FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'existence d'un lac souterrain sur Encelade de plus en plus
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » L'existence d'un lac souterrain sur Encelade de plus en plus
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 11 Fév 2008 11:21 pm    Sujet du message: L'existence d'un lac souterrain sur Encelade de plus en plus
Répondre en citant

SAlut a tous

L'existence d'un lac souterrain sur Encelade de plus en plus probable!

Les scientifiques de la mission Cassini se sont transformés en "plombiers" d'un autre monde pour essayer de comprendre ce qui se passe à l'intérieur des "tuyaux" qui alimentent les panaches de la lune Encelade de Saturne.

Encelade expulse des geysers géants sur une hauteur équivalente à trois fois la taille de la lune, et les scientifiques commencent désormais à expliquer comment les particules de glace sont produites et quelle est leur origine.

La connaissance du processus de formation des panaches et de la trajectoire que les particules doivent emprunter leur donne de nombreux indices sur la présence de ce qui pourrait bien être un réservoir ou un lac liquide se trouvant juste en dessous de la surface de la lune. Arrow


Cette illustration montre comment la vapeur d'eau et les particules de glace
qui s'échappent des geysers d'Encelade
peuvent être liées à la présence d'eau liquide sous la surface

" Depuis que la sonde Cassini a découvert les geysers de vapeur d'eau, nous nous demandons tous d'où cette vapeur et cette glace d'eau proviennent.

Existe-t-il d'un réservoir d'eau souterrain ou d'autres processus sont-ils en oeuvre ?

Après avoir analysé les données fournies par les divers instruments, nous pouvons désormais affirmer qu'il y a très probablement de l'eau sous la surface d'Encelade," déclare Juergen Schmidt, membre de l'équipe de l'analyseur de poussière cosmique de Cassini à l'université de Potsdam en Allemagne.

L'étude des scientifiques est parue dans l'édition du 5 février 2008 de Nature.

Le grand nombre de particules de glace observés dans les panaches et la cadence régulière à laquelle ces particules sont expulsées exigent des températures élevées, proches du point de fusion de la glace, et impliquent probablement la présence d'un lac interne.

Le lac serait semblable au lac terrestre Vostok, sous l'Antarctique, où l'eau liquide est prisonnière de la glace.

Les particules de glace se condensent dans la vapeur produite par l'eau, s'écoulant à travers des fissures de la croûte de glace de surface.

La présence d'eau liquide à l'intérieur d'Encelade aurait des implications majeures pour de futures études astrobiologiques sur la possibilité de présence de vie sur les corps du Système Solaire externe.

Les scientifiques ont étudié la dynamique des panaches depuis 2005.

Ils concluent qu'un lac interne dont la température serait d'environ 273 kelvins (0 °C) serait la meilleure façon d'expliquer les jets des geysers.

A cette température élevée, l'eau liquide, la glace et la vapeur d'eau se mélangent.

La vapeur s'échappe dans le vide de l'espace par des fissures de la croûte de glace d'Encelade.

Quand le gaz se dilate, il se refroidit et les grains de glace qui composent la partie visible des panaches se condensent à partir de la vapeur.

La vapeur dans les panaches est éjectée à une vitesse supersonique, d'environ 300 à 500 mètres par seconde.

Cependant, la plus grande partie des particules de glace condensées n'atteignent pas la vitesse d'évasion d'Encelade qui est de 240 mètres par seconde.

Une physique de "boule de flipper" explique la vitesse réduite des particules.

Tirées à grande vitesse à travers les fissures tortueuses de la glace, les particules ricochent contre leurs parois, perdent leur vitesse, alors que la vapeur d'eau s'élève sans difficulté dans la crevasse.

La vapeur redonne de l'élan aux particules gelées et les portent vers le haut.

En atteignant les ouvertures des failles à la surface, semblables à des tuyères, la vapeur d'eau s'élève très haut au-dessus d'Encelade, et devient prisonnière de la magnétosphère de Saturne.

La plupart des particules, qui ont perdu leur énergie lors des collisions, n'acquièrent pas la vitesse de libération et retombent à la surface de la lune. Seules environ 10% d'entre elles s'échappent d'Encelade et forment ainsi l'anneau E de Saturne.

"Notre modèle est un concept simple expliquant la formation des particules, leur vitesse et la façon dont elles se comportent lors de leur trajectoire dans l'espace.

Si la température de la vapeur était trop basse, alors la densité de gaz serait trop faible pour éjecter les particules et nous ne les observerions pas en telle quantité," indique Schmidt.

"C'est pourquoi nous pensons qu'à l'endroit où l'évaporation se produit, la température doit avoisiner celle du point de fusion de l'eau."

Les scientifiques pensent que les particules vues dans les panaches sont trop nombreuses pour être la conséquence de processus décrits dans un modèle antérieur, qui exige de basses températures et qui propose que des gaz puissent être emprisonnés à l'intérieur des cristaux de glace.

Un autre modèle suggère que la glace d'eau, soudainement exposée au vide de l'espace, sublime, c'est-à-dire entre en ébullition, passant directement à l'état vapeur sans se liquéfier auparavant.

Mais ceci impliquerait des sursauts courts d'activité, plutôt qu'une production régulière de particules.

Le nouveau modèle est par contre cohérent avec une production régulière de particules, éjectée depuis une source localisée.

Le prochain survol rapproché d'Encelade par la sonde Cassini aura lieu en mars 2008.

L'altitude du vaisseau spatial ne sera alors que de 50 kilomètres et d'environ 200 kilomètres lorsqu'il traversera les panaches.

Cassini échantillonnera alors directement ces derniers et nous en apprendra plus sur leur composition. Arrow


Les panaches de la lune Encelade (fausses couleurs)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Source et illustrations: NASA/JPL/Space Science Institute

Lien de la news;

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5050

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
johnathan
Chroniqueur


Inscrit le: 31 Mar 2007
Messages: 271
Localisation: st-lazarre

 Message Posté le: Mar 26 Fév 2008 12:27 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Allo

Hate de savoir si l' eau est comestible sur ce rocher Laughing
@+
_________________
je sais, je sais...
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » L'existence d'un lac souterrain sur Encelade de plus en plus
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003