FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Mise au jour de quatorze squelettes du plus vieux parent..
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Vie et Terre » Mise au jour de quatorze squelettes du plus vieux parent..
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 07 Mar 2010 10:53 pm    Sujet du message: Mise au jour de quatorze squelettes du plus vieux parent..
Répondre en citant

SAlut à tous

Mise au jour de quatorze squelettes du plus vieux parent des dinosaures jamais découvert!

Les scientifiques ont presque entièrement reconstitué le squelette d'un Asilisaurus kongwe.

Il s'agit d'un Silesaurus ayant vécu sur Terre il y a 240 millions d'années, soit 10 millions d'années avant les premiers dinosaures. Arrow

Copyright © 2010 Maxisciences

D'apparence semblable à celle d'un dinosaure, il n'en est toutefois pas un, ni même son ancêtre.

Il s'agit en fait, au même titre que le lien de parenté entre l'homme et le singe, d'un "cousin".

Les deux espèces partagent très certainement un ancêtre commun que les scientifiques n'ont pas encore découvert, lequel compterait également le crocodile parmi ses descendants.

Ils ont également dû occuper la Terre en même temps et ce durant quelques millions d'années, selon les scientifiques.

Le squelette quasi complet a pu être reconstitué à partir des ossements de quatorze Asilisaurus kongwe découverts en Tanzanie.

L'animal mesurait de un à trois mètres de long et avait les caractéristiques physiques du dinosaure.La découverte de cet animal remet en cause les théories des scientifiques en ce qui concerne les "cousins" des dinosaures.

Ils les pensaient bipèdes et carnivores or il s'avère que l'Asilisaurus kongwe marchait à quatre pattes et était végétarien, voire un omnivore.

Alors que l'on a appris il y a quelques semaines que les dinosaures avaient des plumes, cette découverte est une nouvelle occasion d'évoquer ces animaux qui fascinent toujours autant.

la source ;

http://fr.news.yahoo.com/68/20100307/tsc-mise-au-jour-de-quatorze-squelettes-04aaa9b.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mar 09 Mar 2010 11:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

merçi pour ta news Laughing

Aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adrien
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 388
Localisation: laval

 Message Posté le: Sam 20 Mar 2010 12:58 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

J' ai hate qu'il trouvent le chainon manquant de l' homme, comme ça nous en seront plus longs sur nos racines Wink

Adrien
_________________
Adrien......honnetre sans reproche
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
georges
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2007
Messages: 410
Localisation: mtl

 Message Posté le: Mar 30 Mar 2010 12:56 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Adrien,
Citation:
J' ai hate qu'il trouvent le chainon manquant de l' homme, comme ça nous en seront plus longs sur nos racines


Ça me surprendrais beaucoup qu'il trouve ce fameux chainon puisqu'il n'existe pas et ne me demande pas comment nous sommes arriver là, je n'en sais absolument rien Razz

Georgy
_________________
tous pour un et un pour tous
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Mar 30 Mar 2010 6:30 am    Sujet du message: squelettes fossiles
Répondre en citant

C'est un peu curieux à dire mais je dirais qu'Adrien et georges ont tous les deux raison et du coup tous les deux ont la solution.

Adrien de chercher le lien entre homo heidelbergensis et homo sapiens et georges de dire qu'il n'existe pas.

J'expose l'idée. En supposant qu'homo heidelbergensis mène à homo sapiens, Adrien à trouver le chainon manquant. En ce sens qu'heidelbergensis étant la dernière phase de génétique stable avant la forme sapiens, il constitue donc le dernier chainon. Celui qui mène de érectus à sapiens.

Ça va pour une progression en étape, en chainon. De ce fait, il ne peux y avoir de chainon entre heidelbergensis et sapiens puisse qu'ils représente chacun le chainon successif.

Georges a donc raison de dire qu'il n'existe pas.

Déroulement du scénario par étape ou évolution en chainon selon Mononk Jacques.

Le vivant et le non-vivant étant de même nature, obéissent aux même lois de façon fractal. Puisse qu'ils sont similaire mais différent. On peu donc comparer les grandes lignes.

De l'hydrogène j'ajoute un peu et j'ai de l'hélium. J'ajoute encore et j'ai du lithium. J'ai trois chainons. Entre successeur y a pas de chainon. Ou j'ai de l'hydrogène ou j'ai autre chose.

Ou j'ai un sapiens ou j'en ai pas. Avec l'hydrogène j'ai pas de gros jeux parce que je fais juste ajouter un proton pis j'ai de l'hélium. Je peux jouer un petit peu sur l'électron mais je peux pas le niaiser autant qu'avec l'hélium.

Une comparaison d'un drôle d'addon mettons que le lithium c'est sapiens au lithique. Je peux jouer quand même pas pire sur les gènes d'heidelbergensis en restant dans la maille. Je change quelques petites affaires dans mon jeu pis un moment donné, oh je n'ai plus la même affaire. Tout d'un coup j'ai du lithium sur un bord pis un sapiens de l'autre.

Heidelbergensis maintenant n'a plus rapport avec la ligné que pour promouvoir la dispersion du gène nouveau. Une fois que le nombre de croisements inter-spécifiques, ayant produit suffisamment de rejetons fertiles pour assuré des croisements spécifiques déterminant la fixation génétique du nouvel homo soit suffisent, comme il va de soi que sapiens et sapiennette étaient plus sexy que leur prédécesseurs, les croisements spécifiques agréables aux partenaires favorise la sélection naturelle. Il y à formation de petit groupe de semblable qui favorise la ségrégation reproductive si je peux dire.

Les bridages.
Heidelbergensis x sapiens = sapiens
Sapiens x sapiens = sapiens

On sais ben que l'un ressemblera pas nécessairement à l'autre, pis en partant c'est ça l'idée de la diversité. Mais c'est pas long que l'avantage sapiens rend impossible le bridage inter-spécifique fertile. On doit parler en terme de quelques centaines d'années seulement. À mon avis.

Les chainons, ou les mailles de la chaine, étant heidelbergensis et sapiens, les métisses heidel-sapiens sont l'union de ces chainons. La chance d'en trouver un pis de savoir avec des vieux restant fossilisés, que c'est bien un de ceux-là, est pas ben forte. J'ai plus de chance de tomber sur une arcade sourcilière ou une face plate. Les faces plates à sourcils, c'est ben rare, assez qui en a pas encore de trouvé.

Finalement je pourra dire oui y a un chainon pis y est pas manquant.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Vie et Terre » Mise au jour de quatorze squelettes du plus vieux parent..
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003