FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Inauguration du chantier de l'Ensemble de Lancement Soyouz e
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Inauguration du chantier de l'Ensemble de Lancement Soyouz e
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 27 Fév 2007 12:35 am    Sujet du message: Inauguration du chantier de l'Ensemble de Lancement Soyouz e
Répondre en citant

SAlut a tous

MM. Jean-Jacques Dordain, Directeur Général de l'ESA, Yannick d'Escatha, Président du CNES, Jean-Yves Le Gall, Directeur Général d'Arianespace et Anatoly Perminov, Chef de Roscosmos, ont inauguré ce jour le chantier de l'Ensemble de Lancement Soyouz en Guyane.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence des nombreuses autorités françaises et des représentants de toutes les entités européennes et russes contribuant au lancement du projet.

A cette occasion, une plaque commémorative a été dévoilée et une pierre du pas de tir de Baikonour d'où s'est envolé le cosmonaute Youri Gagarine en 1961 a été déposée sur le site.

Cette pierre est un symbole fort qui traduit la continuité entre le site de lancement russe, qui a vu le début de l'ère spatiale avec Spoutnik, puis le premier vol habité et l'implantation du lanceur Soyouz en Guyane, aboutissement de quarante ans de coopération spatiale entre la France et la Russie, d'une coopération industrielle depuis 10 ans au sein de Starsem et d'une longue coopération entre l'ESA et l'Agence Fédérale Spatiale Russe (Roscosmos).

Le lanceur Soyouz, lanceur mythique de la conquête spatiale a été lancé à ce jour 1713 fois, démontrant ainsi sa robustesse et sa fiabilité. Il a placé à ce jour 1661 satellites en orbite autour de la Terre et envoyé dans l'espace 91 cosmonautes russes et 40 non russes. Arrow


L'implantation de ce lanceur au CSG permettra, après un premier lancement fin 2008, d'utiliser la position équatoriale de la Guyane, qui offre une augmentation significative de la capacité d'emport de Soyouz, pour lancer des satellites de télécommunications en orbite géostationnaire,

des satellites de navigation du système Européen Galileo, des satellites d'observation de la Terre en orbite polaire et des sondes interplanétaires, Aux côtés du lanceur lourd Ariane 5 et du petit lanceur Vega,

Soyouz au CSG complètera harmonieusement la gamme des lanceurs de l'ESA, dont l'exploitation a été confiée à Arianespace, qui va ainsi disposer de solutions pour le lancement de tous les types de missions.

Ce projet cofinancé par l'ESA, l'Union Européenne et Arianespace est réalisé sous la maîtrise d'ouvre système du CNES, dans le cadre d'un programme ESA.

Si l'on inaugure aujourd'hui ce chantier, il y a déjà de nombreux mois que les terrassements réalisés par l'entreprise Française VINCI, avec la contribution de nombreuses entreprises européennes et guyanaises, ont commencé et les premières équipes russes seront accueillies d'ici la fin de l'année sur la commune de Sinnamary afin d'installer les infrastructures métalliques et fonctionnelles du pas de tir.

Pour Jean-Jacques Dordain, Directeur Général de l'ESA : "Nous entrons dans une nouvelle ère de lanceurs pour l'Europe, qui porte les fruits de la bonne coopération entre l'ESA et la Russie, initiée par la France, et qui va élargir la flexibilité de lancement offerte par Arianespace". Arrow



Pour Yannik d'Escatha, Président du CNES : " La continuité des relations dans le domaine spatial entre la France et la Russie depuis 40 ans avec son élargissement dès 1996 à la coopération dans le domaine des lanceurs, aboutit aujourd'hui à la réalisation de ce magnifique projet commun entre l'Europe et la Russie :

Soyouz en Guyane.

Avec les travaux de construction de cet ensemble de lancement sur le Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l'Europe, notre lien s'imprime désormais bien concrètement sur le territoire français au sein de l'ESA pour des décennies ".

