FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
L’inventeur de la matière noire: Fritz Zwicky!!!
Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » L’inventeur de la matière noire: Fritz Zwicky!!!
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 03 Juil 2013 3:05 pm    Sujet du message: L’inventeur de la matière noire: Fritz Zwicky!!!
Répondre en citant

En 1933, Fritz Zwicky a calculé que la gravitation nécessaire pour garder l’unité d’une galaxie exigeait beaucoup plus de matière « attirante » que l’on pouvait en observer dans cette galaxie. Sa « logique » conclue qu’il existait de la matière « invisible » qu’il appela « Matière noire ». Sa suggestion fut refusée et on jeta Zwicky à la poubelle.

C’est assez compréhensible puisque son raisonnement est identique à celui qui observe un éclair frappant un homme près de lui et qui conclue qu’il existe une « être invisible » qui lance des éclairs et a puni son voisin pour des raisons connues du seul voisin et du lanceur au monticule (pour les Grecs, c’est l’Olympe).

Vous ne le croirez pas mais les scientifiques actuels se sont heurtés au même problème que Zwicky plus de 40 ans après lui. Et … ils ont adopté le même raisonnement imbécile. Les scientifiques d’aujourd’hui ont même produit des « simulations » sur ordinateur qui démontrent l’existence de cet « être invisible » qui punit les coupables… Woops, je veux dire qui démontrent que la « matière noire » garde l’unité des galaxies.

Elle explique également la distribution en formation de filaments que l’on observe à grande échelle (qui peut être expliqué beaucoup plus simplement par l’expansion versus gravitation); mais…

Cependant, zut et re-zut, cette entité « invisible » stabilisante ne s’avère pas suffisante pour expliquer la dynamique de l’univers, car…

On a découvert que l’expansion de l’univers était en accélération.

Or, comment, en ajoutant dans l’univers de la « matière noire » attirante jusqu’à l’infini, pouvait-on observer une accélération de l’expansion de l’univers??? On était coincé encore une fois. Comment donc expliquer cette nouvelle observation? Vous croyez que c’est impossible? Erreur; car…

Bof! Ce qui a fonctionné une fois devrait fonctionner une deuxième fois. On a alors « conclu » qu’il existait une énergie « indiscernable », d’une origine « inexplicable » qu’on a appelé « l’énergie sombre ».

Après avoir fait les calculs (car sans calcul, ce n’est pas « scientifique ») déterminant la quantité nécessaire de ces deux « inconnus » (quantifier l’inconnu, faut quand même le faire!) pour que l’univers soit ce qu’il est, on « découvrit » que la matière ordinaire composait 5% de l’univers, que la « matière noire », environ 23% et le reste, c’est-à-dire, 72% était de « l’énergie sombre » (Que sont devenues les énergie responsables de l’expansion et celle de la gravitation? On se le demande. Elle sont certainement toujours là mais représentent 0%).

Cette « énergie sombre » (ou énergie noire) serait originaire du « vacuum » ou plutôt, du « vide » de l’espace qui ne peut, évidemment, plus être « vide ». Autrement dit : « l’énergie sombre » vient d’à peu près « nulle part » qui serait tout de même « queck part ». De sorte que l’énergie universelle augmente constamment dans l’univers. Ce qui, on se le rappelle, renvoie Lavoisier à la poubelle (en remplacement de Zwicky) avec son « rien ne se crée et tout se transforme ». À la poubelle également la donnée que la science affirme depuis longtemps que l’énergie universelle n’a jamais augmenté depuis le Big Bang.

L’augmentation « d’énergie sombre » dans l’univers fait en sorte que la puissance « énergétique » de l’expansion augmente également. De sorte qu’éventuellement, l’expansion parviendra à dépasser la puissance de la gravitation et que tout se déchirera, incluant les atomes qui seront déchirées en quarks etc… Ce sera l’avènement du « Big Rip ». Autrement dit : on accepte que ce soit la gravitation qui retienne les quarks en noyaux de proton et de neutron pour le « déchirement » mais on le refuse pour la « fabrication » du même noyau (Parce qu’évidemment on tient mordicus aux quatre forces fondamentales, même s’il est entendu que l’une d’elle n’est pas une force). La science affirme que, dans la formation d’un atome, ce qui retient le noyau en une unité c’est la force nucléaire et non la gravitation (Curieusement, la gravitation n’est pas une force mais une conséquence de déformation de la géométrie de l’espace. Il semble que la science refuse que l’espace soit déformé à petite échelle. Pourquoi? (Très bonne question).

