FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Changements d'éclat du jumeau solaire, 18 Scorpii
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Changements d'éclat du jumeau solaire, 18 Scorpii
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 17 Fév 2007 1:07 am    Sujet du message: Changements d'éclat du jumeau solaire, 18 Scorpii
Répondre en citant

Salut a tous

Pour la première fois, les astronomes ont collecté et analysé une série à long terme de mesures d'activité et d'éclat d'un « jumeau solaire. » Une équipe du Lowell Observatory et du Tenessee State University annoncent aujourd'hui que l'analogue solaire proche, 18 Scorpii, exhibe des changement d'éclat au cours de son cycle d'activité qui est presque identique à celui du Soleil.

Le cycle d'activité de cette étoile (le phénomène qui cause le périodique essor et le déclin du nombre de taches solaires sur le Soleil) est long d'environ sept années, comparé aux 10 ans environ pour les cycles solaires récents.

Cependant, 18 Scorpii montre une suite d'autres caractéristiques qui sont essentiellement les mêmes que celles du Soleil. Celles-ci incluent la masse, la température, la composition chimique, et la luminosité.

« Nous avons constaté que là où l'éclat global du Soleil varie habituellement de 0.1 pour cent sur son cycle d'activité, 18 Scorpii varie de même d'environ 0.09 pour cent, ce qui est en réalité identique, » commente Jeffrey Hall (Lowell Observatory).

« Et tout comme le Soleil, 18 Scorpii devient plus lumineuse lorsqu'elle devient plus active. »

En utilisant des observations complémentaires du programme SSS (Solar-Stellar Spectrograph) de l'Observatoire Lowell et du programme APT (Automatic Photometric Telescope) de l'Université de l'Etat du Tennessee, les astronomes ont mesuré le rendement d'une étoile qui semble impossible à distinguer du Soleil en tous points :

18 Scorpii, ou HD 146233. Identifié comme un proche jumeau solaire en 1997, 18 Scorpii exhibe un comportement très semblable au Soleil, ainsi qu'un cycle d'activité semblable au Soleil.

« Depuis environ 1970, les variations solaires expliquent probablement seulement une petite fraction du réchauffement climatique global observé, » note Wes Lockwood ( Lowell Observatory).

« Toutefois, au début du 20ème siècle et dans l'ère pré-industrielle, des forces naturelles, y compris les variations solaires, ont induit assurément des changements dans le climat terrestre, et continueront à faire ainsi en plus de l'impact des activités humaines.

Ce que nous voulons vraiment savoir est de quoi le Soleil est capable. »

[img]

Crédit : SOHO (NASA-ESA)

Les scientifiques avaient seulement observé des variations solaires directement de l'espace depuis 1978.

Pour estimer ce que le Soleil a pu faire plus tôt dans l'histoire humaine, en particulier pendant les périodes d'accalmies peu courantes dans son activité telle que le minimum de Maunder de 1645-1715, les chercheurs ont employé les indicateurs par « procuration », des enregistrements indirects de variations solaires préservées dans les archives terrestres.

(Le minimum de Maunder était une période réputée pour une absence de taches solaires qui a coïncidé avec la partie la plus froide de la petite période glaciaire).

Une méthode par procuration implique de mesurer des concentrations de certains isotopes tels que le béryllium 10 ou le carbone 14. Les changements de la force du vent solaire modulent le flux de rayons cosmiques pénétrant l'atmosphère de la Terre, qui à leur tour, affecte le taux de production de ces isotopes.

En mesurant les changements de concentrations en isotope dans les carottes terrestres, les scientifiques reconstituent l'activité solaire probable.

Une autre manière de voir ce que le Soleil pourrait avoir fait pendant ses maxima et minima d'activité est d'observer ce que la plus proche étoile comme le Soleil fait lorsque son activité change.

La recherche actuelle est la conclusion la plus récente en tant qu'élément de ce programme unique à long terme et est sous presse dans The Astronomical Journal: "The Sun-Like Activity of the Solar Twin 18 Scorpii."

Les observations spectroscopiques pour cette étude ont été obtenues avec le SSS (Solar-Stellar Spectrograph), en fonction sur le télescope John Halle de 1,1 mètre de l'Observatoire Lowell sous le ciel sombre près de Flagstaff, en Arizona.

En opération régulière pendant 12 années, le spectrographe permet des observations d'étoiles comme le Soleil ainsi que le Soleil lui-même. Pendant ce temps, le co-chercheur Gregory Henry Henry (Tennessee State University) a acquis des mesures d'éclat de 18 Scorpii à l'aide d'un télescope photométrique automatique de 0.8 mètre (APT) à l'observatoire de Fairborn dans les montagnes Patagonia au sud de l'Arizona.

Les observations de cette étude servent de guide pratique dans la reconstitution de l'évolution de la luminosité solaire, en particulier en ce qui concerne le comportement du Soleil pendant ses périodes d'accalmies occasionnelles.

« Nous savons que le jumeau solaire 18 Scorpii a des variations de luminosité remarquablement similaires à celles du Soleil, » note Hall. « Nous allons maintenant continuer à étudier des étoiles supplémentaires, dont certaines qui semblent être dans des périodes comme le minimum de Maunder, et étudier leurs changements d'éclat.

Si nous pouvons atteindre un point où nous sommes raisonnablement confiants que les variations d'éclat exhibées par des étoiles comme le Soleil représentent vraiment ce que le Soleil fait ou ne fait pas, nous pourrons placer quelques limites utiles sur comment le Soleil a varié ou n'a pas varié dans les récents siècles ou millénaires.

A son tour, ceci aide à voir quel est l'impact solaire que nous pouvons à juste titre mettre dans les modèles climatiques. »

Le résultat de cette étude démontre que 18 Scorpii, la seule étoile qui semble réunir au mieux tous les critères d'un jumeau solaire, est pratiquement un clone solaire dans ses variations d'éclat au cours des 10 dernières années.

Bien qu'à une distance d'environ 45,7 années-lumière, 18 Scorpii fournit des idées essentielles dans la variabilité à long terme de notre propre étoile - et l'importance de son influence sur le changement climatique terrestre. Wink

Source de l'articles;

http://perso.orange.fr/pgj/0207-nouvelles.htm#HiRISE-Jupiter


amicalement



http://www.lowell.edu/press_room/releases/recent_releases/18Sco.html



[/img]
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Changements d'éclat du jumeau solaire, 18 Scorpii
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003