FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Néandertal maîtrisait le feu, contrairement à ses prédécesse
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Histoires et Archéologie » Néandertal maîtrisait le feu, contrairement à ses prédécesse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mer 16 Mar 2011 10:42 pm    Sujet du message: Néandertal maîtrisait le feu, contrairement à ses prédécesse
Répondre en citant

SAlut à tous

Publiée lundi 14 mars dans Proceedings of the National Academy of Sciences, une étude américano-néerlandaise passant en revue de nombreux sites archéologiques, montre chez l'homme de Néandertal une utilisation soutenue et habile du feu, que ne pratiquaient pas les espèces humaines qui l'ont précédé en Europe.

Photo ; maxiscience

Paola Villa, conservatrice au Muséum d'histoire naturelle de l'Université du Colorado, et le Pr Wil Roebroeks, de l'Université de Leiden, aux Pays-Bas, ont visité des dizaines de sites néandertaliens,

écumé les bibliothèques d'Europe et des États-Unis et pris contact avec d'autres chercheurs pour mener une enquête sur la domestication du feu chez les anciens hommes préhistoriques du Vieux continent.

Ils ont répertorié 141 sites de l'Europe d'il y a 1,2 million d'années à 35.000 ans, présentant potentiellement des traces de foyer, et les ont ensuite classés selon leur pertinence,

s'appuyant sur des indices comme la présence de charbon de bois, d'objets en pierre chauffée ou d'os brûlés, ainsi que sur de multiples méthodes de datation.

Résultats : aucune trace d'utilisation du feu chez les premiers hominidés - tels Homo heidelbergenis - à avoir peuplé l'Europe avant - 400.000 ans environ, malgré le climat rigoureux qui y régnait.

En revanche, l'étude confirme une utilisation quotidienne et avisée du feu chez Néandertal à partir de cette période, avec notamment des traces de cuisine et la fabrication d'une colle destinée à fixer les lames de pierre sur des manches ou des hampes en bois, élaborée à partir d'écorce de bouleau chauffée.

La source ;

http://fr.news.yahoo.com/68/20110316/tsc-nandertal-matrisait-le-feu-contraire-04aaa9b.html

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 17 Mar 2011 12:50 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Résultats : aucune trace d'utilisation du feu chez les premiers hominidés - tels Homo heidelbergenis - à avoir peuplé l'Europe avant - 400.000 ans environ, malgré le climat rigoureux qui y régnait.

En revanche, l'étude confirme une utilisation quotidienne et avisée du feu chez Néandertal à partir de cette période,


Et a Arkin 8 ça date d'aumoins 100,000 ans de plus.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 10:01 pm    Sujet du message: Insecte : la découverte du plus vieux fossile......
Répondre en citant

SAlut à tous

Une étude parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences analyse les techniques de déplacement des insectes de la période du carbonifère, il y a environ 300 millions d'années.

Pour ce faire, les chercheurs ont étudié le plus vieux fossile d'insecte découvert en 2008 dans le Massachusetts.

Insecte : la découverte du plus vieux fossile fait l'objet d'analyses (Crédit photo : Jacob Benner, Tufts University)

Le fossile analysé dans l'étude est incroyablement bien conservé.

Découvert en 2008 par des chercheurs de l'Université Tufts, l'empreinte d'environ 7,6 centimètres de long comporte le thorax, l’abdomen et les six pattes de l'insecte.

Son aspect général se rapproche très fortement de celui d’un éphémère actuel.

Cette comparaison laisse penser qu’il existait déjà au carbonifère une forme archaïque de l'insecte ayant vécu il y a 300 millions d'années.

Le fossile découvert représente la plus ancienne trace du passage d’un insecte, un exploit pour des espèces de ce type dont le corps, trop fragile, n'est pas propice au processus de fossilisation.

Trois ans après la réalisation de cette fabuleuse trouvaille, une étude parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences analyse l’empreinte pour tenter de comprendre le déplacement de cette espèce.

A première vue, il est possible de constater que la trace faite par l’insecte ne présente aucune aile.

Cette absence suggère que l’empreinte a été effectuée suite à un atterrissage sur une nappe de boue.

Selon les scientifiques, cet atterrissage peut être dû à deux types de causes.

La première, directement liée aux techniques de vol, suggère que ces insectes du carbonifère se déplaçaient en rasant des plans d'eau pour se poser sur des espaces boueux, capables de supporter leur poids.

La deuxième hypothèse suppose que l'insecte aurait pu glisser en s'approchant de la flaque de boue.

Il est pour le moment impossible pour les scientifiques de trancher entre les deux suppositions et les techniques de vol des insectes archaïques restent encore en suspens.

Les insectes représentaient déjà, il y a 300 millions d’années, une classe largement répandue sur Terre, bien avant l'apparition des premiers ancêtres des dinosaures.

La source ;

http://www.maxisciences.com/insecte/insecte-la-decouverte-du-plus-vieux-fossile-fait-l-039-objet-d-039-analyses_art13876.html

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 17 Avr 2011 10:06 pm    Sujet du message: Insecte : la découverte du plus vieux fossile......
Répondre en citant

SAlut à tous

Une étude parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences analyse les techniques de déplacement des insectes de la période du carbonifère, il y a environ 300 millions d'années.

Pour ce faire, les chercheurs ont étudié le plus vieux fossile d'insecte découvert en 2008 dans le Massachusetts.

Insecte : la découverte du plus vieux fossile fait l'objet d'analyses (Crédit photo : Jacob Benner, Tufts University)

Le fossile analysé dans l'étude est incroyablement bien conservé.

Découvert en 2008 par des chercheurs de l'Université Tufts, l'empreinte d'environ 7,6 centimètres de long comporte le thorax, l’abdomen et les six pattes de l'insecte.

Son aspect général se rapproche très fortement de celui d’un éphémère actuel.

Cette comparaison laisse penser qu’il existait déjà au carbonifère une forme archaïque de l'insecte ayant vécu il y a 300 millions d'années.

Le fossile découvert représente la plus ancienne trace du passage d’un insecte, un exploit pour des espèces de ce type dont le corps, trop fragile, n'est pas propice au processus de fossilisation.

Trois ans après la réalisation de cette fabuleuse trouvaille, une étude parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences analyse l’empreinte pour tenter de comprendre le déplacement de cette espèce.

A première vue, il est possible de constater que la trace faite par l’insecte ne présente aucune aile.

Cette absence suggère que l’empreinte a été effectuée suite à un atterrissage sur une nappe de boue.

Selon les scientifiques, cet atterrissage peut être dû à deux types de causes.

La première, directement liée aux techniques de vol, suggère que ces insectes du carbonifère se déplaçaient en rasant des plans d'eau pour se poser sur des espaces boueux, capables de supporter leur poids.

La deuxième hypothèse suppose que l'insecte aurait pu glisser en s'approchant de la flaque de boue.

Il est pour le moment impossible pour les scientifiques de trancher entre les deux suppositions et les techniques de vol des insectes archaïques restent encore en suspens.

Les insectes représentaient déjà, il y a 300 millions d’années, une classe largement répandue sur Terre, bien avant l'apparition des premiers ancêtres des dinosaures.

La source ;

http://www.maxisciences.com/insecte/insecte-la-decouverte-du-plus-vieux-fossile-fait-l-039-objet-d-039-analyses_art13876.html

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Histoires et Archéologie » Néandertal maîtrisait le feu, contrairement à ses prédécesse
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003