Il existe plusieurs autres théories explicatives pour la « matière noire » et « l’énergie sombre ». Cependant, toutes ces théories ont un point en commun : Aucune n’ose toucher au sacrosaint dogme établit par Newton : affirmant que les masses s’attirent et que cette « attirance » s’étend à l’infini. Quand on sait depuis cent ans que cette « attirance » est équivalente à une boule (en fait on devrait dire: une auto) qui roule sur une pente descendante et non une « force ». Si nous avons un vallon et que deux autos roulent de chaque côté du vallon vers le bas, la science affirmera que les autos s’attirent jusqu’à ce qu’elles se fracassent l’une sur l’autre au fond du vallon. Que voulez-vous que je vous dise? Je ne suis pas physicien; je ne fais que répéter ce que disait Einstein et je le compare à ce que disent nos « scientifiques ».

Dans l'exemple, j'ai dit "une auto" au lieu d'une "boule" (comme disent les scientifiques), parce que si vous éliminez la "force attirante de Newton" et que vous placez une boule au milieu d'une pente, ô miracle, la boule reste sur place et ne roule pas vers le bas!!! Preuve que la "boule" qui suit la pente a quand même besoin de la "force attirante" pour descendre et que cette "force" n'est pas du tout éliminée dans l'esprit des scientifiques. Par contre une auto possède un moteur; ce qui lui permet de descendre la pente sans "force" de gravité.

Bon! Au départ Newton disait que cette « attirance » était instantanée partout dans l’univers. Mais Einstein, avec sa limite de la vitesse de la lumière, a effacé ce « savoir » de Newton (C`est déjà ça de gagné!). Malheureusement, la gravitation d’Einstein ne fut pas acceptée complètement parce qu’elle indiquait (sans qu’il l’ait spécifiquement dit lui-même) que la gravitation ne s’étendait pas à l’infini (parce qu'à l'époque, cela n'avait aucune conséquence) mais se concentrait autour de la masse. Cependant, la « science » a refusé d’accepter ce fait, malgré qu’elle sache très bien que l’univers est majoritairement « plat ». C’est-à-dire que pour la majorité de l’espace universel, il n’y a pas de « courbure de la géométrie de l’espace ». Autrement dit : pour la majorité de l’espace universel, il n’y a pas de conséquence « gravitationnelle » qui se manifeste. On s’entends-tu pour comprendre que la gravitation ne s’étend pas, « pour la majorité de l’espace », jusqu’à à l’infini?

Mais que dire de la « conclusion » scientifique suivante : Les galaxies, actuellement à l’horizon de notre univers observable, en viendrait à se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière puisque plus elles sont éloignées, plus elles se déplacent rapidement. Résultat : M. Einstein, allez oups! À la poubelle avec Lavoisier; parce qu’il est évident que tout ce qu’ils ont tous les deux « expliqué » ne tient plus la route. Il ne nous reste donc, que Zwicky et Newton. Bientôt nous serons revenu à la notion de la « Terre plate » défendant la théorie de la « Terre creuse ». Donc: « Plate » mais « creuse ». Imaginez seulement le coût des expériences pour le prouver?

Je vous prédis que la science va bientôt découvrir que l’univers fut créé par un « être omniscient » (C’est à dire : Full savant) super puissant (Full fort), invisible (Full pas là) et inconnaissable (Full chsé pas) qui est installé hors de l’univers qui, lui, est « tout ce qui est » (bien mastiquer avant d’avaler).

Ce sera un retour vers le « mystère » incommensurable de la divinité. Ce qui donne énormément de poids à la théorie d’un « Big Crunch » universel. L’univers prend de l’expansion jusqu’à ce qu’il s’effondre sur lui-même. Tout comme l’homme augmente d’intelligence jusqu’à redevenir complètement idiot.

Aujourd’hui, je ne doute plus que, très bientôt, l’humanité entrera dans une période d’esclavagisme international « démocratique ». C’est un résultat prévisible et plus que plausible suite au « développement » de l’efficacité neuronale de nos différentes autorités au pouvoir actuellement. Imaginez! Nous en sommes à fabriquer des « bombes humanitaires » et attaquer des nations pour leur imposer la « liberté ». Ce n’est quand même pas rien! J’oubliais de souligner que l’intellectualité objective actuelle de nos autorités va jusqu’à comprendre qu’un type qui donne 43 coup de couteau à deux de ses enfants, mais en proportion inégale pour chacun, ne sait pas du tout ce qu’il fait, et est donc « irresponsable ».

Il n’y a plus aucun doute que le « raisonnement » humain, qu’il soit scientifique, philosophique, politique ou économique, nous mène directement à l’imbécillité chronique. Ramassez vos Prosacs! Très bientôt, le seul mot qui voudra dire quelque chose sera :

Allélouia!

