FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Nobel de physique 2011 : expansion accélérée de l'univers
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Nobel de physique 2011 : expansion accélérée de l'univers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 04 Oct 2011 11:27 pm    Sujet du message: Nobel de physique 2011 : expansion accélérée de l'univers
Répondre en citant

Salut à tous

Le prix Nobel de physique 2011 va aux découvreurs de l’expansion accélérée de l’univers, révélée par l’étude des supernovae SN Ia.

Véritable bombe dans le domaine de la cosmologie lors de sa découverte en 1998, l’expansion accélérée de l’univers fait probablement appel à une physique nouvelle, clé aussi bien de la naissance de l’univers observable que de son destin...

L'énergie noire, que l'on appelle aussi énergie sombre, vient brouiller les cartes des scientifiques en ce qui concerne le destin futur du cosmos.

Se dirige-t-on vers un Big Chill ou vers un Big Crunch ?

L'avenir de l'univers n'a jamais été aussi incertain. Vous voulez en savoir plus ?
crédit photo; Board of Trustees, University of Illinois

La suite ;

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/nobel-de-physique-2011-expansion-acceleree-de-lunivers_33774/#xtor=RSS-8

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 05 Oct 2011 12:40 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Il est malheureux que l'article de Futura ne dit absolument rien; mais le peut-il réellement?

Quant à la question de la "fin de l'univers", je suis sidéré par la persévérance de la notion du "Big Chill", du Big Crunch ou de celle d'univers cyclique.

Le "Big Chill" ne peut se produire parce que la gravitation de la galaxie garde interne la chaleur qui y est produite. Donc quelle que soit la distance entre les galaxies, n'y changera jamais rien.

Le "Big crunch" est une notion valable seulement avec la gravitation de Newton qui en fait une "force illimitée". Ce qui n'est pas le cas puisque la majorité des galaxies s'éloignent les unes des autres. Dire que la gravitation diminue avec le carré de sa distance est vrai; mais, assez rapidement on en arrive à l'univers plat qui démontre aucune gravitation. Donc elle n'est pas "illimitée" et il ne peut pas en résulter un "Big Crunch".

Quant à l'univers "cyclique", on ne pourra rien en dire avant la fin de cet univers-ci.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Paul
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 458
Localisation: Brossard

 Message Posté le: Dim 09 Oct 2011 12:23 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Il est malheureux que l'article de Futura ne dit absolument rien; mais le peut-il réellement?

Quant à la question de la "fin de l'univers", je suis sidéré par la persévérance de la notion du "Big Chill", du Big Crunch ou de celle d'univers cyclique.

Le "Big Chill" ne peut se produire parce que la gravitation de la galaxie garde interne la chaleur qui y est produite. Donc quelle que soit la distance entre les galaxies, n'y changera jamais rien.

Le "Big crunch" est une notion valable seulement avec la gravitation de Newton qui en fait une "force illimitée". Ce qui n'est pas le cas puisque la majorité des galaxies s'éloignent les unes des autres. Dire que la gravitation diminue avec le carré de sa distance est vrai; mais, assez rapidement on en arrive à l'univers plat qui démontre aucune gravitation. Donc elle n'est pas "illimitée" et il ne peut pas en résulter un "Big Crunch".

Quant à l'univers "cyclique", on ne pourra rien en dire avant la fin de cet univers-ci.

Amicalement

Elie l'Artiste


Bonsoir

Elie l'artiste , tu dis ;

Citation:
Quant à la question de la "fin de l'univers", je suis sidéré par la persévérance de la notion du "Big Chill", du Big Crunch ou de celle d'univers cyclique.



Je d'accord avec cette notion , parcontre la mort thermique de l'univers.
Il y en a d'autres, basées sur la continuité de l'expansion, et encore d'autres, basées sur la compression de l'univers (l'inverse de l'expansion).

Pour l'instant, rien n'est démontré. Crying or Very sad

Paul
_________________
Tout est possible ! quand on veut !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Numéro ICQ
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 09 Oct 2011 1:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Quelles que soient la vérité, les conséquences décrites sont illogiques.

Pas de Big Crunch possible et surtout pas de "Big Chill".

Une galaxie est comme un volume d'espace dans une bulle d'où la chaleur ne sort pas. Même en orbite autour de la terre, la chaleur se manifeste seulement lorsque la lumière vous touche. Aussi longtemps qu'il y a rayonnement de lumière, il y a chaleur sur la matière. Il ne fait pas plus chaud dans l'espace autour de Vénus qu'autour de Mars.

Amicalement

Elie l'Artiste
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3072
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 09 Oct 2011 10:16 pm    Sujet du message: Nobel de physique 2011 : expansion accelerer de l'Univers
Répondre en citant

Very Happy Tres heureux de la nouvelle;
avec cette decouverte, l'avenir ne semble pas incertain, tout au contraire, l'avenir est beaucoup plus facile a deviner, car il suffit de considerer l'indice de l'energie sombre qui est:

Grow rate of cosmic structure pour deduire l'avenir, un petit truc est d'imaginer ce qui arrive quand cette indice s'annule et quand elle est a son maximum.
J'ai ecris cette indice en anglais car c'est telle qu'elle que je l'ai vu a cote' d'un graphique(d'un article) dont le titre est: Galaxy redshift, j'ai deja donner la reference sur ce forum et celui de Futura Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Nobel de physique 2011 : expansion accélérée de l'univers
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003