FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
La grande puanteur de 1858 vs les sacs de plastique à $0.05.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Climat, environnement et pollution et le fameux rechauffement climatique ! » La grande puanteur de 1858 vs les sacs de plastique à $0.05.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mer 08 Juil 2009 4:11 pm    Sujet du message: La grande puanteur de 1858 vs les sacs de plastique à $0.05.
Répondre en citant

Salut les membres

Depuis quelques années, les consommateurs sont pris en otage, concernant l’utilisation des sacs de plastique pour transporter leurs aliments ou les différents objets qu’ils achètent.
La pression est surtout sur les sacs de plastique minces et non biodégradables, qui selon les experts, prennent de 200 à 400 ans à se biodégrader.

Tous les pouvoirs tant nationaux, provinciaux et municipaux cherchent à faire porter la responsabilité sur le consommateur, suite aux pressions des environnementalistes. Pourtant ce ne sont pas les consommateurs qui ont introduit ces mêmes sacs dans le circuit de la consommation alimentaire, mais bien les commerçants de tout acabit, qui l’on fait, pour attirer leurs clients en leur offrant ce service gratuit indispensable, et qui en plus leur sert de panneau publicitaire, à un cout beaucoup moins onéreux que la publicité médiatique, qui leur coute un bras, mais dont le cout est absorbé dans les frais d'opération.

Aujourd’hui, suite aux pressions des environnementalistes vertueux, ils emboitent le pas dans la folie de demander aux clients $0.05 par sac pour "soi-disant " réduire la pollution qu’ils ont à leur insu, introduite dans le système alimentaire. Ce geste, interprété par plusieurs comme étant la solution, ne sert qu’à alimenter les caisses d’ONG vertueuses qui se spécialisent dans les peurs de l’environnement pour se donner encore plus de pouvoir sur les pouvoirs démocratiquement élus.

Comme il est intéressant de voir comment les marchands emboitent le pas dans cette campagne de la vertu, et qui étrangement, tous ces $0.05 servent à endoctriner les futures générations qui suivront aveuglement les dictats de ces écoterroristes, qui se serviront de ces petits soldats qu’ils ont patiemment formés, pour leur permettre d’imposer au monde leur religion. Tous ces hypocrites sont des imposteurs, qu’il faille rapidement se débarrasser, si on ne veut pas vivre sous une dictature semblable à la sainte inquisition du moyen âge, du Lyssenkiste sous Staline, ou des gardes rouges de Mao.

Ce problème est un problème de pollution visuelle, plutôt que réelle ou toxique. Le Japon a réussi à résoudre ce genre de problème en trouvant des solutions technologiques et sans pénaliser les consommateurs, qui eux, ne sont que des jouets dont profitent tous les pouvoirs sociétaux. Ce problème qui est international doit être résolu par les décideurs que nous avons élus. Ce n’est pas au consommateur qui est complètement démuni face à ce problème issu de la consommation alimentaire, mais bien celui des décideurs qui font des lois et des fournisseurs de services alimentaires qui doivent trouver des solutions acceptables par tous pour gérer ce problème.

Le consommateur est ciblé comme le responsable et le coupable et doit nécessairement dans cette logique environnementaliste vertueuse, changer ses comportements, pour satisfaire les dogmes de cette religion. Les consommateurs sont englués dans une idéologie absolument intolérable et inacceptable. Il faut se ressaisir et stopper ce processus idéologique des environnementalistes, qui ne sert qu’à mêler tout le monde et en faire des jouets à la merci de ces pouvoirs occultes qui voudraient bien contrôler la planète.

Si ce problème existe réellement, les citoyens en seraient les premiers à s’en rendre compte et selon les méfaits qu’ils subiraient, seraient les premiers à prendre des actions correctives, comme l’ont fait les Londoniens en 1858 pour résoudre La Grande Puanteur



La Grande Puanteur », appelée The Great Stink ou The Big Stink en anglais, est un épisode de l'histoire de Londres durant l'été 1858, alors que la Tamise sentait horriblement mauvais du fait des écoulements d'eaux usées et de la chaleur qui régnait. La puanteur indisposa une grande partie de la population londonienne, empêcha même les députés de siéger, et entraina la construction d'égouts à grande échelle et une nouvelle politique appelée « révolution sanitaire .