Aucun autre mot ne voudra plus rien dire. Par exemple; actuellement, le « tout ce qui est » n’est plus UNIQUE. Il existerait, selon la science, plusieurs « tout ce qui est ». C’est tout dire! Quant aux idées que les mots représentent encore un peu aujourd’hui, elles auront disparu remplacées par un « Buzz » généralisé.

Yeah man!

Le bonheur « full complet ».

Bêêêêê…


André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 15 Juil 2013 11:11 pm    Sujet du message: L'inventeur de la matière noire: Fritz Zwicky!!!
Répondre en citant

Bonne fin de journée;
actuellement la théorie MOND devient de plus en plus populaire,
sans avoir lu cette théorie je me doute bien que l'ajustement de la théorie gravitationnelle de Newton est du au fait qu'il existe 3 constantes de dimension galactique pour les 3 principales formes de galaxie dont la densité est uniforme, telle que je l'ai déja démontré:
pour les périodes de Képler au carré, ont peu associé;

la constante 1 a la barre galactique de densité uniforme,

la constante 2 au disque galactique de densité uniforme,

la constante 3 a la bulbe(sphère) galactique de densité uniforme,

puis pour les cas intermédiaire, il faut une constante intermédiaire,
aussi si lorsque la densité n'est pas uniforme, il faut en tenir compte,
j'ai pu faire une vérification avec notre galaxie et notre galaxie voisine Messier 33, avec leur courbe de rotation galactique.
Mes calculs et démonstration sont simple et accesible a tous ceux et celles qui savent diviser et multiplier Smile.

Pour l'effet de lentille gravitationnelle du aux galaxies et amas de galaxies, comme il y a une bulle de gaz ionisé entourant ces galaxies et probablement aussi ces amas de galaxies, il faut donc considérer aussi l'effet amplificateur de lentille de bulle de gaz ionisé convergente Smile.

Voila tout peut s'expliquer sans la matière noire et simplement avec la loi de l'accélération gravitationnelle(connu probablement par Newton), c'est certainement le cas pour l'intérieur des galaxies, pour l'espace entre les galaxies et les amas galactiques, il faudra faire une estimation précise de l'effet supplémentaire du au lentille de bulle de gaz ionisé convergente Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 16 Juil 2013 12:08 am    Sujet du message:
Répondre en citant

La théorie de Mond n'est pas plus valable que les autres; elle se sert des "forces" fondamentales qui n'existe tout simplement pas.

J'en parlerai dans mon prochain "nouveau sujet" qui touche le boson de Higgs.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Mar 16 Juil 2013 12:29 am    Sujet du message: Re: L’inventeur de la matière noire: Fritz Zwicky!!!
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
En 1933, Fritz Zwicky a calculé que la gravitation nécessaire pour garder l’unité d’une galaxie exigeait beaucoup plus de matière « attirante » que l’on pouvait en observer dans cette galaxie. Sa « logique » conclue qu’il existait de la matière « invisible » qu’il appela « Matière noire ». Sa suggestion fut refusée et on jeta Zwicky à la poubelle.

C’est assez compréhensible puisque son raisonnement est identique à celui qui observe un éclair frappant un homme près de lui et qui conclue qu’il existe une « être invisible » qui lance des éclairs et a puni son voisin pour des raisons connues du seul voisin et du lanceur au monticule (pour les Grecs, c’est l’Olympe).

Vous ne le croirez pas mais les scientifiques actuels se sont heurtés au même problème que Zwicky plus de 40 ans après lui. Et … ils ont adopté le même raisonnement imbécile. Les scientifiques d’aujourd’hui ont même produit des « simulations » sur ordinateur qui démontrent l’existence de cet « être invisible » qui punit les coupables… Woops, je veux dire qui démontrent que la « matière noire » garde l’unité des galaxies.

Elle explique également la distribution en formation de filaments que l’on observe à grande échelle (qui peut être expliqué beaucoup plus simplement par l’expansion versus gravitation); mais…

Cependant, zut et re-zut, cette entité « invisible » stabilisante ne s’avère pas suffisante pour expliquer la dynamique de l’univers, car…

On a découvert que l’expansion de l’univers était en accélération.

Or, comment, en ajoutant dans l’univers de la « matière noire » attirante jusqu’à l’infini, pouvait-on observer une accélération de l’expansion de l’univers??? On était coincé encore une fois. Comment donc expliquer cette nouvelle observation? Vous croyez que c’est impossible? Erreur; car…

Bof! Ce qui a fonctionné une fois devrait fonctionner une deuxième fois. On a alors « conclu » qu’il existait une énergie « indiscernable », d’une origine « inexplicable » qu’on a appelé « l’énergie sombre ».