Pour Jean-Yves Le Gall, Directeur Général d'Arianespace : " Soyouz en Guyane est une nouvelle étape de la fabuleuse aventure commencée il y a 10 ans au sein de Starsem entre l'Europe et la Russie.

Désormais, Soyouz en Guyane sera pour la stratégie commerciale d'Arianespace un atout majeur pour le plus grand bénéfice de nos clients, nos actionnaires et nos partenaires ".

Pour Anatoly Perminov, Chef de Roscosmos : " Nous sommes aujourd'hui les témoins du fait que les projets les plus ambitieux, comme la construction du pas de tir de Soyouz au CSG, ne peuvent pas être menés à bien par un seul partenaire.

C'est uniquement grâce aux efforts conjugués de l'Europe, la Russie et la France que les ambitions les plus audacieuses deviennent sous nos yeux des réalités palpables. Cette coopération mutuellement avantageuse est le gage de ce que l'exploration future de l'espace sera immanquablement pacifique et répondra toujours aux aspirations de l'humanité ". Arrow





Le Carneau

Eétat d'avancement du percement du carneau (déflecteur des jets de la fusée), percé à 25 m sous le niveau de la mer qui a nécessité le déplacement de 250.000 tonnes de roches granitiques.



Crédits images
vues aériennes : 2007 ESA / CNES / Arianespace & photo Optique Vidéo du CSG


http://www.flashespace.com/html/fev07/27b_02.htm

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 27 Fév 2007 1:39 am    Sujet du message: Guyane: Soyouz vient consolider l'alliance spatiale russo-eu
Répondre en citant

SAlut a tous

La Russie et l'Europe spatiale, qui lanceront à partir de la fin 2008 des fusées Soyouz depuis la Guyane, département français situé en Amérique du Sud, tablent sur cet atout majeur pour consolider l'alliance spatiale russo-européenne sur le marché mondial des lancements de satellites.

"Soyouz vient compléter idéalement une gamme européenne entre les grosses Ariane 5 et les petites fusées Vega, une gamme qui pourra répondre à toutes les demandes", estimaient lundi des responsables des deux parties réunis au Centre spatial guayanais (CSG) pour poser la "première pierre" des bâtiments de la zone de lancement.

"Le centre spatial guyanais est idéal parce qu'à l'Equateur, Soyouz peut lancer trois tonnes de charge utile au lieu de deux tonnes à Baïkonour (Kazakhstan)", jugeaient-ils.

Les fusées Soyouz, entre deux à quatre par an, partiront de Sinnamary, sur le Port spatial européen, à dix kilomètres de Kourou et du pas de tir des Ariane 5 capables d'emporter de cinq à dix tonnes de satellites.

Les travaux du programme "Soyouz en Guyane" ont commencé par deux ans d'importants terrassements réalisés sur une zone de 120 hectares après l'accord franco-russe de 2003 et l'accord entre les agences spatiales européenne (ESA), qui regroupe 17 Etats membres et la russe Roscosmos en janvier 2005.

Le maître d'oeuvre des travaux est le Centre national d'études spatiales français (CNES), par ailleurs actionnaire principal d'Arianespace, la société qui organise et commercialise le lancement des satellites européens.

"Le programme permettra de conforter la part de l'Europe qui détient actuellement 50% du marché commercial mondial" a déclaré Yannick d'Escatha président du CNES, en soulignant aussi son importance stratégique pour le développement de la seule "base spatiale européenne".

Pour Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'ESA, "c'est une base idéale, notamment pour le marché des satellites géostationnaires" plus faciles à lancer à 36.000 km d'altitude depuis l'Equateur.

"Ce programme va assurer la croissance de la production de nos fusées, permettre une amélioration de la qualité et la modernisation industrielle de la Russie" s'est réjoui Anatoli Perminov, président de l'agence russe.

