FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Le ciel du mois — Avril 2009
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Éphémérides astronomiques » Le ciel du mois — Avril 2009
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 02 Avr 2009 10:44 pm    Sujet du message: Le ciel du mois — Avril 2009
Répondre en citant

SAlut a tous

Mercure, visiteuse printanière
par Louie Bernstein, animateur au Planétarium de Montréal
Contrairement à ce que plusieurs observateurs du ciel peuvent croire, la planète Mercure est plutôt facile à voir.

En fait, lorsque son éclat est maximal, elle déclasse même Sirius, la plus brillante étoile ! Mais à cause de sa proximité du Soleil, les circonstances doivent être parfaites pour apercevoir Mercure… Et ce mois-ci, elles le seront !

Le retour de Mercure
Mercure doit son nom au messager des dieux de la mythologie romaine pour une bonne raison :

c'est la plus rapide des planètes, ne prenant en effet que 88 jours pour effectuer une révolution autour du Soleil. On en aura une démonstration éclatante en première moitié d'avril, alors que Mercure gagne rapidement de la hauteur au-dessus de l'horizon ouest au crépuscule.

Au cours de cette période, la petite planète s'écarte du Soleil au rythme d'environ un degré par jour, ce qui signifie qu'elle se couche 7 minutes plus tard d'un soir à l'autre.

Ainsi, le premier avril, Mercure est trop proche du Soleil pour être observable, mais le 7, la planète se couche 45 minutes après l'astre du jour.

À ce moment, Mercure brille d'un éclat équivalent à celui de Sirius. Et bien qu'il soit dès lors possible de l'observer, vous aurez besoin d'une paire de jumelles afin de vous aider à distinguer Mercure dans les lueurs du crépuscule.

Scrutez l'horizon ouest, juste au-dessus du point où le Soleil s'est couché : c'est là que vous retrouverez Mercure. Mais attendez — le meilleur est à venir !

Fidèle à son nom, Mercure poursuit son irrésistible ascension dans le ciel et se couche une heure et demie après le Soleil à la mi-avril. Au cours de cette période, la petite planète est facile à repérer à l'œil nu.

Cherchez une petite « étoile » brillante, environ 10 degrés au-dessus de l'horizon ouest, environ 45 minutes après le coucher du Soleil. Mais Mercure ne s'arrête pas là : elle gagne encore de la hauteur et se couche de plus en plus tard.

Le 26 avril, Mercure atteint sa plus grande élongation, son plus grand écart angulaire à l'est du Soleil, vu de la Terre.

À ce moment, la planète se couche vers 21h50 — deux bonnes heures après le Soleil ! Et pour la rendre encore plus facile à identifier, Mercure repose juste sous un mince croissant lunaire :

ce sera une scène magnifique dans le ciel du crépuscule. Et vous n'aurez plus aucune excuse pour ne pas repérer cette petite planète dite « furtive ». Mais il y a plus encore…

Environ une heure après le coucher du Soleil, lorsque le ciel s'obscurcit, regardez aux jumelles juste sous la Lune et au-dessus de Mercure : vous apercevrez l'amas des Pléiades, dans le Taureau.

Les Pléiades font partie du ciel d'hiver et se couchent de plus en plus tôt à mesure que progresse le printemps; c'est donc votre dernière chance d'observer cet amas. Combien d'étoiles parvenez-vous à distinguer ?

Du 24 au 27 avril, Mercure est « stationnaire ».

Du point de vue de la Terre, la planète se déplace alors directement vers nous sur son orbite, et ne s'écarte ni ne s'approche du Soleil.

Mais ce n'est pas ainsi que les choses paraissent. Mercure semble en effet s'élever vers les Pléiades, mais ne vous laissez pas leurrer : ce sont plutôt les Pléiades qui descendent à la rencontre de Mercure.

La petite planète et l'amas d'étoiles sont voisins l'un de l'autre au cours des derniers soirs d'avril et des premiers soirs de mai, mais les conditions se détériorent graduellement par la suite. Vers la mi-mai, Mercure disparaît à nouveau dans les lueurs du Soleil.

(La raison pour laquelle les conditions d'observation de Mercure sont si favorables en ce moment tient au fait que la plus grande élongation est de la planète se produit en avril.

