FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
MARS ET LA TERRE : DES NOYAUX DIFFÉRENTS.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » MARS ET LA TERRE : DES NOYAUX DIFFÉRENTS.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 01 Aoû 2007 10:21 am    Sujet du message: MARS ET LA TERRE : DES NOYAUX DIFFÉRENTS.
Répondre en citant

SAlut a tous

Une équipe internationale de scientifiques (Oxford ; UCLA et ETH de Zurich) ont comparé des échantillons de silicium de la Terre, et de météorites que l’on pense provenir de Mars ainsi que d’autres matériaux provenant de l’espace.

Il semble que le noyau terrestre se soit formé dans des conditions très différentes de celui de Mars. Arrow


Shot at 2007-08-01

Cette même étude a confirmé que la Lune et la Terre ont des noyaux de même composition isotopique, indiquant ainsi qu’il y a bien eu mélange à un stade très tôt de leur développement.

Sur Terre, les roches composant les montagnes ou le sol océanique sont composées de silicates, ces silicates dominent jusqu’à une profondeur de 2900km approximativement la moitié du chemin au centre de la Terre ; après il y a un changement brusque ; c’est le noyau métallique en Fer notamment.

Les météorites de Mars et de Vesta ont été dissoutes et leur composition isotopique comparée au silicium terrestre grâce au spectromètre spécial de l’ETH de Zurich, un des rares au monde à pouvoir mesurer de si petites différences de composition.

Les isotopes les plus lourds de silicates terrestres contenaient des grandes proportions des isotopes les plus lourds de Si.

Ce ne fut pas le cas pour les météorites de Mars ou de Vesta, bien que ces deux corps possèdent un noyau différencié (Fer).

Les échantillons de silicates de Mars et Vesta sont apparentés à la classe de météorites primitives appelées chondrites qui sont en fait des morceaux du système solaire primitif qui n’ont pas réussi à se différencier.

Le professeur Alex Halliday d'Oxford, pense que contrairement à Mars et Vesta le Silicium de la Terre a été partagé en deux parties, une partie "légère" dissoute dans le métal du noyau terrestre et une partie, la plus importante qui a formé les silicates du manteau et de la croûte.

En profondeur, le silicate change de structure et devient plus dense, si bien que la composition isotopique dépend e la pression.


Dessin montrant la comparaison des différents noyaux des planètes telluriques et de la Lune (© GH Rieke Univ de l'Arizona).

De nouvelles preuves suggèrent que le noyau terrestre s'est formé dans des conditions différentes de celui de Mars, ce qui peut s'expliquer par la différence de masse entre les deux planètes (la Terre est près de 10 fois plus massive que Mars, bien qu'elle ne soit que deux fois plus petite!!) qui entraîne une différence de pression au niveau du noyau.

La masse de la planète joue aussi sur sa faculté d'accrétion c'est à dire d'attirer par gravité les corps qui passent aux alentours, la Terre massive a attiré beaucoup de planétoïdes et ces accrétions ont favorisé la transformation de l'énergie cinétique d'impact en chaleur, augmentant du coup la température de surface; la surface étant probablement à une certaine époque un immense océan de magma.

Mars a suivi un autre cours, et a stoppé sa croissance dans les quelques premiers millions d'années, elle a beaucoup moins été affecté par ce phénomène d'accrétion due aux collisions.

On pense que le noyau de Mars est plus petit relativement que celui de la Terre et qu'il s'est formé sous des pressions et températures plus basses.


Cette même étude montre aussi que la Lune a la même composition isotopique en ce qui concerne le Si que la Terre, ce qui ne peut pas être due par une formation haute pression du noyau, la Lune étant beaucoup moins massive (100 fois moins!) que la Terre.

Cela correspond bien aux théories actuelles concernant le grand impact entre la Terre encore en formation et un petit planétoïde qui aurait ainsi donné naissance à notre satellite naturel.

Cela signifie aussi que le Silicium terrestre avait déjà cette composition isotopique avant que la Lune ne se forme, c'est à dire au tout début de la formation de notre système solaire.

Cette étude paraît dans la revue Nature du 28 Juin 2007 dont les figures seulement sont disponibles gratuitement.

source;

http://www.planetastronomy.com/astronews/astrn-2007/18/astronews-net-31jul07.htm#COUTEAU

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les missions martiennes » MARS ET LA TERRE : DES NOYAUX DIFFÉRENTS.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003