FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
HUBBLE:.IL CONFIRME LA RÉALITÉ DE L’ÉNERGIE NOIRE.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » HUBBLE:.IL CONFIRME LA RÉALITÉ DE L’ÉNERGIE NOIRE.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11027
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 13 Avr 2011 10:30 pm    Sujet du message: HUBBLE:.IL CONFIRME LA RÉALITÉ DE L’ÉNERGIE NOIRE.
Répondre en citant

Salut à tous

La NASA publie ces jours-ci sur le site de Hubble et dans la revue The Astrophysical Journal du début Avril, une récente étude par le télescope spatial sur les chandelles standard que sont les Céphéides et les Super Nova Ia.

On sait depuis longtemps que l’Univers est en expansion, on sait depuis plus récemment que le taux de cette expansion semble d’accélérer depuis quelques milliards d’années.

On a attribué cette force « anti-gravitationnelle » à une mystérieuse énergie noire dont on ne sait pas grand chose.

Mais il existe des hypothèses alternatives à cette énergie noire, notamment, certains pensaient que nous (notre galaxie et notre environnement) serions entourés d’une énorme bulle d’espace vide de taille gigantesque (8 milliards d’années lumière de diamètre)

et que l’observation des galaxies de l’intérieur de cette bulle donnerait lieu à une illusion d’optique qui correspondrait à une accélération de l’éloignement de ces galaxies, et augmentant ainsi la vitesse d’expansion de l’Univers.

Hubble vient de rejeter une telle hypothèse en mesurant avec une précision inégalée jusqu’à présent (3,3% !) la constante de Hubble (vitesse de l’expansion de l’Univers).

Les astronomes du STScI et de la Johns Hopkins University (avec à leur tête le célèbre Adam Riess) ont étudié garce à l'instrument WFC3 (Wide Field Camera 3 dans le visible et IR) les chandelles standard (600 Céphéides) dans de nombreuses galaxies et notamment plus de 250 dans la galaxie NGC 5584 située à 72 millions d’années lumière dans la Vierge et représentée sur la photo ci-contre. Elle s’éloigne à la vitesse de près de 1600km/s.

Les mesures sont basées sur la distance exacte de ces galaxies lointaines, et elles sont ensuite comparées avec le taux d’expansion auquel elles obéissent.

Ce sont comme dit précédemment les Céphéides puis les SNIa qui servent d’étalons pour ces mesures de distance.

crédit photo : NASA, ESA, Riess, Macri, STScI/AURA et al

Ces derniers calculs donnent pour taux d’expansion (la constante H0) une valeur de 73,8 km/s +/-2,4 km/s par Mégaparsec.

L’amélioration de ce facteur combiné avec les données sur 7 ans de WMAP, amène à une plus grande contrainte sur l’équation d’état du paramètre énergie noire et confirme sa contribution dans la composition de l’Univers (près de 73%).

La source ;

http://www.planetastronomy.com/astronews/astrn-2011/04/astronews-net-12avr11.htm#SOYUZ

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3082
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 16 Avr 2011 11:34 am    Sujet du message: Re: HUBBLE:.IL CONFIRME LA RÉALITÉ DE L’ÉNERGIE NOIRE.
Répondre en citant

Citation:

Ces derniers calculs donnent pour taux d’expansion (la constante H0) une valeur de 73,8 km/s +/-2,4 km/s par Mégaparsec.

Salut, cette constante de Hubble(HO) vari quand meme a tres long therme, car il y a eu plusieurs phases d'expansions de l'Univers Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 1:50 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Elle s’éloigne à la vitesse de près de 1600km/s.


C'est exactement la constante de Hubble; entre 72 km/s à 74 km/s.

Ça ne prouve pas du tout l'accélération. Ce n'est qu'une mesure plus précise de la vitesse d'expansion.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 1:50 am    Sujet du message:
Répondre en citant

¨Ca marche mal l'affaire!!!!
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Dim 17 Avr 2011 1:56 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 1:51 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Elle s’éloigne à la vitesse de près de 1600km/s.


C'est exactement la constante de Hubble; entre 72 km/s à 74 km/s.

Ça ne prouve pas du tout l'accélération. Ce n'est qu'une mesure plus précise de la vitesse d'expansion.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 1:52 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Cela place la constante entre 72 km/s et 74 km/s ce qui est dans la marge de la constante de Hubble.

