FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
le Japon s'offre une chambre privée dans la station inter.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Actualites » le Japon s'offre une chambre privée dans la station inter.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11028
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 09 Mar 2008 10:25 pm    Sujet du message: le Japon s'offre une chambre privée dans la station inter.
Répondre en citant

SAlut a tous

Les Japonais, souvent devancés dans l'espace par d'autres pays, veulent s'y aménager une petite place à bord d'un laboratoire arrimé à la Station spatiale internationale (ISS), un projet de longue haleine qui connaîtra son envol dans quelques jours.

Les premiers éléments de ce labo nippon, baptisé "Kibo" ("espoir" en Japonais), seront transportés mardi vers l'ISS par la navette spatiale américaine Endeavour.

Trois vols au total seront nécessaires pour expédier tout le matériel, les deux suivants étant prévus en mai prochain et en mars 2009. Arrow



"Kibo", qui totalise quelque deux millions d'éléments, doit commencer à fonctionner en juillet 2008, et devrait être complètement terminée un an plus tard.

Il s'agira du quatrième et dernier laboratoire prévu dans l'architecture de l'ISS, après ceux des Etats-Unis, de la Russie et de la France.

Le spationaute japonais Takao Doi fera partie du voyage mardi. C'est à lui que reviendra la délicate tâche de connecter les premières pièces de "Kibo" à la station internationale au cours d'une mission de seize jours.

"Le Japon va avoir sa première maison dans l'espace", se réjouit ce vétéran de 53 ans.

Le laboratoire "Kibo" se distinguera des équivalents américain, russe et français par le fait que la salle d'expérimentation sera rattachée à l'ISS par un bras articulé, de sorte qu'elle flottera presque dans l'espace.

"Je vais faire tout mon possible pour que les résultats soient à la hauteur des efforts et investissements en jeu", promet M. Doi.

"Kibo" a déjà coûté au Japon près de 100 milliards de yens (650 millions d'euros), sur le total de 680 milliards de yens que le pays a jusqu'à présent apporté comme contribution à l'ISS.

Au final, Tokyo s'attend à un budget global de plus de 1.000 milliards de yens.

L'argent n'est pas un problème, assure Yoshiya Fukuda, un responsable du projet au sein de l'Agence spatiale japonaise (Jaxa), puisque "cela fait progresser la recherche, rêver les enfants et peut leur redonner goût à la science".

La salle d'expérimentation, dont une fascinante maquette, presque à l'échelle, peut être visitée dans un musée de Tokyo, se présente sous la forme d'un cylindre de onze mètres de long et d'une circonférence d'un peu plus de quatre mètres.

Elle est prévue pour héberger deux personnes, mais peut en accueillir un maximum de quatre.

La Jaxa imagine de nombreux événements pour attirer l'attention du public sur cette nouvelle aventure spatiale.

Le spationaute Doi devrait notamment s'amuser à lancer un boomerang pour voir comment cet objet se comporte en micro-gravité, et s'il lui revient ou non en pleine figure comme cela se produit sur Terre.

Son collègue Koichi Wakata, qui doit séjourner dans l'ISS à partir de décembre pour attendre la livraison des dernières briques de "Kibo", prévoit quant à lui de tester le confort de chaussures relaxantes spécialement conçues par un fabricant d'articles de sport.

La Jaxa, qui enrôle de plus en plus d'entreprises privées de divers secteurs dans ses missions, se décarcasse même pour servir dans l'espace la très saine cuisine japonaise.

Son but: mettre au menu des sushis, après les nouilles instantanées ou le riz au curry dont raffolent déjà les astronautes nippons.

Cette ambition, qui peut sembler farfelue, oblige à mener des recherches très pointues sur les modes de conservation des aliments, travaux qui peuvent trouver de nombreuses autres applications.

"Nous verrons un jour des sushis dans l'espace, ce n'est qu'une question de temps", assure M. Fukuda.

la source ;

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080309/tsc-gov-aer-c2ff8aa.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Actualites » le Japon s'offre une chambre privée dans la station inter.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003