FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
De nouveaux calculs en faveur de l'énergie noire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » De nouveaux calculs en faveur de l'énergie noire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 26 Nov 2010 12:00 am    Sujet du message: De nouveaux calculs en faveur de l'énergie noire
Répondre en citant

Salut à tous

Oui, l'univers est plat et en expansion à un rythme qui s'accélère: une étude innovante confirme cette hypothèse très répandue mais fondée sur l'existence d'une donnée mystérieuse, l'énergie noire.

Une paire de galaxies spirale photographiée par Hubble dans la constellation du Dragon, à environ 350 millions d'années lumière. NASA, ESA, the Hubble Heritage (STScI/AURA)-ESA/Hubble Collaboration, and A. Evans (University of Virginia, Charlottesville/NRAO/Stony Brook University)

A la fin des années 90, des mesures réalisées sur de très lointaines supernovae (explosion d’étoiles) ont bouleversé la vision qu’avaient les scientifiques de l’expansion de l’univers.

A un univers en expansion sous l’effet du Big Bang initial, mais menacé d’être ralenti ou stoppé par la gravité, venait se substituer un univers en expansion accélérée, alimentée par une mystérieuse force qui s’oppose à la gravité, l’énergie noire.

D’autres données ont renforcé cette hypothèse mais l’existence de l’énergie noire, dont la nature est totalement inconnue, continue d’être soumise à des tests.

C’est pour cela que Christian Marinoni et la doctorante Adeline Buzzi, de l’Université de Provence (Marseille), se sont livrés à un exercice de géométrie spatiale proposé il y a 30 ans.

Ces chercheurs ont mesuré l’orientation de paires de galaxies très lointaines (en orbite l’une autour de l’autre), situées à plusieurs milliards d’années lumière de la Terre.

Pour calculer leur éloignement ils se sont basés sur le décalage de leur lumière dans le rouge (plus le décalage est important, plus la galaxie s’éloigne vite).

Ces objets symétriques ont permis à Marinoni et Buzzi de vérifier l’existence de distorsions dans la géométrie de l’univers liées à la présence d’énergie noire.

Leurs calculs, publiés ce jeudi 25 novembre dans la revue Nature, conforte la représentation d’un univers plat en expansion accélérée sous l’action de cette mystérieuse énergie.

Ce nouvel outil d’étude de l’énergie noire suppose que les paires de galaxies très éloignées de nous ont les mêmes propriétés que celles qui nous sont proches, ce qui n’est pas certain.

Cependant l’outil de mesure ainsi conçu est innovant et intéressant, commente un astrophysicien britannique, Alan Heavens, toujours dans la revue Nature....

La source ;

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20101125.OBS3661/de-nouveaux-calculs-en-faveur-de-l-energie-noire.html

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
sebastien
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Sep 2009
Messages: 63
Localisation: Laval

 Message Posté le: Dim 28 Nov 2010 12:15 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Citation:
Leurs calculs, publiés ce jeudi 25 novembre dans la revue Nature, conforte la représentation d’un univers plat en expansion accélérée sous l’action de cette mystérieuse énergie.



C,est pour ces raisons que les propriétés de l'énergie noire ne peuvent être mises en évidence qu'en effectuant une analyse combinée de plusieurs observations cosmologiques, dont le rayonnement fossile qui sera très précisément observé par Planck.

En reconstituant une partie de l'histoire de l'expansion, il a pu être établi qu'une forme d'énergie inconnue en laboratoire emplissait tout l'univers. C'est même la forme d'énergie la plus abondante qui existe aujourd'hui.
Cette mystérieuse forme d'énergie possède des propriétés très atypiques, totalement inconnues en laboratoire.

Faute d'explication satisfaisante, elle est appelée énergie noire.
Certaines des propriétés de l'énergie noire (sa pression) sont mal connues.

Aucune observation ne peut déterminer à elle seule les abondances relatives d'énergie noire et de matière.
Par contre, leur combinaison est en mesure de le faire.
L'analyse de la luminosité de certaines supernovae permet ainsi de contraindre la différence entre les densités de matière et d'énergie noire, mais pas leurs valeurs individuelles.

L'observation du rayonnement fossile permet, elle, de déterminer la somme de ces densités d'énergie.
En combinant ces mesures, on peut déterminer ces deux densités, la densité de matière étant à son tour contrainte de façon relativement indépendante par l'analyse de l'évolution au cours du temps des populations d'amas de galaxies.

Sebas
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 28 Nov 2010 6:51 pm    Sujet du message: De nouveau calcul en faveur de l'energie noire
Répondre en citant

Very Happy C'est une bonne methode d'observer des paires de galaxies, puis il en faut beaucoup plus pour observer une augmentation de vitesse entre deux groupes de galaxies, oui ici j'ecris groupe de galaxies et non pas deux galaxies(paire), car si un groupe de galaxie est assez important(super amas de galaxies), on peut observer une lentille gravitationnelle inverse divergente et la decouverte d'une seule de ces lentilles constiturait une nouvelle methode pour prouver l'existence de l'energie noire;
il suffirait par exemple de trouver une galaxie derriere un super amas de galaxie qui serait nettement moins brillante que prevu et cela serait du a la divergence de la lumiere de cette galaxie par le super amas de galaxie devant, cette divergence de la lumiere de cette galaxie etant causer par la gravite' inverse lie' a l'energie noire ou sombre , ce qui aussi indiquerait sans aucun doute une augmentation de vitesse d'eloignement entre ce super amas de galaxies et ces super amas de galaxies voisin.
La position ideal de la galaxie serait entre deux super amas de galaxies, mais derriere:
Citation:

Ces objets symetriques ont permis a Marioni et Buzzi de verifier l'existence de distorsions dans la geometrie de l'Univers liees a la presence d'energie noire.

Comme distorsions, moi je voit bien la divergence des rayons de lumiere que j'ai explique' ci-dessus, mais que deux galaxies tournant l'une autour de l'autre nous montrent l'existence de distorsions de la geometrie de l'Univers Exclamation
Leurs vitesses de rotation seraient-elle differente a cause de l'influence de l'energie noire(sombre)
Question
Il semble manquer des precisions ou des explications ici Exclamation
Edition1:
Une galaxie entre et derriere deux super amas de galaxies, pourraient etre plus lumineuse que prevu, si elle est situe' par exemple comme ceci:

----------------------------------o




-----------------OOOO-----------------------OOOO
-----------------OOOO---------------------- OOOO


----------------------------------- . Terre


0 est la galaxie qui devrait paraitre plus lumineuse que prevu de la Terre(le point.).
Les pointille' ---- sont pour distancer,
OOOO----------------------OOOO
OOOO----------------------OOOO
sont deux super amas de galaxies distant.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 28 Nov 2010 8:11 pm    Sujet du message: De nouveau calcul en faveur de l'energie noire
Répondre en citant

Voici un dessin mieux fait, que celui de mon message precedent:

http://gnralsujet16.blogspot.com/2010/11/galaxie-entre-et-derriere-deux-super.html
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
BillyJ
Chroniqueur


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 559
Localisation: val-dor

 Message Posté le: Ven 10 Déc 2010 12:48 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Citation:
Voici un dessin mieux fait, que celui de mon message precedent:

http://gnralsujet16.blogspot.com/2010/11/galaxie-entre-et-derriere-deux-super.html


Merci beaucoup pierre pour votre lien Wink

@+
_________________
Astronomiquement votre " le valdorien"
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » De nouveaux calculs en faveur de l'énergie noire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003