FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Des galaxies deviennent proches et intimes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Des galaxies deviennent proches et intimes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11029
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 09 Mar 2012 1:13 am    Sujet du message: Des galaxies deviennent proches et intimes
Répondre en citant

Salut à tous

Le VST capture l'image de collisions dans un jeune amas de galaxies

Le VST (VLT Survey Télescope) à l'Observatoire de Paranal de l'ESO au Chili a photographié un groupe fascinant de galaxies en interactions dans l'amas de galaxies d'Hercule.

La finesse de cette nouvelle image et les centaines de galaxies photographiées en détail en moins de trois heures d'observation témoignent de la grande puissance du VST et de son énorme caméra OmegaCAM pour explorer l'Univers proche.


Uploaded with ImageShack.us
Crédit : ESO/INAF-VST/OmegaCAM. Acknowledgement: OmegaCen/Astro-WISE/Kapteyn Institute

L'amas de galaxies d'Hercule (aussi connu en tant qu'Abell 2151) se situe à environ 500 millions d'années-lumière de la Terre dans la constellation d'Hercule.

Par de nombreux points, il ne ressemble à aucun autre groupement galactique.

Il a à la fois une forme plutôt irrégulière, il contient une grande variété de types de galaxies, particulièrement jeunes, des galaxies spirales à formation d'étoiles et l'on n'y voit pas de galaxies elliptiques géantes.

Cette nouvelle image a été prise avec le VST, le plus récent des équipements de l'Observatoire de Paranal de l'ESO au Chili (eso1119).

Le VST est un télescope dédié aux grands relevés équipé d'OmegaCAM, une caméra de 268 mégapixels qui fournit des images couvrant de larges zones du ciel.

Normalement, seuls les petits télescopes peuvent photographier en une seule pose des objets aussi grands que celui-ci, mais le VST avec ses 2,6 mètres de diamètre n'a pas seulement un grand champ,

il bénéficie également des superbes conditions du site de Paranal pour réaliser très rapidement des images très fines et très profondes.

On peut voir sur cette image des paires de galaxies qui se rapprochent intimement et s'apprêtent à fusionner pour former de plus grandes galaxies uniques.

Les nombreuses interactions et le nombre important de galaxies spirales, riches en gaz, en train de former des étoiles dans l'amas d'Hercule, font que ses membres ressemblent aux jeunes galaxies de l'Univers le plus lointain [1].

A cause de cette similitude, les astronomes pensent que l'amas de galaxies d'Hercule est un amas relativement jeune.

C'est un groupe de galaxies brillant et dynamique qui va évoluer un jour en un amas plus comparable aux amas de galaxies plus vieux qui sont les plus courants dans notre voisinage galactique.

Les amas de galaxies se forment quand de plus petits groupes de galaxies se rassemblent sous l'effet de leur attraction gravitationnelle.

Alors que ces groupes se rapprochent les un des autres, l'amas devient plus compact et plus sphérique.

Dans le même temps, les galaxies elles-mêmes se rapprochent les unes des autres et beaucoup commencent à interagir.

Même si les galaxies spirales sont les plus nombreuses dans les groupes initiaux, les collisions galactiques déforment finalement leur structure spirale et expulsent leur gaz et leur poussière, stoppant la grande majorité de la formation stellaire.

C'est la raison pour laquelle la plupart des galaxies des amas évolués sont elliptiques ou irrégulières.

Une ou deux galaxies elliptiques, formées à partir de la fusion de galaxies plus petites et pleines de vielles étoiles, résident habituellement au centre de ces vieux amas.

On pense que l'amas de galaxies d'Hercule est le fruit du regroupement d'au moins trois petits amas et groupes de galaxies qui sont actuellement en train de se regrouper pour former une plus grande structure.

De plus, l'amas lui-même est en train de fusionner avec d'autres grands amas pour former un superamas de galaxies.

Ces regroupements géants d'amas sont parmi les plus grandes structures de l'Univers.

Avec son grand champ et sa qualité d'images, OmegaCAM sur le VST est idéal pour étudier la périphérie des amas de galaxies, là où se déroulent les interactions encore peu comprises entre les amas.

Cette magnifique image ne montre pas seulement les galaxies de l'amas de galaxies d'Hercule, mais aussi de nombreux objets faibles et flous en arrière-plan.

