FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'ESA se penche sur l'origine de Phobos
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » L'ESA se penche sur l'origine de Phobos
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 16 Oct 2008 11:00 pm    Sujet du message: L'ESA se penche sur l'origine de Phobos
Répondre en citant

SAlut a tous

Les scientifiques européens de l'espace ont fait un pas de plus pour démêler l'origine de la plus grande lune de Mars, Phobos.

Grâce à une série de rencontres proches par le vaisseau spatial Mars Express de l'ESA, la lune apparaît comme un empilement de gravats plutôt qu'un simple objet solide. Arrow


Crédit : ESA/ DLR/ FU Berlin (G. Neukum)

Cependant, des mystères demeurent au sujet de la provenance des gravats.

A la différence de la Terre, avec son unique grande lune, Mars héberge deux petites lunes.

La plus grande est Phobos, un morceau irrégulier de roche de l'espace mesurant 27 km x 22 km x 19 km.

Au cours de l'été, Mars Express a fait une série des passages proches auprès de Phobos.

Il a capturé des images lors de presque tous les survols avec l'appareil-photo stéréo de haute résolution (HRSC).

Une équipe menée par Gerhard Neukum (Freie Universität Berlin), faisant également participer des scientifiques du DLR (German Aerospace Centre), emploie maintenant ces dernières et les précédentes données collectées pour construire un modèle 3D plus précis de Phobos, de sorte que son volume puisse être déterminé avec plus de précision.

En plus, pendant l'un des survols les plus proches, l'équipe de Mars Express Radio Science (MaRS) Experiment menée par Martin Pätzold (Rheinisches Institut fuer Umweltforschung, University of Cologne), a soigneusement surveillé les signaux radio du vaisseau spatial.

Ils ont enregistré les changements de fréquence provoquée par la pesanteur de Phobos attirant Mars Express.

Ces données sont utilisées par Tom Andert (Universität der Bundeswehr Muenchen) et Pascal Rosenblatt (Royal Observatory of Belgium), deux des membres de l'équipe de MaRS, pour calculer la masse précise de la lune martienne.

A partie des données de masse et de volume, les équipes pourront calculer la densité.

Par la suite, ce sera un nouvel indice important sur la façon dont la lune s'est formée.

Précédemment, le suivi radio de la mission soviétique Phobos 88 et du vaisseau spatial satellisant Mars dans les décennies passées avait fourni la masse la plus précise.

« Nous pouvons être dix fois plus précis dans nos mesures de déplacement de fréquence aujourd'hui, » dit Rosenblatt.

L'évaluation de masse actuelle de l'équipe pour Phobos est de 1.072 1016 kilogrammes, ou environ un milliardième la masse de la Terre.

Les calculs préliminaires de densité suggèrent qu'elle est de 1.85 gramme par centimètre cube.

C'est inférieur à la densité des roches de la surface martienne, qui est de 2.7-3.3 grammes par centimètre cube, mais très similaire à celle de quelques astéroïdes.

La classe particulière d'astéroïdes qui partagent la densité de Phobos sont ceux de la classe D.

On pense que ce sont des corps fortement fracturés contenant des cavernes géantes parce qu'ils ne sont pas solides.

Au lieu de cela, ils sont une collection de morceaux liés par la gravitation.

Les scientifiques les appellent des empilements de blocaille.

Aussi, les données spectroscopiques de Mars Express et des vaisseaux spatiaux précédents montrent que Phobos a une composition semblable à ces astéroïdes.

Ceci suggère que Phobos, et probablement l'autre plus petite lune Deimos, sont des astéroïdes capturés.

Cependant, une observation demeure difficile à expliquer dans ce scénario.

Les astéroïdes habituellement capturés sont injectés dans des orbites aléatoires autour de la planète qui les tient gravitationellement, mais Phobos orbite au-dessus de l'équateur de Mars - un cas très spécifique.

Les scientifiques ne comprennent pas encore comment cela pourrait se faire.

Dans un autre scénario, Phobos pourrait avoir été fait de roches martiennes qui ont été soufflées dans l'espace lors d'un grand impact de météorite.

Ces morceaux ne sont pas tombés ensemble complètement, de ce fait créant la pile de blocaille.

Aussi la question demeure, d'où vient le matériel original :

de la surface de Mars ou de la ceinture d'astéroïdes ?

Le radar MARSIS à bord de Mars Express a également collecté des données historiques sur la sous-surface de Phobos.

Ces données, avec celles de la surface et des environnements de la lune recueillies par les autres instruments de Mars Express, aideront également à mettre des contraintes sur l'origine.

Il est clair cependant que toute la vérité sera seulement connue quand des échantillons de la lune sont rapportés vers la Terre pour analyse dans des laboratoires.

Cette possibilité passionnante pourrait bientôt devenir réalité parce que les Russes essayeront de le faire avec la mission de Phobos-Grunt, qui devrait être lancée l'année prochaine.

Pour débarquer sur Phobos, ils exigeront la connaissance précise de la masse comme mesurée par l'expérience MaRS afin de se diriger correctement, et se serviront également des images du HRSC pour choisir le site d'atterrissage.

http://www.esa.int/esaCP/SEMB82TG7MF_index_0.html

Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/1008-nouvelles.htm#P2008_T1

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 17 Oct 2008 2:53 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
En plus, pendant l'un des survols les plus proches, l'équipe de Mars Express Radio Science (MaRS)...

Ils ont enregistré les changements de fréquence provoquée par la pesanteur de Phobos attirant Mars Express.


Personnellement, ce qui m'intéresse est la distance maximale où se font sentir le début de ces changements de fréquence; ce qui délimiterait le début de la déformation spatiale provoquée par l'énergie de masse de Phobos.

Citation:
A partie des données de masse et de volume, les équipes pourront calculer la densité.


Il serait intéressant de comparer la masse versus le volume de Phobos à la masse versus le volume de Deimos pour ensuite s'approcher de Deimos pour déterminer la distance maximale où les changent les fréquences causé par l'énergie de masse de Deimos.



Citation:
Les astéroïdes habituellement capturés sont injectés dans des orbites aléatoires autour de la planète qui les tient gravitationellement, mais Phobos orbite au-dessus de l'équateur de Mars - un cas très spécifique.


Sûrement un point de La Grange stable que Mars forme avec une autre Planète ou même le Soleil.

Citation:
Dans un autre scénario, Phobos pourrait avoir été fait de roches martiennes qui ont été soufflées dans l'espace lors d'un grand impact de météorite.


On sait déjà que plusieurs planète de notre système furent "perturbées par des impacts d'une planète aussi grosse que Mars ou même la Terre lors de la "stabilisation" proressive de notre sytème solaire. Ce dernier scénario me semble des plus plausibles. Mais la densité des roches elles-mêmes est-elle la même que celles de Mars?





Citation:
Il est clair cependant que toute la vérité sera seulement connue quand des échantillons de la lune sont rapportés vers la Terre pour analyse dans des laboratoires.


Car cela répondrait exactement à la question que je viens de poser. Si la densité de la roche est différente et donc d'une autre origine, on devra toutefois convenir que la roche de Phobos tire sont origine du même "corps" celeste que les astéroïdes de classe D. Il ne serait pas mauvais de récapituler ce que nous savons de ces astéroïdes. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » L'ESA se penche sur l'origine de Phobos
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003