fév 2008 8:58 pm    Sujet du message: Théorie du mouvement.
Répondre en citant

Salut ici je veu rassurer ceux qui voudrait faire une analyse détaillé de l'équation que j'ai déja donné ,car j'ai une précision a donné concernant
cette équation que j'ai déja donné pour la longueure L dépendant
d'une vitesse :
L = (metre)(C/V)^2
Voici la précision ; quand j'ai identifier la charge par une masse,
ensuite j'ai identifier cette masse par l'équation:
masse = (1/G)(V^2)d
en fait cette masse ici est la masse correspondant a la longueur d'une barre de un metre,la barre n'a pas un metre mais la masse dans mes équations correspond a la masse d'une barre de un metre ,
ce qui fait que lorsque je compare la force magnétique appliqué sur cette
barre chargé (allant a une vitesse V),cette force magnétique est égal a
(1/G)V^4
mais cette vitesse V ici correspons a la vitesse de libération pour vaincre la gravitée d'un systeme de 2 masse ponctuelle ,encore ici il s'agit de masses égal a la masse d'une barre longue de un metre.
Mais nous pouvons faire en sorte que la force magnétique égal la force gravitationelle de deux masse ponctuelle distancé d'une distance d et que ces masses ponctuelle soit égal a la masse total de la barre chargé de longueure L , il s'agit de procéder comme suit :

force magnétique = [(metre)/L][(metre)/L](V^4)(1/G)

et si nous faisons la meme transformation pour le produit mm dans le therme de gauche de notre équation de la force magnétique( ici m total
vaut [L/(metre)]m et m vaut donc [(metre)/L](V^2)(d)(1/G) ,alors le produit mm vaut :
mm = [(metre)/L][(metre)/L][(V^2)(d)(1/G)]^2

Alors ici les expressions [(metre)/L][(metre)/L] s'annullent et on peut donc considérer que c'est la vitesse de libération V associé a deux masses ponctuelle m équivalant a la masse total de la barre chargé de longueur L.

Ici je n'ai fait que rassurer que la vitesse V est bien celle que j'avais prévu
meme si une analyse en profondeur m'a fait craindre le contraire Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 26 Fév 2008 5:13 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
masse = (1/G)(V^2)d
Ici le G correspond a quoi au juste ?

Car ici tu exprime l'impulsion (l'énergie de masse) mais que fais-tu de la masse inertiel, comment la mesure tu ?

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3135
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 27 Fév 2008 12:01 am    Sujet du message: Théorie du mouvement.
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

Citation:
masse = (1/G)(V^2)d
Ici le G correspond a quoi au juste ?

Car ici tu exprime l'impulsion (l'énergie de masse) mais que fais-tu de la masse inertiel, comment la mesure tu ?

Gilles

Salut , G est la constante gravitationel et voici comment j'ai obtenu cette expression (il a une autre méthode que l'on m'a déja suggéré ,mais moi je préfere la méthode suivante) :

Soit 2 corps de masse m identique ,tournant autour d'un centre de gravitée,leurs distance de ce centre de gravitée est la meme et leurs orbites est circulaire ,l'équation de la force de gravitée qui les attirent est :

Gmm/dd = mvv/R

R = d/2
2d = 2R
j'ai égalé la force d'attraction gravitationel sur une masse a celle de la force centrifuge de cette meme masse .
d est la distance centre-centre entre ces 2 masses et R = d/2 ,c'est la distance du centre de gravitée(celui-ci est situé entre les 2 masses),
v étant la vitesse de rotation de ces 2 masses autour du centre de gravitée.

Continuons les transformations :

Gmm/dd = Gmm/4RR = mvv/R

Gm/4R = vv

Gm/2d = vv

m =(1/G)2(vv)d

mais la vitesse circulaire de rotation au carré (vv)
(ou de satellisation) est égal a la moitiée de la vitesse d'échappement au
carré (VV) , soit :

vv = (1/2)(VV)

alors la masse m devient :

m = (1/G)(VV)d

Remarquez que si j'avais utiliser 2 longues barres identiques au lieu de 2 masses ponctuelles ,le résultat serait différent et il faudrait enlever le d
de cette équation ,je fais cette remarque par que cela ressemble plus a l'énergie de masse (comme E = mCC ).