The silent highwayman, la mort rôde sur la Tamise, caricature de l'époque.

En fait, tout ce tapage médiatique ne sert qu’à couvrir le manque de volonté politique des gouvernements et de favoriser l’idéologie environnementaliste. La dernière, se servant des ces peurs ou de ces anomalies temporelles pour imposer sa volonté aux décideurs démocratiquement élus ou imposés. Le peuple est suffisamment intelligent pour pouvoir discerner les vrais problèmes de ceux qui sont pour la plupart imaginaires ou exagérés.

Soyons vigilants, et ne nous laissons conduire par le bout du nez par ces zélotes.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 09 Juil 2009 6:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Entièrement d'accord avec cette façon d'analyser ce problème.

J'ajouterais même qu 'il est également plus que possible que du lobbyisme fait par la cie Glad (entre autre) soutienne ce mouvement hypocrite. Car moins il y a de petits sacs blancs pour les poubelles, plus il y a de gros sacs verts que l'on doit acheter.

Pour appuyer cette opinion, il ne faut pas oublier, il y a quelques années, un rêglement municipal défendant de jeter nos ordures dans un petit sac de plastic blanc; il fallait se procurer des sacs "verts" en plastique qui ne sont pas "verts" au sens écologique et que l'on doit acheter contrairement aux sacs blancs qui étaient gratuits.

Condamner les sacs blancs sans y inclure les sacs "Glads" est de l'hypocrisie flagrante ne servant qu'à augmenter les dépenses du consommateur. Et celui-ci, comme un imbécile, va jusqu'à appuyer le mouvement au nom de l'écologie.

Un autre exempe d'abus chronique sur la population: il y a une vingtaine d'années, les "défenseurs de la santé", ont "!décidé" que la cigarette donnait le cancer (Ils ont même fait un film pour convaincre encore plus la population). Après vingt ans de statistiques, on s'est rendu compte que seulement 30% des gens atteint du cancer étaient fumeurs. Les statistiques démentaient l'affirmation. Qu'à cela ne tienne, "les défenseurs de la santé" décrétèrent génialement que le dernier 70% des cancéreux non fumeurs avaient été contaminés par la fumée secondaire; un point un trait. Le problème était réglé et la cigarette continuait de donner le cancer. C'est-y pas génial ça?

Cette histoire sur la cigarette a eu des effets secondaires importants sur la "qualité de vie" des consommateurs.
Ces "défenseurs de la santé" ont fait plier les gouvernements et ceux-ci ont obligé les détaillants d'augmenter le prix des cigarettes de façon inacceptable (jusqu'à trois fois le prix normal) pour convaincre les gens d'arrêter de fumer. Le résultat fut que les gens continuaient d'acheter des cigarettes quand même.
Les autres producteurs de produits de consommation, se sont alors rendu compte que le prix n'a aucune importance pour le consommateur. Ils ont donc tous commencé à monter leurs prix et aujourd'hui les sacs de chips coûtent près d $4.00 chacun, le 4 litre de lait coûte de $5.00 à $7.00, le pain le moins cher est à $3. et l'essence est à au moins $1.00/litre même si le prix du baril de pétrole est le même qu'il y a quelques années où le prix de l'essence était de $0.73/litre.

Le prix à la consommation est fixé selon une philosophie de "Shylock"; mais le comsommateur "comprend" les excuses insipides présentées et continue de payer comme un imbécile qu'il est.

Je n'ai rien à dire de plus sinon que je vois ici la preuve que la démocratie est vraiment de mettre le pouvoir entre les mains de personnes représentant la moyenne de l'imbécilité de la population.
Le résultat que nous obtenons actuellement est, évidemment, très logique puisque les génies sont toujours beaucoup moins nombreux que les imbéciles dans une population. Il nous faut donc également accepter et "comprendre" cet état de fait.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Ven 10 Juil 2009 2:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut André

Je te remercie pour tes arguments si songés sur cette enfilade
Pour ajouter à cette enfilade, tu trouveras ci-dessous, un discours presque semblable tenu psr un Dr en physique.