Ce sont des galaxies qui sont bien plus éloignées de nous. Plus proches de nous, plusieurs étoiles brillantes de la Voie Lactée sont aussi visibles au premier plan et il y a même quelques astéroïdes qui ont laissé de petites trainées en se déplaçant lentement sur le champ de l'image pendant le temps de pose de la prise de vue.

Notes

[1] Les objets de l'Univers très lointains sont vus tels qu'ils étaient quand ils étaient bien plus jeunes, car il faut plusieurs milliards d'années à leur lumière pour nous atteindre.

Plus d'informations

Le VST est le résultat d'une association entre l'Observatoire Astronomique de Capodimonte de l'INAF à Naples, en Italie et l'ESO.

L'INAF a conçu et fabriqué le télescope en coopération avec des industries italiennes de premier plan alors que l'ESO était responsable de la coupole et du travail d'ingénierie civile sur le site.

La caméra OmegaCAM du VST a été conçue et fabriquée par un consortium comprenant des instituts aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie, avec une contribution majeure de l'ESO.

Cet équipement est exploité par l'ESO qui est également responsable de l'archivage et de la distribution des données obtenues avec ce télescope.

L'année 2012 marque le 50e anniversaire de la création de l'Observatoire Européen Austral (ESO).

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde.

L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse.

L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques.

L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie.

L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor.

À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages.

VISTA fonctionne dans l'infrarouge.

C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible.

L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation.

L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 40 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge.

L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens utiles;

- Photos du VST

- Photos d'OmegaCAM

-ESO http://www.eso.org/public/france/news/eso1211/

La source ;

http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0312-nouvelles.htm

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 09 Mar 2012 11:42 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Quelque peu décourageant cet article.

J'ai toujours cru qu'entre les galaxies, la gravitation était nulle ou presque nulle. C'est ce que la science enseignait à mon époque. Il semble que la science ait changé son fusil d'épaule et considère, maintenant, que la gravitation entre les galaxies existe avec assez d'influence au niveau des amas de galaxies pour les attirer l'une à l'autre. Je ne suis pas encore convaincu, mais je suis ébranlé un peu. Remarquez que les savants n'expliquent pas avec précision leur opinion et semblent "affirmer" gratuitement; mais qui sait...?

Cependant; comme tous le savent, lorsque deux corps tombent dans le "vide" d'une déformation spatiale, ces deux corps tombent à la même vitesse quelle que soit leur densité, leur composition ou leur masse.

Si ce qu'on affirme en science est exact, comment expliquer, dans ce cas, les vitesses différentes des galaxies lorsqu'elles "tombent" dans une déformation spatiale qui devrait nécessairement les contenir si la gravitation y existe?

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3173
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 09 Mar 2012 10:49 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Élie L'Artiste a écrit:

Cependant; comme tous le savent, lorsque deux corps tombent dans le "vide" d'une déformation spatiale, ces deux corps tombent à la même vitesse quelle que soit leur densité, leur composition ou leur masse.

Si ce qu'on affirme en science est exact, comment expliquer, dans ce cas, les vitesses différentes des galaxies lorsqu'elles "tombent" dans une déformation spatiale qui devrait nécessairement les contenir si la gravitation y existe?

Amicalement

Elie l'Artiste

Salut;
quand il y a des petits corps qui tombent sur un corps beaucoup plus grand, ils tombent a la même vitesse, mais pour deux galaxies ou plus qui se dirigent les unes vers les autres, les plus petites sont les plus accélérées, mais aussi les petites contribuent a accélérer les plus grandes de facon non négligeable Smile .

Je trouve très intéressant cette article Very Happy , enfin un article qui indiquent que le rapprochement des galaxies n'est pas rare, au moins pour cette amas de galaxies (d'Hercules)(aussi connu en tant qu'Abell 2151) Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 10 Mar 2012 3:03 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
mais pour deux galaxies ou plus qui se dirigent les unes vers les autres, les plus petites sont les plus accélérées, mais aussi les petites contribuent a accélérer les plus grandes de facon non négligeable


Moi je veux bien et ces vitesses différentes sont probablement produite par le "frôlement" des galaxies lorsqu'elles se rencontrent sans se "joindre". Autrement, ces différences de vitesse deviennent inexplicable. Il n'y a pas d'autre explication pour l'augmentation de vitesse que celle produite en traversant une déformation spatiale de la quelle on s'échappe. C'est même de cette façon que l'on fait accélérer les satellites qu'on envoie loin dans l'espace.