Après avoir fait les calculs (car sans calcul, ce n’est pas « scientifique ») déterminant la quantité nécessaire de ces deux « inconnus » (quantifier l’inconnu, faut quand même le faire!) pour que l’univers soit ce qu’il est, on « découvrit » que la matière ordinaire composait 5% de l’univers, que la « matière noire », environ 23% et le reste, c’est-à-dire, 72% était de « l’énergie sombre » (Que sont devenues les énergie responsables de l’expansion et celle de la gravitation? On se le demande. Elle sont certainement toujours là mais représentent 0%).

Cette « énergie sombre » (ou énergie noire) serait originaire du « vacuum » ou plutôt, du « vide » de l’espace qui ne peut, évidemment, plus être « vide ». Autrement dit : « l’énergie sombre » vient d’à peu près « nulle part » qui serait tout de même « queck part ». De sorte que l’énergie universelle augmente constamment dans l’univers. Ce qui, on se le rappelle, renvoie Lavoisier à la poubelle (en remplacement de Zwicky) avec son « rien ne se crée et tout se transforme ». À la poubelle également la donnée que la science affirme depuis longtemps que l’énergie universelle n’a jamais augmenté depuis le Big Bang.

L’augmentation « d’énergie sombre » dans l’univers fait en sorte que la puissance « énergétique » de l’expansion augmente également. De sorte qu’éventuellement, l’expansion parviendra à dépasser la puissance de la gravitation et que tout se déchirera, incluant les atomes qui seront déchirées en quarks etc… Ce sera l’avènement du « Big Rip ». Autrement dit : on accepte que ce soit la gravitation qui retienne les quarks en noyaux de proton et de neutron pour le « déchirement » mais on le refuse pour la « fabrication » du même noyau (Parce qu’évidemment on tient mordicus aux quatre forces fondamentales, même s’il est entendu que l’une d’elle n’est pas une force). La science affirme que, dans la formation d’un atome, ce qui retient le noyau en une unité c’est la force nucléaire et non la gravitation (Curieusement, la gravitation n’est pas une force mais une conséquence de déformation de la géométrie de l’espace. Il semble que la science refuse que l’espace soit déformé à petite échelle. Pourquoi? (Très bonne question).

Il existe plusieurs autres théories explicatives pour la « matière noire » et « l’énergie sombre ». Cependant, toutes ces théories ont un point en commun : Aucune n’ose toucher au sacrosaint dogme établit par Newton : affirmant que les masses s’attirent et que cette « attirance » s’étend à l’infini. Quand on sait depuis cent ans que cette « attirance » est équivalente à une boule (en fait on devrait dire: une auto) qui roule sur une pente descendante et non une « force ». Si nous avons un vallon et que deux autos roulent de chaque côté du vallon vers le bas, la science affirmera que les autos s’attirent jusqu’à ce qu’elles se fracassent l’une sur l’autre au fond du vallon. Que voulez-vous que je vous dise? Je ne suis pas physicien; je ne fais que répéter ce que disait Einstein et je le compare à ce que disent nos « scientifiques ».

Dans l'exemple, j'ai dit "une auto" au lieu d'une "boule" (comme disent les scientifiques), parce que si vous éliminez la "force attirante de Newton" et que vous placez une boule au milieu d'une pente, ô miracle, la boule reste sur place et ne roule pas vers le bas!!! Preuve que la "boule" qui suit la pente a quand même besoin de la "force attirante" pour descendre et que cette "force" n'est pas du tout éliminée dans l'esprit des scientifiques. Par contre une auto possède un moteur; ce qui lui permet de descendre la pente sans "force" de gravité.

Bon! Au départ Newton disait que cette « attirance » était instantanée partout dans l’univers. Mais Einstein, avec sa limite de la vitesse de la lumière, a effacé ce « savoir » de Newton (C`est déjà ça de gagné!). Malheureusement, la gravitation d’Einstein ne fut pas acceptée complètement parce qu’elle indiquait (sans qu’il l’ait spécifiquement dit lui-même) que la gravitation ne s’étendait pas à l’infini (parce qu'à l'époque, cela n'avait aucune conséquence) mais se concentrait autour de la masse. Cependant, la « science » a refusé d’accepter ce fait, malgré qu’elle sache très bien que l’univers est majoritairement « plat ». C’est-à-dire que pour la majorité de l’espace universel, il n’y a pas de « courbure de la géométrie de l’espace ». Autrement dit : pour la majorité de l’espace universel, il n’y a pas de conséquence « gravitationnelle » qui se manifeste. On s’entends-tu pour comprendre que la gravitation ne s’étend pas, « pour la majorité de l’espace », jusqu’à à l’infini?