Finissons-en avec la l’intoxication culpabilisante des "verts".

Salut les membres

No More Green Guilt, by Loki Whitewood, 2009 July 7 et Greenie Watch

La dernière ligne veut tout dire : "Finissons de se vautrer dans la culpabilité verte. Il est à peu près temps de retrouver l’admiration qu’avaient nos pères fondateurs pour la poursuite individuelle du bonheur personnel."

Tous les prospectus des entreprises d’investissement avertissent "que les performances du passé ne sont pas une garantie des résultats futurs." Mais imaginons que les dossiers d’investissement professionnels d’une firme ne contiennent que des pertes, ou ont toutes failli toutes leurs prédictions du marché, l’une après l’autre. Qui voudrait encore faire confiance à cette firme et lui confier son argent?

Cependant, sur les politiques publiques, il y a un groupe avec un dossier macabre dont les Américains ne semblent pas se lasser de le soutenir. Nous investissons massivement des milliards sur ses prédictions fallacieuses, souffrons de pertes dévastatrices, et réagissons, en investissant encore plus, ne semblant rien apprendre de nos expériences. Le groupe dont je parle est le mouvement environnementaliste.

Comme ce poste est assez long et ne voulant pas encombrer inutilement ce forum. Ceux qui serait intéressé à poursuivre la lectur SOURCE

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 11 Juil 2009 12:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Voici, pour ceux qui savent lire, ce qui ressort d'un article écrit par Stephen Giner, conservateur adjoint du muséeum d'histoire naturelle de Toulon et du Var,

Si nous décortiquons son article, on y découvre les données suivantes:

1) Se fondant sur l'histoire paléoclimatique de notre globe, caractérisée par une succession de périodes chaudes et froides,

2) On observe une constante générale : « La normale est au chaud, autour de 22°C, avec des accidents glaciaires irréguliers, chacun ayant sa propre cause. »

3) « nous revenons peu à peu d'une période de glaciation dont il y a fort à parier qu'elle nous ramènera naturellement au plafond de 22°C. »

4) La température actuelle du globe étant de 15°C en moyenne, il s'en faudra donc d'une augmentation de l'ordre de 7°C pour rejoindre la « normale ».

5) une part du réchauffement actuel est due à un « rééquilibrage climatique naturel auquel, de toute façon, nous n'échapperons pas. »

6) Un brusque réchauffement de la température s'était soldé, sur notre vieille planète, par la disparition de 98 % des espèces vivantes. C'était il y a 250 millions d'années.

À noter que lorsqu'on parle de "brusque..." on ne parle pas d'une semaine mais plutôt de plusieurs centaines d'années.

Ajoutons que si vous lisez au sujet de la constance solaire chez Wiki, vous trouverez ces données:

a) De possibles variations temporaires d’une durée de 10 millions d’années (tous les 300 millions d’années environ) pourraient expliquer les périodes glaciaires sur Terre : le pléistocène est une période glaciaire, les précédentes se produisirent il y a 300 et 700 millions d’années.

Mais d'autres effets terrestres seraient prépondérants, comme la disposition des continents (autour des pôles) ; concentration des gaz à effet de serre.

b) La variation de la constante solaire pourrait s’expliquer par le mouvement du système solaire autour de la Voie lactée.

Le système solaire tourne dans le plan de la Galaxie en environ 250 millions d’années en oscillant. Tous les 33 millions d’années, nous traversons le plan de la Galaxie ; il s'agit d'une des hypothèses évoquées pour expliquer les changements climatiques importants, potentiellement à l’origine de la disparition massive d’espèces vivantes.

Comment peut-on être surpris de constater des changements climatiques quand il y a 250 millions d'années, la même chose s'est produit sur cette Terre?

Si la "normalité" paleoclimatique fait qu'une disparition massive du vivant se produit tous les 250 millions d'années, ça change quoi de diminuer les émission de CO2? Il y a 250 millions d'années il n'y avait ni gros camions, ni voitures qui rejetaient du CO2 dans l'atmosphère et pourtant c'est le CO2 qui a produit le cataclysme.
C'est un événement naturel; restons natuirel nous aussi et cessons de nous faire peur pour rien.