Mais il s'agit de la masse ordinaire dans l'expression de la force gravitationelle suivante ,(car j'ai partis de ce résultat ):

Force gravitationelle = Gmm/dd

Voila Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Jeu 13 Mar 2008 3:41 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut à tous ; j'essaye de vous dire
Lorsque je vois l'espace qui sépare un objet et mon œil ; je conclu de cette séparation que je ne vois pas mon œil et je conclu aussi que je vois pas un espace proche adjacent à mon œil ; en chemin de cet espace proche gh ; j'ai le droit que de dire : je ne le vois pas c'est tout sans comprendre le plus mais il rend certainement le sens et la nature de notre espace incompressibles dans notre physique actuelle mais il va éclaircir peut être en dehors de celle ci le vrai sens des singularités y compris celle de l'ère de Planck et ect… et il suffit que Elie va m'attendre un peu pour bien traduire mathématiquement ceci et le mettre de ma part encore comme une théorie adjacente avec celle d'Elie .
L'axe de rotation de notre terre est l'un de qui se sont entrain de manifester aussi dans cette nature et le mieux pour nous c'est de comprendre encore justement contre qui
Amicalement
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 14 Mar 2008 2:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
et il suffit que Elie va m'attendre un peu pour bien traduire mathématiquement ceci et le mettre de ma part encore comme une théorie adjacente avec celle d'Elie .


Je veux bien attendre Lamarchat; mais assure-toi que je puisse bien comprendre ce que tu proposeras. Laughing

N'oublie pas que dans ma théorie du mouvement, la courbure de l'univers (espace) est conséquente de la trajectoire de ce mouvement. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Ven 14 Mar 2008 6:23 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut André

Élie l’Artiste a écrit:
L'infini, je crois, est une notion mathmatique beaucoup plus qu'une notion intellectuelle. D'ailleurs elle se conceptualise mieux en maths qu'en "idée".


Faux, elle est plutôt philosophique, imaginé par notre esprit pour expliquer cette notion.
Quelques références pour expliquer des notions que tu comprends difficilement et pour lesquelles tu dois inventer les tiennes pour expliquer la physique, comme tu essaies de le faire avec ta propre théorie, où tu utilises des concepts qui se contredisent, et ne s’appuient sur aucune mathématique connue.

Le mot infini est utilisé en philosophie (L'infini : du latin finitus, « limité », noté habituellement ∞) est un concept qui s'attache à quelque chose qui n'a pas de limite en nombre ou en taille. ..
Infini: Antidote
1-Qui ne connait pas de limite, dans l’espace ou dans le temps. L’univers est infini. (philo)
2-Qui ne semble jamais finir; très grand, immense. (philo)
3- En math : ∞ Un huit couché. (math)
4- La physique exclut cette notion de son expertise. (YV)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Infini

Wiki a écrit:
Les mathématiciens considèrent essentiellement deux concepts d'infini, l'infini potentiel » et « l'infini actuel ». Pour définir l'infini potentiel, on se donne des moyens (des axiomes) pour caractériser le fait que ce que l'on considère n'a pas de limite en nombre ou en taille. Pour définir l'infini actuel, on affirme l'existence d'un ou plusieurs objets mathématiques «infinis» dont on donne les propriétés par des axiomes. Savoir si ces objets ont une réalité renvoie au cœur de la philosophie des mathématiques.

Le concept d'infini semble extérieur à la physique. En effet force est de constater que cet infini ne joue aucun rôle pour les physiciens dans la mise en œuvre de leur méthodologie. Au contraire, le fait que ce [/u]concept fasse intrusion dans une théorie est le signe que celle-ci est incomplète [/u], comme le montre la crise majeure que la physique a subie au début du XXe siècle.



Élie l’Artiste a écrit:
Le surnaturel n'est pas possible ailleurs qu'en science lorsqu'on invente quelque chose qui ne se retrouve pas dans la nature.


Faux, donne-moi un seul exemple en science physique, autre de ce qui inaccessible pour le moment pour le prouver. La physique invente des mots tous les jours pour expliquer ses trouvailles comme dans tous les domaines humains, ou l’on doit donner un nom à un concept ou à un nouveau gugusse que l’on vient de découvrir ou de créer avec des matériaux existants. Si l’on découvre une nouvelle espèce vivante, ou une anomalie physique quelconque, il est normal que l’in invente un mot pour l’identifier. Le surnaturel est un concept religieux et métaphysique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Métaphysique

Métaphysique : La métaphysique est une branche de la philosophie qui étudie les principes de la réalité au-delà de ceux de toute science particulière. Elle a aussi pour objet d'expliquer la nature ultime de l'être et du monde.