Mais que dire de la « conclusion » scientifique suivante : Les galaxies, actuellement à l’horizon de notre univers observable, en viendrait à se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière puisque plus elles sont éloignées, plus elles se déplacent rapidement. Résultat : M. Einstein, allez oups! À la poubelle avec Lavoisier; parce qu’il est évident que tout ce qu’ils ont tous les deux « expliqué » ne tient plus la route. Il ne nous reste donc, que Zwicky et Newton. Bientôt nous serons revenu à la notion de la « Terre plate » défendant la théorie de la « Terre creuse ». Donc: « Plate » mais « creuse ». Imaginez seulement le coût des expériences pour le prouver?

Je vous prédis que la science va bientôt découvrir que l’univers fut créé par un « être omniscient » (C’est à dire : Full savant) super puissant (Full fort), invisible (Full pas là) et inconnaissable (Full chsé pas) qui est installé hors de l’univers qui, lui, est « tout ce qui est » (bien mastiquer avant d’avaler).

Ce sera un retour vers le « mystère » incommensurable de la divinité. Ce qui donne énormément de poids à la théorie d’un « Big Crunch » universel. L’univers prend de l’expansion jusqu’à ce qu’il s’effondre sur lui-même. Tout comme l’homme augmente d’intelligence jusqu’à redevenir complètement idiot.

Aujourd’hui, je ne doute plus que, très bientôt, l’humanité entrera dans une période d’esclavagisme international « démocratique ». C’est un résultat prévisible et plus que plausible suite au « développement » de l’efficacité neuronale de nos différentes autorités au pouvoir actuellement. Imaginez! Nous en sommes à fabriquer des « bombes humanitaires » et attaquer des nations pour leur imposer la « liberté ». Ce n’est quand même pas rien! J’oubliais de souligner que l’intellectualité objective actuelle de nos autorités va jusqu’à comprendre qu’un type qui donne 43 coup de couteau à deux de ses enfants, mais en proportion inégale pour chacun, ne sait pas du tout ce qu’il fait, et est donc « irresponsable ».

Il n’y a plus aucun doute que le « raisonnement » humain, qu’il soit scientifique, philosophique, politique ou économique, nous mène directement à l’imbécillité chronique. Ramassez vos Prosacs! Très bientôt, le seul mot qui voudra dire quelque chose sera :

Allélouia!

Aucun autre mot ne voudra plus rien dire. Par exemple; actuellement, le « tout ce qui est » n’est plus UNIQUE. Il existerait, selon la science, plusieurs « tout ce qui est ». C’est tout dire! Quant aux idées que les mots représentent encore un peu aujourd’hui, elles auront disparu remplacées par un « Buzz » généralisé.

Yeah man!

Le bonheur « full complet ».

Bêêêêê…


André Lefebvre


Bonsoir

Depuis que l'astronome suisse F. Zwicky a décidé d'étudier un petit groupe de sept galaxies dans l'amas de Coma. Il fut surpris de constater que les vitesses observées dans l'amas de Coma étaient très élevées et incompatibles avec les théories de la gravité à moins d'intégrer dans les équations un supplément de masse correspondant à de la matière invisible ou noire.
Ceci est extrêmement surprenant car il s'applique à des galaxies ayant des morphologies et des histoires différentes. La répartition des matières noire et visible ne dépend pas de l'histoire individuelle de chaque galaxie. Ce résultat pourrait donc révolutionner notre compréhension des interactions entre matière noire et matière visible, qui pourraient s'avérer plus complexes que prévu.
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 16 Juil 2013 10:07 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Oh la la!

Alors dites-moi pourquoi la "solution" de Zwicky fut repoussée à son époque?

Les arguments en faveur étaient les mêmes qu'aujourdhui.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 16 Juil 2013 5:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
La théorie de Mond n'est pas plus valable que les autres; elle se sert des "forces" fondamentales qui n'existe tout simplement pas.

En fait on a pas besoin d'ajuster la théorie gravitationnelle de Newton, si l'on considère que la théorie gravitationnelle de Newton est cohérente avec la formule de l'accélération gravitationnelle qui est la suivante:

accélération gravitationnelle = [4(pi)G][(masse)/(unité de surface)] ,

pourquoi compliqué une théorie quand cette seule formule suffit, la thérie MOND ne peut donc pas etre pertinente Smile.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 16 Juil 2013 10:45 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Évidemment si j'adopte la formule: 50 x 100 = 5000

Elle pourra me servir à compter les achats de paquets de 50 ou 100 unités à $50.00 ou à $100. Et ce n'est pas nécessaire de savoir si ce sont des tomates, des bananes ou quoi que ce soit d'autre.

