FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Modèles hétérogènes : une alternative à l'énergie sombre!
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » Modèles hétérogènes : une alternative à l'énergie sombre!
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 06 Jan 2010 11:53 pm    Sujet du message: Modèles hétérogènes : une alternative à l'énergie sombre!
Répondre en citant

SAlut à tous

Depuis les débuts de la cosmologie moderne utilisant la théorie de la relativité générale , les seuls modèles retenus pour décrire la géométrie et la dynamique de l'Univers étaient spatialement homogènes.

La formation des structures à grande échelle était obtenue par perturbation linéaire de ces modèles, ce qui impliquait comme hypothèses que les fluctuations de densité et la courbure étaient très faibles, d'où les difficultés à former les structures avec la rapidité voulue.

A l'ère de la cosmologie dite ''de précision'', l'hypothèse d'homogénéité -- qui a servi à développer avec succès les bases de la cosmologie -- doit être considérée comme une approximation d'ordre zéro et la théorie des perturbations linéaires comme une approximation du premier ordre.

Si l'on veut aller plus avant, on ne peut plus ignorer l'influence des inhomogénéités observées à toutes les échelles, en commençant bien sûr par les plus grandes.

L'utilisation de solutions hétérogènes de la relativité générale est donc devenue incontournable.

Dans ce domaine en pleine expansion, une chercheuse de l'Observatoire de Paris en collaboration avec deux chercheurs polonais et un chercheur d'Afrique du Sud (Sud est un nom Smile ont obtenu des résultats très intéressants. Arrow

Distribution de densité d'un modèle hétérogène après évolution durant 13 milliards d'années.

A l'origine, le ratio maximum entre sur et sous-densités, maintenant égal à 45, n'était que de 1,015 et la taille des vides a évolué de quelques kiloparsecs à une cinquantaine de mégaparsecs.

Le problème des modèles d'univers homogènes.

Les équations de la relativité générale sont si complexes que peu de solutions analytiques exactes utilisables en cosmologie ou en astrophysique sont connues.

C'est une des raisons qui ont fait et qui font encore le succès du modèle le plus simple de tous, le modèle homogène.

Son principal défaut est que 95% du contenu de l'Univers est inexpliqué. Pour que ce modèle, dit "de concordance", soit compatible avec les observations cosmologiques,

il a fallu en effet y injecter plus de 20% de matière "noire" et 75% d'énergie "sombre" dont la nature et les propriétés sont inconnues en physique et qui n'ont été observées jusqu'à présent ni en laboratoire, ni dans l'Univers.

Lorsque les observations des courbes de lumière des premières supernovae de type Ia lointaines ont été réalisées, voici maintenant plus de dix ans, et que leur interprétation dans un cadre homogène a donné lieu à l'apparition de la notion d'énergie sombre , d'autres propositions ont été faites pour expliquer ces observations.

L'une d'elles est l'effet des hétérogénéités.

Les premiers modèles hétérogènes

Les premiers modèles hétérogènes utilisés pour résoudre ce problème étaient à symétrie sphérique.

Certains d'entre eux étaient capables de reproduire nombre d'observations cosmologiques aussi bien si ce n'est mieux que le modèle de "concordance'', sans nécessité d'introduire de l'énergie sombre.

Mais, bien sûr, ils ne pouvaient prendre en compte les inhomogénéités que dans une direction radiale.

Les modèles de type gruyère

De nouveaux modèles plus réalistes de type "gruyère" ont été ensuite utilisés.

Mais leurs "trous" étaient également à symétrie sphérique ce qui les rendait peu crédibles et entravait leur efficacité à résoudre le problème de l'énergie sombre.

Les modèles qui semblent le mieux adaptés à la résolution de ce problème sont des "fromages" dont les "trous" n'auraient aucune symétrie.

Une solution exacte de la relativité générale capable de modéliser de tels "trous" existe, mais elle est bien plus difficile à mettre en ~oeuvre à cause de sa complexité .

