FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'Europe investit 10 milliards dans l'espace
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » L'Europe investit 10 milliards dans l'espace
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 29 Nov 2008 10:18 pm    Sujet du message: L'Europe investit 10 milliards dans l'espace
Répondre en citant

SAlut a tous

Les 18 pays membres de l'Agence spatiale européenne ont décidé d'augmenter de près de 21 % leur contribution d'ici à 2011. Arrow



«Ce sont les 10 milliards d'euros dont je rêvais.» Jean-Jacques Dordain, le directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA), ne cachait pas sa satisfaction, hier, à l'issue de la conférence des ministres européens de l'Espace qui vient de se tenir à La Haye.

Par rapport à la précédente réunion, il y a trois ans à Berlin, les engagements souscrits par les 18 pays membres de l'ESA (qui compte aussi, depuis quelques semaines, la République tchèque) sont en hausse de près de 21 %.

La majeure partie de cette somme servira à financer jusqu'en 2011 et, au-delà, trente programmes nouveaux dans les domaines de l'exploration spatiale, avec notamment ExoMars, de l'observation de la Terre (météo, climat, environnement), des lanceurs (Ariane 5, Véga), sans oublier les télécommunications :

«Un chiffre énorme», selon Jean-Jacques Dordain qui qualifie la conférence de «succès total».

Dans le contexte actuel de crise, on pouvait pourtant craindre que les délégations soient moins enclines à mettre la main au porte-monnaie.

Or c'est le contraire qui a prévalu.

«L'investissement dans le spatial est considéré par de nombreux pays comme un outil de relance économique à moyen terme, notamment dans le domaine des satellites de télécommunications, où il y a des retombées commerciales», s'est réjoui Jean-Jacques Dordain.

«Avec 2,335 milliards d'euros de nouveaux engagements (en hausse de plus de 40 % par rapport à 2005, NDLR), la France consolide ses trois priorités stratégiques, à savoir l'espace au service des citoyens, l'accès autonome à l'espace via les lanceurs, et les progrès de la science», s'est félicitée de son côté la ministre française de la Recherche, Valérie Pécresse.

Notre pays qui reste, pour l'instant, le principal contributeur de l'ESA devant l'Allemagne et l'Italie, pourrait cependant être dépassé à terme par nos voisins d'outre-Rhin, qui ont mis à La Haye 330 millions d'euros de plus sur la table (pour un total allemand de 2,665 milliards d'euros).

«Tout dépend des missions qui sont financées, répond Valérie Pécresse.

Cette fois-ci, le poste de dépenses le plus élevé concernait la Station spatiale internationale (ISS) où l'Allemagne est majoritaire.

Mais, lors de la prochaine conférence de 2011, lorsque le développement de la future Ariane 5 sera à l'ordre du jour, la part de la France, qui est leader dans ce domaine, augmentera fortement.

En outre, notre pays n'investit que le tiers de son budget spatial dans l'ESA, alors que l'Allemagne y consacre les trois quarts.»

À La Haye, les ministres se sont mis d'accord pour doter Ariane 5 d'une capacité d'emport de satellites de 12 tonnes à l'horizon 2015 (9 tonnes actuellement).

Cette évolution se fera en deux étapes : une enveloppe de 357 millions d'euros a été attribuée pour financer des études pendant trois ans avant le lancement, en 2011, du programme de développement proprement dit, estimé à 1,5 milliard d'euros.

«Avec ces nouveaux engagements, la pérennité et la fiabilité de la filière Ariane est assurée sur le court, le moyen et le long terme», a garanti Valérie Pécresse.

Un point de vue que ne partage pas François Auque, le président exécutif d'EADS-Astrium, inquiet de la montée en puissance des Chinois qui, selon lui, vont se doter dans le même temps d'un lanceur capable de placer 15 tonnes en orbite géostationnaire.

«Partout dans le monde, les dépenses spatiales sont en très forte augmentation» avec «des taux de croissance de 12 % par an en Chine et aux États-Unis et de 20 % en Inde», a-t-il déclaré mardi sur la radio BFM.

En comparaison, pour exceptionnelle qu'elle soit, la hausse du budget de l'ESA votée à La Haye n'est «que» de 7 % en rythme annuel. Et, à PNB égal, l'Europe dépense toujours quatre fois moins que les États-Unis dans les activités spatiales civiles.

Les Chinois sur la Lune

Côté vols habités, si l'exploitation de l'ISS par l'ESA est assurée jusqu'en 2012 avec une enveloppe de 1,374 milliard d'euros, les États membres ont étrangement reporté à 2011 toute décision relative à la succession de l'ATV, le cargo ravitailleur européen qui s'est pourtant «docké» avec succès à la Station spatiale en avril dernier.

Et qui pourrait à terme ramener du fret sur Terre ou transporter des astronautes.

Alors que les Chinois envisagent d'aller sur la Lune d'ici à 2020 (avant même que les Américains n'y retournent), la question de savoir si les Européens doivent ou non s'engager plus avant dans les vols habités ne sera débattue qu'en 2009, lors d'une conférence dont la date n'est toujours pas fixée.

Bien que leader dans le domaine de l'observation de la Terre ou des télécoms, l'Europe peut-elle rester dans la course si elle n'est pas capable d'envoyer par ses propres moyens des hommes dans l'espace ?

la source;

http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/11/27/01008-20081127ARTFIG00429-l-europe-investit-milliards-dans-l-espace-.php

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
*Adison*
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 37
Localisation: chateauguay

 Message Posté le: Lun 01 Déc 2008 2:38 am    Sujet du message:
Répondre en citant

BOnsoir

Citation:
«En temps de crise, l’Europe investit dans le spatial.»


Le programme scientifique bénéficiera d’un budget en hausse de 3,5 % par an pour l’observation de l’univers et les missions dans le système solaire.

Un accord à 850 millions d’euros a été trouvé pour la mission ExoMars qui doit s’envoler en 2016.

ce financement se concrétisera-t-il vraiment ?Rolling Eyes
_________________
demain, je saurai!!!

*adison*
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Mar 02 Déc 2008 11:17 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Bon point pour l' agence spatial européenne Laughing

A+
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » L'Europe investit 10 milliards dans l'espace
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003