Est-ce que votre formule d'accélération gravitationnelle n'a pas besoin de correction en certaines occasions?
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 17 Juil 2013 2:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:

Est-ce que votre formule d'accélération gravitationnelle n'a pas besoin de correction en certaines occasions?

Salut;
cette formule n'a vraiment pas besoin d'etre modifier et peut importe les circonstances et les occasions Smile, qu'on le croit ou non, tout les calculs de démonstration que j'ai fait en 2011 pour expliquer la courbe de rotation galactique de notre galaxie et de notre voisine Messier 33 sont tous basé sur cette simple formule de l'accélération gravitationnelle Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 17 Juil 2013 3:21 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Dans ce cas, on peut la rattacher à la notion de déformation de la géométrie de l'espace au lieu de celle de "l'attirance des masses".

Le problème est réglé et vous êtes maintenant en position de comprendre l'évolution de l'univers depuis ses tout débuts.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 23 Juil 2013 12:32 am    Sujet du message:
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7

Ayant réfléchit encore un peu au problème que vous m'avez soulevé, j'aimerais que vous me disiez ce qui se passerait avec votre formule si, par hasard, les étoiles en orbite autour d'un centre galactique, n'ajoutaient rien à la masse qui déforme la géométrie de l'espace de cette galaxie.

Comme il n'y a pas "d'attirance" ni de "forces" centrifuges et centripète d'impliquées, les étoiles en orbite n'ont aucun lien avec le centre galactique et n'ajoutent donc pas à la masse de la galaxie. (On ne parle évidemment pas de quantité de matière mais bien de "masse" qui est une énergie).

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 23 Juil 2013 11:58 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
b1a2s3a4l5t6e7

Ayant réfléchit encore un peu au problème que vous m'avez soulevé, j'aimerais que vous me disiez ce qui se passerait avec votre formule si, par hasard, les étoiles en orbite autour d'un centre galactique, n'ajoutaient rien à la masse qui déforme la géométrie de l'espace de cette galaxie.

Comme il n'y a pas "d'attirance" ni de "forces" centrifuges et centripète d'impliquées, les étoiles en orbite n'ont aucun lien avec le centre galactique et n'ajoutent donc pas à la masse de la galaxie. (On ne parle évidemment pas de quantité de matière mais bien de "masse" qui est une énergie).

André Lefebvre

Salut;
cette formule fonctionne pour une densité constante, si ce n'est pas le cas, il faut en tenir compte,
si les étoiles sont loin du centre galactique, mais qu'il y a tout de meme une densité constante du centre jusqu'au extrémités, cette formule fonctionnera.
En ce qui concerne cette formule, il me semble bien qu'il s'agit d'une forme de la loi gravitationnelle de Newton( a la place de la force, on considère l'accélération), ce n'est donc pas ma formule,
cette formule est applicable aussi si on sait comment décroit la densité avec la distance, mais il faut tenir compte de cette décroissance Smile.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 24 Juil 2013 1:40 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Intéressant!

Dans une déformation de la géométrie de l'espace, je ne pense pas qu'il soit question de "densité" , peut-être de "tenseur" mais assurément de "métrique". De plus cette métrique diminuerait de plus en plus vers le centre de gravité.

Comment rendre la formule applicable est la seule question valable?

De plus, il y a certainement corrélation entre cette métrique qui augmente avec la distance du centre de gravité et la longueur d'onde électromagnétique qui augmente avec l'expansion de l'univers.

Je vais y réfléchir un peu plus.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 24 Juil 2013 11:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Intéressant!

Dans une déformation de la géométrie de l'espace, je ne pense pas qu'il soit question de "densité" , peut-être de "tenseur" mais assurément de "métrique". De plus cette métrique diminuerait de plus en plus vers le centre de gravité.

Comment rendre la formule applicable est la seule question valable?

Salut;
connaitre la densité n'est utile que pour faire des calculs pour vérifier par exemple si il a assez de masses stellaire pour expliquer une courbe de rotation galactique, on ne peut pas affirmer l'importance d'une accélération d'après la connaissance d'une seule densité, un trou noir peut avoir une densité très faible si sa masse est très importante, la densité n'indique pas s'il s'agit de trou noir, donc connaitre les densité aide simplement a faire des calculs afin de faire des vérifications.
Cependant comme la période de Képler au carré est inversement proportionnelle a la densité, c'est quand meme très important de connaitre les densité(si on connait la densité on connait aussi la période de Képler), comme on connait la distance des trajectoire des étoiles en mouvement sur une période de Képler, la vitesse de l'étoile devient simplement cette distance diviser par cette période de Képler.