Maintenant, au départ, si la gravitation était "universelle", tous les corps seraient dans une "universelle" déformation de l'espace et "tomberaient" tous à la même vitesse vers un point précis. La vitesse différentes des galaxies et les différents sens de déplacement prouvent que la gravitation n'est pas universelle mais plutôt localisée en différents endroits de l'univers. De plus cette distribution localisée se limite dans les régions qui paraissent comme des filaments lorsqu'on regarde l'univers à grande échelle.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3173
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 11 Mar 2012 5:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
mais pour deux galaxies ou plus qui se dirigent les unes vers les autres, les plus petites sont les plus accélérées, mais aussi les petites contribuent a accélérer les plus grandes de facon non négligeable

Élie L'Artiste a écrit:

Moi je veux bien et ces vitesses différentes sont probablement produite par le "frôlement" des galaxies lorsqu'elles se rencontrent sans se "joindre". Autrement, ces différences de vitesse deviennent inexplicable. Il n'y a pas d'autre explication pour l'augmentation de vitesse que celle produite en traversant une déformation spatiale de la quelle on s'échappe. C'est même de cette façon que l'on fait accélérer les satellites qu'on envoie loin dans l'espace.

Salut;
principe de catapulte gravitationnel, c'est une bonne idée, ce phénomène est sans doute inclus dans la dynamique des galaxies Smile .
Élie L'Artiste a écrit:

Maintenant, au départ, si la gravitation était "universelle", tous les corps seraient dans une "universelle" déformation de l'espace et "tomberaient" tous à la même vitesse vers un point précis. La vitesse différentes des galaxies et les différents sens de déplacement prouvent que la gravitation n'est pas universelle mais plutôt localisée en différents endroits de l'univers. De plus cette distribution localisée se limite dans les régions qui paraissent comme des filaments lorsqu'on regarde l'univers à grande échelle.

la déformation de l'espace dont vous mentionez, obéit aux lois:

GM1M2/R1,2 = (1/2)M2(V2^2) ,

GM2M1/R1,2 = (1/2)M1(V1^2) ,

R1,2 étant pour indiquer la distance centre-centre entre les masses M1 et M2 Smile , V1 et V2 étant les vitesses de libération nécessaire pour les massses M1 et M2, quand elle sont supérieur,les masses M1 et M2 ne peuvent pas former un système gravitationnelle stable Smile .
Édition 2:
mais pour que ces deux corps tournent autour d'un centre de gravité commun, il faut:

M1R1 = M2R2,

R1 est la distance de la masse M1 du centre de vravité,
R2 est la distance de la masse M2 du centre de la gravité,

R1 + R2 = R1,2 ,

dans les deux premières équations, je ne sais pas si les énergies cinétiques sont égal, sinon, il faudrait éliminer la deuxième équation
{GM2M1/R1,2 = (1/2)M1(V1^2) },
la première équation fonctionne pour M1 beaucoup plus grand que M2, autrement je ne suis pas certain, mais ce petit rappel est pour aider a voir la stabilité d'un système gravitationnel entre deux massses .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 11 Mar 2012 8:58 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
principe de catapulte gravitationnel, c'est une bonne idée, ce phénomène est sans doute inclus dans la dynamique des galaxies


C'est la seule que je connaisse de la dynamique des galaxies qui ne dépende pas de la force de gravité de Newton. Pouvez-vous m'en nommer d'autres?

Citation:
la déformation de l'espace dont vous mentionez, obéit aux lois:


Ces calculs sont ceux tirés de la loi de Newton; il me semble. D'ailleurs, ils ne s'appliquent pas au sujet de l'anomalie Pioneer, entre autre.

À moins que je me trompe?

Citation:
mais ce petit rappel est pour aider a voir la stabilité d'un système gravitationnel entre deux massses .


