FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Des nanostructures hybrides pour l'ordinateur quantique ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » informatique et logiciel » Des nanostructures hybrides pour l'ordinateur quantique ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 20 Fév 2011 11:00 pm    Sujet du message: Des nanostructures hybrides pour l'ordinateur quantique ?
Répondre en citant

Salut à tous

Des structures hybrides de métal et de semi-conducteur pourraient servir à manipuler des états quantiques dans les futurs ordinateurs quantiques.

Les ordinateurs quantiques, où les lois de la physique quantique seraient directement exploitées, devraient surpasser les ordinateurs classiques.

© Nature/Université du Maryland

Cependant, si les principes de fonctionnement d'une telle machine sont déjà posés, leur mise en œuvre demeure difficile.

L'information n'y serait plus codée par des bits (0 ou 1), mais par des bits quantiques, ou qubits, où les états 0 et 1 sont « superposés », ce qui autorise un traitement parallèle de l'information.

Un électron peut être le support d'un qubit grâce à son moment magnétique intrinsèque, le spin.

Un spin orienté vers le haut peut représenter un 1 et un spin orienté vers le bas un 0 ; mais le spin peut aussi être dans une superposition quantique de l'état 0 et de l'état 1.

Comment manipuler les spins pour transporter une information de façon fiable ?

Min Ouyang et ses collègues, à l'Université du Maryland, ont proposé une solution.

Ils ont élaboré des nanostructures constituées de métal et de semi-conducteur, dans lesquelles on peut, via une interaction entre lumière et matière nommée effet Stark optique, manipuler le spin des électrons de la couche semi-conductrice.

Ces structures sont des nanobilles de métal recouvertes d'une coquille de matériau semi-conducteur.

Des paires électron-trou, nommées excitons, peuvent se former dans le semi-conducteur, par exemple quand un électron absorbe un photon d'un rayonnement incident ; leur énergie correspond à la hauteur de la « bande d'énergie interdite » du semi-conducteur.

Des oscillations de charge apparaissent à l'interface avec le noyau métallique : ce sont les plasmons de surface, des ondes de densité d'électrons auxquelles sont soumis les électrons libres à l'interface du semi-conducteur et du métal.

Grâce à ce système, l'équipe du Maryland a étudié l'effet Stark optique, qui se produit lorsque le champ électrique de l'onde lumineuse incidente est comparable aux champs électriques qui lient les électrons aux noyaux atomiques, et ce qui peut alors modifier les états quantiques de ces électrons (dont leur spin).

Quel est le lien entre le système plasmon/exciton et l'effet Stark optique ?

Lorsqu'un plasmon a la même énergie qu'un exciton, ils y a résonance et leur interaction devient très intense, ce qui renforce l'effet Stark optique.

En contrôlant la fréquence et l'intensité de la résonance, les physiciens maîtrisent l'effet Stark optique et peuvent ainsi manipuler le spin porté par les électrons de la couche semi-conductrice.

Cerise sur le gâteau, la méthode utilisée pour confectionner l'interface métal/semi-conducteur monocristallin est simple à mettre en œuvre et peu coûteuse ; elle est en attente de brevet.

Ces résultats auront sans doute des applications dans le traitement quantique de l'information, mais aussi dans d'autres domaines tels que celui des cellules photovoltaïques.

La source ;

http://www.dossierpourlascience.fr/ewb_pages/a/actualite-des-nanostructures-hybrides-pour-l-ordinateur-quantique-25642.php

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Bob
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2008
Messages: 598
Localisation: Laval

 Message Posté le: Mar 01 Mar 2011 1:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Super procédé Wink
_________________
Robert St-gelais
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Lun 12 Sep 2011 12:09 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merci pour ta news

Tchaos
_________________
Je hais les menteurs!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » informatique et logiciel » Des nanostructures hybrides pour l'ordinateur quantique ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003