Cela ne prouve pas l'accélération de l'expansion de l'univers.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 4:51 am    Sujet du message: Re: HUBBLE:.IL CONFIRME LA RÉALITÉ DE L’ÉNERGIE NOIRE.
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
Citation:

Ces derniers calculs donnent pour taux d’expansion (la constante H0) une valeur de 73,8 km/s +/-2,4 km/s par Mégaparsec.

Salut, cette constante de Hubble(HO) vari quand meme a tres long therme, car il y a eu plusieurs phases d'expansions de l'Univers Smile .


Cette vitesse est visiblement la notre. C'est la vitesse de notre systeme solaire à travers notre galaxie. Quand on cacul la vitesse de l'expension de l'univers il faudrait retrancher ou ajouter cette valeur sur nos observations suivant l'endroit ou l'on observe le ciel.

Donc plus précis elle seras et plus nos estimations seront exact.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 5:00 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Citation:
Elle s’éloigne à la vitesse de près de 1600km/s.


C'est exactement la constante de Hubble; entre 72 km/s à 74 km/s.

Ça ne prouve pas du tout l'accélération. Ce n'est qu'une mesure plus précise de la vitesse d'expansion.

Amicalement

Elie l'Artiste


Oui, car ce n'est pas comme ça que la science fonctionne !


Les scientiphiques, les astronomes et les cosmologues se réunissent par " grouppements ".
Chaque grouppement se concentre dans un domaine précis, avec une idée precisse, et ne change plus pendant des siécles.

Quand un groupe d'idée ne fait plus de progrets on dis qu'il sont " mort ".
Les jeunes diraient qu'ils sont " asbines "

Ainsi les solutions concurrentes qui eux font des progrets sont missent en avant de la scéne.
On dit alors qu'elles " gagnent " sur les enciennes qui eux stagnent.

Les nouvelles messures mises en avant par la NASA ne sont pas une question de véracité mais plutot une mise en avant sur la scéne public d'une idée par rapport aux autres grace à de nouveaux efforts le plus souvent " financiers "

C'est juste un combat d'intéré médiatiques, et non de veracités des choses. Confused
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 4:20 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ah bon!

Eh bien merci pour l'info.

La science c'est de la foutaise et je ne m'en mêle plus, y'a rien d'intéressant dans des élucubrations sans queue ni tête..

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Jeu 28 Avr 2011 11:46 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Ah bon!

Eh bien merci pour l'info.

La science c'est de la foutaise et je ne m'en mêle plus, y'a rien d'intéressant dans des élucubrations sans queue ni tête..

Amicalement

Elie l'Artiste


Elie , tu est faché Very Happy , ne t'en fais pas mon vieux, ça va passé Wink
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 29 Avr 2011 3:33 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Nous n'inventons pas la science, nous la découvront !

Découvrir quelque chose c'est avant tout un chemin personnel.
Certes, nous pouvons nous regrouper et discuter avec d'autres personnes pour se concentrer sur une partie précise, a plusieur ont va plus vite. Mais la conscience des choses ne porte ses fruits qu'au niveau personelle. Avec le temps le groupe se disloque et seul une personne en tire vraiment de l'enrichessement.

Cela ne veut pas dire que les regroupements sont inutiles, bien au contraire.
Cela permet d'avancer plus vite et en faissant moins d'erreurs
Mais l'argent ou la gloire sont secondaire dans ce genre de travail.

C'est plus un acte de charité pour le bien de l'humanité.
Pour éviter qu'un docteur " franckesten " ne provoque des choses graves sur la planéte en comprenant les choses de façont erronées.

Citation:
La science c'est de la foutaise et je ne m'en mêle plus, y'a rien d'intéressant dans des élucubrations sans queue ni tête..


Un forum est un regroupement.
Donc nous nous aidons pour éviter de partir en vrille dans la compréhension des choses.
C'est du positif !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 29 Avr 2011 7:07 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ouais!

Comme -2 X -2 = +4

merci
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3082
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 30 Avr 2011 5:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Ah bon!

Eh bien merci pour l'info.

La science c'est de la foutaise et je ne m'en mêle plus, y'a rien d'intéressant dans des élucubrations sans queue ni tête..

