FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Une supernova précoce remet en question la théorie
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Une supernova précoce remet en question la théorie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 04 Avr 2009 10:12 pm    Sujet du message: Une supernova précoce remet en question la théorie
Répondre en citant

SAlut a tous

Le télescope spatial Hubble a identifié une étoile un million de fois plus lumineuses que le Soleil.

Cette étoile explosa en supernova en 2005, mais bien avant le moment prévu par les théories d’évolutions stellaires. Arrow

Différentes photos de la région de SN 2005gl prises à l'aide des télescopes Keck et Hubble à diverses périodes

L’étoile est située à plus de 200 millions d’années lumières dans une galaxie spirale barrée lointaine; NGC 266.

Sa masse atteignait plus de 100 fois celle du Soleil, mais le déclenchement de l’explosion serait survenu beaucoup trop tôt dans son évolution.

Selon les théories actuelles, l’étoile n’était pas suffisamment mature pour qu’un tel événement survienne.

Elle aurait dû poursuivre son évolution afin de créer un énorme cœur de fer, requis pour déclencher une supernova.

L’étoile à l’origine de la supernova SN 2005gl était probablement une variable lumineuse bleue (ou LBV acronyme de l'anglais Luminous blue variable).

Ce type d’étoiles variables hypergéantes sont parmi les plus brillantes connues.

Gal-Yam du Weizmann Institute of Science nous rappelle que cette étoile se doit d’appartenir à cette classe, car aucun autre type d’étoiles ne présente une luminosité intrinsèque aussi puissante.

Le problème dans ce cas est que l’étoile n’aurait pas traversé la période où elle crée son cœur de fer.

Les variables lumineuses bleues traversent une période où de puissants vents stellaires s’échappent de l’étoile.

C’est seulement à ce moment que l’étoile formerait son cœur de fer.

Ce qui suggère que le lien entre la formation d’un cœur de fer et la période de vents stellaires est remis en question nous confirme Douglas Leonard de l’Université de San Diego. Arrow

Eta Carinae est une variable lumineuse bleue hypergéante en fin de vie. De puissants vents stellaires s'échappent de l'étoile qui terminera ses vieux jours en supernova - Crédit: NASA

Une hypothèse est que la supernova aurait été causée par la collision de deux étoiles.

Leur proximité aurait confondu les astronomes et leur aurait fait croire que ce n’était qu’une seule étoile très lumineuse.

Si tel n’était pas le cas, il faudrait se pencher sur la théorie de l’évolution des étoiles; peut-être qu’un détail échappe encore dans notre compréhension des facteurs nécessaires aux déclenchements de supernovae.

La source;

http://www.sur-la-toile.com/article-7293-Une-supernova-precoce-remet-en-question-la-theorie.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Une supernova précoce remet en question la théorie
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003