FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Enorme formation d'étoiles aux limites des lois physiques
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Enorme formation d'étoiles aux limites des lois physiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 05 Fév 2009 10:38 pm    Sujet du message: Enorme formation d'étoiles aux limites des lois physiques
Répondre en citant

Salut a tous

Comment les premières étoiles ont été formées ? Des indications concrètes ont été trouvées pour la première fois par une équipe internationale de chercheurs, dont un directeur de recherche du CNRS .

En observant l'une des galaxies les plus éloignées connue à ce jour .

ils ont réussi à dénicher un nombre gigantesque d'étoiles en son coeur, un chiffre si énorme qu'il approche les limites des lois physiques.

Cette découverte est d'autant plus intéressante qu'elle réfute une théorie longtemps nourrie selon laquelle les premières étoiles se seraient formées de manière dispersée dans tout le volume des jeunes galaxies.

La détection a pu être réalisée grâce à l'interféromètre du Plateau de Bure de l'IRAM Millimétrique: CNRS-INSU, MPG, IGN) dans les Hautes-Alpes. Ces résultats sont publiés dans Nature du 05 février 2009. Arrow


Vue d'artiste des premières étoiles

La galaxie observée par les scientifiques, J1148+5251, est l'une des galaxies actives les plus éloignées de la Terre .

Elle est à 12,8 milliards d'années lumière les images captées montrent la galaxie dans son état il y a 12,8 milliards d'années, soit moins d'un milliard d'années après le Big Bang !

Pour cartographier une source à une telle distance, le télescope utilisé doit être en mesure de distinguer une pièce d'un euro à 18 kilomètres ce qui est le cas pour l'interféromètre du Plateau de Bure.

Grâce à l'observatoire de l'IRAM, les astronomes ont détecté dans ce quasar la raie émise par l'atome de carbone dans son état ionisé, ion qui joue un rôle essentiel dans le refroidissement du gaz interstellaire, et donc dans la formation des étoiles.

Cette raie, émise dans le domaine infrarouge est inobservable du sol ; mais avec l'expansion de l'Univers pour cet objet situé aux confins de l'Univers et devient donc observable par les radiotélescopes de l'interféromètre du Plateau de Bure.

C'est ainsi que les astronomes ont mis en évidence une immense activité de formation stellaire au coeur de cette galaxie, si élevée qu'elle effleure les limites des lois de la physique .

Des étoiles se forment lorsqu'un nuage interstellaire de gaz et de poussière s'effondre sous sa propre gravité s'échauffant progressivement.

Le rayonnement qui naît de ce processus disperse les nuages de gaz et de poussière et les empêche de s'effondrer à nouveau.

Ainsi, le processus de formation d'étoiles se trouve arrêté. Il y a donc une limite d'étoiles naissantes par période et par région de formation stellaire.

"Cette limite est atteinte dans J1148+5251 !", explique Fabian Walter, chercheur au Max-Planck-Institut für Astronomie à Heidelberg (Allemagne).

"Dans notre Galaxie, des conditions aussi extrêmes, comparables à celles de J1148+5251, ne se trouvent que dans de petites régions, comme dans certaines parties de la nébuleuse d'Orion.

Mais ce que nous avons observé correspond à la formation de trois soleils par jour, un taux de formation cent millions de fois celui d'Orion !".

Pour la première fois, les scientifiques ont également réussi à mesurer l'étendue de la région de formation stellaire.

Celle-ci n'est que de 5 000 années-lumière, un chiffre relativement faible.

"Le résultat est surprenant", constate Fabian Walter.

"Dans cette galaxie, les étoiles qui se forment chaque année ont une masse totale de plus de 1 000 fois la masse de notre et cela dans une région relativement petite selon les normes astronomiques".

En comparaison, la masse de toutes les étoiles qui naissent dans notre Galaxie ne fait qu'une masse solaire par an.

Grâce aux mesures récoltées, les scientifiques pourront procéder aux premiers calculs des taux de formations d'étoiles par volume ainsi qu'aux comparaisons avec de modèles de formations stellaires déjà existants.

Il y a une autre raison pour laquelle ces mesures se révèlent spectaculaires: l'intense formation stellaire dans une région centrale de la galaxie montre clairement que les étoiles se forment au coeur même des jeunes galaxies.

Ce n'est qu'au fil du temps que cette région intérieure se remplit avec de jeunes étoiles et qu'elle atteint la taille habituelle des galaxies plus vieilles – par exemple en entrant en collision permettront aux scientifiques non seulement d'améliorer les savoirs sur l'évolution des galaxies – y compris la nôtre – mais également d'élaborer des modèles probants de cette évolution.

"Le résultat marque une étape décisive dans l'étude des premières galaxies formées dans l'Univers" déclare Pierre Cox, Directeur de l'IRAM et membre de l'équipe internationale.

" Il n'a été possible que grâce aux récents développements apportés à l'interféromètre du Plateau de Bure.

Il préfigure d'autres observations d'objets aux confins de l'Univers qui permettront de mieux comprendre comment les galaxies se sont formées, de décrire leurs conditions apparemment extrêmes de formation stellaire ainsi que la relation entre la formation des étoiles et celle du trou noir (En astrophysique, un trou noir est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche...) massif central.".

Source: CNRS
Illustration: Harvard Smithsonian CfA

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6277

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Johnny
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 282
Localisation: st-jean

 Message Posté le: Ven 06 Fév 2009 12:07 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Allo la gang

Citation:
Comment les premières étoiles ont été formées ? Des indications concrètes ont été trouvées pour la première fois par une équipe internationale de chercheurs, dont un directeur de recherche du CNRS .


Jusqu’ici les recherches nous ont montré qu’au tout début de l’Univers il y avait essentiellement deux types d’objets stellaires :
des étoiles géantes (1 million de masses solaire) qui explosaient assez rapidement pour former des supernovae et d’énormes trous noirs.

le bestiaire stellaire présent dans l’Univers lorsqu’il n’en était encore qu’à sa première jeunesse, est beaucoup plus varié qu’ils l’imaginaient.

En plus des étoiles géantes et des trous noirs, ils ont trouvé aussi des étoiles de taille beaucoup plus raisonnable (35 masses solaire).
_________________
Johnny pour vous servir!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3054
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 08 Fév 2009 10:23 pm    Sujet du message: Énorme formation d'étoiles aux limite de la physique
Répondre en citant

Salut, nous assistons peut-etre a la formation d'une galaxie;
au premiers instants de la formation d'une galaxie, le taux de formation d'étoiles est peut-etre maximum, toute proportion garder Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Enorme formation d'étoiles aux limites des lois physiques
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003