Amicalement

Elie l'Artiste

Salut,
pourtant vous reconnaissez que la gravitation, c'est dabord un phenomene de modification de l'espace qui entoure la matiere, puis comme vous n'avez jamais a ma connaissance conteste' le principe d'action reaction de Newton, vous ne pouvez quand meme pas rejeter l'hypothese, qu'il suffit seulement de considerer ce principe d'action reaction au phenomene de l'energie gravitationnelle lie' aux galaxies qui se rapprochent dans un super amas de galaxies;
vous pouvez quand meme pas etre certain que la plupart des galaxies ne se rapprochent pas dans un super amas de galaxies Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 30 Avr 2011 8:01 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

"vous pouvez quand meme pas etre certain que la plupart des galaxies ne se rapprochent pas dans un super amas de galaxies "

La majorité des galaxies ne se rapprochent pas l'une de l'autre dans un super amas de galaxie. C'est un fait établi.

---------------------------------

Non seulement l'espace qui entoure la matière est déformé, mais l'espace même occupé par la matière l'est également. C'est ce qui permet l'agglomération de cette matière.

Si chacune des roches formant une planète se contentait de sa propre déformation sans "pousser" sur le centre de gravité de la planète, vous pourriez défaire une planèt à coup de pieds.

La poussée de la matière formant une planète est presqu'égale tout le tour du centre de gravité de cette planète. Donc si vous vous retrouvez au centre de gravité de la planète, vous ne tombez nulle part. Par contre, vous êtes écrasé.

-----------------------------------

Prenez deux galaxies distantes de plusieurs mégaparsec et multipliez ces mégaparsec par 75km/sec et vous aurez la vitesse d'éloignement de cette galaxie. Si le "redshift" ne confirme pas cette vitesse et qu'il vous donne une vitesse inférieure, c'est que la galaxie se dirige vers vous mais pas assez rapidement pour annuler l'expansion de l'univers. Son déplacement vers vous ne fait que diminuer sa vitesse d'éloignement.

C'est comme si je marche vers vous à 2 km/here sur un tapis roulant qui s'éloigne de vous à quatre km/hre. Vous aurez l'impression que je m'éloigne de vous à 2 km/hre. C'est aussi simple que ça.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3082
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 30 Avr 2011 10:22 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


La majorité des galaxies ne se rapprochent pas l'une de l'autre dans un super amas de galaxie. C'est un fait établi.


Voici une citation prise dans la page web ci-dessous(dernier paragraphe):

Citation:

Une partie de notre connaissance des amas de galaxies vient des observations dans les rayons X .
Celles-ci ont mis en evidence la presence de grande quantites de gaz a des temperatures de l'ordre de 100 millions de Kelvin.
Dans les amas irreguliers, ce gaz est nettement associe' aux galaxies, alors que dans les amas reguliers, il emplit tout l'amas.
Ceci montre que les amas reguliers, ont ete' le siege de nombreuses interaction entre les galaxies, qui ont peu a peu disperse' le gaz de facon homogene.

Notre Soleil a une temperature de l'ordre de 6 milles degres Kelvins, donc 100 millions de Kelvins pour les gazs chaud dans les amas de galaxies, signifie que ces gaz chaud ont une temperature environ 16 milles fois superieur a la temperature de la surface de notre Soleil;
comme ces gaz couvre une tres grande surface dans les amas de galaxies, imaginer tout le rayonnement qui est emis par ces amas de galaxies.

Ces une indice tres serieux que les galaxies dans les amas, compriment et rechauffent les gaz dans les amas de galaxies, ils s'agit d'interaction entre les galaxies, comme il est ecrit dans la citation ci-haut.
voici cette page web(la citation a ete' prise dans le dernier paragraphe):

http://www.astronomes.com/c5_galaxies/p541_groupesamas.html
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 02 Mai 2011 12:31 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Vous auriez dû continuer à copier la suite:

Citation:
Dans tous les cas, l’émission de rayons X s’accompagne d’une perte d’énergie pour le gaz, qui se traduit par une chute de celui-ci vers le centre de l’amas et la naissance de ce que l’on appelle des courants gazeux chauds.


Les courants gazeux chauds chute vers le centre de l'amas. Vous semblez indinuer que le gaz qui n'est pas encore chaud est à 100 millions de Kelvin.

J'avoue que le texte peut se prêter à cette interprétation; mais il est clair que ça n'a pas de sens. Ce sont ces courant de gaz chaud qui parviennent à ces tenpératures. Il faudrait vérifier sérieusement.

Quant au rayonnement du centre des amas de galaxie, c'est tout à fait évident que c'est un fait.


