FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Des robots à six pattes prêts à explorer Mars
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Des robots à six pattes prêts à explorer Mars
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 14 Fév 2009 10:37 pm    Sujet du message: Des robots à six pattes prêts à explorer Mars
Répondre en citant

SAlut a tous

En étudiant attentivement comment lézards et cafards se déplacent efficacement sur un sol sableux, une équipe américaine a pu optimiser la démarche d'un étonnant robot marcheur à six pattes.

Résultat : l'engin est quinze fois plus rapide que les rovers martiens de la Nasa... Arrow

Le Sandbot est porté par trois paires de pattes rotatives et peut progresser sur des terrains très meubles ou accidentés. © Crab Lab

La suite ;

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/robotique/d/des-robots-a-six-pattes-prets-a-explorer-mars_18228/#xtor=RSS-8

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 14 Fév 2009 10:51 pm    Sujet du message: Pourquoi le sol martien est-il riche en soufre ?
Répondre en citant

SAlut a tous

La surabondance des sols martiens en sulfate, associée à une absence de calcaires qui contrastent avec les surfaces terrestres, est une des énigmes de la planète rouge.

En se basant sur l'estimation de la composition des basaltes martiens, des chercheurs de l'Institut des Sciences de la Terre d'Orléans (INSU-CNRS-Université d'Orléans) montrent que la teneur en soufre des gaz volcaniques de Mars devait être 10 à 50 supérieure à celle de leurs équivalents terrestres (revue EPSL sous presse).

Ces gaz riches en sulfite ont dû acidifier les eaux de surface et très vraisemblablement limiter, voire, empêcher la formation de carbonate sédimentaire sur la planète rouge. Arrow

Le volcan martien Mont Olympe comparé à la taille de l'Arizona, équivalent à la France. © NASA

Comprendre les événements qui ont façonné la surface de Mars est l'enjeu de recherche de plusieurs groupes de scientifiques dans le monde.

Au-delà de la compréhension de la formation et de l'évolution des planètes, ces travaux sont cruciaux pour définir les futures missions spatiales qui permettront un jour les premiers pas de l'homme sur Mars, et peut-être dans un futur lointain la rendront habitable (Terraformer (1)). Arrow

Traces laissées dans le sol martien par les robots. Le blanc marque la présence massive de sulfate. © NASA

Les données rapportées par les robots des missions (OMEGA/Mars Express) scrutant le sol Martien ont mis en évidence des surfaces extrêmement riches en soufre ainsi que la surprenante absence de carbonates sédimentaires.

Le sol martien est constitué de roches basaltiques meubles comprenant 5 à 50 % en poids de minéraux sulfatés magnésiens et ferrifères.

Ceci tranche avec la surface de notre planète Terre, et l'absence de carbonate suggère que les eaux qui ont ruisselé sur Mars étaient très corrosives et fortement chargées en acide sulfurique (H2SO4).

Pourquoi le sulfate domine-t-il la chimie du sol martien alors que le carbonate domine sur Terre ?

Fabrice Gaillard et Bruno Scaillet abordent cette énigme de l'origine de l'enrichissement exceptionnel des sols martiens en soufre en partant de la compréhension actuelle des processus de formation et de différenciation des planètes du système solaire (2),

et en appliquant les lois physico-chimiques qui contrôlent le comportement des gaz dans les magmas terrestres..

Ils arrivent ainsi à la conclusion que les volcans martiens ont très probablement émis des laves et des gaz différents de leurs équivalents terrestres ce qui a dû avoir des conséquences importantes sur la chimie des enveloppes superficielles (atmosphère-hydrosphère) des deux planètes telluriques et,

par voie de conséquence, sur les conditions d'apparition et/ou de maintien de la vie au cours des temps géologiques sur ces deux astres. Arrow

Composition chimique des gaz volcaniques de la Terre et de Mars en fonction de la pression de dégazage.

Les domaines grisés illustrent la pression de dégazage sur Terre et sur Mars.

La flèche horizontale, à gauche, désigne la pression moyenne de dégazage des basaltes terrestres au fond des océans. © ISTO (CNRS-INSU, Univ. Orléans)

Ces résultats suggèrent que l'atmosphère martienne pendant cette activité volcanique était également riche en soufre sous les formes S2 et SO2.

Une conséquence importante de forte teneur en SO2 dans l'atmosphère martienne est l'acidification des eaux.

Les eaux martiennes ont dû être fortement chargée en acide sulfurique ce qui aurait alors eu pour effet d'empêcher la précipitation des carbonates et la formation de calcaires sédimentaires qui, au contraire, dominent la surface de la Terre.

Par ailleurs, le SO2 est reconnu pour son effet de serre important et pourrait alors avoir joué un rôle sur Mars similaire à celui du CO2 dans l'atmosphère terrestre.

Alors que plusieurs travaux ont montré que le CO2 émis par les volcans ne permettait pas de maintenir des conditions suffisamment chaudes pour stabiliser l'eau liquide sur Mars, les auteurs suggèrent que le SO2 aurait pu jouer ce rôle pendant la période d'activité volcanique.

Référence

Fabrice Gaillard & Bruno Scaillet, « The sulfur content of volcanic gases on Mars », Earth and Planetary Science Letters.

Ces travaux ont été financés par le programme de planétologie de l'INSU (PNP) en 2007.

Note(s)

1-Terraformer Mars signifie la rendre habitable par les terriens (J. Lovelock, Les ages de Gaïa, Ed. Odile Jacob, p. 305).
2-Les planètes telluriques sont différenciées en noyau (métallique) et manteau (silicate).

Les proportions métal_silicate varient d'une planète à l'autre ce qui présente des effets importants sur les teneurs en soufre du manteau et des laves qui en sont extraites lors du volcanisme.

Source : INSU/CNRS http://www.insu.cnrs.fr/a2898,pourquoi-sol-martien-est-il-riche-soufre.html

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

la source;

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0209-nouvelles.htm#soufre

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » Des robots à six pattes prêts à explorer Mars
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003