Quelle stabilité d'un système gravitationnel entre deux masses? Il ne peut pas y avoir de stabilité gravitationnelle entre deux masses à moins que la déformation gravitationnelle de chacune des masses se soient unies en une seule déformation; et à ce moment-là, les masses se collisionnent.

Lorsqu'il y a une stabilité gravitationnelle d'une ou de plusieurs masses à l'intérieur du champ gravitationnel d'une plus grande masse, ce n"est que la vitesse de la ou des masses plus petites qui produit cette stabilité.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Administrateur-superviseur


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3173
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 12 Mar 2012 10:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
principe de catapulte gravitationnel, c'est une bonne idée, ce phénomène est sans doute inclus dans la dynamique des galaxies

Élie L'Artiste a écrit:

C'est la seule que je connaisse de la dynamique des galaxies qui ne dépende pas de la force de gravité de Newton. Pouvez-vous m'en nommer d'autres?

Salut;
en considérant la troisième loi de Newton, celle-ci est cohérente avec la cause de la gravité attractive comme de la gravité répulsive, donc d'une certaine facon en connaissant l'influence de la matière sur la variation de l'Espace~Temps, Newton est en accord avec nos connaissances sur la cause de la gravitation.
Le principe de catapulte gravitationnelle obéit bien a la force de gravité de Newton;
le satellite qui subit une accélération et une déviation de vitesse lorsqu'il s'approche d'un astre, ne pourra pas être capturer en autant que sa vitesse est supérieur a sa vitesse de capture( presque la vitesse de libération) pour le lieu de rencontre le plus proche.
Citation:
la déformation de l'espace dont vous mentionez, obéit aux lois:

Élie L'Artiste a écrit:

Ces calculs sont ceux tirés de la loi de Newton; il me semble. D'ailleurs, ils ne s'appliquent pas au sujet de l'anomalie Pioneer, entre autre.

À moins que je me trompe?

Pour l'anomalie de Pioneer, je ne connait pas tout les détails et c'est probablement le cas aussi pour les responsables de ce programme de la Nasa.
Citation:
mais ce petit rappel est pour aider a voir la stabilité d'un système gravitationnel entre deux massses .

Élie L'Artiste a écrit:

Quelle stabilité d'un système gravitationnel entre deux masses?

Quand par exemple, deux masses tournent autour d'un même centre de gravité Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 13 Mar 2012 9:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Newton est en accord avec nos connaissances sur la cause de la gravitation.


Erreur! Il est en accord avec les formules dues à l'interprétation de la force de gravité de Newton. Rien d'autre. Donc, vous ne pouvez pas "m'en nommer d'autre" comme je vous l'ai demandé.

Citation:
Pour l'anomalie de Pioneer, je ne connait pas tout les détails et c'est probablement le cas aussi pour les responsables de ce programme de la Nasa.


Ce n'est pas tellement une question de détails; c'est un constat que les formules dont vous parlez ne marchent pas; ou plutôt ne sont pas exactes. Elles ne sont qu'approximatives parce qu'elles s'appuient sur une mauvaise interprétation de la réalité.


Citation:
Quand par exemple, deux masses tournent autour d'un même centre de gravité


Dans ce cas, ce n'est pas une stabilité gravitationnelle entre deux masses, mais plutôt une stabilité orbitale de deux déformations à l'intérieur d'une troisième plus grande déformation spatiale. Et cette stabilité ne dépend pas du tout de la gravitation mais de la vitesse de déplacement des déformations entourant chacune des deux masses.

Il arrive même que le centre de gravité autour duquel tournent les deux masses se retrouve à l'intérieur de l'une des deux masses (la plus importante); comme le centre de gravité du système solaire versus les planètes; il se trouve en périphérie interne du Soleil.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Mar 13 Mar 2012 9:30 am; édité 3 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 13 Mar 2012 9:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

D'ailleurs, c'est tellement évident que tout cela n'est que le résultat d'interactions de déformations spatiales que même la Terre ne se déplace pas sur un orbite plat. Elle monte et descend sur cet orbite selon l'interférence de déformations spatiales produites par les autres planètes sur la déformation spatiale principale du Soleil.

L'orbite de la Terre suit les déformations du tissu de l'espace interne au système solaire. Elle les suit sur l'orbite que lui permet d'avoir, sa vitesse de déplacement.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Des galaxies deviennent proches et intimes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2024 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003