FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
D'Hipparcos à Gaia
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » D'Hipparcos à Gaia
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 14 Avr 2008 10:02 pm    Sujet du message: D'Hipparcos à Gaia
Répondre en citant

SAlut a tous

Les outils classiques de l'astrophysique sont l'imagerie, la photométrie et la spectroscopie.

Il manque alors deux éléments cruciaux de notre représentation de l'Univers :

la profondeur et la mesure des mouvements tangents à la sphère céleste. Arrow


Hipparcos

Hipparcos, premier satellite astrométrique construit par Astrium, a éte lancé par l'Agence Spatiale Européenne en 1989.

Il a ouvert la voie à l'astrométrie de très haute précision.

Ses observations, distances et mouvements très précis pour plus de 100 000 étoiles, effectuées de 1989 à 1993, ont permis une description détaillée, en trois dimensions, du voisinage solaire.

Elles ont également permis de nombreuses applications, de la physique stellaire aux petit corps du Système Solaire, en passant par l'échelle des distances et des âges dans l'Univers.

Gaia

L'étape suivante se fera avec La mission Gaia, un satellite en cours de développement qui sera construit également par Astrium en vue d'un lancement en 2011.

Son concept s'inspire du succès de la mission Hipparcos.

Gaia sera équipé d'une charge utile de dernière génération, comprenant le télescope le plus sensible jamais développé.

Le plan focal, le plus grand jamais réalisé, présente des dimensions impressionnantes - avec près d'un mètre de diamètre - et un milliard de pixels.

Cette technologie de pointe bénéficie de la riche expérience d'Astrium dans le domaine des télescopes en carbure de silicium (SiC), utilisés pour les programmes Herschel et Aladin, ainsi que pour les trois satellites d'observation de la Terre Formosat, THEOS et Alsat 2 Arrow


Vue d'artiste de GAIA. Ce super Hipparcos s'inscrit dans le programme Vision cosmique.Crédit ESA

Cette mission de 5 ans permettra d'atteindre une précision astrométrique de l'ordre de quelques micro-secondes de degré (soit une précision environ 100 fois plus grande que celle d'Hipparcos), associée à un diagnostic astrophysique détaillé pour plus d'un milliard d'objets (118 000 étoiles pour Hipparcos).

Objectifs scientifiques

Ces performances vont permettre la détection et la caractérisation de tous les types d'étoiles de toutes les populations stellaires de notre Galaxie à tous les stades de leur évolution et de mesurer avec une précision sans précédent leurs distances, mouvements, couleurs, et compositions chimiques.

Gaia permettra de mieux comprendre la composition, la structure et l'évolution de notre galaxie, la Voie Lactée.

Il observera à environ quatre-vingt reprises chacune des étoiles qu'il doit identifier, avec leur mouvement propre, et des mesures photométriques extrêmement précises dans plusieurs bandes spectrales.

Le satellite livrera en outre de précieuses informations sur la présence de milliers de planètes extrasolaires, et devrait découvrir plusieurs dizaines de milliers de nouveaux corps célestes - comètes et astéroïdes - dans notre propre Système Solaire.

Ces données permettront également la détection et l'observation de quasars, de supernovae et de galaxies.

Le satellite sera placé en orbite autour du point de Lagrange L2 - un point de stabilité situé à 1,5 million de kilomètres de la Terre dans la direction opposée au Soleil.

Les mesures de Gaia seront d'une telle précision qu'elles permettront de mesurer la distance des étoiles dans l'ensemble de la galaxie, et même au-delà.

A titre de comparaison, si le satellite se trouvait sur la Lune, il serait capable de mesurer la longueur d'un timbre poste sur Terre.

Principales caractéristiques du satellite GAIA :

- Mission : 5 ans
- Orbite : de type Lissajous, autour du point de Lagrange L2
- Nombre d'étoiles observées : > 1 000 000 000
- Masse au lancement : 2 tonnes
- Capacité des panneaux solaires : 2 kW
- Panneau solaire déployé : 10 m
- Plan focal : env. 1 G pixels

la source;

http://www.flashespace.com/html/avril08/15a_04_08.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » D'Hipparcos à Gaia
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003