Or, c'est à cette période de l'année que l'écliptique, le plan de l'orbite des planètes du système solaire, forme son angle le plus prononcé avec l'horizon ouest en soirée, ce qui place Mercure plus haut qu'à l'accoutumée dans le ciel.)

Dans le ciel d'avril
Lorsque commence avril, Vénus domine le ciel du matin, apparaissant au-dessus de l'horizon est environ une heure avant le lever du Soleil.

L'éclatante planète se lève de plus en plus tôt et à la fin du mois, elle émerge de l'horizon une heure et demie avant le Soleil. Vénus ne s'élève jamais à plus de 15 degrés au-dessus de l'horizon, mais sa brillance compense largement son manque de hauteur.

Le 22 avril, le mince croissant de Lune repose juste à droite de Vénus; la planète Mars se trouve un peu plus bas. Un trio spectaculaire !

Mars se lève à peine une heure avant le Soleil et demeure bas à l'horizon est à l'aube.

La planète rouge est relativement faible à l'heure actuelle, mais Vénus et la Lune nous aident à la repérer le 22 avril. Vénus demeure au-dessus de Mars jusqu'à la fin du mois.

En avril, Jupiter gagne de la hauteur dans le ciel en fin de nuit : la planète géante se lève environ deux heures avant le Soleil et apparaît maintenant avant l'aube.

Et bien qu'elle ne soit pas aussi éclatante que Vénus, Jupiter domine complètement la région du ciel où elle se trouve :

c'est en effet le seul astre brillant dans la constellation du Capricorne.

Le croissant lunaire sera voisin de Jupiter le matin du 19 avril.

Pendant ce temps, la planète Saturne apparaît bien seule au cœur de la nuit. La planète aux anneaux se trouve déjà bien haut au sud à la tombée de la nuit et se couche maintenant avant l'aube.

Ses anneaux nous apparaissent presque exactement par la tranche en ce moment, ce qui les rend un peu plus difficiles à bien voir — mais en dépit de cela, Saturne demeure un des objets célestes les plus spectaculaires qui soient dans un télescope.

La Lune gibbeuse se trouve sous Saturne le 6 avril.

« La pluie d'avril remplit les greniers », affirme le dicton.

Mais ce mois-ci, on peut s'attendre à un autre genre de pluie :

la pluie d'étoiles filantes des Lyrides. Les Lyrides se produisent à chaque année entre le 20 et le 24 avril, atteignant leur maximum le 22.

Cette année, le croissant lunaire visible en toute fin de nuit laissera le ciel bien noir en soirée pour observer ces météores rapides et brillants, qui zèbrent le ciel au rythme d'environ 20 à l'heure.

Les pluies d'étoiles filantes sont nommées d'après la constellation où se trouve leur radiant, le point du ciel d'où les météores semblent émaner.

Or, le radiant des Lyrides ne se trouve pas dans la constellation de la Lyre, comme on pourrait le croire, mais plutôt dans la constellation voisine, Hercule. Alors, prêts à observer les Herculides ?

N'oubliez pas de visiter le site astronomie2009.ca pour connaître les prochaines soirées publiques d'observation, organisées par des groupes d'astronomes amateurs de votre région dans le cadre de l'Année mondiale de l'astronomie.

Les activités organisées par le Planétarium de Montréal sont également répertoriées ailleurs sur ce site Web. Vous pourriez bientôt vivre votre propre moment galiléen…

Bonnes observations !

la source;

http://www.planetarium.montreal.qc.ca/Information/ciel_du_mois.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Sam 04 Avr 2009 5:58 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Merci pour les éphémérides Laughing

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
max
Chroniqueur


Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 236
Localisation: st-hubert

 Message Posté le: Lun 06 Avr 2009 4:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

tres cool ces éphémérides Wink
_________________
Toujours plus loin!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Jeu 09 Avr 2009 12:13 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

excellent, on sais quoi voir ce-mois çi Laughing

tchaos
_________________
Je hais les menteurs!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
*Adison*
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 37
Localisation: chateauguay

 Message Posté le: Jeu 23 Avr 2009 1:10 am    Sujet du message:
Répondre en citant

allo

c' est tres enrichissant ces éphémérides mensuels, bravo au forum Laughing
_________________
demain, je saurai!!!

*adison*
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Éphémérides astronomiques » Le ciel du mois — Avril 2009
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003