Elle est actuellement développée par une équipe composée d'une chercheuse du LUTH, de deux chercheurs du N. Copernicus Astronomical Center (Varsovie) et d'un chercheur de Cape Town University.

Modèles hétérogènes et formation des structures

On sait que les modèles standards homogènes perturbés peinent à former suffisamment vite les structures observées, ce qui oblige à y injecter de la matière noire pour accélérer le processus.

L'équipe a montré récemment que des modèles hétérogènes relativement simples peuvent accélérer d'un facteur allant jusqu'à 8 la formation des structures.

Des distributions de densité doubles et triples où des régions sous-denses côtoient des sur-densités très faibles au départ évoluent très rapidement pour former des structures composées de vides et de filaments analogues à celles qui sont observées de nos jours .

Ces travaux, ainsi que d'autres résultats originaux, sont développés dans un ouvrage commun, qui vient d'être publié.

Référence

Krzysztof Bolejko, Andrzej Krasinski, Charles Hellaby et Marie-Noëlle Célérier
"Structures in the Universe by Exact Methods: Formation, Evolution, Interactions'', Cambridge Monographs on Mathematical Physics, Cambridge University Press (2010)

Source et illustration: Observatoire de Paris

la source ;

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7377

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3083
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 1:56 pm    Sujet du message: Modeles heterogenes: une alternative a l'energie sombre!
Répondre en citant

Salut, on indique dans cette article que ce modele alternatif qu'on semble applele' le modele homogene(ou heterogene), que c'est un modele simple, je me demande bien comment un modele peut etre plus simple que ma version de l'energie sombre, en tout cas a lire cette article, cela ne semble pas si simpliste que cela.

On indique que 95% du contenu de l'Univers est inexplique', mais cela depend de la facon qu'on estime ce contenu manquant et on n'est pas tres explicite la dessus.

Peu importe le model, personne ne peut nie' le phenomene de gravite' inverse, phenomene que j'ai teste' avec succes sur notre planete, personne n'a encore prouve' le contraire.

Peut importe la theorie, peu importe la facon d'expliquer ce phenomene, une evidence s'impose:

la variation de la structure de l'espace en fonction du temps explique les phenomenes de la gravite' et de la gravite' inverse, c'est pas seulement celui ou ceux(celles) qui ont reussis des tests de gravite' inverse qui l'affirment .

_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 4:45 pm    Sujet du message: Re: Modeles heterogenes: une alternative a l'energie sombre!
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
Salut, on indique dans cette article que ce modele alternatif qu'on semble applele' le modele homogene(ou heterogene), que c'est un modele simple, je me demande bien comment un modele peut etre plus simple que ma version de l'energie sombre, en tout cas a lire cette article, cela ne semble pas si simpliste que cela.


En montant d'un crant

Toute explication a un champs d'annalyse.
hors, si ce champs d'annalyse n'est que partiel tu aurat beau utiliser les meilleurs outils du monde, ce que tu essayeras de comprendre resterat partiel.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3083
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 5:40 pm    Sujet du message: Re: Modeles heterogenes: une alternative a l'energie sombre!
Répondre en citant

Citation:
... en tout cas a lire cette article, cela ne semble pas si simpliste que cela.

Madarion a écrit:

En montant d'un crant

Toute explication a un champs d'annalyse.
hors, si ce champs d'annalyse n'est que partiel tu aurat beau utiliser les meilleurs outils du monde, ce que tu essayeras de comprendre resterat partiel.

Salut, OK, en tout cas j'espere que nous aurons bientot plus de details.

J'ai l'impression qu'on complique la realite', l'energie sombre n'est en fait que le phenomene de gravite' inverse, mysterieux et merveilleux ok, mais pas plus que le phenomene de la gravitation Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 6:57 pm    Sujet du message: Re: Modeles heterogenes: une alternative a l'energie sombre!
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
...
J'ai l'impression qu'on complique la realite', l'energie sombre n'est en fait que le phenomene de gravite' inverse, mysterieux et merveilleux ok, mais pas plus que le phenomene de la gravitation Smile .


