FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L'exocet
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Technologies et inventions, nouvelles idées.... » L'exocet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
vinety
Invité





 Message Posté le: Sam 20 Jan 2007 3:24 pm    Sujet du message: L'exocet
Répondre en citant

Salut les amis inventeurs.

[img][/img]

Cette image créée sur AutoCad 3d, est le résultat du design de ce véhicule qui se meut sur effet de sol. J’ai consacré plus de 5000 heures pour mettre au point les détails de construction de ce véhicule.

Ce véhicule est issue d’une intuition, qui avait pour origine les bateaux qui se déplacent sur un coussin d’air. Je croyais que je tenais une idée originale, pour finalement m’apercevoir que ce genre de véhicule existait déjà depuis 1920.

Si j’ai opté pour ce genre de véhicule, c’est que j’étais déjà propriétaire d’un Piper PA 22, un avion que j’avais acheté pour une bouché de pain, mais qui a été reconstruit à neuf après l’avoir utilisé pendant un an. Ce qui a fut fait l’année suivante, avec mon frère Jacques, copropriétaire, que nous avons reconstruit cet avion à 100%, excluant le moteur Lycoming de 135 hp, qui était en parfaite condition de marche.

Un travail qui a nécessité une année complète de nos heures de loisirs, les soirs, les fins de semaines et nos vacances et un déboursé de seulement $5000. Nous avons utilisé cet avion intensivement pendant 10 ans pour nos voyages de pêche, voyage utilitaires et de loisir, sans aucun problème. Quels beaux souvenirs, quelles pêches et quels beaux voyages.

Aussi, je construisait depuis l’age de 9 ans des modèles d’avion de tout genre, et cela jusqu’à l’âge de quarante ans, où, alors, j’ai décidé d’obtenir mon brevet de pilote. Depuis je n’ai plus construit de modèles mais de vrais avions. Les principes de construction d’un modèle sont semblables à un avion, mais les matériaux changent tout simplement. Les même lois aérodynamiques s’appliquent mais à une échelle différente.

J’ai eu l’idée d’un tel véhicule, l’Exocet, aux environ de 1985, 86. L’avais imaginé un véhicule semblable et j’avais avec de la pâte à modeler, créer un petit modèle d’environ 12 pouces de long. J’ai créer ce modèle lors de période de repos que je devais prendre pour m’éloigner temporairement de mes obligation multiples de président de ma compagnie Arvico, qui fabriquait des meubles et des objets décoratifs fini verre laqué ou miroir et de vases de carton ondulés de toutes formes et grandeurs pour recevoir des fleurs artificielles.

J’étais le concepteur de tous ces meubles et objets décoratifs, responsable de la conception de la machinerie nécessaire pour la mise en production et du marketing. Donc j’étais très occupé. C’est dans ces moments de détente que je crayonnais des idées de toutes sortes et souvent invraisemblables.

Je me suis aperçu que c’est durant ces moments très intenses, que j’étais le plus ingénieux et le plus passionné. Malheureusement, à cause de la récession de 1993, j’ai du déclarer une faillite personnelle, car ma compagnie était supporter financièrement par mes actifs ; Maison, terrains, véhicules et avion. Ils ont tous passé dans la faillite.

Mais qu’à cela ne tienne, car ce n’est pas la richesse que nous rend heureux, mais la réalisation de soi et les multiples plaisirs à vivre sa vie selon ses ambitions et ses talents.

Donc, pour moi, ce n’était pas la perte de tous ces biens qui me rendaient malheureux, car je savais que je pouvais les recréer si j’en avais le goût, le désir et l’ambition. Alors, j’ai réalisé que ce n’est pas la possession de choses qui nous rends heureux, mais la possession tranquille de nos talents, qui nous permet de faire ce que l’on veut, si l’on est motivé.

Plusieurs croient qu’il est impossible de créer quelques choses, à moins d’être riche. La richesse peut nous facilité les choses, mais ce qui est le plus important est le désir de faire, la passion, la détermination et le plaisir d’y arriver.

