FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
La comète qui resta prisonnière de Jupiter pendant 12 ans
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » La comète qui resta prisonnière de Jupiter pendant 12 ans
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 15 Sep 2009 9:49 pm    Sujet du message: La comète qui resta prisonnière de Jupiter pendant 12 ans
Répondre en citant

SAlut a tous

La comète 147P/Kushida-Muramatsu a été capturée comme une lune temporaire de Jupiter au milieu du 20ème siècle et est restée emprisonnée dans une orbite irrégulière pendant environ douze ans.

Il n’existe qu’une poignée de comètes connues pour lesquelles ce phénomène de capture provisoire de satellite s'est produit et la durée de capture dans le cas de Kushida-Muramatsu, qui a gravité autour de Jupiter entre 1949 et 1961, est la troisième en durée.

La découverte a été présentée à l'European Planetary Science Congress (ESPC) à Potsdam par le Dr. David Asher le lundi 14 Septembre 2009 Arrow

Illustration: Ohtsuka/Asher et al

Une équipe internationale menée par le Dr. Katsuhito Ohtsuka (du Tokyo Meteor Network) a modélisé la trajectoire de 18 "comètes quasi-Hilda",

des objets ayant le potentiel de passer par une capture provisoire satellitaire par Jupiter ayant pour conséquence de les laisser ou de les associer au groupe d'objets "Hilda" dans la Ceinture d'astéroïdes.

La plupart des cas de capture provisoire étaient des survols, où les comètes n'ont pas accompli une orbite complète.

Cependant, l'équipe du Dr. Ohtsuka a utilisé des observations récentes pistant Kushida-Muramatsu sur neuf ans pour calculer des centaines de trajectoires orbitales possibles pour la comète au cours du siècle précédent.

Dans tous les scénarios, Kushida-Muramatsu a accompli deux révolutions complètes autour de Jupiter, faisant d'elle le cinquième corps capturé ayant accompli au moins une orbite complète à être identifié.

Le Dr. Asher note: "Nos résultats démontrent que certains des itinéraires empruntés par les corps cométaires à travers l'espace interplanétaire peuvent leur permettre d'entrer ou d'échapper à des situations où ils sont en orbite autour de Jupiter."

Les astéroïdes et les comètes peuvent parfois être déformés ou fragmentés par les effets de marée induits par le champ gravitationnel d'une planète capturante, ou peuvent même impacter la planète.

La victime la plus célèbre de ces deux effets était la comète D/1993 F2 (Shoemaker-Levy 9), qui a été mise en pièces en passant près de Jupiter et dont les fragments ont heurté ensuite cette planète en 1994.

Les études informatiques précédentes ont montré que Shoemaker-Levy 9 pourrait bien avoir été une comète quasi-Hilda avant sa capture par Jupiter.

"Heureusement pour nous que Jupiter, en tant que planète la plus massive, attire les objets vers elle plus facilement que d'autres planètes ; et nous nous attendons à observer là-bas de grands impacts plus souvent que sur Terre .

La comète Kushida-Muramatsu s'est échappée de la planète géante et évitera le destin de Shoemaker-Levy 9 dans l'immédiat", a ajouté le Dr. Asher.

L'objet qui a impacté Jupiter en Juillet dernier, causant la nouvelle tache foncée découverte par l'astronome amateur australien Anthony Wesley, pourrait avoir été également un membre de cette classe, même s'il n'a pas subi de rupture de marée comme Shoemaker-Levy.

"Notre travail est devenu très d'actualité à nouveau avec la découverte ce mois de Juillet d'un panache de débris en expansion, créé par la poussière de l'objet heurtant, qui est la signature évidente d'un impact.

Les résultats de notre étude suggèrent que des impacts sur Jupiter et les événements de capture de satellites temporaires peuvent se produire plus souvent que nous le pensions auparavant," note le Dr. Asher.

L'équipe a également confirmé une future lune de Jupiter. La comète 111P/Helin-Roman-Crockett, qui a déjà satellisé Jupiter trois fois entre 1967 et 1985, et qui devrait accomplir six tours de la planète géante entre 2068 et 2086.

la source ;

Gilbert Javaux
http://perso.wanadoo.fr/pgj/

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mer 16 Sep 2009 9:48 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Comment font-ils( les scientifiques) pour calculer cette fameuse trajectoire????

Aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » La comète qui resta prisonnière de Jupiter pendant 12 ans
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003