Élie l’Artiste a écrit:
Le concept lui-même est illogique de pas sa définition qui signifie "au-dessus du naturel". C'est un concept "magique" qui n'a aucun sens puisque "tout ce qui est" est nécessairement "naturel". Sauf ce qui n'est pas est non-naturel.


Surnaturel: Antidote
1-Qui est révélé par la grâce de Dieu.
2-Qui semble échapper aux lois naturelles connues.
3-Un phénomène surnaturel.
4-Une situation surnaturelle.
5-Une personne douée de pouvoirs surnaturels
6-Un être surnaturel.
7-Qui semble trop extraordinaire, trop grand, trop intense pour être simplement naturel

Tu as parfaitement raison, la science ne s’occupe pas de notions surnaturelles. Elle ne s’occupe que du vivant et de la matière inerte. Seuls, les religieux et les ignorants se préoccupent de notions mythiques. La science requiert plus que de simples dogmes ou de croyances pour exister, elle demande beaucoup de recherches pas toujours aussi fascinantes que les histoires, que peuvent inventer les hommes pour s’amuser ou impressionner les autres, tels : Star Trek, la porte des étoile, La fée carabosse etc. Ce qui est quand même ben le fun à écouter ou visionner ou lire, mais imaginaire et non scientifique. (fictives)

Élie l’Artiste a écrit:
De ce fait ce qui est "au-delà" de la physique est de la "méta (au-delà) physique". Et comme nous venons de le voir, seule la science peut se glorifier d'accéder à la "méta-physique".


Très bonne petite phrase qui nous informe de la non-scientificité de tes recherches en vase clos.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 14 Mar 2008 11:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Faux, elle est plutôt philosophique, imaginé par notre esprit pour expliquer cette notion.
Quelques références pour expliquer des notions que tu comprends difficilement et pour lesquelles tu dois inventer les tiennes pour expliquer la physique, comme tu essaies de le faire avec ta propre théorie, où tu utilises des concepts qui se contredisent, et ne s’appuient sur aucune mathématique connue.


Tiens!Tiens! Tu sembles avoir un message à passer qui n'a aucun rapport avec ce de quoi nous discutons! J'espère que tu vas réussir à vraiment prouver ce que tu veux et qu'on en finisse à la fin! Rolling Eyes

Mais je vais m'appliquer dorénavant à vérifier si tout ce que tu affirmes est basé sur des mathématiques connues; à commencer par ce que tu vas expliquer ici.

Citation:
est un concept qui s'attache à quelque chose qui n'a pas de limite en nombre ou en taille. ..


"pas de limite en nombre ou en taille" n'est pas une approche "philosophique; les "nombres" sont mathématiques et la "taille" , étant une mesure, est elle aussi mathématique. À moins que tu ne t'appuies sur des notions mathématiques inconnues.


Citation:
3- En math : ∞ Un huit couché. (math)
4- La physique exclut cette notion de son expertise. (YV)


Très logique; autrement dit la physique exclut une partie des maths. Brillant!!!!

La gravitation est supposée se manifester jusqu'à l'infini et tu me dis que la physique exclut l'infini. Cela devient difficile de discuter avec toi.

Citation:
Les mathématiciens considèrent essentiellement deux concepts d'infini, l'infini potentiel » et « l'infini actuel »


Évidemment on parle ici de "mathématiciens" en philosophie. Rolling Eyes

Citation:
Faux, donne-moi un seul exemple en science physique, autre de ce qui inaccessible pour le moment pour le prouver.


Inaccessible pour le prouver....attend un peu...hummm Le père Noël??? Dieu le père??? Woops! En science tu disais??? Le graviton, le boson de Higgs, la matière noire etc... Évidemment, le Père Noël ne compte pas puisqu'il n'est pas encore accessible à notre technologie pour le prouver.

Citation:
Si l’on découvre une nouvelle espèce vivante, ou une anomalie physique quelconque, il est normal que l’in invente un mot pour l’identifier. Le surnaturel est un concept religieux et métaphysique.


Il n'est pas question de nouveaux mots; il est question d'inventions imaginaires non prouvées pour répondre à des besoins causés par une théorie actuellement reconnue comme exacte quoi que non complète.

