FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Chasser les exoplanètes à l'aide de deux échiquiers.....
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » Chasser les exoplanètes à l'aide de deux échiquiers.....
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 10:40 pm    Sujet du message: Chasser les exoplanètes à l'aide de deux échiquiers.....
Répondre en citant

SAlut a tous

Une équipe de l'Observatoire de Paris propose un nouveau concept instrumental qui pourrait simplifier les expériences spatiales du futur qui visent la détection directe d'exoplanètes en infrarouge moyen.

L'originalité de ce concept est d'utiliser des miroirs en échiquier dont les cellules sont définies par des relations mathématiques peu courantes en optique.

La détection directe d'une exoplanète (c'est à dire une planète en dehors de notre système solaire) en orbite autour d'une étoile exige que la lumière de cette dernière soit presque totalement atténuée.

La raison en est l'énorme différence d'éclat (10^(6-10)) entre l'étoile et la planète, ainsi que la très petite séparation angulaire (10^-6 radians) entre les deux objets. Arrow


L'échiquier achromatique. La figure montre le schéma d'interféromètre considéré,
en recombinaison multi-axiale. Les cellules d'un des miroirs-damier produisent
des différences de chemin optique qui sont des multiples impairs de la moitié
de la longueur d'onde centrale (λo / 2) et les cellules de l'autre, des multiples impairs.
Ainsi, un déphasage de π est bien appliqué entre les deux branches pour λ = λo

Dans l'infrarouge moyen, une solution proposée par Bracewell dans le but d'y parvenir, est la mise en oeuvre d'un principe d'interférométrie annulante.

On utilise au moins deux télescopes dont les faisceaux sont recombinés de façon cohérente mais non classique, de sorte que la lumière éblouissante de l'étoile est supprimée par interférence destructive, ce qui permet, en principe, de "voir" la planète en orbite.

Le corollaire séduisant est une porte qui s'entrouvre vers la recherche de bio-signature par spectroscopie.

Dans cette solution, un déphasage de π doit être appliqué à la lumière sur l'un des bras de l'interféromètre, de sorte qu'un système de franges montrant une frange centrale sombre est projeté sur le ciel.

L'étoile, placée sur cette frange sombre, est fortement atténuée, tandis que la planète, pour peu qu'elle soit sur une frange brillante, peut alors être détectée.

L'obtention d'un déphasage de π à différentes longueurs d'onde simultanément (il est dit achromatique) est obligatoire parce que, d'une part le domaine longueurs d'onde où se trouvent des bio-signatures spectroscopiques est très étendu (typiquement 6-18 μm) et,

d'autre part parce que c'est une expérience où le nombre de photons est si faible qu'on doit en capter le maximum.

Différentes méthodes ont été présentées en vue d'obtenir ce déphasage achromatique de π dans un large domaine de longueurs d'onde:

elles font généralement appel à un interféromètre asymétrique et demandent plusieurs composants optiques parfois complexes à régler.

Ici c'est une nouvelle solution qui est proposée, qui permet la symétrie complète et met en oeuvre un unique composant, en principe sans réglage: un double miroir en échiquier composé de cellules de différentes épaisseurs.

C'est la distribution particulière des épaisseurs des cellules qui rend le déphasage de π quasi-achromatique sur un vaste domaine.

Entre toutes les distributions possibles des différentes épaisseurs, il en est une qui, étonnamment, permet en fait d'étendre cette propriété à des longueurs d'onde assez éloignées de λo.

Cette distribution est étrangement fournie par le "triangle de Pascal", c'est-à-dire les termes du développement du polynôme (1+x)^n.

Chaque damier comporte alors 2^n cellules. Dans cet assemblage, c'est une propriété d'égalité entre des sommes de puissances d'entiers pairs et impairs qui est mise en jeu.

De telles relations, dites diophantiennes (du nom du mathématicien alexandrin Diophante, qui vécut vers le IIIe siècle de notre ère et qui a étudié des questions de ce genre),

apparaissent dans d'autres problèmes d'optique examinés par l'équipe, qui propose de dénommer optique diophantienne ce rameau nouveau de l'optique. Arrow



Structure des deux échiquiers de la paire de miroirs (impair et pair) lorsque n = 5

La distribution des cellules en x et y (i.e. à la surface des miroirs) joue aussi un rôle important pour améliorer la réjection de la lumière.

Une distribution a donc été définie, également construite par récurrence sur une base mathématique diophantienne, qui est optimale en termes de minimisation des résidus de l'étoile.

La figure ci-dessus montre un exemple de la structure des deux échiquiers de la paire de miroirs (impair et pair) lorsque n = 5. Arrow


Détection simulée d'une exoplanète (en bleu) un million de fois plus faible
que son étoile (en jaune), lorsque la longueur d'onde diffère de λo à hauteur de 20%

L'équipe a développé un simulateur, entièrement analytique, pour prédire la performance des solutions. Arrow


Comparaison, pour une planète un million de fois plus faible que son étoile,
de l'efficacité d'annulation en fonction de Δλ / λo pour les différentes tailles croissantes
du damier optimum (en couleur). Il convient de noter le comportement relativement plat
du rapport "résidu étoile sur résidu de la planète" en fonction de λ.
La bande passante est typiquement [0,85 λo - 1,7 λo], c'est-à-dire une octave.
On note qu'une erreur de phase réaliste est en plus introduite dans le modèle

Un composant de 8 × 16 cellules, avec un pas de la cellule de 600 μ m a été fabriqué par la société SILIOS-France en utilisant la technique de gravure par ions. Les deux masques (impair et pair) sont placés côte à côte.

Source: Observatoire de Paris
Illustrations: Obp et al

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5146

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » Chasser les exoplanètes à l'aide de deux échiquiers.....
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003