Les aurtorités ne sont ni sérieuses; ni logiques; d'un côté ils veulent nous faire peur avec les émissions de gaz à effet de serre et de l'autre ils font tout pour ne pas donner les infos complètes sur la pandémie actuelle de la grippe H1N1 pour ne pas créer la panique, mais qui devient de plus en plus grave.
Impossible de s'appuyer sur eux pour se faire une opinion.

Amicalement
André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3074
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 12 Juil 2009 1:08 pm    Sujet du message: La grade puanteur de 1858 vs les sacs de plastiques a $0.05
Répondre en citant

Salut, pourtant les sacs de plastiques biodégradable existe et moi j'utilise les petits sacs de plastiques a la place des grands sacs verts(ou autre couleur) pour mes poubelles.
Oui vous faites bien de mentionner, que sans ces ptits sacs de plastiques, il auraient plus de grand sac vert de plastique de vendu Shocked .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 12 Juil 2009 6:31 pm    Sujet du message: Re: La grade puanteur de 1858 vs les sacs de plastiques a $0
Répondre en citant

Pierre (b1a2s3a4l5t6e7)

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
Salut, pourtant les sacs de plastiques biodégradable existe et moi j'utilise les petits sacs de plastiques a la place des grands sacs verts(ou autre couleur) pour mes poubelles.
Oui vous faites bien de mentionner, que sans ces ptits sacs de plastiques, il auraient plus de grand sac vert de plastique de vendu Shocked .


Salut Pierre
Je crois que tu n’as pas très bien compris, car ce ne sont tellement les gros sacs épais en plastique (sac vert, orange) qui sont en cause, mais bien, les petits sacs de plastique très minces utilisés pour emballés les légumes et les fruits et ceux qui sont utilisés pour emballer tes effets divers que tu achètes chez l’épicier. Ce sont ces petits sacs très minces qui sont produits par centaines de milliards à travers la planète et qui sont utilisés par les marchands. Ces sacs coutent très peu et prennent peu de place dans les étalages et les comptoirs des épiceries. C’est pour cela qu’on en utilise tant à travers la planète et se retrouve dans l’environnement pour des périodes très longues (200 à 400 ans), mais ne pollue pas l’environnement de façon toxique, mais l’est plutôt de façon visuelle.

Si je suis très offusqué par les méthodes gouvernementales et marchandes du moment, c’est que les ONG environnementalistes essaient de faire porter le fardeau de la culpabilité sur le dos des citoyens qui n’y sont pour rien et qui leur a été plus ou moins imposés par les marchands et le système de distribution. Mais comme les ONG sont plus ou moins responsables de ce phénomène, car ce sont eux qui ont fait des campagnes internationales pour sortir les sacs de papier des échoppes, parce que leur fabrication dictait la coupe de nombreux arbres. Le marché à réagit en utilisant du plastique très mince et peu couteux pour les remplacés et cela a produit le pseudo problème de pollution décrié par les mêmes environnementalistes à gogo.

À la place de sortir les sacs de plastique des échoppes qui devront éventuellement être remplacés par des sacs de jute ou de papier, on devrait sortir les ONG comme Greenpeace et les autres du giron du lobbying politique. Ils y causent plus de mal que de bien. Le pire, ces mêmes ONG, qui ne sont des imbéciles, ont convaincu les politiciens de faire payer une amende à ceux qui les utiliseraient et allouer ces montants pour endoctriner nos enfants dans des classes spéciales pour les sensibiliser à leur idéologie douteuse, et après ce seront nos enfants et petits-enfants qui viendront nous faire la morale, comme l’on fais les gardes rouges de Mao.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3074
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 12 Juil 2009 6:39 pm    Sujet du message: La grade puanteur de 1858 vs les sacs de plastiques a $0.05
Répondre en citant