Au total, l'opération représente un investissement de 344 millions d'euros, entre les travaux d'adaptation de la fusée aux normes occidentales, les transferts d'équipements et de technologie depuis la Russie et la réalisation de la zone de lancement.

Arianespace mise sur la vente de 30 à 40 lancements en dix ans, au prix de 50 millions d'euros l'unité, pour rentabiliser le programme. "Nous achetons les lanceurs, nous les lançons avec nos partenaires russes et avec nos recettes nous ferons tourner les installations et rembourserons les emprunts", a déclaré le directeur général d'Arianespace Jean-Yves Le Gall.

Arianespace a déjà reçu quatre commandes. "Deux satellites Pléiades d'observation de la terre pour le CNES et deux satellites de télécommunications géostationnaires (lancés à 36.000 km d'altitude)", a déclaré M. Le Gall sans préciser l'identité du premier passager, "sans doute un géostationnaire".

La société russo-européenne Starsem qui commercialise depuis 1996 les lancements de Soyouz depuis Baïkonour "a encore cinq lancements à faire et son activité opérationnelle devrait ensuite être mise en sommeil dans deux ans", a indiqué M. Le Gall. Baïkonour serait alors réservé aux lancements gouvernementaux russes (une douzaine par an).

La première pierre de la nouvelle zone de lancement posée lundi porte le nom de Youri Gagarine, premier homme de l'espace en 1961. Mais la Guyane est encore loin des vols habités. "Nous n'avons pas les moyens d'en faire une priorité à court terme pour l'Europe. Nous mettons toutefois en place une infrastructure compatible", a indiqué M. Dordain.

Source;

http://fr.news.yahoo.com/26022007/202/guyane-soyouz-vient-consolider-l-alliance-spatiale-russo-europeenne.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
montmein69
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Jan 2007
Messages: 26
Localisation: près de LYON (France)

 Message Posté le: Mar 27 Fév 2007 7:33 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Pour faire plaisir à Albert, qui parfois doit se sentir seul sur certains FIL, j'ajoute mon petit grain de sel sur le sujet.
J'ai visité le chantier sur le site guyanais en octobre 2005, il est clair que depuis, cela a bien avancé. Le creusement du carneau (par où sont déviés et refroidis les gaz d'éjection au moment du lancement) va assez rapidement donner une bonne idée de la zone de lancement.
L'Europe qui finance intégralement ce site de lancement fait un gros pari commercial : qu'il existe un marché pour des lancements à coût concurrentiel pour des satellites de quelques tonnes.
Sa force c'est que via la société Starsem, la fusée Soyouz déjà très fiable, est devenue encore plus moderne (avionique numérique, moteurs du 3 eme etage ré-allumable, coiffe plus grande) et donc plus polyvalente afin de mieux s'adapter au desiderata des clients. Jusqu'à présent tous les lancements ont été couronnés de succès, montrant que l'Europe et la Russie peuvent mettre en place des collaborations fructueuses, sans que l'une ou l'autre veuille absolument "tirer toute la couverture à elle"

Même si ce n'est pas très charitable de se réjouir des ennuis des concurrents, l'explosion récente de la Proton de Sea Launch .... va peut-être remplir les carnets de commande pour le nouveau lanceur de Kourou. Mr. Green
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 27 Fév 2007 1:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Oui, tu as bien raison parfois , je me sens tres seul Wink

Pour te repondre sur ceci;

Citation:
Même si ce n'est pas très charitable de se réjouir des ennuis des concurrents, l'explosion récente de la Proton de Sea Launch .... va peut-être remplir les carnets de commande pour le nouveau lanceur de Kourou.


Evidement, il vonts en profiter Wink

Mais il n'onts pas le droit a l'erreur eux aussi , sinon ils pourrait payer le meme prix que Sea launch Shocked

Mais ca me surprendrais que ca arrive Wink

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Inauguration du chantier de l'Ensemble de Lancement Soyouz e
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003