FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Hubble et le Very Large Telescope traquent la forme.....
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Hubble et le Very Large Telescope traquent la forme.....
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 10 Mar 2009 10:51 pm    Sujet du message: Hubble et le Very Large Telescope traquent la forme.....
Répondre en citant

SAlut a tous

Huit astronomes appartenant à des équipes de recherche françaises (1) ont obtenu un aperçu exceptionnel de galaxies lointaines, vues à une époque où l'Univers n'avait que la moitié de son âge actuel de 13,7 milliards d'années.

En combinant les capacités uniques du télescope spatial Hubble (NASA - ESA), avec celles du spectrographe FLAMES/GIRAFFE au Very Large Telescope (VLT) de l'ESO au Chili , ils ont pu modéliser ces objets avec une précision quasi-identique à celle déjà effective pour des galaxies beaucoup plus proches. Arrow

En haut les galaxies observées avec le HST.

En dessous analyse des mouvements de gaz avec FLAMES/GIRAFFE. © ESO/Hammer et al.

L'enjeu est de mieux comprendre les mécanismes de formation d'étoiles dans ces objets.

En regardant loin dans le passé, à une époque où le Soleil et la Terre n'existaient pas encore, les scientifiques espèrent résoudre l'entêtante énigme de l'origine des galaxies.

Les premiers résultats suggèrent que les fusions de galaxies pourraient avoir joué un rôle décisif.

Pendant des décennies, les galaxies distantes qui ont émis leur lumière il y a 6 milliards d'années, la moitié environ de l'âge actuel du cosmos, ne sont restées rien de plus que de minuscules petites taches sur le ciel.

Après le lancement du télescope spatial Hubble au début des années 1990, les astronomes ont d'abord obtenu des images très précises de ces objets éloignés, ce qui leur a permis de commencer à analyser leur structure avec beaucoup plus de détails.

Dans chacune de ces galaxies, le spectrographe FLAMES/GIRAFFE du VLT (2) permet maintenant d'obtenir simultanément plusieurs enregistrement de la composition en longueur d'ondes (spectres) du rayonnement issu de minuscules régions distinctes.

Ceci permet en retour de bien comprendre également le mouvement du gaz (et des étoiles ?) (3), fournissant ainsi une "troisième dimension" d'observation bien utile pour étudier ces objets.

Cette vision, unique, des galaxies distantes permet de construire des modèles presque aussi précis que ceux que l'on applique pour des objets beaucoup plus proches, et donc observés en détails.

L'équipe a entrepris la tache herculéenne de reconstituer l'histoire d'une centaine de galaxies lointaines observées à la fois par le télescope spatial Hubble et le spectrographe GIRAFFE au VLT.

Des premiers résultats ont été obtenus pour trois d'entre elles et ils délivrent déjà des informations inédites sur la manière dont ces objets se sont formés puis ont évolués.

Dans la première de ces galaxies, GIRAFFE a détecté une région remplie de gaz chaud ionisé, c'est-à-dire composé d'atomes auxquels un ou deux électrons ont été arrachés, ce qui est habituellement dû à la présence d'étoiles jeunes et chaudes dans le voisinage.

En revanche, contre toute attente, après avoir observé la même région du ciel pendant plus de onze jours, le télescope Hubble n'a pu détecter aucune étoile dans cette région !

La comparaison avec des simulations numériques suggère que l'explication pourrait venir d'une collision préalable entre deux galaxies spirales riches en gaz.

Les chocs produits sont capables de ioniser le gaz, le rendant trop chaud pour former des étoiles.

La galaxie observée aujourd'hui serait le résultat de cette rencontre.

Dans la deuxième galaxie, les astronomes ont détecté une région centrale de couleur bleue enfouie dans un disque beaucoup plus rouge, presque complètement cachée par la poussière absorbante.

Des modèles indiquent que le gaz et les étoiles de cette région bleue tombent rapidement en spirale vers le centre.

Ce serait le premier exemple connu d'un disque de galaxie qui se reconstruit à la suite d'une fusion "majeure" entre deux galaxies de masse similaire (4).

Enfin, dans la troisième galaxie, les astronomes ont identifié une structure centrale très inhabituelle, constituée d'une barre extrêmement bleue composée d'étoiles particulièrement jeunes et massives, ce qui est très rare parmi les galaxies proches.

En comparant à nouveau avec des simulations, les astronomes ont trouvé que les propriétés de cet objet étaient bien reproduites par une collision entre deux galaxies de masses distinctes.

La combinaison unique du télescope spatial Hubble et de GIRAFFE au VLT rend désormais possible de décrire finement les galaxies distantes et de parvenir ainsi à un consensus sur le rôle crucial que les collisions ont pu jouer dans la formation de ces objets.

C'est parce qu'ils ont accès aux mouvements du gaz -la troisième dimension fournie par le spectrographe GIRAFFE- que les astronomes sont capables de retrouver la masse et les orbites des objets préexistants :

leurs progéniteurs. Les astronomes sont actuellement en train d'étendre leur analyse à l'ensemble de l'échantillon observé.

L'étape suivante sera de comparer les résultats complets avec les caractéristiques mesurées des galaxies proches et de construire ainsi une vision véritablement cohérente de l'évolution des galaxies au cours des 6 derniers milliards d'années, presque la moitié de l'age de l'Univers.

En haut les galaxies observées avec le HST.

En dessous analyse des mouvements de gaz avec FLAMES/GIRAFFE. © ESO/Hammer et al.

la source;

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0309-nouvelles.htm#velocity

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
BillyJ
Chroniqueur


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 559
Localisation: val-dor

 Message Posté le: Mer 11 Mar 2009 11:53 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

merçi pour la news Laughing

@+
_________________
Astronomiquement votre " le valdorien"
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Actualités des sondes, des satellites et des téléscopes spatiaux » Hubble et le Very Large Telescope traquent la forme.....
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003