Exclamation Mais est-ce qu'il en a qui savent pourquoi on n'utilisent pas encore de petits sacs d'emballage de plastiques biodégradable dans les épiceries Question
Ceux-ci existe pourtant déja depuis longtemps Exclamation
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 12 Juil 2009 9:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Pierre a écrit:

Mais est-ce qu'il en a qui savent pourquoi on n'utilisent pas encore de petits sacs d'emballage de plastiques biodégradable dans les épiceries
Ceux-ci existe pourtant déja depuis longtemps


Salut Pierre

Merci pour ta question :

Si on utilisait ces petits sacs biodégradables, il ne serait plus possible de recycler les divers plastiques qui existent présentement. Pourquoi? Parce qu’il n’existe pas encore de tels sacs 100 % biologique. Ceux qui existent actuellement sont fabriqués d’amidon de différentes sources avec lesquelles on introduit jusqu'à 50 % de plastique.

Extrait a écrit:

Le gros bon sens
Pour le professeur Marc Olivier du département de chimie de l’environnement de l’Université de Sherbrooke, la meilleure façon de se débarrasser du plastique demeure le recyclage, ce que ne permet pas le bioplastique à l’heure actuelle. En effet, le plastique d’origine végétale, ou bioplastique n’est pas conçu pour être mélangé avec les autres plastiques (no 1, 4, 5, etc.). Il se dégrade trop vite! Une fois récupérés, les plastiques ordinaires servent souvent à fabriquer des objets plus durables qu’un simple emballage. « Le bioplastique pourrait contaminer le plastique durable et amoindrir la qualité de celui-ci. Imaginons fabriquer, par exemple, une table de pique-nique extérieure en plastique recyclé qui contiendrait du plastique dégradable, même en très petite partie. Elle subirait des dommages du soleil et de la pluie », explique le professeur Marc Olivier.

voir ICI
Et ici

Malgré que la loi ait été promulguée en 2005 (projet de loi 390), à cause des nombreux problèmes reliés à ces sacs d’emballage (couts/économies et technologies), le gouvernement continuera à ne pas faire respecter sa loi, tant que les différents problèmes reliés à ce pseudo problème écologique, et j’ai bien dit pseudo problème, la pression des environnementalistes se fera sur le dos des consommateurs et ils essayeront de profiter le plus longtemps possible de la crise qu’ils ont si habilement soulevée et qu’ils continuent d’alimenter en culpabilisant le plus possible le "vulgum pecus" que nous sommes et essayant d’exploiter au maximum les émotions que suscitent les images triées sur le volet par ces ONG pour nous choquer le plus possible et tirer quelques $ de nos poches, pour nous déculpabiliser, culpabilisation qu’ils ont créé, souvent de toutes pièces.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3074
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 12 Juil 2009 9:58 pm    Sujet du message: La grade puanteur de 1858 vs les sacs de plastiques a $0.05
Répondre en citant

vinety a écrit:

Si on utilisait ces petits sacs biodégradables, il ne serait plus possible de recycler les divers plastiques qui existent présentement. Pourquoi? Parce qu’il n’existe pas encore de tels sacs 100 % biologique. Ceux qui existent actuellement sont fabriqués d’amidon de différentes sources avec lesquelles on introduit jusqu'à 50 % de plastique.

Salut, mais selon ton premier lien ci-dessous(merci):
Citation:

voir ICI


les experts du CRIQ connaissent un sac biodégradable(sac exo-biodégradable fabriqué par la société EPI de Vancouver) qui ne contamine pas le plastique, on peut donc jeter ce sac aux ordures ou le déposer dans un bac de recyclage, celui-ci ne diminu pas la qualité du plastique traditionnel meme mélanger avec Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 14 Juil 2009 8:24 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Ce qui me frappe et m'agresse au sujet des sacs de plastiques, c'est le fait qu'on fasse mauvaise figure des petits sacs blancs qui ne coûtent rien et qui, il faut bien le dire, empêche le citoyen d'être obligé d'acheter des petits sacs à ordure, c'est à dire lui fait économiser des sous. En condamnant ces sacs, on oblige le citoyen à débourser des sous pour en acheter et pour être certain que les sous vont venir, on vend les petits sacs blancs cinq sous chacun lorsqu'on s'en sert. Évidemment, la majorité continue de se servir de ces sacs car dans quoi d'autre pourrions-nous mettre nos achats du marché.

