FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Calipso : un Français récompensé par la NASA
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Calipso : un Français récompensé par la NASA
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11022
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 25 Mai 2007 10:35 am    Sujet du message: Calipso : un Français récompensé par la NASA
Répondre en citant

SAlut a tous

Le Satellite franco-américain Calipso a fêté ses un an le 28 avril dernier. Jacques Pelon, le responsable du programme côté français, reçoit pour l’occasion la « Distinguished Public Medal » de la NASA. Elle rend hommage au travail effectué par le CNES et le CNRS pour cette mission d’importance.



Des images étonnantes



« C’est une sorte de consécration pour nous » confie humblement Jacques Pelon* lorsqu’on évoque avec lui la "Distinguished Public Service Medal" que la NASA vient de lui décerner. Il ne croit pas si bien dire, le responsable français du programme franco-américain Calipso.

Petit rappel :

Calipso a été lancé le 28 avril 2006 accompagné du satellite américain Cloudsat. Tous 2 sont allés rejoindre la constellation A-train, elle-même constituée de 3 satellites franco-américains :

Aqua (Nasa), Aura (Nasa) et Parasol (Cnes). Le satellite Oco (Nasa) devrait les rejoindre l’année prochaine.

La principale nouveauté de Calipso est d’embarquer un appareil de mesure laser (lidar) très sophistiqué (Caliop) pour observer précisément l’atmosphère sur toute son épaisseur. Arrow



Nuages polaires stratosphériques observés par Calipso, des images surprenantes par l’amplitude horizontale (environ 3 000km), l’altitude (pratiquement 30 km).

Dans ce programme, le Cnes est responsable du satellite et de son contrôle.

Il fournit aussi l’imageur infrarouge (IIR) qui permet, avec l’appui des mesures lidar, de restituer les propriétés microphysiques des nuages glacés et des aérosols désertiques dans l’atmosphère.

Les données recueillies sur Calipso corrélées à celles des autres satellites de l’A-Train seront confrontés aux résultats de simulation numérique des phénomènes atmosphériques observés.

Ainsi, dès le 24 juillet 2006, après seulement quelques semaines de vol, Calipso avait livré aux scientifiques des images surprenantes des nuages polaires stratosphériques au dessus de l’antarctique.

Ces derniers ont un rôle majeur dans l’évolution du « trou d’ozone ». Arrow



Migration de sable depuis le Sahara du 17 au 28 août 2006 (Crédit Chip Trepte , NASA).

Mais ce n’est pas tout car Calipso reconnaît aussi les particularités des nuages et des aérosols.

Il est capable de déterminer précisément leur altitude et d’identifier plusieurs types de particules.

Ainsi, au mois d’août 2006, les scientifiques ont suivi à la trace le déplacement de minuscules grains de poussière minérale depuis l’Afrique jusqu’à l’Amérique.

« Calipso est la première vraie collaboration franco-américaine dans le domaine de l’observation de l’atmosphère terrestre » souligne Jacques Pelon « nous avons eu notre mot à dire dès les premières phases de développement du programme ».

Les satellites de l’A-Train sont à la fois autonomes et complémentaires les uns des autres. Les regards croisés de leurs 15 instruments vont permettre aux scientifiques d’en savoir plus sur l’évolution du temps, de la pollution et plus généralement du climat.

les satellites comme les hommes ne sont pas immortels.

« Le satellite Aqua qui nous fournit des données complémentaires précieuses arrive en fin de vie » confirme Jacques Pelon.

« Il ne sera pas remplacé, mais la durée de vie effective est souvent plus longue que prévue ».

Celle de la constellation étant estimée à 5 ans tout au plus, les scientifiques n’ont pas de temps à perdre.

Toute l’équipe scientifique française a du pain sur la planche. Jacques Pelon s’autorise tout de même un répit pour aller chercher sa récompense le 13 juillet à Langley (USA).

source de l'article;

http://www.cnes.fr/web/5945-calipso-un-franais-recompense-par-la-nasa.php

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Calipso : un Français récompensé par la NASA
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003