Élie L'Artiste a écrit:

De plus, il y a certainement corrélation entre cette métrique qui augmente avec la distance du centre de gravité et la longueur d'onde électromagnétique qui augmente avec l'expansion de l'univers.

Je vais y réfléchir un peu plus.

André Lefebvre

La température diminue avec l'expansion, il faut bien que la longueur d'onde du rayonnement fossile augmente, c'est comme la thermodynamique d'un gaz Smile.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 25 Juil 2013 1:47 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Le rayonnement fossile n'est percevable que 380,000 ans après le Big bang.

Mieux vaut parler de rayonnement électromagnétique si on veut précéder cette date.

Ce rayonnement électromagnétique ne débute que lorsque sa longueur d'onde minimale de 10^-15 m est possible de se manifester. Ce n'est qu'à ce moment-là qu'une jonction se fait entre le champ électrique et le champ magnétique (qui vient d'apparaître à ce moment-là dans l'univers).

Comme au début l'univers est de 10^-35 m, il est impossible que s'y manifeste l'électromagnétisme qui n'existe pas avant que l'espace de 10^-15 m n'apparaisse.

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Jeu 15 Aoû 2013 2:12 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Le rayonnement fossile n'est percevable que 380,000 ans après le Big bang.

Mieux vaut parler de rayonnement électromagnétique si on veut précéder cette date.

Ce rayonnement électromagnétique ne débute que lorsque sa longueur d'onde minimale de 10^-15 m est possible de se manifester. Ce n'est qu'à ce moment-là qu'une jonction se fait entre le champ électrique et le champ magnétique (qui vient d'apparaître à ce moment-là dans l'univers).

Comme au début l'univers est de 10^-35 m, il est impossible que s'y manifeste l'électromagnétisme qui n'existe pas avant que l'espace de 10^-15 m n'apparaisse.

André Lefebvre


Exact ! MR elie , voiçi un schéma pour appuyer vos dires ;




Mais , il reste l'inévitable question légitime que tout les scientifiques se posent... Arrow

L'Univers est né il y a 13,7 milliards d'années et depuis il n'a de cesse de grandir.

Est ce que ça va perdurer indéfiniment, ou s'arrêter pour laisser place à une phase de contraction ou à la destruction du cosmos ?

Paul
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 15 Aoû 2013 1:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Est ce que ça va perdurer indéfiniment, ou s'arrêter pour laisser place à une phase de contraction ou à la destruction du cosmos ?


Premièrement, la phase de contraction est une impossibilité. L'univers est "plat". Ceux qui y songent encore sont ceux qui n'ont pas encore compris que l'univers n'est pas que "matière" mais également "espace". Il y a 5% de matière et 100% d'espace dont 95% est "visible" et l'autre 5% se trouve là où est la matière. La matière n'élimine pas "l'espace" elle l'occupe.

La matière existante se retrouve dans des volumes d'espace où il n'y a pas d'expansion de l'espace, c'est à dire dans les galaxies.

Deuxièmement, le cosmos ne peut pas se détruire; il est, tout simplement. Si on le considère comme une "unité" (comme le suggère le mot "cosmos"), l'univers "est", dans son ensemble, au moment présent. Il n'a pas de passé, il n'a pas d'avenir. L'univers est parce que sa vitesse d'expansion est celle de la vitesse de la lumière où le temps est figé et les distances sont nulles.

Le temps et la distance n'existe qu'à l'intérieur de l'univers parce qu'à son "intérieur", les particules sont animées d'un mouvement moins rapide que la vitesse de la lumière; semblable à un mouvement brownien où certains endroits sont à des températures différentes.

La gravitation à partir du niveau des galaxies assure la pérennité de la vie (ce qui ne veut pas dire "perennité de l,être humain actuel). Celle-ci s'est développée dans un "volume d'espace" où elle est protégée dans son évolution par une absence d'expansion de l'espace. Elle se trouve dans un "contenant" indestructible.

C'est l'expansion qui "dilue" l'énergie mais celle-ci ne diminue pas à l'intérieur d'un volume d'espace sans expansion.

André Lefebvre

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Lun 18 Aoû 2014 1:51 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 15 Aoû 2013 10:07 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


Ce rayonnement électromagnétique ne débute que lorsque sa longueur d'onde minimale de 10^-15 m est possible de se manifester.