Il y a bien des sacs vendus plus de un dollard qui sont réutilisables mais que faire lorsqu'on fait livrer sa commande?

Toutes ces histoires écologistes sont un moyen d'augmenter les dépenses du citoyen, un point un trait.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mar 14 Juil 2009 10:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut André

Elie l'Artiste a écrit:
Ce qui me frappe et m'agresse au sujet des sacs de plastiques, c'est le fait qu'on fasse mauvaise figure des petits sacs blancs qui ne coûtent rien et qui, il faut bien le dire, empêche le citoyen d'être obligé d'acheter des petits sacs à ordure, c'est à dire lui fait économiser des sous. En condamnant ces sacs, on oblige le citoyen à débourser des sous pour en acheter et pour être certain que les sous vont venir, on vend les petits sacs blancs cinq sous chacun lorsqu'on s'en sert. Évidemment, la majorité continue de se servir de ces sacs car dans quoi d'autre pourrions-nous mettre nos achats du marché.

Il y a bien des sacs vendus plus de un dollard qui sont réutilisables mais que faire lorsqu'on fait livrer sa commande?

Toutes ces histoires écologistes sont un moyen d'augmenter les dépenses du citoyen, un point un trait.

Amicalement

André Lefebvre


Tout ce branlebas origine des ONG comme Greenpeace ou WWF qui ne manquent pas une occasion de mousser des images de "pollution" ou d’extinction animale, telles que celle ci-dessous :



pour exciter les citoyens et les alarmer outre mesure et les obliger moralement à faire des pressions sur les gouvernements pour les bannir, sans oublier de demander aux épiciers ou aux marchands de transférer ces 5 sous dans une cagnotte, qui étrangement, serviront à éduquer (endoctriner) les écoliers sur l’environnementalisme, qui justement est la base de leur idéologie et fait leur fortune.

Leurs intérêts résident dans la roue qu’ils essaient de maintenir en mouvement, pour financer leurs projets environnementalistes, qui leur procurent un pouvoir considérable sur les politiciens, qui n’hésitent pas à édicter des lois pour leur plaire et en retour, croient à tort, enlevez la pression sur leurs épaules.

La plupart de ces images ont été prises dans l’océan Pacifique, où il existe un courant circulaire gigantesque, qui part des côtes Américaine et se rend jusqu’au Japon, et reviens vers les États-Unis, les deux plus gros consommateurs de plastique au monde, dont les petits sacs minces qu’on veut maintenant nous vendre 5 sous et qui sont fabriquer par centaines de milliards à travers la planète.

Une pollution existe quand il y a plusieurs personnes qui sont affectées par des agents toxiques en trop grande quantité dans l’atmosphère ou dans les cours d’eau pour la santé humaine. Dans ce cas-ci, ces sacs minces n’affectent pas la santé humaine, car le plastique est neutre. Cependant, parfois ils représentent une pollution visuelle, qui pour certains est plus importante que la toxicité de certains agents chimiques. Le problème réside dans le recyclage des plastiques et surtout des déchets. Ces sacs peuvent être facilement brulés avec les autres déchets combustibles, mais parce que le fait de bruler les déchets produit des GES, les environnementalistes crient au meurtre et les recycleurs ne savent où donner de la tête.

De plus, les sacs de plastique biodégradables, si mélangés avec les autres plastiques, créent un autre genre de problème, tel que la contamination des plastiques recyclés qui vaut des milliards, fait travailler des millions de personnes à travers le monde et si contaminées deviennent inutilisables. Le plastique est presque recyclé perpétuellement, comme à peu près tous les métaux du monde. Un matériau difficilement remplaçable en fonction de son cout de fabrication minime.

Il faudrait se demander pourquoi le gouvernement du Québec n’applique pas la loi #390 édictée en 2005 pour sipposément solutionner ce problème?.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Climat, environnement et pollution et le fameux rechauffement climatique ! » La grande puanteur de 1858 vs les sacs de plastique à $0.05.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003