FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Les premiers satellites polonais bientôt en orbite
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Les premiers satellites polonais bientôt en orbite
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 08 Avr 2010 10:10 pm    Sujet du message: Les premiers satellites polonais bientôt en orbite
Répondre en citant

Salut à tous

Les premiers satellites Made in Poland passeront bientôt au dessus de nos têtes.

Longtemps dépourvue de programme spatial, les scientifiques et ingénieurs polonais travaillent actuellement à la fabrication de 2 nano-satellites astronomiques faisant partie du projet BRITE (BRIght-star Target Explorer). Arrow

BRITE s'inscrit dans le programme Canadian Advanced Nanospace eXperiment (Can-X) qui est coordonné par l'Institut d'études aérospatiales de l'université de Toronto (UTIAS).

Son objectif est la création d'une constellation de nano-satellites pour l'observation de plusieurs centaines d'étoiles parmi les plus massives et lumineuses de notre voie lactée.

Ces satellites seront particulièrement attentifs aux pulsations lumineuses de ces étoiles pour étudier leurs mécanismes de convection et déterminer leur composition interne par astro-sismologie ; domaine dans lequel les chercheurs polonais sont reconnus internationalement.

Les satellites BRITE sont de petits engins, de masse n'excédant pas 6 kilogrammes, et dont les dimensions sont d'environ 20x20x20 centimètres.

Trois partenaires de même importance, le Canada, l'Autriche et la Pologne, construiront chacun 2 satellites d'observation similaires.

En Pologne, le Centre de Recherches Spatiales (Centrum Badan Kosmicznych), le Centre d'Astronomie Nicolas Copernic (Centrum Astronomiczne im. M. Kopernika) ;

tous deux instituts de l'Académie Polonaise des Sciences (PAN), associés à l'Institut Astronomique de l'université de Wroclaw (IAUWr) sont les maîtres d'oeuvre de la construction de ces satellites.

Pour financer ce projet, le Ministère polonais de la science et de l'enseignement supérieur a débloqué 14,2 millions de zlotys (3,5 millions d'euros).

Outre la simple expérience technique et scientifique acquis en assemblant et testant ces satellites puis en post-traitant leurs données, les scientifiques polonais savent toute l'importance du succès d'un tel projet.

Avec cette corde de plus à leur arc, ils gagneront en crédibilité pour participer à des projets plus complexes au sein de l'Agence Spatiale Européenne notamment (cf. brève "La Pologne s'engage dans les programmes spatiaux avec l'Europe" du même BE).

Les mises en orbite des deux satellites BRITE-PL étant prévues pour 2011 puis 2012, la Pologne fera bientôt partie des pays disposant d'une "flotte spatiale".

la source ;

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62906.htm

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astronautique » Les premiers satellites polonais bientôt en orbite
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003