FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Discrètes chinoiseries dans l'espace
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Discrètes chinoiseries dans l'espace
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 07 Sep 2010 10:51 pm    Sujet du message: Discrètes chinoiseries dans l'espace
Répondre en citant

SAlut à tous

C'est à un exercice spatial très délicat que s'est livrée la Chine, le 19 août dernier.

Un véritable exploit.

On n'a pas pour autant sorti les tambours ni les trompettes comme lorsque le premier cosmonaute de l'Empire du milieu, Yang Liwei, est parti dans l'espace le 15 octobre 2003.

Cela n'a pas été non plus le grand tintamarre du 11 janvier 2007, jour où un missile balistique chinois est allé détruire un vieux satellite météorologique (lui aussi chinois), produisant du même coup une bonne dose de débris en orbite et montrant surtout au monde que la guerre des étoiles comptait un nouveau joueur, asiatique.

Non, cette fois, la discrétion la plus absolue était de rigueur.

Et, pour que cette scène ne demeure pas dans la confidentialité feutrée appréciée des Chinois, il a fallu la curiosité d'Igor Lissov.

En analysant les données publiques fournies par l'armée américaine, ce spécialiste russe du spatial s'est aperçu que le satellite chinois SJ-12, lancé le 15 juin, avait progressivement gagné l'orbite d'un de ses cousins, SJ-06F (qui date, lui, de 2008), et s'en était rapproché si près, moins de 200 mètres, que l'on pouvait qualifier cette manoeuvre de rendez-vous dans l'espace.


Un rendez-vous entre deux satellites, complètement automatique, sans contrôle humain à distance.

Des analyses approfondies des orbites laissent aujourd'hui penser que les deux engins se sont même touchés.

Comme l'a déclaré au New Scientist Brian Weeden, consultant dans le domaine spatial pour la Secure World Foundation, "pour autant que je sache, c'est la première fois qu'un autre pays que les Etats-Unis effectue un rendez-vous rapproché qui ne soit pas dans le contexte d'une station spatiale.

C'est une étape importante dans le développement de la technologie des Chinois et de leur capacité à opérer dans l'espace."

Une question se pose tout de même.

S'agit-il juste d'un exploit technique, d'une simple étape obligatoire avant que ne commence, en 2011, en 2011, la construction de la station spatiale chinoise (vue d’artiste ci-dessous) ?

Si nous vivions dans le monde des Bisounours, sans doute répondrait-on par l’affirmative.

Ou peut-être chercherait-on un autre usage civil à ce genre de savoir-faire comme le nettoyage des déchets spatiaux, la mise hors orbite des vieux satellites ou un entraînement pour de futurs ravitaillements en orbite.

Mais nous ne vivons pas dans le monde des Bisounours et le silence de Pékin sur le rendez-vous du 19 août suggère une autre possibilité, militaire celle-là : l’inspection, voire la destruction, de satellites “ennemis”.

Quelques indices vont dans ce sens.

D’une part, les engins utilisés pour ce rendez-vous, SJ-12 et SJ-06F, font partie d’une classe de satellites officiellement dédiés à la science, mais comme aucun chercheur n’a jamais publié d’article scientifique avec leurs données il est probable qu’ils soient consacrés à la collecte de signaux électroniques émanant de satellites étrangers.

D’autre part, l’orbite choisie n’est pas anodine puisque c’est celle dédiée à l’observation de la Terre. Et qui dit observation dit satellites espions…

Parano ? Brian Weeden ne croit pas vraiment à ce scénario militaire mais il serait plus rassuré si les intentions chinoises étaient clairement affichées :

“Si le but [des Chinois] était bienveillant, alors pourquoi ont-ils été si silencieux sur le sujet ?

Si ce genre d’activité est fait en secret, si on les fait sans une certaine transparence, alors cela peut créer une perception erronée.” Belle litote. Interrogé par Wired, James Oberg, un ancien ingénieur de la NASA spécialisé dans les rendez-vous en orbite, voit dans cette affaire un coup d’intox’ à trois bandes :

“Cela pourrait être simplement un jeu psychologique.

Ils n’ont pas besoin d’attaquer les installations spatiales américaines – ils doivent juste nous faire croire qu’ils en sont capables.

” Dans la grande course à la conquête spatiale, la Chine n’est pas partie la première mais elle refait rapidement son retard.

Et beaucoup sont prêts à parier que le prochain drapeau qu’un homme plantera sur la Lune n’aura pas cinquante étoiles comme le précédent mais cinq. Jaunes, sur fond rouge.

Auteur de l'article ; Pierre Barthélémy

la source ;

http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2010/09/06/de-bien-discretes-chinoiseries-dans-lespace/

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Dim 12 Sep 2010 6:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Je l'ai toujours dit, faut prendre les chinois aux sérieux Wink

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Discrètes chinoiseries dans l'espace
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003