FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Encelade, lune de Saturne, véritable « tagger » cosmique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Encelade, lune de Saturne, véritable « tagger » cosmique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Sam 10 Fév 2007 1:27 am    Sujet du message: Encelade, lune de Saturne, véritable « tagger » cosmique
Répondre en citant

Salut a tous

Les astronomes de l'université de Virginie ont découvert qu’Encelade, la sixième plus grande lune de Saturne, était un "artiste en graffiti" cosmique.

Ce satellite bombarde la surface d’au moins 11 autres lunes de Saturne de particules de glace pulvérisées avec ses geysers de surface.

Ce ravalement glacé classe ces corps parmi les plus lumineux du Système Solaire (Encelade, elle-même, est le corps le plus réfléchissant de notre système). Arrow


[img]

Encelade et le brumeux anneau E

Encelade modifie continuellement la surface des autres mondes qui gravitent dans le tourbillon de particules de glace qu’elle génère", affirme Anne Verbiscer, une scientifique du département d'astronomie à l'université de Virginie et principal auteur de l'étude qui parait dans Science le 9 février.

"Nous avons surnommé Encelade ‘artiste en graffiti’ en raison de sa capacité à modifier l'apparence des autres lunes".

L’anneau de particules que forme Encelade autour de Saturne est connu sous le nom d’anneau E. Au moins 11 autres lunes y gravitent et sont continuellement soumises à des collisions à grande vitesse avec le sillage glacé d'Encelade.

Des geysers, situés au pôle Sud d'Encelade, explosent constamment, en éjectant des particules de glace et en répandant une mince traînée tourbillonnante dans le sillage de la lune, qui finit par constituer l’anneau de particules de glace.

Celui-ci est réapprovisionné à chaque orbite de la lune. Les particules peuvent y persister pendant des milliers d'années, jusqu'à ce qu'elles entrent en collision avec l’une des lunes enclavées, y compris Encelade elle-même lorsqu’elle traverse ses propres émissions. Arrow


[/img]
Les geysers d’Encelade

Nous nous sommes demandés pourquoi les autres lunes proche de l’anneau E étaient si lumineuses, bien qu'elles ne soient pas géologiquement actives comme Encelade.

La réponse, nous le savons désormais, est que ces autres lunes sont pour ainsi dire criblées par les particules de glace éjectées d'Encelade", précise A. Verbiscer. "Ce sont des caractéristiques physiques inconnues jusqu’alors".

La scientifique ajoute qu'Encelade est d'un grand intérêt pour les astrobiologistes qui pensent que des micro-organismes primitifs pourraient, en théorie, exister sous la surface de cette lune en raison de la présence d’eau liquide.

Les astronomes planétaires sont aussi particulièrement intéressés par Encelade en raison de son activité géologique. Avec ses 500 kilomètres de diamètre, Encelade est presque sept fois plus petite que notre Lune.

Mais à la différence de celle-ci, Encelade connaît de perpétuelles modifications dues à ses geysers qui répandent de la glace et l'eau liquide, conséquences probables des conditions de chaleur et de pression dans ses profondeurs.

La surface d'Encelade est jeune, probablement moins de 100 millions d'années. En raison de sa surface glacée, la lune possède l'albédo (ou réflectivité de surface) le plus élevé, de tous les corps du Système Solaire. C’est l'astronome William Herschel qui l’a découverte en 1789.

La surface d’Encelade présente des zones lisses de plaines, des évents de glace, des arêtes et de longues lignes de fracture à son pôle Sud. Ces fissures sont la source des panaches de glace qui s'échappent dans son orbite, et qui s'accumulent sur sa trajectoire.

Encelade porte le nom d’un géant des mythologies grecques et romaines considéré comme responsable des éruptions volcaniques de l’Etna en Sicile. "Cette analogie prend tout son sens lorsqu’on connaît l’activité géologique d’Encelade, remarque A. Verbiscer, mais nous avons désormais étendu sa gigantesque influence à sa capacité à modifier l'apparence de ses lunes voisines". Arrow



[img]
Encelade


Source: Université de Virginie
Illustrations: NASA

amicalement[/img]
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Lun 12 Fév 2007 2:54 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjours

C,est exactement la qu,il faut chercher pour trouver des microbes Wink

C,est prouver , ou est l,eau il y a la vie Wink

Alors , il n,onts qu'a evvoyer une sonde la-bas et forer la glace pour trouver des microbes Wink

tchaos
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » le systeme solaire » Encelade, lune de Saturne, véritable « tagger » cosmique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003