FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Des révélations sur l'origine de Titan et de son atmosphère
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Des révélations sur l'origine de Titan et de son atmosphère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 03 Nov 2008 11:26 pm    Sujet du message: Des révélations sur l'origine de Titan et de son atmosphère
Répondre en citant

SAlut a tous

La sonde Cassini-Huygens (NASA-ESA) a révélé l'existence d'un déficit de certains composés volatils dans l'atmosphère .

Un scénario d'évolution pourrait expliquer ces déficits.

Les planétésimaux à l'origine de Titan auraient subi un réchauffement durant leur migration dans la sub-nébuleuse de Saturne entraînant une évacuation du monoxyde de carbone et de l'argon.

Krypton et argon auraient été piégés, soit dans la nébuleuse primitive pendant la formation des planétésimaux à l'origine de Titan, soit dans le sol de Titan. Arrow


Titan observé dans l'infrarouge par la sonde Cassini le 25 septembre 2008

Les modèles thermochimiques prédisent que le carbone et l'azote existaient essentiellement sous formes de monoxyde de carbone (CO) et d'azote moléculaire (N2) dans la nébuleuse primitive externe, site de formation de Saturne et des constituants de son satellite Titan.

Les observations réalisées par la sonde Huygens (ESA-NASA) ont montré que l'atmosphère de Titan est principalement composée d'azote (N2) et de méthane (CH4) ce qui est contradictoire avec les modèles.

En outre, une caractéristique étonnante de Titan, révélée par la sonde Huygens au cours de sa descente le 14 janvier 2005, est la déficience profonde de son atmosphère en gaz rares primordiaux tels que le xénon, le krypton et l'argon.

La quasi absence des gaz rares dans l'atmosphère de Titan est étonnante puisque ces éléments chimiques ont été aisément détectés dans les atmosphères des planètes telluriques, ainsi que dans l'enveloppe de Jupiter.

Une équipe internationale, conduite par un chercheur français de l'Observatoire de Besançon et de l'institut UTINAM (INSU-CNRS ;

"Univers ,Transport ,Interfaces, Nanostructures, Atmosphère et environnement ,vient de proposer un scénario de la formation de Titan qui explique les caractéristiques de son atmosphère.

Ce scénario est en accord avec toutes les données disponibles, et en particulier les observations les plus récentes issues de la mission spatiale Cassini-Huygens.

Titan résulterait de l'accrétion de planétésimaux de glaces, initialement formés dans la nébuleuse primitive, et dont la composition aurait été profondément altérée suite à un réchauffement durant leur migration au sein de la sub-nébuleuse de Saturne (1).

Le monoxyde de carbone et l'argon auraient ainsi été évacués des planétésimaux avant que ceux-ci ne soient accrétés par le proto-Titan.

La déficience en xénon et en krypton de l'atmosphère de Titan pourrait avoir été engendrée par deux mécanismes distincts, s'étant produits avant ou après la formation du satellite.

Soit, ces gaz rares auraient pu être séquestrés par l'ion H3+ dans la nébuleuse primitive, impliquant alors la formation de planétésimaux appauvris en xénon et en krypton, qui auraient ensuite pris part à la formation de Titan.

Soit, ces gaz rares auraient été accrétés par Titan, puis dégazés dans son atmosphère.

Dans ce cas, le xénon et le krypton auraient par la suite été piégés dans une couche de clathrates (2) située à la surface du satellite.

Ce scénario, proposé par une équipe internationale composée de planétologues, de chimistes et de physiciens est une belle illustration de l'interdisciplinarité en planétologie .


Notes:

(1) Disque de gaz et de poussières qui a survécu autour de Saturne quelques millions d'années après la dissipation de la nébuleuse.

(2) Le clathrate est une structure cristalline constituée de molécules d'eau qui forment des cages emprisonnant d'autres molécules.


Source: CNRS / INSU
Illustration: NASA/JPL/Space Science Institute

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5966

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
max
Chroniqueur


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 236
Localisation: st-hubert

 Message Posté le: Mar 04 Nov 2008 2:35 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Citation:
Le monoxyde de carbone et l'argon auraient ainsi été évacués des planétésimaux avant que ceux-ci ne soient accrétés par le proto-Titan.


C, est vraiment rendu du jargon pour moi, Rolling Eyes

Quelqu' un peut-il clairifier ce petit bout Question

merçi
_________________
Toujours plus loin!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Des révélations sur l'origine de Titan et de son atmosphère
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003