FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Au cœur de Jupiter
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Au cœur de Jupiter
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 10 Aoû 2008 12:12 pm    Sujet du message: Au cœur de Jupiter
Répondre en citant

SAlut a tous

Les cœurs de Saturne et Jupiter seraient remplis d’un alliage métallique et liquide d’hydrogène et d’hélium.

Cette découverte remet en cause le dogme selon lequel les deux éléments les plus abondants de l’univers seraient trop différents pour s’assembler d’une façon homogène au centre de ces planètes.



Jusqu’à présent, l’hydrogène était considéré comme le composant principal des cœurs de Jupiter et de Saturne.

Néanmoins c’est l’hélium, moins étudié et présent naturellement sur Terre sous la forme d’un gaz rare et inerte, qui a focalisé l’attention de deux chercheurs de l’université de Berkeley (Californie). En particulier ses réactions en conditions extrêmes, c’est-à-dire quand ce gaz est soumis à des conditions similaires à calles présentes au cœur des deux planètes.

Le centre de ces géantes gazeuses aurait une température comprise entre 10 000 et 20 000°C, soit deux à quatre fois plus élevée que celle de la surface du soleil.

Sans compter pour Jupiter, une pression estimée à 70 millions de fois notre pression atmosphérique.

Les scientifiques pensaient auparavant que de telles conditions rendraient la métallisation des éléments liquides plus difficiles, mais les résultats des équations de mécanique quantique, présentées dans un article publié dans les PNAS, prouvent le contraire !

Ils viennent corroborer des résultats expérimentaux à ultra-hautes pressions où l’hélium commençait à présenter certaines propriétés métalliques.

Pour les deux chercheurs, hydrogène et hélium formeraient au cœur des géantes un alliage métallique homogène, comme le laiton, mais sous une forme liquide, comme le mercure.

La découverte est double :

d’un point de vue physique, elle renseigne sur les propriétés physico-chimiques inattendues de l’hélium et de l’hydrogène ;

et d’un point de vue astronomique, elle en apprend un peu plus sur le fonctionnement du cœur de ces planètes géantes.


Isoline FONTAINE
Sciences et Avenir.com

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20080807.OBS6579/au_coeur_de_jupiter.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
GP246
Chroniqueur


Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 46
Localisation: Montréal

 Message Posté le: Dim 10 Aoû 2008 12:21 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Comment ils font pour vefifier ca, comment peuvent t'il avancer quelques chose comme ca, ca semble etre des peut-etre et des pas sur, j'ai un peu de misere a comprendre puisque ici ont ne peut reproduire cette experience en laboratoire.

70 millions de fois notre pression atmospherique ce n'est pas rien et ont ne peut pas reproduire ca ici, du moins je ne pense pas, allors comment font t'il pour avancer des truc pareils?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 10 Aoû 2008 12:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Disons qu'au départ, c'est tout simplement logique que des atomes d'hydrogène compressés dans une déformation d'epace telle que celle contenant Jupiter, puisse, en son centre, produire de l'hélium 3 ou 4; mais je ne comprend pas l'explication via la température. Même si l'effondrement spatial produit nécessairemnt une température très élevée.

L'intéressant est qu'ici l'alliage de hélium et de hydrogène serait métallique comme le mercure.

Amicalement

André Lefebvre[/quote]
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 10 Aoû 2008 1:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

il ne faut pas oublier que l'Hélium c'est en fait deux struture d'Hydrogène si j'ai bonne souvenance.
Et une masse multiplié par quatre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 10 Aoû 2008 1:11 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Pour l'Hélium 4 oui. effectivement.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Au cœur de Jupiter
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003