Mais ce n'est pas une compression des gaz par les galaxies, c'est beucoup plus une augmentation de température des gaz lorsqu'ils "descendent" dans la déformation plus importante qui se tropuve au centre de l'amas.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3082
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 02 Mai 2011 10:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Vous auriez dû continuer à copier la suite:

Citation:
Dans tous les cas, l’émission de rayons X s’accompagne d’une perte d’énergie pour le gaz, qui se traduit par une chute de celui-ci vers le centre de l’amas et la naissance de ce que l’on appelle des courants gazeux chauds.


Salut, oui apres avoir emis un rayonnement de type X, un gaz se refgroidit et il est plus facile a capter gravitationnellement.

Elie L"Artiste a écrit:

Les courants gazeux chauds chute vers le centre de l'amas.

Apres avoir perdu de l'energie suite a l'emission de rayons X.
Elie L'Artiste a écrit:

Vous semblez indinuer que le gaz qui n'est pas encore chaud est à 100 millions de Kelvin.

Selon ma citation, les observations ont mis en evidence la presence de grande quantitees de gaz a des temperatures de l'ordre de 100 millions de Kelvin.

Voici ce qui se passe;

meme si les gaz intergalactiques sont a tres faible pression, la variation de temperature suite a un changement de pression vari comme l'equation suivante:

T2/T1 = (P2/P1)^(k-1)/k , equation 1,

k est une constante qui depend des gazs, par exemple k = 1.4 pour l'air,
on voit donc que le rapport de temperature vari comme le rapport de pression elever a une puissance (k-1)/k = .2857 pour l'air.

exemple si P2/P1 = 100 alors selon l'equation 1, si T1 vaut 300 Kelvin, alors T2 vaut:
T2 = (300 K)(100)^(.2857) = 1118 Kelvins (pour l'air),

pour l'hydrogene k = 1.409 soit a peu pres le meme que pour l'air;

mais on s'entend j'espere qu'une pression extremement faible qui est multiplier par 100 demeure une tres faible pression, et malgre' cela, cela est suffisant pour augmenter la temperature de pres de quatre fois, et pour pouvoir atteindre 100 millions de degres, la pression doit toutefois augmenter de beaucoup plus que 100 fois, mais cette pression peut tout de meme etre faible, meme apres avoir augmenter des milliers de fois Smile.

Moi quand je vois un avion aller a grande vitesse dans l'air, j'imagine que l'echauffement de sa paroi externe est du a cette variation de pression, bien plus que par le frottement de l'air sur sa paroi Smile, j'applique l'equation 1 Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 10 Mai 2011 12:43 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Pas croyable!!! Rolling Eyes

Citation:
un gaz se refgroidit et il est plus facile a capter gravitationnellement.



Arrête! Ça me donne mal au ventre!!! Laughing

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Mer 18 Mai 2011 1:30 am    Sujet du message:
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
Elie l'Artiste a écrit:
Vous auriez dû continuer à copier la suite:

Citation:
Dans tous les cas, l’émission de rayons X s’accompagne d’une perte d’énergie pour le gaz, qui se traduit par une chute de celui-ci vers le centre de l’amas et la naissance de ce que l’on appelle des courants gazeux chauds.


Salut, oui apres avoir emis un rayonnement de type X, un gaz se refgroidit et il est plus facile a capter gravitationnellement.

Elie L"Artiste a écrit:

Les courants gazeux chauds chute vers le centre de l'amas.

Apres avoir perdu de l'energie suite a l'emission de rayons X.
Elie L'Artiste a écrit:

Vous semblez indinuer que le gaz qui n'est pas encore chaud est à 100 millions de Kelvin.

Selon ma citation, les observations ont mis en evidence la presence de grande quantitees de gaz a des temperatures de l'ordre de 100 millions de Kelvin.

Voici ce qui se passe;

meme si les gaz intergalactiques sont a tres faible pression, la variation de temperature suite a un changement de pression vari comme l'equation suivante:

T2/T1 = (P2/P1)^(k-1)/k , equation 1,

k est une constante qui depend des gazs, par exemple k = 1.4 pour l'air,
on voit donc que le rapport de temperature vari comme le rapport de pression elever a une puissance (k-1)/k = .2857 pour l'air.

exemple si P2/P1 = 100 alors selon l'equation 1, si T1 vaut 300 Kelvin, alors T2 vaut:
T2 = (300 K)(100)^(.2857) = 1118 Kelvins (pour l'air),

pour l'hydrogene k = 1.409 soit a peu pres le meme que pour l'air;

mais on s'entend j'espere qu'une pression extremement faible qui est multiplier par 100 demeure une tres faible pression, et malgre' cela, cela est suffisant pour augmenter la temperature de pres de quatre fois, et pour pouvoir atteindre 100 millions de degres, la pression doit toutefois augmenter de beaucoup plus que 100 fois, mais cette pression peut tout de meme etre faible, meme apres avoir augmenter des milliers de fois Smile.