Sans ces traits de caractère, il est impossible de faire quoique ce soit, même si l’on est riche. C’est le désir d’accomplir et un plan de réalisation qui rend riche et non l’inverse. Et comme de raison, pour vendre des biens il faut un marché et il doit être propice et mûr pour accepter un nouveau produit.

Il arrive souvent que des inventeurs créent un nouveau gugus qui est extraordinaire, mais avant son temps ou inutile pour le moment. Il arrive aussi que plusieurs inventeurs aient la même idée en même temps. C’est celui qui obtient son brevet le premier qui pourra le mettre sur le marché et peut être en retirer des bénéfices intéressants. Après, c’est l’offre et la demande et les aléas du marché qui rendent possible un rendement intéressant.

Amicalement

Yves Vinet
 Revenir en haut »
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 20 Jan 2007 10:07 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut yves

C'est fabuleux yves Wink

Est-ce-que-tu pilote les avoins encore??

L'exodet est magnifique , mais est-il possible de le construire a l'echelle normale??

Qu'aurait-il l'air grandeur nature???


amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
vinety
Invité





 Message Posté le: Dim 21 Jan 2007 12:28 am    Sujet du message: l'Exocet
Répondre en citant

Salut Albert

albert einstein a écrit:
SAlut yves
C'est fabuleux yves Wink
Est-ce-que-tu pilote les avoins encore??
L'exodet est magnifique , mais est-il possible de le construire a l'echelle normale??
Qu'aurait-il l'air grandeur nature???

amicalement


J'ai arrèté de piloter en 1993 suite à ma faillitte où mon avion a été incorporé comme actifs.

En ce qui concerne l'Exocet, ce n'est pas un modèle mais un prototype en construction.

C'est un monoplace. Il sera propulsé par un moteur Rotax 503 UL, de 49.6 h.p. Sa surface d'aile est de 65 pi.ca. Sur effet de sol, la portance augmente de 75% à 0% selon la hauteur. Plus c'est bas, plus c'est efficace.

Les ailes sont recouvertes de feuille d'aluminium de .016" d'épais.
L'envergure est de 16.5 pi. La longueur totale est de 14 pi. Les ailes sont repliables pour faciliter le transport et l'entreposage.

La coque mesure 34 po. de large par 12 pi. de long. Au décollage, son poids total prévu incluant le pilote et l'essence est de 482 lbs.

La coque est dessinée comme un flotteur d'avion. Elle est bâtie en lattes de cèdre et recouverte de toile de fibre de verre de 6 oz. Elle est ensuite finie avec 4 couches de résine d'époxy, au dedans et au dehors. Je prévois atteindre l'effet de sol à 38 mi.hr. et une vitesse de croisière de 100 mi.hr. et plus, à 30% de la puissance du moteur

En fait, tous ces détails sont disponibles sur mon site.

Merci pour ton intérêt

Yves Vinet
 Revenir en haut »
vinety
Invité





 Message Posté le: Mer 24 Jan 2007 2:10 pm    Sujet du message: l'exocet re:Glesveque
Répondre en citant

Salut Gilles

Si j’ai pris tellement de temps pour répondre à ton post du 18 janvier 2007, je m’en excuse, c’est que j’étais concentré sur « Le coin de l’inventeur », d’où je te réponds.

Citation:

Salut
Pour une question de stabilité et de manoeuvrabilité, as-tu pensé a y installer deux hélices de chaque coté de ton ailerons arrière ! En plus s’il était manoeuvrable dans un semi axe verticale, tu pourrais lui faire faire de petits vols par bond !

Mais pour l'effet de sol, ç’a prend beaucoup d'énergie ! Alors tu pourrais aussi aider ta machine en lui donnant un surplus de poussée verticale (une autre hélice sur le fond de l'appareil) .

Question, comme ça ! Mais il est vrai que je n’y connais rien à la technicité de tout cela !

Gilles


La stabilité longitudinale sur un véhicule volant sur effet de sol est absolument un des problèmes que tout constructeur de ce genre d’appareil doivent solutionner. Tu as vu certainement à la TV ou directement, à des courses d’hydro planeurs, en voir un s’envoler et se fracasser sur le dos, en milles miettes. C’est ce genre de difficulté qu’on doit surmonter.