Salut;
ce n'est pas cela que je conteste.
Élie L'Artiste a écrit:

Comme au début l'univers est de 10^-35 m,

C'est cela que je conteste Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 16 Aoû 2013 1:56 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:

Élie L'Artiste a écrit:

Comme au début l'univers est de 10^-35 m,

C'est cela que je conteste Exclamation


Il faudrait expliquer pourquoi tu contestes une unité de base de Max Planck c'est à dire la longueur de Planck.

Citation:
la longueur de Planck serait, dans l'état actuel de la physique, la longueur minimale qu'il soit possible de mesurer de façon significative.


Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 16 Aoû 2013 9:37 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:

Élie L'Artiste a écrit:

Comme au début l'univers est de 10^-35 m,

C'est cela que je conteste Exclamation


Élie L'Artiste a écrit:

Il faudrait expliquer pourquoi tu contestes une unité de base de Max Planck c'est à dire la longueur de Planck.

Citation:
la longueur de Planck serait, dans l'état actuel de la physique, la longueur minimale qu'il soit possible de mesurer de façon significative.


Amicalement

André Lefebvre

Salut;
je ne conteste pas que ce soit la longueur minimale qu'il soit possible de mesurer de facon significative, donc je ne conteste pas la longueur de Planck,
mais je conteste que cette longueur puisse correspondre au début de l'Univers parce que:

on ne peut pas affirmer que l'Univers avait déja eu une longueur minimale;
s'il y a autant d'opposés complémentaire dans notre Univers, c'est que l'Univers origine d'un état de neutralité totale et je me demande bien comment il se fait que je n'ai pas encore vu ou entendu de tel propos,
c'est une évidence,
le début de l'Univers comme on le connait a commencé suite a une différentiation qui sépare les opposés complémentaire, il y aurait eu émergence des ondes grace a un déphasage suffisant(je suppose), mais encore une fois, on ne peut pas définir ou évaluer un volume ou une longueur initial de l'Univers et cela implique qu'on ne peut pas non plus évaluer exactement le volume ou le diamètre de l'Univers actuelle Smile .

La naissance de l'Espace se compare a une conscience qui nait, c'est mon avis Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 17 Aoû 2013 12:58 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Curieusement, la présence d'opposés complémentaires exige deux entités; ce qui est illogique face à la notion d'évolution dans le modèle standard.

Selon cette notion, l'origine se doit d'être UN.

Mais je n'ai pas l'intention d'argumenter sur ce sujet de sorte que toute discussion additionnelle est inutile, je pense.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 17 Aoû 2013 5:54 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Curieusement, la présence d'opposés complémentaires exige deux entités; ce qui est illogique face à la notion d'évolution dans le modèle standard.

Selon cette notion, l'origine se doit d'être UN.


Et c'est bien le cas, justement !

Par exemple, au niveau de la vie ont imagine souvent que seul notre planète est arrivé à la faire éclore, et aussi a faire évoluer un écosystème. Hors, Nous savons aujourd'hui qu'au début, la vie a existait partout dans le système solaire, mais que seul notre planète à survécus.

Il est évidant que dans le passé il a existait une histoire bien plus grande de la vie que celle que nous avons connut sur notre planète.

---

Une évolution demande deux personnages : Un acteur, et un observateur.
bien qu'ils soit deux, les deux formaient une unité au tout début.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 17 Aoû 2013 10:31 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Curieusement, la présence d'opposés complémentaires exige deux entités; ce qui est illogique face à la notion d'évolution dans le modèle standard.

Selon cette notion, l'origine se doit d'être UN.

Salut;
une onde électromagnétique possède deux opposés complémentaire pour son champ électrique et aussi pour son champ magnétique, de sorte que deux ondes électromagnétique de meme amplitude et de meme longueur d'onde peuvent se neutraliser si elles sont bien déphasé l'une par rapport a l'autre, mais au contraire elle peuvent s'additionner si elles sont en phase, voila une belle exemple a ne pas oublier Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 18 Aoû 2013 12:01 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Sauf qu'elles ne sont pas opposées; elles sont perpendiculaires.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3034
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 18 Aoû 2013 12:03 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Sauf qu'elles ne sont pas opposées; elles sont perpendiculaires.

Salut;
le champs magnétique est perpendiculaire au champs électrique, puis le champ électrique tout comme le champ magnétique varie alternativement d'un champs positif a un champs négatif,
c'est pourquoi deux ondes lumineuse monochromatique peuvent s'annuler si elle sont déphasé de (pi)/2,
comme référence, il y a le célèbre interféromètre de Michelson Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 18 Aoû 2013 3:23 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Et elles s'annulent aussi si il y a entre eux un élément qui relis magnétisme et électronique.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » L’inventeur de la matière noire: Fritz Zwicky!!!
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003