Moi quand je vois un avion aller a grande vitesse dans l'air, j'imagine que l'echauffement de sa paroi externe est du a cette variation de pression, bien plus que par le frottement de l'air sur sa paroi Smile, j'applique l'equation 1 Smile .


Bonsoir

Pour en rajouter une couche , je dirais que cet afflux de gaz donne alors naissance à des nuages d’hydrogène, provoque la formation d’étoiles peu massives, et contribue de façon significative à la masse des galaxies géantes centrales.
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 15 Juin 2011 10:49 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
je dirais que cet afflux de gaz donne alors naissance à des nuages d’hydrogène


Évidemment ces gaz sont de l'hydrogène, la plupart du temps.

Citation:
provoque la formation d’étoiles peu massives,


Ce qui est relatif puisqu'un étoile doit provoquer la fusion nucléaire qui nécessite une grande quantité d'énergie de masse.

Citation:
et contribue de façon significative à la masse des galaxies géantes centrales.


Là il faut y mettre un bémol. L'étoile, aussi longtemps qu'elle n'est pas "en contact physique" avec le centre de gravité de la galaxie géante, n'augmente pas la "masse" de cette galaxie. Elle ne fait qu'augmenter la "quantité de matière" contenue par cette galaxie. Et encore-là; si le gaz originel était déjà dans cette galaxie, elle n'en augmente même pas la "quantité de matière" puisque cette "matière" hydrogène était déjà là pour former l'étoile en question.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Sam 13 Aoû 2011 1:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Elie , a écrit ;

Citation:
Là il faut y mettre un bémol. L'étoile, aussi longtemps qu'elle n'est pas "en contact physique" avec le centre de gravité de la galaxie géante, n'augmente pas la "masse" de cette galaxie. Elle ne fait qu'augmenter la "quantité de matière" contenue par cette galaxie. Et encore-là; si le gaz originel était déjà dans cette galaxie, elle n'en augmente même pas la "quantité de matière" puisque cette "matière" hydrogène était déjà là pour former l'étoile en question.


Faut toujours que tu ajoutes des bémols à tes textes elie Wink

Que dirais-tu si je te proposerais que les définitions de ces types de galaxies s’adressent à des longueurs d’onde différentes : visible pour les Seyfert, radio pour les radio galaxies, ultraviolet pour les Markarian.

Que se passe-t-il si on observe une radio galaxie en UV, ou une Seyfert en radio ?

Ces longueurs d’onde différentes proviennent de phénomènes physiques d’énergies différentes. Mais qui peuvent coexister dans un même objet. La distinction entre ces différents types de galaxies est donc d’origine observationnelle, pas forcément physique. Elle ne traduit peut-être pas la réalité globale, mais seulement des caractères partiels.

J'aimerais bien avoir ton avis , sans bémol Svp !
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 15 Aoû 2011 10:22 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
J'aimerais bien avoir ton avis , sans bémol Svp !


Je vais essayer de trouver sur quoi tu aimerais avoir mon avis:

Citation:
Faut toujours que tu ajoutes des bémols à tes textes elie


Le bémol était à mettre sur la "croyance" que le nombre d'étoile en orbite autour du centre galactique augmente la "masse" de la galaxie.

Citation:
Que dirais-tu si je te proposerais que les définitions de ces types de galaxies s’adressent à des longueurs d’onde différentes


Je dirais que cela ne change pas du tout, la structure de la masse d'une galaxie.

Citation:
Que se passe-t-il si on observe une radio galaxie en UV, ou une Seyfert en radio ?


La même chose que lorsque je regarde une photo de Halle Berry et que je la compare à une de ses radiographies. Les deux me montrent comme elle est "fait".

Citation:
Ces longueurs d’onde différentes proviennent de phénomènes physiques d’énergies différentes.


On peut dire la même chose pour Halle Berry, puisque tout est énergie; mais cette "simplification" me fait "échapper" plusieurs facette de sa "réalité".

Citation:
La distinction entre ces différents types de galaxies est donc d’origine observationnelle, pas forcément physique


Voilà; c'est exactement ce que je dis.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » HUBBLE:.IL CONFIRME LA RÉALITÉ DE L’ÉNERGIE NOIRE.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003