Et quelque chose d'imaginaire non prouvé présenté comme une réalité est "surnaturel". Bof! Parfois les puristes vont employer le terme : "exotique"; c'est plus ...beau. Rolling Eyes



Citation:
Tu as parfaitement raison, la science ne s’occupe pas de notions surnaturelles


Pour une fois que j'avais tort!!! La science s'occupe et repose sur des notions "surnaturelles" comme les "forces magiques fondamentales" dont quelques-unes étendent leur influence jusqu'à l'infini. Exemple. la force de gravité et la force électromagnétique. On ne peut pas imaginer quelque chose de plus magique que ça!!!

Citation:
Seuls, les religieux et les ignorants se préoccupent de notions mythiques


Bon! Disons que les ignorant ne savent pas que le mot "mythe" vient du mot grec "mythos" et signifie simplement "Réçit". La consonnance "irréelle" qu'on lui attribue aujourd'hui est presque un résultat folklorique.

Citation:
La science requiert plus que de simples dogmes ou de croyances pour exister


Fait disparaître les quatres forces fonda,mentales et tu verras ce qui te reste de l'existence de la science actuelle. Tu affirmes n'importe quoi sans y réfléchir. Tu crois à tout ce que tu lis signé par une "sommité"; Mon ancien curé faisait la même chose avec les données papales. Rolling Eyes



Citation:
Très bonne petite phrase qui nous informe de la non-scientificité de tes recherches en vase clos.


Laughing Laughing Laughing En vase clos? Si tu vas sur mon site, et que tu lis mes recherches, tu vas avoir l'imprtession d'être en train de chercher avec moi pendant que tu lis. Je suis peut-être "en vase clos" mais accompagné de tous mes lecteurs. Et cela, non pas parce que je veux leur "dicter" des choses à croire, mais plutôt essayer de leur faire comprendre ce que je pense.

Je remarque que ce que tu nous raconte ici n'est basé sur aucune notion mathématique connue.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 12:09 am    Sujet du message: Re: Théorie du mouvement.
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
glevesque a écrit:
Salut

Citation:
masse = (1/G)(V^2)d
Ici le G correspond a quoi au juste ?

Car ici tu exprime l'impulsion (l'énergie de masse) mais que fais-tu de la masse inertiel, comment la mesure tu ?

Gilles

Salut , G est la constante gravitationel et voici comment j'ai obtenu cette expression (il a une autre méthode que l'on m'a déja suggéré ,mais moi je préfere la méthode suivante) :

Soit 2 corps de masse m identique ,tournant autour d'un centre de gravitée,leurs distance de ce centre de gravitée est la meme et leurs orbites est circulaire ,l'équation de la force de gravitée qui les attirent est :

Gmm/dd = mvv/R

R = d/2
2d = 2R
j'ai égalé la force d'attraction gravitationel sur une masse a celle de la force centrifuge de cette meme masse .
d est la distance centre-centre entre ces 2 masses et R = d/2 ,c'est la distance du centre de gravitée(celui-ci est situé entre les 2 masses),
v étant la vitesse de rotation de ces 2 masses autour du centre de gravitée.

Continuons les transformations :

Gmm/dd = Gmm/4RR = mvv/R

Gm/4R = vv

Gm/2d = vv

m =(1/G)2(vv)d

mais la vitesse circulaire de rotation au carré (vv)
(ou de satellisation) est égal a la moitiée de la vitesse d'échappement au
carré (VV) , soit :

vv = (1/2)(VV)

alors la masse m devient :

m = (1/G)(VV)d

Remarquez que si j'avais utiliser 2 longues barres identiques au lieu de 2 masses ponctuelles ,le résultat serait différent et il faudrait enlever le d
de cette équation ,je fais cette remarque par que cela ressemble plus a l'énergie de masse (comme E = mCC ).

Mais il s'agit de la masse ordinaire dans l'expression de la force gravitationelle suivante ,(car j'ai partis de ce résultat ):

Force gravitationelle = Gmm/dd

Voila Smile .
En gros je suis d'accord pour la masse cinétique (non inertiel car cinématique ou impulsionnelle)

Car pour trouver la masse inertiel, il te faut un système, ou une mesure de base de référence (la relativité se base sur C invariant) ! Comment là trouve tu sans mouvement !!!! Ou es ton système de référence inertiel ?

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 2:10 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Personnellement ce qui m'agace dans la masse inertielle, c'est qu'il n'y a absolument rien "d'inerte" dans l'univers. Même l'intérieur d'une boule de quille n'est pas inerte; les atome sont extrêmement énergétiques; jusqu'au quarks qui sont aussi énergétique et en mouvement. Alors une masse inertielle peut être une masse de quoi?

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » Théorie du mouvement
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 6 sur 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2023 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003