Dans le passé, cette stabilité longitudinale était acquise en construisant un empennage très loin à l’arrière. Ce qui équilibrait le moment des forces calculées du centre de gravité aéronautique des ailes principales et de la portance de l’élévateur. Plus le levier entre ces deux forces est élevé, meilleur est le contrôle sur la stabilité longitudinale.
Mais cette solution a un coût. Un plus long fuselage nécessaire pour unir l’empennage au tronc commun étant plus lourd, nécessite de recalculer le centre de gravité de l’appareil.
Pour y arriver on doit alors repenser la géométrie de l’appareil et réviser les coûts de fabrication et souvent tout revoir sur l’enveloppe du projet. Un seul petit changement dans la configuration de l’appareil remet souvent en question la dimension du projet.

Quant j’ai débuté la conception de l’Exocet, je m’en suis tenu à une norme de base, la longueur de la coque, qui devait être moins de 12 pieds de long pour éviter les tracasseries gouvernementales pour la conception d’un bateau motorisé. Car, un WIG n’est pas considéré comme un avion mais comme un bateau, mais ce bateau est assujetti à des normes s’il la longueur de la coque est supérieure à 12 pi,

Donc mon premier défi a été de concevoir un WIG, ayant une coque de moins de 12 pi.
De plus, étant peu argenté, je devais construire un tel véhicule avec des matériaux recyclés.
Donc, comme tu vois, je devais penser un tel véhicule à l’intérieur d’une enveloppe de design très restreinte. Mais comme le temps fait souvent bien les choses, j’ai au cours du temps appris beaucoup de choses qui m’ont permis de concevoir ce véhicule qui est à mon point de vue, pourvu des dernières connaissances concernant un WIG.

Au début, le type de profil d’aile pour un tel véhicule était un intrados plat et extrados avec une cambrure de 15% de la corde. Mais aussi en général, le centre de portance était entre 25 et 30% de la corde, calculé du bord d’attaque. Dans le temps, un ingénieur en aéronautique dont j’ai oublié le nom, à publier un article sur les WIGs, où il mentionnait que depuis toujours, la conception d’un Wig est différent d’un avion et on ne peut utiliser les mêmes calculs, sans créer des monstruosités aéronautiques. Il signalait que les profils d’aile en forme de poissons ou de dauphins étaient plus appropriés pour la construction des ailes de WIG.

Ces profils pouvaient être modifiés de telle manière à localiser le centre de gravité aérodynamique au même point que le centre de gravité mécanique. De cette façon, il n’est plus nécessaire de bâtir un empennage disproportionné. Même qu’on pouvait peut être s’en passer. Mais si l’on n’a pas d’empennage, comment assure t-on le déplacement latérale au dessus de l’eau ?

Pour satisfaire les normes de la marine concernant un tel bateau, je me devais de contrôler ce véhicule que sur deux axes, avant et latéral. Si un stabilisateur horizontal est utilisé, (élévateur), il doit être fixe. Il ne peut être utilisé pour un contrôle vertical. Pour qu’un tel véhicule soit accepté, son altitude doit être ajusté qu’avec le pouvoir du moteur. Autrement dit, il ne doit pas voler réellement comme un avion. Sa vitesse et son altitude sont définies par la puissance de son moteur seulement.

Ceci pour répondre au besoin d’énergie d’un tel véhicule.

Une raison pourquoi on fabrique un tel véhicule, est son économie d’utilisation. Un tel véhicule requiert le septième de puissance pour se maintenir en vol après avoir décollé.
Par exemple, l’Exocet prévoit décoller à 38 mph. Pour se maintenir à cette vitesse, je pourrais réduire les gaz de 85% et maintenir cette vitesse. Mais étant structuré pour voler à 150 mph, je pourrais garder une vitesse de 100 mph, en utilisant que 25 à 30% du pouvoir maximum du moteur. J’espère mon cher Gilles que tu es maintenant plus instruit sur les WIG. (Wing in ground effect) pour effet de sol.

Amicalement

Yves Vinet
 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Technologies et inventions, nouvelles idées.... » L'exocet
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003