Tu crois !!!!
Wink

Imagine que tu est un frère jumeaux que l'on ta caché depuis ta naissance.
Et qu'a l'age adulte tu apprend son existence.
Il serait normal que cette nouvelle te bouleverse profondément et change toute ta vie.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3083
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 7:12 pm    Sujet du message: Re: Modeles heterogenes: une alternative a l'energie sombre!
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:

... mais pas plus que le phenomene de la gravitation Smile .

Madarion a écrit:

Tu crois !!!!
Wink

Imagine que tu est un frère jumeaux que l'on ta caché depuis ta naissance.
Et qu'a l'age adulte tu apprend son existence.
Il serait normal que cette nouvelle te bouleverse profondément et change toute ta vie.

C'est vrai que les astrophysicien(e)s ont
fait une decouverte extraordinaire en 1998
et cela a pris plusieurs annees avant que
beaucoup d'amateurs et de professionelles
prennent cette nouvelle au serieux, mais
maintenant, quand a moi, mon idee est faite,
c'est la soeur inverse de la gravitation et
c'est une merveilleuse decouverte, et le
mystere n'est plus pour moi Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Jeu 07 Jan 2010 8:27 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 7:35 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Et bien tu te trompe en partie !

N'oublis pas que la découvertes de cette partie caché a était faites a l'extrème limite de l'univers.

Au lieu d'avoir des basses solides pour comprendre l'univers, ont ces servie de l'univers pour compléter les basses.
Si c'est facile de faire cette gymnastique quand ont est un petit groupe de personnes, il est impossible de le faire quand ces bases sont apris à des millions d'écoliers à travers le monde depuis plusieur générations.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3083
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 8:04 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Et bien tu te trompe en partie !

N'oublis pas que la découvertes de cette partie caché a était faites a l'extrème limite de l'univers.

Au lieu d'avoir des basses solides pour comprendre l'univers, ont ces servie de l'univers pour compléter les basses.

Oui, c'est vrai pour moi aussi;
ma comprehension de la gravite' a ete'
favorise' par l'etude de cette gravite' inverse,
cela est venu confirmer l'idee que j'avais
commence' a developpe' concernant la gravite',
je n'ai pas l'impression de me tromper en partie.
Madarion a écrit:

Si c'est facile de faire cette gymnastique
quand ont est un petit groupe de personnes, il est impossible de le faire quand ces bases sont apris à des millions d'écoliers à travers le monde depuis plusieur générations.

Qu'on soit en petit groupe ou en societe'
mondial, il faut du jugement critique, cela
signifie qu'il faut etre capable de se faire
une opinion sans tenir compte de l'opinion
de personne dont leur opinion est bien accepte' .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Jeu 07 Jan 2010 8:34 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 07 Jan 2010 8:26 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bien attendus qu'il ne faut pas gobber les connaissance sans en faire soit même l'expérience, mais tout les êtres humains ne sont pas destiné a réfléchir.

Il y a des humains qui ne remettrons jamais en cause ce qui sort de la bouche de certains. Cela s'appelle faire confiance. Cette confiance aveugle permet de pouvoir évoluer et avancer.

Imagine si le pape annoncé au monde que Jésus christ n'était pas le fils de Dieu mais plutôt le fils du diable. Des milliard de familles, églises, sociétés et entreprises s'effondrerait. Pire, ça pourrait provoquer une guerre mondiale.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mike
Chroniqueur


Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 529
Localisation: chambly

 Message Posté le: Lun 11 Jan 2010 2:58 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Tres surprenant mandarion comme arguments?
_________________
Merçi pour votre temps
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Les théories scientifiques » Modèles hétérogènes : une alternative à l'énergie sombre!
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003